La tragédie des médias

Puisque Pierre JC Allard, l`initiateur de ce nouveau blog, vous a proposé de «regarder ce que tout le monde regarde… et vous  montrer que ce que personne ne voit », je me suis dit que je vais pour parler de ce que tout le monde regarde mais que personne ne voit. Original, n`est-ce pas?!

Facile à dire, mais dans la surabondance d`information ( et désinformation) qui règne de nos jours, il semble que peu y voient les contradictions, les deux poids deux mesures. J`ai en tête plus particulièrement le traitement de l`information par les médias de masse.

Ces dernières années, les médias traditionnels ont perdu beaucoup de plumes. Seulement qu`aux États-Unis, c`est des milliers de journalistes qui ont été mis à la porte, des dizaines de pages de coupé dans plusieurs journaux, couverture internationale gravement rétrécie et baisse jusqu`à 74% des revenus publicitaires. Pendant ce temps, les bloggeurs et l`Internet fait rage et les hausses d`utilisateurs sont exponentielles. En Angleterre et dans le pays de nos voisins américains, c`est plus de la moitié des gens qui utilisent maintenant l`Internet comme source première d`information.

Il ne faut pas chercher loin la raison de cette tendance lourde: la population n`aime pas se faire mentir par les médias corporatifs et au lieu de se faire mouler une vision du monde par ces grandes boîtes, les gens préfèrent le pouvoir de choisir et la liberté de faire leur propre démarche pour s`informer.

Mais voyons maintenant quelques exemples intéressants de ces contradictions.

Cette semaine il y a eu commémoration de l`anniversaire de l`écrasement du vol 111 de la Swiss Air dans l`océan Atlantique au Sud-Ouest d`Halifax à 8 km des côtes de la Nouvelle-Écosse survenu le 2 septembre 1998 faisant 229 victimes. Ce qui frappait dans le reportage qu`on nous montrait à la télévision, c`est la façon dont ils ont méticuleusement reconstitué l`avion qui a été récupéré à plus de 90%, et ce, pièce par pièce pour bien comprendre ce qui avait causé le feu dans la cabine de pilotage. La conclusion après plusieurs années d`enquête est qu`un court-circuit a eu lieu et ensuite un feu se déclara qui avait vite fait de prendre de l`ampleur, aidé par des matelas d`isolant thermique qui n`étaient pas assez ignifuges. Sidérant de voir toutes les petites pièces remises en place dans la reconstitution de l`avion. Il est crucial de comprendre comment ces tragédies se produisent pour en éviter d`autres.

Retournons maintenant à la fin 2005: un avion à Téhéran, en Iran, s`est écrasé dans un immeuble de dix étages. Le bâtiment ne s`est pas écroulé et personne n`en a même évoqué la possibilité. Pourtant, nous avons un sérieux précédent: trois édifices se sont écroulé le 11 septembre 2001, dont deux frappés par des avions et un autre de 47 étages à double structure d`acier qui n`avait pas été frappé par aucun avion, mais qui a subi des feux sur quelques étages.

Faut-il rappeler que ces trois édifices se sont effondré à la vitesse de la chute libre dans le chemin de la plus haute résistance. Plus de 3000 victimes.

Contradictions: Pourquoi un avion s`écrasant en emportant la vie de 229 personnes est reconstitué pièce par pièce pendant des années pour éviter qu`une telle tragédie se reproduise alors que dans un autre cas où nous avons deux avions s`écrasant dans deux édifices à New-York causant la désintégration de ces deux derniers en plus d`un troisième ainsi que la mort de 3000 personnes, mais que tous les débris furent expédiés après deux semaines seulement en Asie pour se faire recycler? Comment se fait-il que nos édifices en Amérique s`écroulent à la vitesse de la chute libre lorsque percutés par des avions ou à cause de feux seulement, alors qu`en Iran, des bâtiments bien plus petits résistent à l`impact des avions et des incendies? Pourquoi les médias ne posent-ils pas ces questions légitimes?

Voici un autre exemple éloquent. La mission canadienne en Afghanistan. Pourquoi est-ce que la mort des soldats canadiens, américains et des autres pays de l`alliance/OTAN en Afghanistan est t-elle représentée de façon si tragique et triste alors que tout récemment 90 Afghans furent tués par un bombardement aérien de l`alliance/OTAN, dont 50 enfants et la plupart du reste étant des femmes. Mais cela nous est présenté comme un accident regrettable mais nécessaire. Nous apportons la liberté. Appuyons les troupes… en les envoyant dans un pays étranger pour se faire tuer et causer des victimes innocentes dans le but réel de protéger des intérêts financiers et des ressources naturelles; sans compter le 94% de la production d`héroïne mondiale qu`est devenue l`Afghanistan depuis l`invasion américaine en 2001.

Économie: On s`en va en élections, on nous dit dans les médias que l`économie va bien et les politiciens n`en parlent même pas. Pourtant, c`est 53 000 Canadiens de plus qui ont perdu leur emploi le mois dernier. On annonce un tsunami financier, 9 banques ont déjà fait faillite aux États-Unis depuis le début de l`année et 117 autres sont sur le bord du gouffre. Personne ne réagit, tout roule comme si de rien n`était..

1.3 million d`Irakiens ont trouvé la mort depuis le début de la guerre d`invasion en mars 2003, mais les médias, Washington et les autres pays occidentaux sont en furie contre la Russie et l`accusent de crimes de guerre. Nous en reparlerons une autre semaine.

Voilà quelques exemples qui définissent la raison pour laquelle nous nous retrouvons tous ici chers lecteurs et éditeurs, navigateurs de l`Internet.

Puisque nous allons entrer en période électorale, je vais vous présenter un dossier spécial très bientôt sur l`Union nord-américaine, le PSP (Partenariat pour la Sécurité et la Prospérité), cet agenda d`intégrer le Canada et le Mexique aux États-Unis que nos élus ont entamé depuis 2005. Voilà de réels enjeux dont les médias et les politiciens se gardent de vous informer. Comme disait l`autre, ne haïssez pas les médias, soyez les médias!

Bonne semaine!

8 Commentaires

Classé dans François Marginean

8 réponses à “La tragédie des médias

  1. @ FM: Vous mettez le doigt sur la jugulaire… L’information traditionnelle est aux mains de groupes commerciaux et financiers qui la traitent comme un produit a vendre – et qui pour l’immense majorité d’entre eux – font partie de la structure du pouvoir. L’apparence d’impartialité est nulle et nous avons donc une démocratie médiatique. Cosmétique. Les médias citoyens et blogues défient ce contrôle de l’information. Il faut donc s’attendre a ce que le pouvoir réagisse comme toute bête sauvage quand vous la prenez à la gorge.

    ( http://nouvellesociete.org/5153.html )

    Pierre JC Allard

  2. François

    Vous soulevez une question pertinente : le traitement de l’information. Oui il existe des clivages culturels indéniables dans le traitement de l’information. Al Jazeera ne traitera pas la même information de la même manière que CNN. Je serais plutôt inquiet sur l’information était traitée d’égale façon partout dans le monde. Le pluralisme peut constituer une valeur ajoutée à l’information dans la mesure où l’accès à cette information est possible. Si de ce côté-ci de l’Occident nous avons accès aux organes de presse officiels de certains pays totalitaires, il n’est pas toujours réciproque pour leur population d’avoir accès à un point de vue pluraliste de cette même information. Rappelez-vous ce que disait Beaumarchais dans le Mariage de Figaro : <>.

    Pierre R.

  3. Ce texte est vraiment très intéressant…

    La réflexion sur la mission en Afghanistan, je me l’étais faite mais celle à propos des avions…

    Je saurai sur quoi méditer ce soir 😉

  4. Bonjour à tous,

    Pierre J.C.Allard, vous avez entre autres mentionné:

    « …Il faut donc s’attendre a ce que le pouvoir réagisse comme toute bête sauvage quand vous la prenez à la gorge… »

    En voici une de ces/ses réactions « bestiales » (sans offense aux animaux non-humains, he he!):

    http://survivalacres.com/wordpress/
    (voir le 2e article « Thought Crimes Arrest »

    Et:

    http://fr.youtube.com/watch?v=oYjyvkR0bGQ
    « Amy Goodman’s arrest »

    Misko

  5. Superbe billet!

    @Pierre JC Allard
    C’est à un ploutocratie d’emprise de plus en plus centralisée et mondialisée dont nous faisons face. Les médias de masse ne sont qu’une des sources du pouvoir qui à trait à l’information, nous nous devons de redonner aux peuples responsables cette porte à la liberté qu’est l’information pluraliste et sans corruption.

    @Pierre R.
    En effet! J’ajouterais aussi que le pluralisme est d’une valeur incomparable lorsqu’est en place l’esprit critique constructive. L’esprit critique est favorisé à même un environnement pluraliste, il suffit de s’orienter ensuite vers une optique constructive.

    +Vibrations

  6. Merci à tous pour vos commentaires constructifs. J`ai développé sur le sujet des médias tout en parlant de ce blog pendant mon émission de radio ce matin.(http://www.choq.fm/lautremonde.html)

    Pierre Chantelois: Je comprends votre nuance, mais je parlais plutôt du fait, comme par exemple, des $3 milliards que le régime Bush a dépensé ces dernières années en fausses nouvelles; et de cette manie de ne pas vouloir chercher le fond des choses. Qu`il y a de la différence dans le traitement de l`information est souhaitable, mais pas des campagnes de propagandes, ni de médiocrité journalistiques.

  7. J’aime bien votre dernière phrase: ne haïssez pas les médias, soyez les médias!

    Pardonnez-moi l’expression, mais le peuple est écoeuré de la « bullshit » et des reportages insignifiants qu’on nous sert chaque jour pour nous endormir et faire en sorte que nous continuons notre bonne petite routine machinale. Internet est non seulement l’avenir de l’information, mais aussi de la communication. Décentralisé et libre, tout simplement à l’encontre des principes des gros médias.

    L’internet va propulser notre espèce vers de nouveau sommet, car nous sommes enfin libres de communiquer de l’information à grande échelle, disponible à tous et sans aucun intermédiaire. Un événement spécial se produit? L’ère où nous envoyions notre « cassette » à la TV pour être diffusé aux nouvelles est révolue. L’ère est à l’information libre.

    Aux États-Unis il y a une émission politico-humoristique nommée le Daily Show au canal Comedy Central. Cette émission est écoutée majoritairement par les générations X et Y, qui sont blasés des médias traditionnels. L’animateur du Daily Show, Jon Stewart, fut invité à une émission de débat à CNN et il leur a carrément dit leurs quatre vérités. Le vidéo est sur Youtube juste ici : http://ca.youtube.com/watch?v=vmj6JADOZ-8

  8. radical libre

    C’est en ecoutant votre emission que j’ai connu ce site. Tres interessant.

    Radicale libre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s