Messageries de presse Benjamin achètent Diffusions Raffin: impact sur les auteurs Québécois

roman de cheminement croissance personnelle apprendre à s'aimer Messageries de presse Benjamin achètent Diffusions Raffin: impact sur les auteurs Québécois

Raymond Viger Dossiers Médias et publication, Culture

Changements drastiques dans le monde de l’édition, Diffusions Raffin, un distributeur de livres indépendant vient d’être acheté par Messageries de presse Benjamin. Quel est l’impact d’une telle transaction sur les auteurs québécois?

Notre organisme communautaire, le Journal de la Rue, a réussi depuis les 16 dernières années à publier des livres de cheminement personnel, des guides d’intervention, des  livres de poésie urbaine de jeunes auteurs par  l’intermédiaire de son projet les Éditions TNT.

Pour rendre les livres disponibles aux libraires du Québec, Les Éditions TNT avaient une entente de distribution avec Diffusions Raffin, un distributeur indéperecueil de pensées à méditer pour apprendre à mieux se connaîtrendant, spécialisé dans le genre de livres que les Éditions TNT publient. Changement majeur, Messageries de presse Benjamin, spécialisé dans la distribution de magazines, achètent Diffusion Raffin. Sans parler aux éditeurs, Messageries de presse Benjamin, intéressés que par les chiffres de vente, décident de faire du ménage  et ne conserver que les éditeurs qui peuvent produire des chiffres. Les petits éditeurs communautaires comme les Éditions TNT se retrouvent donc à la rue, sans distributeur pour offrir le  service aux libraires.

Au Québec, il n’est pas facile d’éditer des livres. La  concentration de plus en plus grandes des différents intermédiaires ne facilitent pas le travail d’édition et sa diversité. Parce que les grands intermédiaires veulent des chiffres. Des résultats de vente rapide. Des livres qui se vendent. Et quand les chiffres n’y sont pas, on met le tout à  la poubelsuicide se suicider crise suicidaire prévention interventionle. Le mot d’ordre est simple et se limite à la rentabilité court terme.

Après avoir été représenté par Diffusions Raffin pendant 16 ans, Messageries de presse Benjamin n’a pas été très cavalière dans sa façon de mettre à la rue un éditeur  communautaire. Un libraire qui veut commander un des livres des Éditions TNT et qui appelle Diffusions Raffin se fait transférer chez Messageries de presse Benjamin pour se faire répondre qu’ils ne représentent pas les Éditions TNT. Ils  auraient pu au moins laisser nos coordonnés pour que les  libraires nous contactent.

Nous avons fait plusieurs publicités et représentations dans notre magazroman de cheminement croissance personnelle apprendre à s'aimerine Reflet de Société, sur l’Internet et même lors de l’émission Vie de couple à TQS pour annoncer fièrement que nos livres étaient disponibles dans toutes bonnes librairies. En espérant que celles-ci pourront nous retracer dans le méandre de la concentration des intermédiaires.

En perdant un distributeur indépendant comme Diffusions Raffin, quel en sera l’impact sur les petites maisons  d’édition au Québec et sur les auteurs qu’elles  représentent? Nous verrons dans les prochaines années. Une chose est certaine, ce n’est pas un événement qui va faciliter notre travail.

Les Éditions TNT vont s’auto-diffuser pour rendre disponible ses livres aux libraires. Je laisse les coordonnés aux libraires qui nous cherchent. Ces coordonnés sont les même que celles que le public avaient qui veut commander nos livres:

Éditions TNT

4233 Ste-Catherine Est, Montréal, Qc. H1V 1X4

Tél. (514) 256-6900 Fax: (514) 256-9444 courriel: journal@journaldelarue.ca

Merci à nos lecteurs qui nous soutiennent depuis maintenant 16 ans. Merci aux libraires qui vont continuer de nous représenter.

6 Commentaires

Classé dans Actualité, économie, Raymond Viger

6 réponses à “Messageries de presse Benjamin achètent Diffusions Raffin: impact sur les auteurs Québécois

  1. Faire barrage au palier de l’édition et de la distribution est la tactique du système pour une censure efficace de la pensée divergente.

    Ce serait une fonction essentielle de l’État d’assurer la diffusion de la nouvelle et de la pensée et une ‘ »Grande Librairie » aurait été encore plus utile qu’une grande Bibliothèque.

    La diffusion en ligne va régler ce problème et le libre accès universel, commode et gratuit, à l’internet par l’État doit être une revendication fondamentale. Pour la circulation des idées neuves… et de toute culture

    Ce concept est développé dans le texte ci dessous. http://nouvellesociete.org/703.html

    Pierre JC Allard

  2. J’aime bien votre idée d’une grande librairie pour assurer une disponibilité des ouvrages de tous les auteurs. Et cette grande librairie aurait partager les équipements et les lieux d’une grande bibliothèque.

  3. L’UQAM a même entrepris et laisse en plan un projet de construction qui ne demande qu’a ^tre repris pour y entreposer des stocks… mais l’avenir est vraiment la mise en ligne de tout ce qui est publié et l’accès gratuit pour tous.

    Dans 10 ans ce sera certainement chose faite. Ce qui me (censuré) c’est que ça pourrait être fait tout de suite et que les magazines comme le vôtre pourraient être disponibles le mois prochain. Seul obstacle: l’inertie de nos gouvernants.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/10/12-la-culture-a-la-carte/

    Pierre JC Allard

  4. C’est une réalité que les instances gouvernementales laissent mourir des projets, des créateurs. Quand tout le monde aura la langue à terre, il y aura réactions et on voudra sauver les pots cassés, malheureusement trop tard pour plusieurs. Entre-temps, on assassine combien de Guy Laliberté, Céline Dion et autres… On hypothèque notre futur culturel.

  5. Jeannine Dorais

    Bonjour,
    Je suis à la recherche d’un livre
    Le journal créatif d’Anne-Marie Jobin ainsi que son deuxième livre grabouilli qui sera publier chez vous.
    Puis-je commander ces deux volumes directement ou dois-je passer par un libraire?

    Je demeure à Ste-Thérèse près de Montréal.

    J’attend une réponse sous peu.

    Merci!

  6. Bonjour Mme Dorais,

    Les titres que vous mentionnez n’ont pas été publié aux Éditions TNT, mais aux Éditions du Roseaux. Ils étaient eux-aussi distribués par Diffusions Raffin. Je vous laisse le lien sur le livre que vous cherchez que vous pouvez commander en ligne. http://www.annemariejobin.com/publications.html

    Bonne lecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s