La stratégie de la tension et le terrorisme d’état

5-ans-de-guerre-contre-le-terrorisme1

Opération Northwood

Le document officiel intitulé « Operation Northwoods » a été obtenu à l’origine par les archives de la Sécurité nationale de l’Université  George Washington à l’aide de la loi américaine sur la liberté de l’accès à l’information nommée Freedom of Information Act.

On y apprend que le 13 mars 1962, le Comité des chefs d’États-majors avait préparé un ensemble de propositions détaillées concernant Cuba pour le Secrétaire à la défense de l’époque, Robert McNamara. Ce document, qui porte le titre « Justifications pour une intervention militaire U.S. à Cuba », relate les plans de cette opération militaire qui portait le nom de code OPERATION NORTHWOOD.

Écrit en réponse à une requête du chef du Projet Cuba, le colonel Edward Lansdale, le mémorandum top secret décrit les plans américains pour créer différents prétextes qui justifieraient une invasion de Cuba. Ces différentes propositions faisant partie d’un programme secret anti-Castro connu sous le nom de « Operation Mongoose« , incluaient la mise en scène d’assassinats de Cubains vivant aux États-Unis, développant une fausse campagne de terreur cubaine et communiste à Miami ainsi que dans d’autres villes de la Floride jusqu’à Washington. Ces plans incluaient aussi de couler (simulation ou réellement) un bateau remplit de réfugiés cubains, de simuler une attaque d’un avion commercial par les forces aériennes de Cuba et de concocter un incident en faisant exploser un navire américain en eaux cubaines pour ensuite blâmer les cubains pour cet incident.

Voilà jusqu’où les gouvernements sont prêts à aller pour partir des guerres et conquêtes. Un cas isolé? Voyons voir, l’histoire est riche d’enseignements.

Pearl Harbor

L’histoire officielle est bien connue: le matin du 7 décembre 1941, les Japonais attaquent par surprise Pearl Harbor, « forçant » les Américains à entrer dans la Seconde Guerre mondiale. Mais ce qui est moins connu par contre, c’est que loin d’être une surprise, les États-Unis ont été avertis par les gouvernements d’Angleterre, de la Hollande, d’Australie, du Pérou,  de la Korée et de l’Union Soviétique qu’une attaque surprise sur Pearl Harbor se préparait. Tous les codes japonais importants avaient été décodés. Le président Roosevelt (FDR) et d’autres officiels savaient que l’attaque s’en venait, l’ont laissé se produire et ont voilé ces faits. (source)

Non seulement ils savaient que l’attaque était pour se produire, mais en fait, ils l’ont provoquée. Le document McCollum montre ce plan en huit points pour provoquer le Japon à attaquer les États-Unis, dont la population était contre la participation dans cette guerre européenne lointaine.  Il fallait scandaliser cette opinion publique pour lui faire accepter d’entrer en guerre.  La vie de 2 402 américains furent sacrifiées pour y arriver. Le président Roosevelt a mis en action les huit étapes proposées dans le document McCollum durant le cours de l’année 1941. L’une de ces étapes que FDR mettra en action était de couper les principales lignes de ravitaillement en pétrole et de geler les actifs du Japon, ce qui est à toute fin pratique un acte de guerre. À la huitième étape, le Japon décidera finalement de riposter et d’attaquer Pearl Harbor.

Le public se fera dire que l’attaque fut une totale surprise et résultait aussi d’un « échec du renseignement ».

Incidents du golfe du Tonkin

La guerre du Viêt Nam s’amplifiera après la date fatidique du 4 aout 1964 alors qu’on accusera les Vietnamiens d’avoir attaqué les forces américaines dans le golfe du Tonkin.  Bien qu’on ne pose pas la question évidente à savoir ce que les Américains faisaient là en premier lieu, il a maintenant été révélé, grâce aux documents et enregistrements audio déclassifiés, qu’en réalité aucune attaque n’a eu lieu. Les enregistrements du président Johnson avec le Secrétaire à la défense, Robert McNamara, sont disponibles. On peut les entendre discuter pour trouver un moyen de tourner le faux évènement en une justification pour l’escalade de la guerre au Viêt Nam.

Opération Gladio

« Vous deviez attaquer des civils, les gens, femmes, enfants, des personnes innocentes, inconnues et étrangères à tout jeu politique. La raison était plutôt simple: forcer… le public à se tourner vers l’État pour demander plus de sécurité. » (source)

L’Opération Gladio est un cas historique très bien documenté. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les réseaux des services secrets occidentaux et l’extrême droite vont employer la stratégie de la tension pour éviter que les communistes, les socialistes ou la gauche prennent le pouvoir.

C’est une histoire extrêmement bien documentée de terrorisme d’état où les services secrets se sont fait prendre à faire exploser des bombes dans des lieux publics comme des marchés, ou dans des autobus remplis d’enfants en Italie pour rendre la population furieuse et hystérique pour ainsi créer un climat de tension intense. (voir cet article et celui-ci pour plus d’informations)

Gladio (Glaive en italien) désigne le réseau italien des stay-behind, cette structure clandestine de l’OTAN créée après la Seconde Guerre mondiale pour parer à une menace d’invasion soviétique. On désigne couramment par ce nom l’ensemble des armées secrètes européennes, dont l’existence a été révélée publiquement le 24 octobre 1990 par le Premier ministre italien Giulio Andreotti.

Gladio a été mis en place dès le lendemain de la Seconde Guerre mondiale sous l’égide de la CIA et du MI6, comme structure de l’OTAN répondant directement au SHAPE. Cette structure avait comme fonction de « rester derrière » en cas d’invasion soviétique, afin de mener une guerre de partisans. Dans cet objectif, des caches d’armes étaient disposées un peu partout. (source)

Vous comprendrez clairement que nos gouvernements et les services secrets sont prêts à tuer de leur propre population pour avancer leur sombre agenda.

Provocation de l’Irak

Vous pensez peut-être que ces techniques ne sont plus utilisées de nos jours. Rien n’est moins certain. En février 2006, des documents divulgués font état d’une conversation entre Tony Blair et George Bush à propos de différents scénarios pour essayer de provoquer Saddam Hussein. Une option était de peinturer un avion d’espionnage américain avec les couleurs des Nations Unies et de le faire voler au-dessus du territoire irakien en espérant que Saddam l’attaquera pour ensuite exploiter l’évènement dans le but de rallier l’appui international pour l’invasion de 2003.

Conclusion

La compréhension et l’acceptation de cet état de fait nous pousse à changer de paradigme. Nous savons tous que nos gouvernements et les services secrets nous mentent, avec l’aide des médias, mais il y a une ligne qui pour plusieurs est difficile à franchir: c’est de se rendre compte qu’ils sont également capables et prêts à sacrifier plusieurs d’entres nous pour justifier leurs agendas. Triste réalité, mais non moins véritable.

À la lumière de tout ceci, est-ce si difficile de concevoir que les attaques du 11 septembre 2001 furent aussi du terrorisme d’état et non pas le fait de l’Al Qaïda, comme le dicte la théorie de conspiration officielle? Serait-il si surprenant que ces attaques auraient pu être organisées par le gouvernement américain lui-même, afin de pouvoir justifier ses opérations militaires depuis 2001 dans le cadre de la guerre au terrorisme et faire voter des lois liberticides au nom de cette lutte anti-terroriste allant jusqu’à autoriser la torture? On trouvait en effet la motivation dans ce rapport nommé le Project for the New American Century (Projet pour le Nouveau Siècle Américain – PNAC), qui est un think tank néoconservateur américain:

«Further, the process of transformation, even if it brings revolutionary change, is likely to be a long one, absent some catastrophic and catalyzing event – like a new Pearl Harbor.» (De plus, le processus de transformation, même s’il apporte un changement révolutionnaire, sera probablement long en l’absence d’un événement catastrophique et catalyseur – comme un nouveau Pearl Harbor). (source)

Gardez l’oeil ouvert,  car les mêmes types d’accusations mensongères qui ont été utilisées pour nous vendre la guerre contre l’Irak en 2003 sont maintenant portées contre l’Iran et il ne serait pas surprenant du tout qu’on assiste à une autre fausse attaque terroriste blâmée sur le dos large des Iraniens et de ce fait, justifier cette attaque que les israéliens et les Américains veulent depuis si longtemps.

20 Commentaires

Classé dans Actualité, François Marginean

20 réponses à “La stratégie de la tension et le terrorisme d’état

  1. Fernand Cloutier

    C’est CONNU, les USA font passer leurs JOBS de BRAS sur le DOS des autres pour CONSERVER l’ESPRIT PATRIOTIQUE de leurs commettants.

  2. Ensuite ils viennent poser en sauveur du monde et faire la morale aux autres!

    Quelle époque!

  3. Alain B.

    Imaginons-nous l’empleur qu’aura leur prochaines manigances.Comment s’y prendront-ils cette fois-ci pour nous faire gober toute cette merde,malgré le fait qu’internet offre la possibilité de s’instruire et de comprendre assez bien leur fonctionnement.Non ca ne sera pas jojo,mêlé a une crise economique qui favorise leur positionnement sur le marché,a titre d’exemple pour nous au Quebec,rio tinto alcan avec chinalco juste a regarder leur logo afin de saisir l’arriere plan de ceux ci.

  4. Aimé Laliberté

    Excellent article!

    Je viens tout juste d’écouter une entrevue très intéressante dans laquelle Alex Jones explique une autre dimension du problème.

    Plusieurs États américains ont récemment adopté ou sont sur le point d’adopter des lois en vertu desquelles ils déclarent leur souveraineté vis-à-vis Washington et affirment qu’ils n’appliqueront pas diverses lois fédérales, notamment celles sur l’application de la loi martiale, une déclaration d’état d’urgence, le contrôle ou la confiscation des armes à feu, la carte nationale d’identité etc.

    Ces États déclarent qu’ils se retireront de l’Union si Washington continue d’excéder sa compétence limitée en vertu de la constitution des É-U.

    Selon Alex Jones et diverses autres sources, incluant divers médias de masse, les É.-U. sont déjà sous le contrôle du gouvernement mondial

    On y discute également le caractère illégal du plan de relance de l’économie américaine et le fait que les É.-U. sont déjà sous la loi martiale.

    Divers représentants des états concernés participent également à l’entrevue.

    Voici les deux premières parties d’une entrevue en 5 parties à écouter attentivement pour ceux qui veulent comprendre la situation aux É.-U. :

    Partie 1

    Partie 2

    Paix!

  5. Redge

    Personnellement, je crois que la troisième et dernière guerre mondiale sera probablement l’état contre les citoyens…

  6. @Alain B.

    La prochaine étape sera fort probablement une attaque biologique ou un virus relâché qui va dévaster les populations touchées. Tous les indices pointent dans cette direction. Vous surveillerez sur qui on va placer le blâme de l’épidémie…

    La bonne nouvelle est que grâce à Internet et la quantité de personnes hautement motivées et intelligentes qui pullule la blogosphère, nous avons sans aucun doute déjà désamorcé et évité quelques fausses attaques terroristes ou pièges du genre. Ça devient trop gênant de les mettre à exécution soit parce que les gens sont déjà sur la piste et en parle d’avance ou parce que les précédentes ont été exposées et assimilées par les gens. On sait où regarder et comment passer au travers de la propagande et la désinformation pour comprendre réellement ce qui s’est passé. On reconnait les patterns et on développe une immunité mentale, ou un « firewall » mental. Excellent. Observez à quelle vitesse on a cessé d’entendre parler des attaques de Mumbai dès que la piste commençait à remonter vers le MI5, le Mossad et la CIA.

    Gardez l’oeil quand même ouvert, la surveillance du métro de Montréal à été donné à contrat à la même compagnie israélienne qui était chargé du réseau à Londres en 2005 lors des attaques. Les seules caméras à ne pas fonctionner ce jour-là furent celles où les attentats ont été effectués…

    Encore une autre coïncidence j’imagine…

    @Aimé Laliberté

    C’est effectivement une nouvelle significative. J’en avait parlé la semaine passé sur l’émission de L’Autre Monde, ainsi que de toute la facette de l’état policier. Je vous laisse les coordonées ici ainsi que deux articles parlant de cela.

    L’Autre Monde 12 février 2009
    60 min / Radio de l’UQAM, CHOQ FM

    New Hampshire talks Civil War against feds!

    The New Hampshire state legislature took an unbelievably bold step today by introducing a resolution to declare certain actions by the federal government to completely totally void and warning that certain future acts will be viewed as a “breach of peace” with the states themselves that risks “nullifying the Constitution.”

    Lawmakers in 20 states move to reclaim sovereignty

    As the Obama administration attempts to push through Congress a nearly $1 trillion deficit spending plan that is weighted heavily toward advancing typically Democratic-supported social welfare programs, a rebellion against the growing dominance of federal control is beginning to spread at the state level.

    @Redge

    Quelque chose du genre. Ou nous contre les banquiers privés. Mais la vraie révolution qu’on doit absolument effectuer est la révolution intérieure. Personne ni aucune armée ne pourra l’arrêter. De mon point de vue, elle est déjà enclenchée et l’élite le sait. Ils semblent se dépêcher et accélérer leur agenda pour couper dans le temps. Un bon signe pour nous, mais nous ne sommes pas encore sorti du bois, loin de là….

  7. Fernand Cloutier

    Les Rockfeller et compagnies veulent diminuer la population mondiale des 2/3; pour celà, il y aura des hécatombes épovantables……………………………….
    Actuellement, il y a une épidémie de choléra en Afrique probablement causée par un vérus venant des laboratoires-malvaillants américains.
    Voici des exemples:

    bridge.over-blog.org/article-26065560.html

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=11074

  8. Alain B.

    L’Iran serait probablement pointé et tout l’attirail terroristes etc..Il y a d’autre phenomene aussi qui devrait nous inquieté,c’est celui de l’allemagne et les dernieres negociation avec la Russie et la Georgie sur le gaz vous vous souvenez,tout cela m’inquiete,derriere des porte close,ne sont-il pas 27 dans l’E.U.l’allemagne est une tres grande puissance millitaire et ils ont ca dans leur gene pour ceux qui connaisse un peu l’histoire de ce peuple,il y a des jours sombre devant nous

  9. Denis G

    Très bon article François, comme toujours.

    Ces derniers temps j’ai pas toujours le temps de laisser un commentaire qui pourrait ajouter à vos articles.

    Je tenais simplement à signaler qu’on vous lis toujours.

  10. @Alain B.

    Pour ce qui est du cas de la Russie et de la Georgie, nous pouvons affirmer maintenant que les États-Unis avec l’aide d’Israël avaient attaqué la Russie par le cheval de Troie qu’est la Georgie en l’équipant et entrainant militairement. Le but est d’affaiblir et provoquer la Russie tout en essayant de contrôler les pipelines de pétrole qui sortent du bassin du Caucase. Ça frôle l’hystérie et risque une guerre majeure avec la Russie. Heureusement, Vladimir Putin est un puissant stratège et a réussit à tourner cette affaire à leur avantage.
    Ensuite, on a eu l’Ukraine qui a tenté de faire du chantage et de la manipulation en coupant l’acheminement du gaz russe vers l’Europe tout en voulant installer le bouclier anti-missile qui ne sera pas pointé vers l’Iran, mais bien vers la Russie.
    L’axe anglo-saxon essaie de provoquer la Russie et de gruger son influence grandissante. Alors la Russie a répliqué et a fait un énorme deal avec le Kyrgyzstan qui a résulté en l’annonce de la fermeture de la base militaire américaine sur leur territoire. Un dur coup pour le Pentagone qui utilisait cette base pour le ravitaillement et support des troupes en Afghanistan et pour une éventuelle attaque de l’Iran et du Pakistan.

    On voit clairement la stratégie de Zbigniew Brzezinski, l’homme à penser de Barack Obama, à l’oeuvre; stratégie qu’il a étalé dans son livre The Grand Chessboard. Encercler la Chine et la Russie pour éventuellement mener la guerre contre eux.

    Alain, quelle est votre compréhension du jeu de l’Allemagne dans ces négociations dont vous parliez? Quelles sont vos informations? Cela pourrait venir jouer un rôle important dans toute cette affaire.

    @Denis G

    Je vous remercie du fond du coeur. Votre support et présence est mon carburant pour continuer. Au plaisir de lire vos commentaires!

    François M.

  11. Alain B.

    @Francois M.

  12. Alain B.

    Mauvaise frappe,on recommence.Il est important de comprendre que l’allemagne avec leur poetes,compositeurs,inventeurs,chimistes,physiciens,educateurs et encore ont emmené de tres belle choses a l’humanité parcontre il y a toujours l’envers de la medaille,nous connaissons tous l’histoire en partie et souvent ce qu’ils veulent bien que l’ont sachent des 100 dernieres années,mais cette nation a beaucoup plus de bataille de mener,ils sont les descendants des Assyriens et ceux qui connaisse l’histoire un petit peu reconnaitrons que ce peuple est destiné si on peut dire a vouloir dominé,conquérir,il n’a pas d’ordre a recevoir de personne,regardé combien vite l’allemagne a repris le controle de sa destiné apres la 2 guerre mondial malgré toute la cruauté qu’elle a put utilisé etc…ce que je pense c’est que l’Allemagne,qui est le( coeur) de l’Europe,a moyen ou long terme dicteras ses lois et ordonnaces au reste de l’U.E.comme avec les U.S.A. ce coté-ci du globe dans le nouvel ordre mondial.Les tractations de l’Allemagne avec moscou sur l’imbroglio du gaz n’est qu’une avertissement a l’U.E et les U.S. que l’Ukraine leur appartienne et l’Allemagne le cautionne ont pourrait aussi parlé d’économie Allemande,je commence a m’interessé au sujet et m’instruit aussi en langue allemande pour mieux comprendre dans les blogs allemands,je reviendrai sur le sujet lorsque je serai plus instruit,il y a beaucoup de ressemblance avec l’anglais,ce qui me simplifie beaucoup la tâche.Il est a noter que les relations Russe/Allemande se sont solidifié depuis ces evenements et que se passera-t-il avec l’otan dans les année a venir si l’Allemagne et la Russie intensifie encore plus leur relation ??il y a des choses tres interessante qui se passe de l’autre bord

  13. Alain B.

    stratfor sources,speigel online sont quelques unes des sources

  14. Très intéressant Alain, j’espère que vous nous tiendrez au courant de ces développements. Merci pour le résumé.

    François M.

  15. Pingback: Camps d’internement du Homeland Security & du FEMA en cas troubles civils « Les 7 du Québec

  16. Pingback: Les interventionistes et quelques réflexions… « Les 7 du Québec

  17. Fredd

    Pour comprendre le néoconservatisme:

    Trotskisme, Sionisme, Néoconservatisme
    http://pascasher.blogspot.com/2010/04/trotskisme-sionisme-et-neo.html

  18. Druide

    Les amis d’alex Jones nous disent qu’il faut pas ixer le blâme sur les sionistes, « parce que c’est le nouvel ordre mondial » qui coordonne les fausses attaques terroristes …

    Qui était derrière l’Opération Northwoods?

    Le pro-Israel General Leyman Lemnitzer. Paul Nitze, très proche du néocons juif sioniste Richard Perle était impliqué dans Northwoods. Perle et Nitze ont participé à « l’équipe B », un groupe de néocons sionistes qui ont infiltré et subverti la CIA (« équipe A ») progressivement, un peu avant la présidence de Reagan.

    Alex Jones blçame la CIA mais ne fait jamais la distinction entre l’équipe A et l’équipe B….
    Détails sur l’équipe B sous la direction des néocons juifs Perle, Wolfowitz, Feith, et Kristol : http://www.amfirstbooks.com/IntroPages/Book_Preview_Pages/piper-michael_collins/High_Priests_of_War/HighPriests-6.2-PhotoSection,p113-114.html
    http://www.amfirstbooks.com/IntroPages/Book_Preview_Pages/piper-michael_collins/High_Priests_of_War/HighPriests-6.1-PhotoSection,p.111-112.html

  19. Druide

    La référence pour mon commentaire précédent est ce ouvrage magistral de Michael Collins Piper: « The High Priests of War: The Secret History of How America’s ‘Neo-Conservative’ Trotskyites came to Power and Orchestrated the War Against Iraq as the First Step in Their Drive for Global Empire »(Éditions Noontide Press, American Free Press).
    http://www.amazon.com/High-Priests-War-2004-publication/dp/0974548413

    Sur la pochette on peut voir ces grands prêtres de guerre Paul Wolfowitz, Richard Perle, William Kristol, Henry Kissinger et Ariel Sharon. Ce sont les maîtres concepteurs de la guerre en Irak pour Israël, et il sont tous sont juifs, sionistes et néocons (sauf Sharon qui est plus néocon que les néocons!).

    Télécharger gratuitement le pdf:

    Cliquer pour accéder à High_Priests_of_War.pdf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s