Documentaire: Au-delà de nos prétendues connaissances scientifiques, l’homme aux plantes et légumes géants

La science nous a permis de faire des avancées spectaculaires et de comprendre le monde physique dans lequel on vit. Mais elle nous rend aveugle aussi sur à propos des autres mondes qui existent autour de nous, ceux de l’esprit, de l’énergie subtile, des différentes dimensions, etc.

Je vous laisse découvrir ce fabuleux documentaire qui saura vous émerveiller sur les infinies possibilités de la vie. L’homme arrive à faire pousser de très heureuses plantes qui lui fournissent des légumes énormes et en santé. Oubliez nos techniques scientifiques agricoles, il les bat toutes à plate couture et nous ne comprenons pas pourquoi! Le Département de l’agriculture mexicain a corroboré et suivi les accomplissements de Don José Carmen Garcia Martinez.

Serait-il temps de réévaluer nos façons de faire et nos techniques? Nous savons pourtant bien que nous nous dirigeons vers un cul de sac avec nos cultures intensives saupoudrées de cocktails chimiques et poisons comme les herbicides, pesticides et engrais chimiques contenants entre autre du fluorure, un dangereux polluant toxique.

Cliquez sur le lien pour visionner, tout juste ici!

«Quand je suis allé concourir avec 153 ingénieurs de l’administration agricole à Mexico, je les ai battu de 2.000% avec les choux. 110 tonnes à l’hectare: la vérification a été faite par leurs soins, ils n’ont même pas atteint 6 tonnes !»

L’homme qui parle avec les plantes (48:34)

Le miracle, c’est Don José Carmen Garcia Martinez qui, avec son amour pour les plantes, les paroles qu’il leur adresse et d’anciennes recettes aztèques, a réussi à cultiver des légumes géants. Il a produit ainsi des choux de 45 kg, des pieds de maïs de 5 m. de haut, des feuilles de blette de 1,5 m. de long, 7 à 8 courges par pied (1 à 2 habituellement), 110 tonnes d’oignons par hectare (16 tonnes normalement). Un journaliste péruvien, Yvo Perez Barreto, est allé trouver Don Carmen chez lui et a raconté tout ce qu’il y a vu. Mais ce n’est pas le seul témoin: l’Université d’agronomie de Chapingo (Mexique), sous l’autorité du Pr Nicolas Cerda, spécialiste des sols, a comparé les résultats de Don Carmen avec ceux obtenus par les méthodes de l’Université sur des terrains contigus. Des ingénieurs du Ministère de l’agriculture mexicain sont venus analyser l’eau, les légumes, les semences et surtout le terrain volcanique de l’agriculteur. Rien de particulier n’a été décelé. Parmi les savoir-faire de Don Carmen, on note: cultiver sans pesticides et multiplier jusqu’à dix fois la production agricole; utiliser 700 g de fertilisant par hectare, au lieu des 500 kg habituels dans l’agriculture intensive; cultiver sur terres salées; créer de nouvelles plantes résistant aux maladies, non transgéniques… au début, sur sa terre presque stérile, il s’asseyait à côté des plantes et leur demandait de l’aider. Don José Carmen est persuadé que c’est grâce à la communication qu’il a établie mentalement avec les plantes qu’il a obtenu ces résultats miraculeux. Pour lui, le secret c’est l’amour qui lui donne cette main verte. Son livre (1) donne des tas de recettes, de trucs, qui pourraient révolutionner la planète, tout en changeant la mentalité humaine: l’amour à la place du profit immédiat.

(1) Édition Clair de Terre, 27, rue de l’Abbé-Grégoire, 75006 Paris.

François Marginean

Note: Le documentaire complet ayant disparu de l’Internet pour le moment, j’ai mis en lien le plus long extrait qu’il est possible de trouver, soit un peu moins de 20 minutes. (21 décembre 2009)

16 Commentaires

Classé dans Actualité, environnement, François Marginean

16 réponses à “Documentaire: Au-delà de nos prétendues connaissances scientifiques, l’homme aux plantes et légumes géants

  1. Redge

    Très bon documentaire, en effet. J’en avait d’ailleurs fait mention ici en commentaire:
    https://les7duquebec.wordpress.com/2009/02/13/un-peu-de-sucre-avec-ogm-dans-votre-cafe-non-merci/#comment-2018

    Si des méthodes comme celles-ci existent pour l’agriculture, d’autres existent probablement pour des domaines comme la médecine, par exemple.

    Tout ça me fait penser à Jeremy Narby, un anthropologue qui est allé étudier l’utilisation que les indiens faisaient avec les plantes et leurs connaissances à propos de celles-ci. Vraiment captivant!

    Plus d’info ici:

    http://www.lespacearcenciel.com/jeremy-narby-autres-mondes.html

    http://www.inrees.com/Conferences/Jeremy-Narby-serpent-cosmique-chamanisme-ayahuasca/

    http://www.inrees.com/podcasts/conf-narby-2/

  2. Il y a une trentaine d’années, cette notion de faire pousser les plantes en leur parlant a été très populaire. La science traditionnelle n’a jamais expliqué les résultats, pourtant évidents. Elle ne les a pas vraiment contestés non plus. Elle a simplement attendu que l’information se perde faute d’être véhiculée.

    Le grand allié du capitalisme contre tout changement, c’est le contrôle des médias et l’APATHIE de la population. On a défini le seuil en deça duquel la population accepte, oublie et ne se revolte pas. Evidemment, il y a des crues centennales et les digues craquent…

    http://nouvellesociete.org/P14.html

    Pierre JC Allard

  3. Garamond

    Quand Pierre Allard dit que le grand allié du capitalisme c’est : «le contrôle des médias et l’APATHIE de la population», il a 100% raison !
    Il se passe des choses extraordinaires sur la terre mais, à cause de ces 2 facteurs cités par Pierre, ça s’arrête là….
    C’est scandaleux et inacceptable !
    Je suis révolté mais impuissant….

  4. @Redge

    Merci pour votre commentaire et aussi pour les liens. Comment se fait-il qu’on laisse Monsanto prendre le contrôle de la chaine alimentaire et que des personnes géniales comme ce Mexicain et votre Jeremy soient si mal connues? J’imagine que Pierre a une partie de la réponse, mais j’ajouterais que nous nous plaisons dans notre statu quo et indifférence. Nous avons un peu (beaucoup) perdu notre passion pour la vie.

    @Pierre JC

    Les digues craquent et assurons-nous que personne puisse les colmater! Pertinent commentaire.

    @Garamond

    Le savoir est une forme de puissance. Ne vous sentez pas impuissant, faites tout ce que vous pouvez pour passer le mot, l’information et cette passion de la vie et des possibilités encore inexplorées et ayez la foi que l’univers saura faire le reste. La pensée est créatrice, alors si vous pensez que vous êtes impuissant… vous voyez ce que je veux dire?

    Amicalement,

    François M.

  5. Wow… Je n’avais jamais entendu parler de ce gars-là. Tout simplement génial!

    Je connais certaines notions « d’agriculture maraichère divine » mais j’aimerais vraiment rencontrer ce Don José Carmen Garcia Martinez…

  6. yannick

    Il y a plus de choses sur cette terre que l’on puisse en imaginer.
    C’est tout simplement divin en quelque sorte.
    Cela rapelle la découverte d ‘Antoine le Prioré et son épopée avec le professeur Pautrizel sur la stimulation des défenses immunitaires des organismes vivants.

  7. Sophie Guillot

    J’arrive pas à ouvrir le lien vidéo ! Snif snif !!

    à la lecture de l’article et des commentaires ça me fait un peu penser à la fabuleuse histoire du Jardin de Findhorn..

    http://video.google.com/videosearch?sourceid=gmail&rls=gm&q=jardin+de+findhorn&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=wv#

    http://www.jardins-de-findhorn.fr/

    ça a l’air d’être un peu la même affaire

  8. Bonjour,
    J’ai constaté que vous étiez nombreux à rechercher le film et le livre de Yvo Perez Barreto « L’homme qui parle avec les Plantes ». Et bien j’ai une bonne nouvelle pour vous, ils se trouvent sur le site : http://www.magique-trotter.com , qui est le site officiel et oú vous trouverez également d’autres films et livres du même auteur en qualité DVD et non comme la diffusion illégale qui a été faite à partir d’une VHS.
    A plus malou

  9. vfcc

    Je cite l’auteur « Mais elle nous rend aveugle aussi sur à propos des autres mondes qui existent autour de nous, ceux de l’esprit, de l’énergie subtile, des différentes dimensions, etc. »

    Hola, la science n’est qu’un ensemble de connaissances. Cela ne rend personne ‘aveugle’, les êtres humains définissent par la science ce qu’ils savent ou croient savoir.
    Car la science est issu des humains et donc comme tout ce qui est issu des humains est sujet a erreur (quand c’est fait express on dit tromperie). De plus en plus rare cela dit au fur et a mesure que l’humanité progresse.

    Ce cas de légume particulièrement développé est un phénomène non expliqué pour le moment. Es ce que cela veut dire que la ‘science’ (l’être humain) ne saura pas l’expliqué dans le futur ?
    C’est comme tout, les découvertes ne sont pas innées. Il faut chercher a comprendre.

    Parler du phénomène (s’il est véridique) est bien. Plus les gens en prendront connaissance et plus il y a de chance que quelqu’un s’intéresse et face des recherche pour expliquer. Mais en parler en terme « d’autres mondes d’esprit, d’énergie subtile et différentes dimensions » me semble illogique.
    A une certaine époque il y avait probablement des gens pour dire que le feu et l’électricité était de la magie.

  10. @vfcc

    Il faut saisir ce que j’entends par là. Ce que je dis, c’est que la science moderne refuse de voir et considérer des choses qu’elle ne comprend pas ou qui lui sont « invisibles ».

    Alors au lieu d’enquêter sur les réussites de cet homme au légumes géants, elle se borne à la culture commerciale et chimique qui est en train détruire nos terres et leur fertilité.

    Voilà tout!

    François M.

  11. Revoir Steiner et son agriculture biodynamique …

  12. Aimé Laliberté

  13. mentrel

    Je voudrais bien y croire….Je n’ai pas encore vu que le Mexique était devenu exportateur de légumes…..et pourtant , si on réfléchi : « Devant les résultats obtenus, les voisins de D.J . Carmen appliquent forcèment ses méthodes, puis, les villages voisins font de même, etc….Et c’est une révolution car devant cet état de fait, Monsanto n’y peut rien »(on peut réver). Qu’en dit Jean Marie Pelt ? Et les 153 agronomes mexicains, pourquoi ne propagent-ils pas ces méthodes ?
    C.Mentrel, géologue et botaniste

  14. mentrel

    Oui, en continuant mes recherches, j’ai vu que sur absolument tous les sites parlant de DJCarmen il s’agissait exactement du même texte, repris mot pour mot. Donc, il s’agit d’ un texte initial repris par beaucoup de personnes et cela devient « de multiples témoignages..(de gens qui n’ont rien vu)……………… ».. Dans cette histoire, très jolie, il n’y a donc que le témoignage des 2 cinéastes qui ont repris les affirmations racontées de DJ Carmen, ce qui fait qu’il n’y a aucune preuve car ils ont fait confiance à cet homme.
    Ce qui m’amuse et m’interpelle (comme l’histoire de Botull avec BHL…….) c’est que lorsque l’on tape Don Jose carmen, on a plein de textes sur ce paysan mexicain et sur le Cid de Corneille, textes qui sont intimement entremélés. Serait-ce un indice des gens qui ont lancé ce canular en direction des naifs qui imaginent que l’esprit peut venir à bout des mauvaises herbes comme je l’ai lu hier sur un journal rigolo qui s’appelle NEXUS ? J’y ai lu aussi un article rigolo sur les crops circles qui font actuellement l’objet de concours artistiques entre étudiants (c’est beaucoup de travail de conception et de mise en oeuvre. Il faut beaucoup de répétitions avant pour tout termminer en une nuit) et que les naifs attribuent aus extra terrestres. J’y croirais le jour où ces crops circles seront faits dans un champ de luzerne sans les traces de tracteurs (qui permettent de venir travailler sans laisser de traces)…….

  15. @mentrel

    J’essairais, si j’étais vous, de contacter le journaliste péruvien, Yvo Perez Barreto, ou le Ministère de l’agriculture mexicain pour trouver plus d’information à ce sujet.

  16. Lionnel

    Salut

    Faut-il être naïf pour gober ces sornettes !

    Rien qu’un exemple : le rendement des choux. Vous mettez en exergue de l’article cette citation du génial cultivateur «Quand je suis allé concourir avec 153 ingénieurs de l’administration agricole à Mexico, je les ai battu de 2.000% avec les choux. 110 tonnes à l’hectare: la vérification a été faite par leurs soins, ils n’ont même pas atteint 6 tonnes !»

    N’importe qui ayant un minimum d’esprit critique serait aller voir sur internet le rendement des choux en altitude, et aurait trouver que certaines variétés produisent en moyenne 140 à 160 tonnes par hectares. Ce monsieur est donc bien en deçà des possibilités de rendements des choux, mais surtout dire que des ingénieurs agronomes n’obtiennent que 6 t/Hectares, c’est vouloir faire croire que des spécialistes ont des rendements 25 fois inférieurs à la moyenne, c’est soit du mensonge, soit de l’ignorance crasse.

    Vous relayez donc un tissu de n’importe quoi, alors qu’en 10 secondes (recherche google avec chou altitude rendement = cette page (cliquer)) vous aurez appris que ce que vous avez recopié, venant d’ailleurs (6 t/Ha pour des agronomes) est risible

    Merci d’avoir plus d’ouverture d’esprit, et de vérifier un minimum la véracité des légendes urbaines qui circulent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s