L’heure est au ralliement indépendantiste

Je parcours les sites souverainistes, je m’attarde sur des forums où j’interviens avec passion et où les indépendantistes de différentes tendances déchirent leurs chemises et accusent de traîtrise tous ceux qui ne pensent pas comme eux dans leurs chapelles sectaires…et ça me désole de constater qu’encore une fois nous sommes victimes du colonialisme dans lequel on s’enlise depuis quatre cent ans.
Nos boss d’Ottawa doivent bien rire dans leur barbe de blokes impassibles car ils ont depuis des siècles compris qu’il fallait diviser pour régner. Ils y réussissent fort bien, merci. Car la plupart des interventions dont je prends connaissance comportent des attaques mesquines et vicieuses contre tous ceux qui ont le malheur de militer encore au PQ.
Je veux bien croire que la direction et l’establishment de ce parti n’ont aucune ferveur indépendantiste et ne savent pas mobiliser la population pour inciter les citoyens du Québec à lutter pour l’abolition du poste de Lieutenant Gouverneur et l’avènement de la République française d’Amérique. Et qu’ils sont toujours en retard d’un combat ( voir l’affaire des Plaines d’Abraham).
Mais comment certaines grandes gueules, complètement déconnectées de la réalité, arrivent-ils à pourfendre les militants de la base qui, eux, poursuivent les mêmes objectifs que les nôtres.
On est loin de l’esprit révolutionnaire qui doit animer et motiver les combattants de la liberté car les vrais héros savent s’effacer et faire preuve d’humilité devant la grandeur de la cause commune qu’ils disent défendre.
D’autres esprits obtus se plaisent à jeter l’anathème sur tout ceux qui, en tant qu’entrepreneurs dynamiques, font des affaires au Québec. Comme si on pouvait donner naissance à un pays en mettant de côté ces créateurs d’emploi et de richesse collective…L’indépendance devra se faire tant avec la gauche, le centre que la droite. C’est l’affaire de tout un peuple.
Et moi, je suis là avec quelques autres illuminés, à préconiser de tout mon coeur une vaste coalition arc-en-ciel de tous les indépendantistes québécois- de quelque parti politique soient-ils- pour former un Front commun et régler une fois pour toutes cette question nationale qui demeure un boulet au pied d’un Québec qui se dégrade de jour en jour sous la gouverne de Jean Charest, le conservateur-libéral fédéraliste qui joue le rôle de premier ministre et de marionnette de Paul Desmarais.
Non mes amis, nous ne sommes pas sortis du bois. Mais sachez que des fous, se moquant des sondages et de l’indifférence, poursuivent le combat avec acharnement et qu’ils le feront jusqu’à leur dernier souffle.
Depuis plus de 45 ans ans, le mouvement indépendantiste en a vu de toutes les couleurs et il a été victime d’une horde d’assoiffés de pouvoir, des carriéristes professionnels qui mangent à tous les râteliers. Mais, même si la situation ne semble pas rose à cause de la dispersion et de la dilution des forces ainsi que du manque de leadership et de charisme de nos leaders, il ne faut pas baisser les bras comme le font trop souvent les hommes et les femmes de ma génération.
Il faut se remettre en question et opposer énergiquement la défense de la République française d’Amérique à la Monarchie constitutionnelle canadienne. Plus nous préconiserons un régime québécois républicain, plus le ROC deviendra agressif à notre égard. Ça pourrait bien provoquer la crise qui nous précipitera vers la rupture.
Je suis de ceux qui croient qu’un vote majoritaire de l’Assemblée nationale en faveur du rapatriement de tous nos pouvoirs vaudrait mieux qu’un référendum-bidon où les dés sont pipés par les interventions illégales d’Ottawa et a sa puissante machine à broyer nos rêves.
D’ailleurs, y a-t-il eu référendum pour faire entrer le Québec dans cette fédération artificielle basée sur un chemin de fer est-ouest, contraire à toute tendance géopolitique voulant que les affaires se transigent du nord au sud ?
Je salue bien bas tous ceux qui ne baissent pas les bras et qui poursuivent dans l’ombre la lutte pour notre indépendance. Je salue bien bas tous ceux qui n’ont pas jeté aux orties leurs rêves de jeunesse. Et qui continuent de travailler très fort au rassemblement de tous les indépendantistes québécois sous une bannière commune.
Dès le début des années soixante, Pierre Bourgault nous avait prévenus que la route serait longue et parsemée d’embûches…et que cinquante années de lutte, qui nous semblent une éternité, ne sont qu’une poussière de seconde dans l’histoire de l’humanité.
Quand j’entends certains d’entre-nous déclarer « ça ne vaut plus la peine car je ne verrai pas l’Indépendance de mon vivant », leur attitude « d’après moi le déluge » me démontre à quel point ils ne sont pas de vrais révolutionnaires.
Le combat doit se poursuivre inlassablement, malgré toutes les avanies. Nous devons reconstruire pierre après pierre. Sinon, nous sommes irrémédiablement condamnés à la régression. De peuple, nous deviendrons peuplade. Et il n’y aura plus qu’un pas à franchir pour que nous devenions une tribu folklorique, comme l’ont été avant nous nos compatriotes de la Louisiane et des provinces de l’ouest.
Je ne verrai probablement pas la naissance officielle du pays, mais je continuerai néanmoins à y consacrer le meilleur de mes énergies, car l’abandon, c’est la mort. Et que je refuse notre extinction collective.

PIERRE SCHNEIDER

59 Commentaires

Classé dans Actualité, Élections, Pierre Schneider

59 réponses à “L’heure est au ralliement indépendantiste

  1. @Aimé Laliberté,

    Je ne visais personne sur ce blogue. Je parlais de mon vécu dans la vie, de discussion que j’ai eues avec des amis.

    Vous trouvez que c’est stupide d’affirmer que l’être humain cache à l’occasion ces motivations derrière d’autres motivations. C’est votre droit. Moi, je crois que c’est humain comme comportement.

    Bonne journée!

  2. Aimé Laliberté

    Casimir,

    Je me demandais justement, car j’aborde souvent la question de souveraineté individuelle, et votre commentaire ressemblait à une insunuation à l’effet que j’aurais une autre motivation, comme vous dites.

    De plus, votre commentaire me porte à croire que vous ne comprenez pas le concept de souveraineté individuelle car son fondement même est de nier l’autorité des gouvernements.

    Donc, je vois difficilement quelqu’un prétendre qu’il croit en la souveraineté individuelle, pour finalement admettre qu’il est fédéraliste.

    Ceux qui croient en la souveraineté individuelle se contrecrissent des gouvernements qui prétendent exercer une autorité qu’ils n’ont pas.

    C’est ça qui semble vous échapper, car vous semblez être de ceux qui adorent l’idée d’être gouverné.

  3. En faits, je dirais plus que Casimir (sans attaque personnelle) semble penser qu’il n’y a pas d’autre issue que d’être gouverné, comme énormément de gens. Alors les gens se contentent de tirer vers le bas… Les gens pensent agir et exercer du pouvoir lorsqu’ils vont voter! Hahaha! Très drôle!

    Quand je suis allé voter pour la première fois, en 2001 je crois, on m’a même fait voter avec un CRAYON À MINE!!!

    Bon dieu qu’on se paie nos têtes en haut…

  4. Bonjour,
    si vous etes à la recherche de ressources ayant trait à l’intelligence économique, à la veille ou au knowledge managment,
    vous trouverez votre bonheur sur le site de luc quoniam
    A bientot 🙂

  5. decembre

    @Aimé … La liberté individuelle est une valeur fondamentale qu’il faut protéger. Es-tu en désaccord avec cette proposition? …

    Oui, entièrement mais il faudrait, pour la protéger, qu’elle existe bel et bien cette liberté hors, les institutions comme la famille et les milliers d’autres personnes morales sont plus fortes que la personne humaine qui a perdu cette liberté fondamentale.
    Les découvertes des « detaxeurs » sur le sort de la personne humaine, Canada ou US, qui devient ni plus ni moins un esclave dès sa naissance quand les parents remplissent le formulaire de naissance m’ont fait changé d’idée sur ce que je croyais que j’étais, un homme libre.
    Cet éveil à tout cela que je ne peux pas changer ne fait pas de moi une personne négative car j’aime vivre. J’ai juste perdu des croyances et je me sens mieux ainsi. Je n’aime pas me raconter des histoires style Disneyland pour me consoler. Bon lundi.

  6. Aimé Laliberté

    Décembre,

    Tu es l’exemple classique de celui qui ne sait pas distinguer la réalité de la fiction, qui ne comprend pas la différence entre une personne et un homme (ou une femme), entre une personne morale et un homme.

    Continue de penser comme tes maîtres t’on enseigné. Tu sembles avoir bien appris ta leçon.

  7. La seule chose qu’on puisse changer, c’est soi-même. Là réside le vrai changement, la véritable révolution…

    Apprendre à s’aimer, voilà la mission des humains! (tout le monde s’auto-détruit…)

  8. Pierre Schneider

    Je n’ai rien contre l’évolution spirituelle, la souveraineté personnelle et vos approches déistes de la réalité.
    Mais j’aimerais que vous répondiez à cette question: Que favorisez-vous le plus, la démocratie
    (la vraie) ou l’autorité et le pouvoir unilatéral des dieux ?

  9. Aimé Laliberté

    Pierre,

    Votre question me fait penser à une élection justement ou j’ai le choix entre deux options, aucune n’étant satisfaisante.

    Mais on voudrait quand même que je choisisse entre deux options dont je ne veux point, et ce, pour légitimiser le processus qui, en fait, est une arnaque.

    La démocratie…la vrai… sera toujours ce qu’elle est. Toutes les démocraties sont condamnées à l’échec, comme l’histoire l’a d’ailleurs démontré.

    La vrai démocratie ce sera toujours le règne de la majorité sur la minorité, et parfois même le règne d’une minorité sur une majorité.

    Quant au pouvoir unilatéral des dieux, je ne sais pas de quoi vous parler mais pour moi il n’y qu’un seul Dieu, le Créateur tout-puissant.

    Peut-être référez vous à la myhtologie grècque?

    À tout événement, la souveraineté personnelle, ça n’existe pas, c’est une contradiction dans l’expression elle-même.

    La souveraineté individuelle, c’est un attribut d’un homme ou d’une femme, pas d’une personne.

    Mais vous êtes un homme intelligent et ouvert d’esprit. Je crois que vous comprendriez si vous faisiez quelques recherches.

    C’est la seule solution qui peut vous protéger vous et votre famille.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s