Il n’y a pas de races humaines

Je commence ce billet avec un peu de retenue. On ne peut pas tout connaître dans la vie, mais quand même, j’ai bien peur de me retrouver devant vous comme étant le dernier à savoir… Et en même temps, je me dis que rien n’est moins sûr.

Sur mon blogue, dernièrement, une blogueuse a publié un hyperlien vers un article du site Hominidés portant le titre : « Y a t il des races humaines ? Pourquoi autant de couleurs de peau ? » Et bien sûr, je l’en remercie.

J’y ai appris que dans « la classification générale du vivant on parle d’espèce pour regrouper toutes les populations interfécondes et dont la descendance peut elle-même se reproduire ». Ce qui vient en contradiction avec ce fait :

La notion de race se base elle sur la notion de « gènes communs et exclusifs à un groupe d’individus ».

On parle de race et de racisme, mais en vérité les « Homo sapiens forment une seule et même espèce » et les « différences anatomiques que l’on perçoit, par exemple entre un individu asiatique et un européen, ne sont que l’expression plus ou moins forte de gènes communs. »

Et pour contrer encore plus les amants de la différenciation extrémiste (soit les racistes), il y a plus de différence entre deux chimpanzés au niveau génétique qu’entre deux humains. Il ne reste alors que les différences de pigmentation de la peau dues à la géographie, physiologiquement. Donc, il est clair que les grandes différences entre les humains sont d’ordre sociologique.

Ainsi, cette notion de race humaine, d’où vient la notion de racisme, est un héritage ancien qu’il faudrait foutre à la poubelle, d’autant plus qu’à partir de 1775 le naturiste Johann Friedrich Blumenbach défendait déjà « le principe d’unité de l’espèce humaine ».

Mais il ne faut pas non plus jouer à l’autruche et théoriser sur la noirceur, la société est encore trop organisée en races. On a beau pointer le côté culturel et ethnique, la couleur de la peau permet des expériences discutables, comme celle de l’école afrocentriste à Toronto.

Tous les étudiants de cette école seront des participants de moins au travail de tolérance qui doit s’accomplir dans nos sociétés de plus en plus pluralistes.

C’est un ghetto de plus qui se dresse, alors qu’ils devraient tous se désagréger, pour devenir comme des villes fantômes.

78 Commentaires

Classé dans Actualité, Renart L'Eveillé

78 réponses à “Il n’y a pas de races humaines

  1. Gébé Tremblay

    @Simon Lefebvre

    La personocratie est une invention de Ghislaine Lanctôt.

    Si Ghislaine Lanctôt a parfaitement raison dans sa description de l’industrie de la santé, parcontre, bien que son cheminement spirituel a débuté sur un bon pied elle s’est perdu en cours de route. Elle est prise dans un rond-point. Elle se prend pour Dieu.

    Jung avait mis en garde contre ça.

    La faute dans le raisonnement de Lanctôt s’est d’avoir négligé le rôle de l’inconscient dans le pouvoir créateur.

  2. sopadeajo

    Freud est mort.

    Darwin aussi, en passant. 🙂 (Gébé Tremblay)

    Et nous mêmes ne nous sentons plus très bien…

  3. @ Enkidu

    Lorsqu’une histoire revient dans toutes les légendes des peuples de la Terre, et surtout, lorsque cette légende est décrite dans les tables de Sumer, eh bien il ne s’agit vraisemblablement pas de légende.

    Babylone a toujours utilisé le vocabulaire pour arriver à ses fins. Ils ont décidés que c’était des légendes. Ils. Pas les gens qui les raconte (du moins vraiment pas tous)

    Tu dis faire confiance à la science… Tu ne sais pas encore que la science n’est qu’une pute au service de l’argent et de l’élite qui l’a inventée pour lui faire dire n’importe quoi et par la suite faire gober le tout au bétail humain?

    Et voilà ou ça t’amène: penser que la merde sur Terre est due aux être humains! Pauvre de toi! Tu dois être malheureux pas à peu près de faire partie de cette race stupide, animale, qui va s’auto-exterminer? Hahaha! Que de langage scientifique!

    La perle de ton texte:

     » (…) Il n’y a aucune preuve qu’il y ait eu des êtres d’une autre planète sur la terre. (…)  »

    Celle-là, elle est tellement grotesque que je ne perdrai pas de temps à y répondre! Franchement! J’espère que tu ne le pense pas vraiment au moins!!!

    @ Gini:

     » (…) Biologiquement, tous les hommes partagent le même bagage de gènes, seulement l’expression de ces gènes diffère. (…)  »

    Tu n’as jamais dis pareille sornette auparavant! Chacun de nous est profondément différent de son voisin, on n’a qu’à constater à quelle point nos perceptions sont différentes, nos réactions physiques à l’environnement sont différentes, nos prédispositions génétiques sont exccessivement différentes les unes des autres…

    Réfléchissez avant de parler bon dieu!

  4. Mais bon, Babylone veut mettre tout le bétail dans le même panier, question de simplifier.

    Alors, pour simplifier la chose, vous serez « le peuple ».

    Ainsi, fini vos libertés individuelles! Vous n’êtes pas une personne: vous êtes une entité légale qui fait partie d’un tout homogène nommé « peuple ».

    Wow!

  5. gini

    Une chance qu’on a de bons ptit profs prêts à nous taper sur les doigts ici au moindre faux pas qui va à l’encontre de leur solipsime…

    Délicieuse doxa comme disait l’ami Vincent.

    Merci de me remettre à ma place Simon, c’est vrai que quand l’humain copule avec des serpents ça change la génétique.

    Merci bonsoir!

  6. Hahahahaha!

     » (…) c’est vrai que quand l’humain copule avec des serpents ça change la génétique. (…)  »

    Tu n’as jamais si bien dit mon ami!

  7. Gébé Tremblay

    « Toutes les anciennes civilisations humaines terrestres mentionnent des dieux créateurs très grands et puissants, ayant parfois des corps ou des parties de corps d’animaux (insectes, reptiles, oiseaux, mammifères). »(Simon Lefebvre)

    Simon Lefebvre, si le crucifix avec son Jésus cloué dessus, que l’on vois dans les églises et aux cous des prêtres, ne représentait que l’acte barbare de la crucifixtion d’un être humain sur une croix en bois, alors ce signe provoquerait l’horreur et la répulsion chez les gens. Or, il n’en est rien, bien au contraire cette image d’un homme torturé horriblement inspire la sécurité et le salut.

    Tout comme ces images des dieux des anciens, le crucifix n’est pas un signe mais un symbole. Le message du symbole va au delà de la représentation du signe (image). C’est un message qui ne peut être représenté lui même par une image et donc qui doit être associé à une autre (un signe).

  8. Simon :
    « aux jeux, émissions et tout ce que tu veux pour enfants qui sont vraiment, mais vraiment accés sur les reptiles et les dinosaures (pourquoi cette fixation?) en passant par toutes les preuves vidéos de gens plutôt anormaux (youtube Rudolph Giuliani, George Bush Senior, Laura Bush, Brian Todd (CNN), Michael Chertoff, etc…) »
    T’as pas oublié Michael Jackson ??
    Merde, moi qui ait acheté un LEGO dinosaure à mon gamin, aie je surdéveloppé son cerveau reptilien docteur ?

    « L’élite qui met actuellement en place le Nouvel Ordre Mondial est formée à 100% de membres de ces familles de sang bleu. Leur génétique permet à certaines races extraterrestres reptiliennes de contrôler de loin ce qui se trame sur notre planète par le biais des décideurs tirant les ficelles en haut de la hiérarchie du troupeau humain.
    Alors, “il n’y a pas de race”, on repassera si vous permettez! »
    Oh boy …
    « Pauvre de toi! Tu dois être malheureux pas à peu près de faire partie de cette race stupide, animale, qui va s’auto-exterminer? Hahaha!  »
    Re-Oh boy … en passant, si tu ne fais pas partie de la race humaine tu es d’où ??? celle des champignons ??

    « Tu dis que je ne détiens pas la vérité. Sur ce sujet, je peux affirmer la détenir,  »
    Celle là..sans commentaire.
    Diagnostique : Regarde Simon, tu dois passer un peu trop de temps à sucer des lentilles en lisant de la mauvaise littérature.. sors un peu, va marcher, viens fendre 50 cordes de bois chez moi, mais va t’aérer mon homme …

  9. C’est justement ça le problème avec les moutons blancs:

    ils sont tellement habitués à ce que Mr. Babylone leur dise « Viens mes amis, je vais vous aider et vous protéger, je sais ce qui est bon pour vous » tout en les fourrant comme jamais de l’autre côté de la médaille, que lorsqu’ils rencontrent des gens RÉELLEMENT soucieux de l’évolution de la race humaine qui leur tienne un discours afin de les aider, de les aider à se réveiller eux autres même (car on ne peut pas réveiller quelqu’un à sa place ou le forcer à le faire) eh bien ils pensent qu’on veut leur mal, ou tout simplement, que nous sommes fous.

    Eh ben.

    Tant pis.

    Au moins je ne pourrai pas me culpabiliser, car je partage toutes les connaissances que j’ai acquises…

    Bonne continuation messieurs!

  10. sopadeajo

    « S’il te pla*it, dessine moi un mouton » disait le Petit Prince.

    Quel mouton veux tu que je dessine:
    un mouton à carrés d’Ecosse, un mouton des plaines de l’Himalaya ou un mouton qui obéit à la reyne d’Angloiterre, du Québec? répondit la voix.

    On ne reconnaît pas, à leur forme, les différents moutons; ils ne sont donc pas dessinables.

  11. @ Gébé

    Quand tu parles du crucifix… Bon dieu que tu abordes les bons sujets! Merci!

    Le crucifix EST un symbole d’horreur! Voyons donc!!! Tu abordes le sujet sans être au courant?!?!

    Le crucifix envoie un message clair au bétail humain: voyez ce qui vous arrivera si vous essayez de vous éveiller et de développer le Divin en vous, comme Yeshua (« Jésus ») a fait. Pas étonnant qu’on retrouve des croix partout dans le monde, et ici, au Québec, elle y est incroyablement sur-représentée! On n’a qu’à regarder le top des montagnes…

    Seulement, les moutons ont acceptés ce symbole comme étant réconfortant et agréable au fil de la miséducation offerte dans les églises et les écoles. Tous ont appris que « Jésus a souffert pour nous, pour nos péchés » alors que dans la réalité, Yeshua n’a sauvé personne d’autre de cet enfer que LUI-MÊME! Il a seulement démontré la possibilité de le faire, tout comme Bouddha.

    @ Marc

    Je n’ai jamais dis que je ne faisais pas partie de la race des Être Humains mon chum. Mets-moi pas des mots dans la bouche svp, j’hais ça. C’est la technique des crosseurs.

    Sinon, pour ton légo dino géant pour enfant… L’ignorance est vraiment un fléau… Vous aimez ça? Eh ben nagez dedans alors!

    Pour ce qui est de ton invitation à couper du bois, je ne vois pas le lien, mis à part peut-être le fait que tu essaies de me démontrer tes gros bras ou ta testostérone…

    Sortir prendre l’air… c’est ce que j’avais prévu de faire à cette heure précise. Ça tombe bien…

  12. First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win. – Gandhi

  13. Enkidu

    @Gébé

    Tout comme ces images des dieux des anciens, le crucifix n’est pas un signe mais un symbole. Le message du symbole va au delà de la représentation du signe (image). C’est un message qui ne peut être représenté lui même par une image et donc qui doit être associé à une autre (un signe).

    Merci d’apporter un peu de lucidité dans ce débat qui dégénère…

    @ Simon

    La perle de ton texte:

    ” (…) Il n’y a aucune preuve qu’il y ait eu des êtres d’une autre planète sur la terre. (…) ”

    Celle-là, elle est tellement grotesque que je ne perdrai pas de temps à y répondre! Franchement! J’espère que tu ne le pense pas vraiment au moins!!!

    Aaah bon? Si t’es si smatte que ça, fournis-moi un preuve tangible qu’il y ait eu présence d’extra-terrestres sur la terre. Tangible, ça veut dire plus solide que des racontars ou des légendes mal interprétées…

    Le fardeau de la preuve est sur tes épaules. J’attends toujours.

    Remarquez, je ne dis pas que la vie n’ait pas pu se développer ailleurs que sur la terre, mais nous n’avons pas de preuves de leur visite ici. On cherche encore des preuves de leur existence en scrutant les ondes pour y dénicher des transmissions intelligentes!

    À part de ça… Babylone? WTF???

    Comme disait l’autre, tu devrais aller prendre un bol d’air, histoire de te brancher sur le réel.

    Ghandi ne prétendait pas que les humains étaient contrôlés par de méchants extra-terrestres.

    Oui, j’ai tendance à penser que l’espèce humaine est sur bien mauvaise pente, mais je ne cherche pas à en blâmer un autre être, ce qui revient à dire que nous devrions ne rien faire…

  14. PYL

    Écoute Simon,

    Je suis vraiment très ouvert d’esprit et suis prêt à discuter de pas mal n’importe quoi. Je n’ai pas assez d’information pour juger de ce que tu nous proposes. Cependant, je constate que tu le fais sur un ton très dogmatique et quelques fois agressif, ce qui t’enlève de la crédibilité. Je trouve qu’Enkidu t’a très bien répondu une première fois, avec des images claires et des réponses à tes questions. Sauf que tu lui réponds en l’attaquant et en commentant sa propre personne. Pourquoi est-ce que les gens qui proposent des théories de ce genre finissent-ils par conclure la conversation en feignant de prendre les gens en pitié et en leur faisant croire qu’à la fin, ce sont eux qui auront eu raison? Personne ne sera là pour le prouver; c’est trop facile.

    Ce n’est pas nécessairement tes thèses qui posent problème, c’est le fait que tu les défendes par la foi, par le bon sens, deux éléments on ne peut plus subjectifs, et en plus avec une véhémence qui fait quelque peu douter du sérieux de la chose. De plus, tes neuf ans de recherches ne sont pas plus valable qu’un 6 mois de recherches dans le même champ. À la fin, ce ne sont que des croyances. Dis-moi que tu as déjà vu un extra-terrestre et on pourra douter. Décris-nous un évènement dont tu as été témoin, et je te jures, je serai le premier à douter.

    Je suis d’accord avec toi: la science n’a pas toutes les réponses. Toutefois, sa force, c’est son aspect pragmatique, vérifiable. Ce que tu ne peux nous donner. À moins que tu ne le fasses…

  15. @ Enkidu:

    Désolé d’avoir dû quitter. Me voici. Prenant vos points dans l’ordre :

    1. Un mot n’est pas explosif « in se » ; c’est le sens qu’on lui donne qui peut l’être. Pourquoi utilise-t-on aujourd’hui « haplogroupe » partout où quidam lambda dirait « race », si ce n’est pour éviter la connotation négative ? Soutenez-vous que les haplogroupes n’existent pas ? Ou y a-t-il une différence entre « race » et haplogroupe, autre que celle qu’on peut créer pour justifer qu’on ne dira plus « race » ? Si oui, laquelle ?

    2 L’endogamie est LA condition essentielle, autrement la différenciation sera nulle, ou retardée en proportion directe de la participation du facteur exogène à la population sujet. Si vous comptez uniquement sur les pressions selectives, vous êtes dangereusement proche de l’hérésie de Lysenko et on va finir avec un impact du somatique sur le génétique qui actuellement n’est pas accepté.

    3 Sautons par-dessus la fréquence du Sickle-cell anemia, en Afrique ou en Europe de l’Est, qui n’est pas pertinente a notres discussion et pourrait nous conduire bien loin de notre sujet. Je suis d’accord avec vous que des différences génétiques sur certains traits ne mènent pas nécessairement à une spéciation…. Mais accepterez vous que si elles ne mènent pas à une spéciation en T+n elle ne définissent pas des groupes stables (exclusifs) et n’ont donc pas d’impact sur ces « combinaisons transmissibles » que nos appelons haplogroupes ? C’est de l’existence de ces haplogroupes que nous discutons…

    4. Ne me faites pas dire qu’il y a une conspiration pour ne pas parler de races ! Il y a simplement une bienséance – que je respecte – qui suggère qu’on désigne les idées comme les personnes par des noms qui ne véhiculent pas de préjugés.

    Pierre JC Allard

  16. Alain B.

    Acrux=constellation de la « croix »
    Drapeau de la Papouasie Nouvelle Guinée,Brésil etc..Logo des Steeler’s de Pittburgh et dont le proprietaire est un chevalier de Malte.
    Pêcheur=Aire du poisson,bientôt celui du verseau.
    Astronomie…
    Rien à voir avec la Foi.

  17. Enkidu

    @ PJCA

    1.Soutenez-vous que les haplogroupes n’existent pas ?

    Non, ils existent, c’est clair, mais ils décrivent une réalité bien plus complexe que celle que nous pensons, nous pauvres mortels, décrire par la notion de race (des groupements phénotypiques basés sur un petit nombre de caractères apparents).

    Par ailleurs, ces groupements d’haplotypes sont basés sur des marqueurs spécifiques, présents sur certains chromosomes seulement, et servent au bout du compte à définir les populations génétiques. D’une certaine façon cela revient à définir les lignes de partage entre populations relativement endogames.

    Cela dit, si on se penche sur le génome des populations en question, c’est à dire la totalité de leur bagage génétique, c’est là où s’évapore toute velléité de leur attribuer des différences génétiques significatives. C’est à de telles différences que la notion de race renvoie.

    L’endogamie est LA condition essentielle, autrement la différenciation sera nulle, ou retardée en proportion directe de la participation du facteur exogène à la population sujet.

    L’endogamie est UNE des conditions essentielles. Pour qu’il y ait différenciation RAPIDE au point d’avoir une spéciation, cela prend des pressions sélectives DIFFÉRENTES qui vont favoriser certains traits à un endroit, d’autres traits ailleurs.

    Si vous comptez uniquement sur les pressions selectives, vous êtes dangereusement proche de l’hérésie de Lysenko et on va finir avec un impact du somatique sur le génétique qui actuellement n’est pas accepté.

    Comparaison malhonnête, je ne suis pas un tenant de ce genre d’idée, je ne fais pas dans le transformisme lamarckien non plus…

    Sautons par-dessus la fréquence du Sickle-cell anemia, en Afrique ou en Europe de l’Est, qui n’est pas pertinente a notres discussion et pourrait nous conduire bien loin de notre sujet. Je suis d’accord avec vous que des différences génétiques sur certains traits ne mènent pas nécessairement à une spéciation…. Mais accepterez vous que si elles ne mènent pas à une spéciation en T+n elle ne définissent pas des groupes stables (exclusifs) et n’ont donc pas d’impact sur ces « combinaisons transmissibles » que nos appelons haplogroupes ? C’est de l’existence de ces haplogroupes que nous discutons…

    C’était un exemple. On pourrait tout aussi bien mentionner les gènes responsables de la couleur de la peau. Cela ne change rien à l’affaire, vous prétendez que les uns affirment que les races sont basées sur l’idée d’une présence exclusive de certains gènes dans une population, puis vous affirmez que de tels gènes impliqueraient une non compatibilité reproductive entre races (ce qui implique une spéciation). Je vous fais simplement remarquer que certains gênes peuvent être exclusifs à une population sans que cela ne soit vraiment significatif, la différence étant par trop minime.

    Avec le genre de raisonnement que vous faites, on ne pourrait se reproduire que dans sa fratrie, puisque toute personne située en dehors de ce groupe restreint a des gènes qui lui sont exclusifs (en comparaison avec soi).

  18. @ PYL

    Je comprends ce que tu dis. Je trouve que tu as raison. Mais comment débattre avec des « preuves » alors que le système en entier (Babylone) est contre moi? Les preuves sont le domaine du système. Il les fabrique en payant des « spécialistes » et des études… Et ensuite vous me demandez de débattre avec des preuves? J’ai de la difficulté, j’avoue, mais d’un autre côté, toutes les preuves sont là, vous n’avez qu’à lire le document sur l’Exopolitique. Tu dis que la science elle au moins, est vérifiable. Et si elle était corrompue, comme tous les grands domaines de l’humanité? (ex. politique, économie, religion, éducation, alimentation, etc…)

    Quant au ton désagréable que j’ai emprunté, j’en suis sincèrement désolé. J’ai tendance à m’emporter. J’y travaille et je veillerai à modérer mes propos ici.

    @ Enkidu

    J’ai déjà répondu à ton questionnement de preuves concernant les ET: les légendes, les statues, les oeuvres d’art, les pyramides, les structures telles Ile de Paques, Stonehedge et Machu Pichu, toutes impossible à recréer aussi précisément, les tas et les tas de crop circles partout dans le monde, les millions de témoignages d’OVNI et même d’enlèvement partout dans le monde, la science-fiction d’Hollywood qui fait une fixation SOLIDE sur le sujet, les médias de masse corrompus qui ridiculisent les histoires concernant les ET, la fixation du système pour les jouets, émissions, vêtements, etc… avec des reptiles et des dinosaures coquinets…

    Chacun sa propre opinion, mais une chose est certaine; les preuves sont belles et bien présentes, et en très grandes quantité.

    Pour les messages à partir de celui du retour de PJCA, je répondrai plus tard ou demain.

  19. Enkidu

    @ Simon

    Des preuves en grandes quantité, que tout ça? Bien sûr, il n’y aucune autre explication raisonnable n’impliquant pas les ET pour ces choses…

    Les pyramides… pour sûr, les humains sont incapables de faire de telles constructions, et tous les travaux documentés des archéologues à cet égard font partie d’une vaste conspiration.

    Franchement, tu me fais plus pitié qu’autre chose.

    Bonne chance.

  20. Darwin

    @ Gébé

    «Freud est mort.
    Darwin aussi, en passant. »
    Ils sont peut-être morts, mais leurs idées ont continué à influencer la race humaine («la», car il n’y en a qu’une) de toutes ethnies et sont encore bien vivantes !

    «Jung avait mis en garde contre ça. »

    Jung aussi est mort ! Mais ses idées aussi ont survécu à sa mort…
    😉

  21. Alain B.

    C’est quand même interessant l’histoire des Sumériens et des Annunakis.
    Iris,Horus,Seth.
    L’astrothéologie.
    Les autorités et les dominations célestes.
    Les maîtres du mondes.
    Les symboles et les signes.
    L’esprit de l’homme sous ses dominations,son esclavage et son ignorance face à ses phénomènes.
    L’imitation dans laquelle il vit.
    Son incrédulité,son orgueil,sa vanité.
    Quelques fois,je me sens vraiment à part des autres,heureusement je sais me tenir dans le publique.

  22. Gébé Tremblay

    Darwin, je ne faisais qu’éprouver ta tolérance.

    Je suis bien content que tu t’ai révolté de mon insulte plutôt que de la tolérer.

    Maintenant je t’offre mes excuses, mais biensûr je ne regrette rien.

  23. @ Enkidu:

    Comme il arrive souvent quand on discute calmement, nos position me paraissent se rapprocher. Je pense que nous ne divergeons que sur des seuils. Ainsi, quand vous me dites que « si on se penche sur le génome des populations en question, c’est à dire la totalité de leur bagage génétique, c’est là où s’évapore toute velléité de leur attribuer des différences génétiques significatives« , je vous rejoins.

    Tout le débat porte sur le sens qu’on choisit de donner à « significatives » et sur le fait que ce soit ou non « à de telles différences que la notion de race renvoie ».

    Comme je l’ai dit, je ne tiens pas à utiliser le mot « race » dont la connotation est négative. Je suis content avec les haplogroupes 😉

    Merci pour la discussion. Je serai anthropologue dans une autre réincarnation… 🙂

    Pierre JC Allard

  24. PYL

    Simon,

    Je crois donc que le mot science n’est peut-être pas ce que j’ai voulu dire (quand j’ai dis que la science est vérifiable). J’aurais plutôt dù dire « la démarche scientifique », démarche qui peut n’avoir absolument rien à faire avec la science en soi. Il ne s’agit que de formuler une hypothèse, d’expérimenter, puis de conclure. C’est plutôt ça que je voulais dire. Incontestablement, il s’agit d’une démarche valable.

    À Pierre JC Allard et Enkidu,

    Je sens bien que vous êtes vraiment les plus au coeur du débat, mais désolé, je ne comprends plus rien!

  25. Gébé Tremblay

    Déclaration universelle des droits de l’homme

    Article 2

    1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

    « …sans distinction aucune, notamment de race… »

  26. Aye Renard …. Koval parle de vous sur BV :

    « Les 7 du Québec ont un haut taux de commentaires antisémites…ça se passe le protocole des sages de sillon en s’émerveillant …d’ailleurs, ils ne sont plus que 5-6 commentateurs….

    Si t’es pas négationniste ou complotiste sur ce site tu fais rire de toi.

    Franchement, je n’ai pas de leçon à recevoir d’eux. »

  27. Roquelaure

    Confondre idéologie et observation scientifique est une erreur bien courante de nos jours. On appelle cela le politiquement correct, et c’est la nouvelle dictature à la mode. Il existe des différences notables (je confirme, notables!) entre de nombreux sous-groupes (comme cela on ne parle pas de races) de l’espèce humaines. Ces différences génétiques impliquent que ces sous-groupes de l’espèce ne sont en aucun cas égaux, bien qu’ils soient interféconds…..Les différences sont très nombreuse et sont le résultat de mutations plus ou moins éloignées dans le temps. Les allèles impliqués peuvent l’être de façon qualitative et/ou quantitative. Bref, le joli compte de fée est une histoire à dormir debout. (normal!)
    Et comme le sujet est brûlant, explosif, personne n’insiste de trop……… Et certains de remplir les forums de leurs affirmations bien pensantes…..Mais fausses, totalement fausses!

  28. Enkidu

    @ Roquelaure

    Il existe des différences notables (je confirme, notables!) entre de nombreux sous-groupes (comme cela on ne parle pas de races) de l’espèce humaines.

    Du point de vue d’un biologiste ou d’un généticien, notable ne veut vraiment pas dire significatif.

    Ces différences génétiques impliquent que ces sous-groupes de l’espèce ne sont en aucun cas égaux, bien qu’ils soient interféconds…..

    Ah oui, impliquent? Tu as de preuves de ça, ou est-ce simplement tes préjugés (ton idéologie) qui parlent?

    Les différences sont très nombreuse et sont le résultat de mutations plus ou moins éloignées dans le temps. Les allèles impliqués peuvent l’être de façon qualitative et/ou quantitative.

    Un ramassis de généralités vagues qui ne veulent rien dire. Tu t’en va où avec ça?

    Bref, le joli compte de fée est une histoire à dormir debout. (normal!)
    Et comme le sujet est brûlant, explosif, personne n’insiste de trop……… Et certains de remplir les forums de leurs affirmations bien pensantes…..Mais fausses, totalement fausses!

    C’est de la foutaise ton truc, si tu as des preuves pour ce que tu avances, fournis-les, autrement, ton opinion ne vaut pas grand chose.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s