Prohibition et cannabis

3690467504_19c802bd5a

Ils ne vous enseignent pas comment penser, ils vous enseignent quoi penser.

On écrivait récemment dans les journaux locaux que la production de cannabis ne s’essoufflait pas. On se félicite d’éradiquer des dizaines de milliers de plants de cannabis qui sont plantés dans les champs d’agriculteurs de la région et de saisir des centaines de kilo de cannabis en vrac, mais il demeure que le constat est décourageant pour eux: « On ne sent pas de baisse de la production sur notre territoire », a déclaré le coordonnateur de la Coalition Stop Cannabis et directeur général de la MRC de Nicolet-Yamaska, Donald Martel. « C’est pourquoi on souhaite mobiliser un maximum de personnes et d’organisations autour de cette problématique ».

L’objectif de la Coalition est de rendre le territoire hostile à la culture du cannabis, nous informe le journal local en question. Selon le directeur de la Coalition, plus les producteurs de cannabis subiront de répression et évolueront dans un milieu hostile à leurs activités, plus ils seront contraints de quitter le territoire. On fait appel à la population et la société en général pour « mettre l’épaule à la roue afin d’obtenir de meilleurs résultats ».

Mais voilà, devant tant d’effort et d’argent déployé sans réussir véritablement à décourager les « mariculteurs », n’y aurait-il pas lieu de questionner ses prémisses et interprétations à propos d’un problème perçu, particulièrement avec l’expérience acquise sur plusieurs décennies allant dans le même sens, démontrant que la guerre à la drogue ne va nulle part? Est-ce que notre expérience avec la prohibition de l’alcool, ayant eu cour aux États-Unis et au Canada il y a moins d’un siècle, fut concluante? Il ne faut pas une longue recherche pour trouver que la réponse est négative et qu’en fait, ce fut une vraie catastrophe. Les gens n’arrêtent pas pour autant de consommer ce qu’ils veulent et vont commencer à faire eux-mêmes leurs produits, ou les acheter d’autres sources, au risque et péril de leur santé et vie. De plus, en rendant une substance illégale, on ne fait que donner davantage de pouvoir et d’argent au crime organisé tout en poussant inévitablement les consommateurs dans leurs bras.

Si les résultats de la guerre contre la drogue sont médiocres, serait-ce parce que quelque part, il y a un problème fondamental avec la perception du dit « problème » et les solutions qui s’y rattachent?

Une guerre à la drogue qui s’apparente à la chasse aux sorcières

Avez-vous déjà remarqué que tout ce à quoi les gouvernements et autorités font la guerre se détériore davantage? Pensez à la guerre contre la pauvreté, la guerre au terrorisme, celle contre la prolifération des armes nucléaires, ou encore la guerre contre le crime organisé. La guerre à la drogue ne diffère en aucun point en ce qui a trait aux résultats: aucune de ces guerres n’a atteint son objectif; bien pire, la situation s’est détériorée chaque fois. Plus on y investit d’argent et qu’on augmente le niveau de répression, plus la situation se dégrade. N’y voyez-vous pas un pattern, une tendance?

La réalité est que vous n’allez jamais arrêter quoi que ce soit avec un accroissement de répression et à grand coup de prohibition. Al Capone et Seagram de la famille Bronfman sont devenus riches exactement parce que nos gouvernements avaient décrété la prohibition de l’alcool. La même chose aujourd’hui se poursuit avec la prohibition de la drogue et dans le cas qui nous intéresse ici, le cannabis.

En 1991, un éditorial dans le British Journal of Addiction condamnait la quantité effarante de ressources dévouées pour faire appliquer les lois sur la drogue et comparait la guerre à la drogue à la chasse aux sorcières d’antan.

C’est une bonne comparaison puisque les guerriers de la drogue autour du monde sont plus influencés par des mythes, stéréotypes et propagande que par de solides évidences. Et lorsque confrontés par des évidences qui entrent en conflit avec les mythes, stéréotypes et propagande de la guerre à la drogue, les guerriers cherchent à les enterrer plutôt que d’en prendre compte. (Source: The Vancouver Sun)

Le Projet Cocaïne 1995, un effort conjoint de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Institut inter-régional de recherche sur les crimes et la justice des Nations Unies, en est un parfait exemple.

Le Projet Cocaïne 1995

Si vous n’avez jamais entendu parlé du Projet Cocaïne 1995 depuis qu’il a été complété, il y a de cela quatorze ans, c’est parce que l’OMS n’a jamais cru bon le publier ni même d’admettre son existence. Ce n’est que tout récemment que le rapport fut publié par le Transnational Institute, un groupe d’idéologues politiques basé en Hollande. Cette étude sur l’utilisation de la cocaïne était la plus grande du genre conduite, réalisée à l’échelle globale, de l’Australie au Zimbabwe.

Il suffit de jeter un regard sur les conclusions et recommandations de l’étude pour comprendre pourquoi elle a été gardée loin de l’attention du public durant quatorze années.

Par exemple, le rapport condamne la « trop grande dépendance envers les mesures policières » et recommande que des programmes « d’éducation, de traitement et de réhabilitation » soient plus nombreux pour balancer de nouveau notre approche à la problématique de l’utilisation des drogues. On peut se demander si l’utilisation abusive de la force policière et de l’État n’est pas un peu le résultat d’avoir enterré ce rapport qui n’avait encore jamais vu le jour jusqu’à aujourd’hui.

On peut être en désaccord sur la meilleure manière de gérer l’abus des drogues, mais les faits sont une tout autre chose. Ce qui a le plus ennuyé les guerriers de la drogue n’était pas les recommandations, mais bien le fait d’énoncer des faits dérangeants en ce qui a trait aux effets de l’utilisation de la cocaïne. Le rapport indique « que les problèmes de santé reliés à l’utilisation de substances légales telles que l’alcool et le tabac sont supérieurs que ceux occasionnés par la consommation de cocaïne ».

Comme si cela n’était pas suffisant, on peut lire dans ce rapport que « peu d’experts décrivent la cocaïne comme étant invariablement dommageable pour la santé », et que les problèmes « sont principalement limités aux utilisateurs qui en font de hautes doses ».

Bien sûr, « typiquement, l’utilisation occasionnelle de cocaïne ne mène pas à des problèmes sévères ni mineurs tant au niveau physique que social… une minorité d’individus commencent à utiliser la cocaïne ou de ses produits dérivés, l’utilise de temps à autre sur une courte ou longue période de temps et n’en souffre que peu ou pas de conséquences négatives, même après des années de consommation ». (Source: The Vancouver Sun)

Le rapport va jusqu’à mentionner que l’utilisation des feuilles de coca remplissent des fonctions positives thérapeutiques, sociales et sacrées pour les populations indigènes des Andes qui les ont utilisées depuis des milliers d’années.

L’auteur du Vancouver Sun posait une réflexion importante en guide de conclusion de son article:

Maintenant, peu importe comment politiquement correctes sont les conclusions du rapport, soit qu’elles sont correctes ou incorrectes. Si elles sont incorrectes, elles doivent être rebutées vigoureusement; mais si c’est le contraire, elles doivent informer notre politique concernant la drogue.

Mais au lieu de cela, l’OMS a enterré le rapport, largement dû à la pression des États-Unis.

Le cannabis et le chanvre, une plante ancestrale

Tous les historiens, archéologues, anthropologistes sont d’accord pour dire que le cannabis est une des plus anciennes plantes que l’humanité ait cultivé. Nous avons commencé à enfiler des fibres de chanvre il y a 10 000 ans, approximativement à la même période que les débuts de la poterie et avant les débuts de l’utilisation du métal. On a même découvert du cannabis enterré avec son défunt propriétaire dans une tombe en Chine, datant de 2 700 ans.

La fibre de chanvre est si résistante et la plante si facile à cultiver qu’elle fut utilisée autant pour la fabrication du papier, des vêtements, cordages, voiles de bateau, sans compter les multiples propriétés médicinales de la plante en soi. Nous savons que si nous n’utilisions que de la fibre de chanvre pour produire le papier, nous n’aurions presque plus besoin de couper nos forêts puisque le cannabis pousse très rapidement, pratiquement partout et à bon marché. Sans chanvre, probablement que les empires britanniques, français, hollandais, portugais, espagnols et chinois n’auraient pu explorer le monde, et les Amériques appartiendraient encore au Amérindiens.

Le cannabis versus la cigarette et l’alcool

Il serait possible de comparer la nocivité et dangerosité de différentes substances en étudiant les statistiques officielles les concernant. Il n’y a jamais eu de décès relié directement à la consommation de cannabis. Les effets négatifs ne sont que temporaires et réversibles. Par contre, la cigarette et l’alcool, qui eux sont vendus légalement, causent beaucoup plus de dommages tout en nous coûtant énormément plus financièrement et socialement.

– L’alcool:

« …une des études publiées en appui à la prise de position estime que plus de 6 % des décès annuels chez les hommes sont attribuables à l’alcool (2 % pour les femmes).

En plus, une série d’impacts sociaux ont un coût mal estimé sur les finances publiques, selon les collaborateurs de The Lancet. La facture pourrait équivaloir à plus ou moins 1 % du PIB, donc plus de 15 milliards $ par année au Canada. Les frais s’accumulent : système de justice criminelle, productivité perdue, violence, perte de motivation pour l’école… » (Source: Le Soleil)

En 1999, il a été estimé par MADD Canada qu’au moins 1 247 décès sur la route sont attribuables à la conduite avec facultés affaiblies et qu’environ 243 000 véhicules motorisés ont été impliqués dans des incidents causant des dommages matériels au Canada.

– La cigarette:

Santé Canada a réalisée en 1998 sur les décès attribuables au tabagisme au pays. L’étude indique une hausse constante de la mortalité depuis 1989. Le nombre de décès, évalué à 45 000 en 1996, a augmenté de plus de 2 500, passant à 47 581. Vingt-deux pour cent de tous les décès au Canada étaient attribuables au tabagisme (1998). (Source: Santé Canada)

Le cannabis, la prohibition – son origine et son efficacité

La prohibition de l’alcool est terminée depuis longtemps, mais celle qui frappe le cannabis, pourtant bien moins dommageable que l’alcool et la cigarette et ne créant aucune dépendance physique, se poursuit malgré tout. Le Comité spécial sur les drogues illégales du Canada a fait une révision de ses politiques et législations anti-drogues et a rapporté en 2002 que le cannabis n’était pas une porte d’entrée vers les drogues dures et qu’il devrait plutôt être traité comme étant dans la catégorie du tabac ou de l’alcool plutôt qu’aux drogues dures.

Cette politique archaïque nous coûte une fortune ($500 millions chaque année), fait perdre du temps précieux aux autorités, forces policières et cela engorge le système de justice inutilement. À cela s’ajoute le fait que le crime organisé hérite malheureusement du marché illégal et très lucratif ainsi créé. Cela résulte en un renforcement des criminels et des fléaux de plantations de cannabis dans les champs d’agriculteurs dont se plaignent tant nos camarades de la Coalition Stop Cannabis Nicolet-Yamaska.

On peut ainsi donc se rendre compte qu’on tourne en rond, causé par une profonde erreur de calcul dû à une incompréhension de la situation, de la réalité et de ce qu’on perçoit être un « problème ». On se butte à des mythes, préjugés, stéréotypes et de la propagande.

Le cannabis a été banni au Canada en 1923 sous la Loi sur l’opium et autres drogues, adoptée en 1911, suite à une campagne de diabolisation en règle des drogues. Depuis 1997, le cannabis est légiféré par la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRDS). Officieusement, le cannabis est illégal au Canada. Cependant, une décision rendue par la Cour provinciale de l’Ontario le 13 juillet 2007 (R. v. Long), indiquait que les lois criminelles concernant la possession de cannabis sont inconstitutionnelles. La police de Toronto avait indiqué que rien ne changerait dans leur façon de traiter les cas de possession de cannabis pour les temps à venir, en dépit du jugement de la Cour. Pourtant, la possession de cannabis est légale au Canada selon Justice Edmonson de la Cour de l’Ontario dans le dossier de R. v. Bodnar/Hall/Spasic : « Il n’y aucune offense connue à la loi commise par l’accusé ». (Source)

Il est évident que si ce n’était de la pression énorme des États-Unis, le cannabis serait fort probablement déjà décriminalisé au Canada. Mais il ne faut pas oublier les puissants lobbys des corporations qui façonnent souvent nos politiques gouvernementales et nos politiciens qui en sont devenus des acquisitions au fil des ans. À l’origine de la prohibition du cannabis et du chanvre – le chanvre qui était pourtant extrêmement utilisé et populaire à l’époque – se trouve des intérêts financiers. Certains attribuent les pressions pour la prohibition et criminalisation du chanvre à la compagnie DuPont, en 1937, à travers des intermédiaires privés et gouvernementaux. Le but aurait été d’éliminer le chanvre comme source de fibre, un des marchés les plus lucratifs de DuPont  de l’époque. Le papier fait de chanvre menaçait le monopole de DuPont sur les produits chimiques pour fabriquer le papier à partir d’arbres et le Nylon, une fibre synthétique, sera brevetée la même année que le chanvre sera rendu illégal. La compagnie a toujours dénié ces allégations. (Source)

Histoire du chanvre au Canada – 1922-1923: La folie de la marijuana

Jusqu’aux années 20, les extraits de cannabis étaient utilisés dans des médicaments brevetés pour traiter près de vingt maladies. Au cours de cette période, trois États américains avaient interdit le cannabis et ce, sans expertises scientifiques. Ces lois furent mises en place pour intimider et déporter les groupes minoritaires (hispaniques, noirs) qui consommaient des drogues différentes de celles prisées par la population de souche européenne.

Ces lois racistes et non-fondées ont fait leur chemin au Canada avec l’aide du magazine Maclean’s qui, au début des années 20, publia une série d’articles sur le commerce de drogues illicites au Canada. Ces articles furent écrits par Mme Emily Murphy sous le pseudonyme Janey Canuck et furent plus tard compilés dans un livre intitulé The Black Candle. Mme Murphy fut la première femme juge en matière criminelle au Canada et fut également chef de l’Ordre d’Orange d’Ulster (Irish Orange Order), un groupe religieux qui voulait à cette époque une race canadienne blanche et pure.

Les articles de Mme Emily Murphy étaient biaisés et sensationnalistes. Dans un des chapitres, un chef de police d’un comté de Los Angeles est cité ainsi:

Les personnes utilisant ce narcotique fument les feuilles séchées de la plante, ce qui a pour effet de les rendre complètement démoniaques. Les personnes qui s’adonnent à cette drogue perdent toute morale et tout sens de responsabilité. Les consommateurs sous l’influence de cette drogue sont immunisés contre la douleur. Dans cette condition, ils deviennent des maniaques fanatiques capables de tuer ou d’infliger à n’importe qui toutes les formes de violence imaginables, en utilisant les méthodes les plus sauvages sans jamais, comme mentionné auparavant, ressentir le moindre remords.

Lorsque The Black Candle (La Chandelle noire) fut publié en 1922, son principal objectif était de fausser l’opinion publique et de faire ainsi pression sur le gouvernement pour qu’il adopte des lois plus sévères contre la drogue. La GRC utilisa ce livre pour augmenter son pouvoir rendant par le fait même le cannabis illégal, sous le nom de marihuana, dans la Loi sur l’opium et autres drogues de 1923. (Source: Bloc Pot)

Une chose est certaine, c’est que nous pouvons observer si les résultats de la prohibition remplissent les objectifs supposés la justifier. Est-ce que la criminalisation du cannabis prévient son utilisation? Une étude menée par Don Weatherburn et Craig Jones en 2001, concernant la prohibition du cannabis qui existe sur la majorité du territoire australien, indique que la peur d’être mis sous arrestation, peur d’être incarcéré, le coût du cannabis ou sa disponibilité ne semble pas exercer beaucoup d’effets sur la prévalence de l’utilisation du cannabis, bien qu’elle puisse exercer un certain effet de frein dans la consommation des utilisateurs fréquents. (Source)

L’expérience et attitude d’autres pays face au cannabis

Plusieurs estimations variées place la valeur du marché du cannabis au Canada à plus de $7 milliards en ventes annuelles, ce qui représente deux fois plus que l’élevage de porcs et presque trois fois plus que ce que la culture du blé peut rapporter. Même l’industrie du bœuf y est inférieure avec ses $5,2 milliards générés annuellement.

En 2001, la vérificatrice générale Sheila Fraser a déclaré que le gouvernement fédéral déboursait près de $500 millions annuellement dans sa guerre contre le trafic de drogue. Environ 95% de ce montant va à l’application des lois anti-drogues et les deux tiers des 50 000 arrestations relatives à la drogue effectuées par an sont des offenses liées au cannabis. (Source: « A Case For Marijuana Inc.« – Maich, Steve, 2004)

Ceci représente beaucoup d’argent et d’effectifs pour une substance qui est bien moins dangereuse et toxique que la cigarette et l’alcool alors qu’on pourrait utiliser cet argent à meilleur escient, pour de l’éducation populaire, des cliniques d’aide, de prévention et de réhabilitation par exemple.

Bien que le Canada soit dans une position légale particulière par rapport à la possession de cannabis puisque la loi canadienne sur les drogues a été jugée inconstitutionnelle, il serait approprié de porter notre attention à ce qui se fait ailleurs.

Belgique

L’utilisation individuelle ou solo par des adultes reçoit la plus basse priorité par la police et le gouvernement, si l’utilisation ne cause pas de problème à leur environnement. Cela signifie en pratique que seule l’utilisation en public, la possession de plus de 3 grammes, ou la vente de cannabis sera punissable par la loi. L’utilisation en présence de mineurs est strictement défendue. La culture d’une plante femelle de cannabis pour consommation personnelle est décriminalisée.

Espagne

La consommation personnelle et la culture maison de cannabis a été décriminalisée. Vendre ou acheter demeure une offense criminelle, tout autant que la consommation ou la possession à des endroits publics. L’usage thérapeutique est permis et il est réglementé par prescription dans les hôpitaux.

Conclusion

La production de cannabis ne s’essoufflera pas de si tôt et tous ceux qui persistent à croire qu’ils participent à une divine entreprise en essayant d’éradiquer la culture de cannabis dans les champs des agriculteurs du Québec et en augmentant la répression n’ont malheureusement rien compris de la réalité et des tenant et aboutissants du problème perçu. Ils participent tous à la détérioration de la situation et leurs efforts sont en vain. Tant qu’on n’ira pas à la source du problème – la prohibition insensée et ridicule du cannabis –  on aura des réseaux du crime organisés forts et riches et des champs pleins de cannabis.

Pourquoi ne pas simplement décriminaliser officiellement la possession simple de cannabis et la culture de quelques plants pour consommation personnelle? Chaque dollar qui ne se retrouvera pas ainsi dans la poche du crime organisé en sera un de moins pour augmenter leur pouvoir; et probablement un autre de plus qui sera économisé en évitant de déployer nos forces policières et légales pour un problème qui n’en est pas véritablement un. Attention par contre, je ne parle  pas de légaliser, car il y a toute une différence et un pas que je ne souhaiterais pas franchir en légalisant une autre substance qui apportera encore plus de contrôle à l’État avec son lot de taxes. Il suffit seulement d’observer ce qu’ils ont fait de la cigarette et de l’alcool.

Pourquoi ne pas recommencer à cultiver à l’échelle provinciale et nationale du chanvre pour la fibre de papier et les vêtements? Cela nous éviterait de devoir couper nos superbes forêts québécoises et canadiennes. Nous pourrions le faire aussi pour l’utilisation des propriétés médicinales bien connue du cannabis que plusieurs compagnies pharmaceutiques commencent à considérer sérieusement.

« L’Histoire de la liberté est une histoire de la résistance. L’Histoire de la liberté est une histoire de limitations du pouvoir gouvernemental, non pas l’augmentation de celui-ci. » – Woodrow Wilson, Discours prononcé à New York, 9 septembre 1912

François Marginean

Image Flickr par Federacion de asociaciones cannabicas

36 Commentaires

Classé dans Actualité, François Marginean

36 réponses à “Prohibition et cannabis

  1. Rémi

    Pourquoi ne pas recommencer à cultiver à l’échelle provinciale et nationale du chanvre pour la fibre de papier et les vêtements? Cela nous éviterait de devoir couper nos superbes forêts québécoises et canadiennes.

    Je suis 100% d’accord, François! Cela serait très positif pour l’économie locale!

  2. Antoine

    Encore une fois l’État nous dit qu’elle veut nous protéger de nous-même. On voit l’efficacité de la chose…On ne peut pas contrôler le conduite des individus on ne peut simplement leur faire peur pour essayer de les faire agir comme on le voudrait. Mais lorsque cette peur est franchie alors ceux qui essaient de contrôler vient de perdre complétement leur contrôle et devient impuissant. La seule chose qu’un humain peut contrôler c’est sa conduite.

    L’exemple du cannabis démontre très clairement ce phénomène. L’État essais par tous les moyens de protéger le public de lui-même en dépensant des sommes faramineuses. Pourtant la consommation de cannabis est assez élevé particulièrement chez les jeunes. Il me semble que c’est pas compliqué à comprendre, il va y avoir des consommateurs de cannabis tant et aussi longtemps qu’il va y avoir des personnes voulant consommer du cannabis peut importe le nombre de lois anti-cannabis peut importe la dureté de ces lois et le nombre de policier pour les appliquer.

    Donc si vous voulez vraiment consommer du cannabis (ce que je ne recommande pas tout de même) bien qu’il le fasse pousser lui-même pour ne pas collaborer avec le crime organisé. Si le cannabis serait légalisé je recommanderais la même chose, pour ne pas collaborer avec l’État en payant des taxes.

  3. PYL

    Superbe article! J’ai appris beaucoup.

    Je suis d’accord avec ce que vous dites et j’aime le commentaire de Rémi qui fait un lien avec un autre de vos articles.

    Toutefois, je crois qu’il ne faut tout de même pas oublier les conséquences vraiment néfastes de cette substance qui, à mon sens, rejoint celles reliées à l’alcoolisme.

    Donc, dans un cadre structuré, avec de la prévention et de la sensibilisation, quel beau projet.

  4. Fern

    Le canabis pourrait être légal et controlé comme l’alcool.
    Également, les gouvernements pourraient en retirer des taxes.
    Ce n’est PAS pire que tout les médicaments qui existent et qui sont, pour plusieurs, néfastes pour la santé.
    On dit qu’un verre de vin par jour pourrait faire disparaître des médicaments et améliorer la santé.

    http://reopen911.wordpress.com/2008/10/13/la-terrible-conspiration-sur-le-cannabis-sativa-de-grandes-firmes-ou-corporations-ont-de-grands-interet-a-demoniser-cette-pauvre-plante-qui-a-sauver-des-millions-dhumains-de-la-misere-depuis-40/

  5. Les puritains américains vont faire des pressions énorme si jamais on décriminalise la culture du cannabis. Ils (et nous) préférons enrichir le crime organisé qui renvoie l’ascenseur par son énorme contributions électorales.
    Quel gâchis !

  6. Sophie Guillot

    Quelques rectificatifs :

    Oui on peut cultiver le chanvre pour fabriquer du papier et des fibres pour le tissus, les cordages etc… oui cette culture est très prolifique, mais ces plants de chanvres là ne sont assurément pas les mêmes que ceux qui ont des vertus hallucinogènes. Il existe plus de 100 variétés de chanvre, dont seulement 5 tout au plus contiennent des THC.

    Il est aussi intéressant de noter que l’on peut avec le chanvre non seulement produire ces choses là mais aussi des produits alimentaires forts intéressants, puisque on peut produire une protéïne bien intéressante, très riches en protéïnes et oligoéléments, plus riches en protéïnes que le soja par exemple. D’autre part, la culture de chanvre enrichit le sol en azote ce qui permet par exemple de régénérer bien des sols avant de les convertir au biologique. Ce qui permettrait par exemple de fabriquer des fibres textiles pendant quelques années avant de passer à de la culture alimentaire, sans trop nuire à la santé avec les résidus des pesticides utilisés les années antérieures, et tout en permettant d’enrichir les sols en même temps.
    Mais…tous ces chanvres là ne sont pas hallucinogènes.

    La situation de la légalisation de la culture et de la commercialisation en France est à mon sens très directement liée à la problématique économique que nous avons en France avec l’alcool. Le vin fait partie des produits majeurs dans notre production nationale, et la légalisation du cannabis causerait sans doute quelques dommages à ce secteur économique. Quand on voit les chiffres des dégâts causés par les maladies liées à la consommation d’alcool, en commençant par les accidents de la route, mais aussi tout ce qui concerne les violences conjugales, ( très souvent reliées à la consommation d’alcool ) les cirrhoses et cancers du foie entre autres, on se demande bien combien de morts faudra t il pour que les responsables politiques cessent de favoriser en maintenant l’illégalité, les circuits clandestins avec tous les abus que cela peut comporter.

    Le chanvre était il y a moins d’un siècle fondamental pour l’industrie textile et des cordages sur les bateaux, sur le plan purement environnemental, cela serait aussi très profitable d’y revenir sérieusement.

    http://www.rueduchanvre.com/chanvre.htm

  7. alainconscient

    En cessant la prohibition du cannabis, la commercialisation du chanvre ce ferait naturellement.

    La lutte sans fin contre le cannabis, comme la lutte contre le terrorisme, nourrit une économie souterraine bénéfique à tous les niveaux. On pourrait être surpris de voir ou les égouts débouchent! Le jeu de cash cache sert aussi à ceux qui font les lois, c’est bien connu.

    La prise de THC apporte le recul nécessaire, le déconditionnement qui permet la prise de conscience à tous les niveaux. C’est possible de le faire par la méditation sans drogues, le THC permet de s’y rendre plus rapidement, c’est un véhicule, une formule 1! Elle permet d’atteindre une forme de plénitude, une auto-satisfaction.

    Si toute la population fumait son joint quotidien, la croissance du PIB, l’ultime but de l’économie, en prendrait pour son rhume! Et les gens réaliserait peut-être que l’establishment est bâtit sur un tissu de mensonges.

  8. PYL

    @ alainconscient

    Vous dites: »La prise de THC apporte le recul nécessaire, le déconditionnement qui permet la prise de conscience à tous les niveaux. C’est possible de le faire par la méditation sans drogues, le THC permet de s’y rendre plus rapidement, c’est un véhicule, une formule 1! Elle permet d’atteindre une forme de plénitude, une auto-satisfaction. »

    Je crois vraiment que ça dépend de la personne. J’ai connu et je connais encore beaucoup de poteux (l’ayant moi-même été et en ayant moi-même vendu) qui sont devenus tout le contraire de ce que vous décrivez: des gens apathiques et démotivés, aux prises avec des troubles de l’humeur, qui perçoivent leur fumage comme une activité en soi avant d’aller jouer au playstation, ou avant d’aller se coucher. C’est le problème avec les drogues; on a beau vanter leurs mérites, mais il en reste que le danger d’en devenir dépendant n’est pas à négliger. Le genre de consommateur de THC que vous décrivez me semble bien positif, mais mon expérience me prouve que les gens qui en consomment à long terme ne perçoivent plus leur consommation comme une occasion de s’élever spirituellement. Toutefois, pour ceux qui sont capables de le faire, Tant mieux!

  9. alainconscient

    @ PYL

    Je vous donne tout à fait raison, il y a effectivement une apathie rattaché à la consommation de pot et cela peut devenir une habitude de vie routinière qui n’apporte pas nécessairement l’élévation spirituelle que j’invoquais. Le pot ne change pas la personne, il met en relief des traits de personnalité déjà existant.

    Pour ma part, je fume depuis 20 ans mais je n’ai jamais été un fumeur régulier. 2-3 joints par mois me suffit amplement. Je ne prends aucun médicament, c’est ma seule prescription!!

  10. PYL

    @Alainconscient

    Nous sommes donc le même type de fumeur!

  11. Excellent dossier, François et bon rappel.
    Comme disait Schneider «puritanisme»… et j’ajouterais hypocrisie.
    On en a parlé il y a quelques années. Parlé, seulement… Les États-Unis ont tout de suite délégué quelqu’un pour convaincre les autorités canadiennes du «tort» à leur pays, trop proche, etc.
    Ce matin à la radio, le doc Mailloux. Bizarre, le sujet était tout autre, et voilà qu’il se plaint des plans dans sa région.
    Il y a bien des sujets que l’on écarte, par fausse pudeur. L’euthanasie, dont on recommence à parler, en est un. Dans les faits, il est pratiqué, mais personne n’en parle ou ne veut le savoir.
    On a les moyens de mettre le patient en arrêt… un peu plus vite.
    Il y avait de la coke dans le coke du début du siècle….
    Enlevé, bien sûr.
    En tout, une meilleure éducation a bien plus d’effet que tout cet argent gaspillé à lutter contre le «crime».

  12. des plants, pardon! 🙂
    Des plans de pot, c’est pas mal aussi…

  13. @PYL & alainconscient

    Tout, dans la vie, est une question d’abus et de maitrise de ses désirs, de les harmoniser. Tout peut être une aide ou mener à la chute des anges.
    Une chose est certaine, ce n’est certainement pas le gouvernement qui va réussir à nous enseigner cela. Ce n’est qu’à travers l’expérience et le vécu que nous apprenons à nous connaitre et à aiguiser nos forces, à devenir plus lucide et conscient.

    Bonne route à vous et bonne exploration quelques fois par mois!

    @schneider1837

    C’est bien pourquoi nous sommes encore pris avec un système si archaïque et désuet. C’est la mafia légale qui mène le monde.

    @ Fern

    « Le canabis pourrait être légal et controlé comme l’alcool.
    Également, les gouvernements pourraient en retirer des taxes. »

    Non! C’est exactement ce que j’aimerais ne jamais voir se produire! Dès que le gouvernement se met les pattes dans la tarte et commence à vouloir l’utiliser pour faire de l’argent, c’est foutu. Nous allons en perdre le contrôle encore une fois. Voyez ce qui se passe avec Codex Alimentarium et le non-futur des produits naturels qui seront alors bannis au profits de Big Pharma, un fois de nouveau.

    Prenez le cas des cigarettes qui sont tellement taxées que le marché noir grandit sans cesse. Dès que le gouvernement s’en mêle, ça vire au vinaigre.

    Mafia légale ou mafia illégale, pour moi c’est du pareil au même, tous des criminels qui vivent pour nous exploiter et vivre à nos frais sans lever le petit doigt.

    Basta!

    @Sophie Guillot

    Merci pour la précision. Je pensais que c’était clair, mais mieux vaut le préciser de nouveau. Il est vrai que la protéine et les autres nutriments présents dans les graines de cannabis (sans THC) sont nombreux et d’excellente qualité.

    En fait, il y a tellement de bonne propriétés et raisons d’utiliser les différentes variétés de cannabis et chanvre qu’il m’est vraiment difficile de concevoir que nous vivions encore sous une chape d’obscurantisme qui nous maintient dans un état des choses qui est ma foi médiéval!

    Merci à tous!

    François M.

  14. Aimé Laliberté

    Bonjour à tous,

    Le cannabis nous a été donné par le Créateur lui-même.et nous revient de plein droit.

    Iere page de la Bible, Genèse, version King James

     »And God said, Behold, I have given you every herb bearing seed, which is upon the face of all the earth, and every tree, in the which is the fruit of a tree yielding seed; to you it shall be for meat. »

    Voici un article sur le rôle du cannabis dans la Bible.

    http://www.cannabisculture.com/backissues/cc11/christ.html

  15. Simon Lefebvre

    Je me permet un bref commentaire après une absence plus ou moins longue.

    Excellent article, très bien documenté, très bon sujet, toujours aussi actuel.

    Le chanvre est la solution pour sauver le monde économique et écologique, et les dirigeants le savent très bien.

    Cette plante est « magique », puisqu’à elle seule, elle permet de produire pratiquement tout ce dont on a besoin: nourriture, vêtements, médicaments, isolation, cordage, savons, carburant, et même plastique.

    Aucune autre plante ne jouit de si nombreuses utilités.

    Sachez que la graine de chanvre est de loin la meilleure graine du règne végétal, puisqu’elle contient tous les acides aminés nécessaires à la synthétisation de protéines par le foie (eh oui! on n’a pas besoin d’ingérer de protéines si on mange tous nos acides aminés car le corps fabrique lui-même ses protéines si on lui fournit tous les acides aminés nécessaires), en plus d’être riche en bons gras et D’ÊTRE LA MEILLEURE SOURCE DE PROTÉINES AU MONDE.

    Je ne sais plus qui a signalé que le pot représentait des dangers similaires à l’alcool, mais… il faudrait penser avant de parler, car cette idée est totalement farfelue.

    On n’a qu’à penser aux graves problèmes qu’engendre la surconsommation d’alcool: violence conjugale, violence infantile, violence « tout court » dans les bars et dans les rues, accidents automobiles, viols, maladies du foie et des reins, etc…

    La sur-surconsommation d’alcool peut entainer la mort…

    La sur-surconsommation de cannabis peut entrainer… le sommeil!

    Il a été prouvé que la consommation de cannabis empêche la formation de tumeurs au cerveau… comme par hasard, Babylone n’en fait pas la promotion, tiens tiens!

    Pour terminer, saviez-vous que le cerveau humain comprend un récepteur de cannabinoides, et que le cannabis est la seule plante à en contenir?

    Ce qui revient à dire que biologiquement parlant, l’être humain a été conçu pour consommer du cannabis (pas nécessairement en le fumant, par contre)

    Bonne journée à tous!

  16. Simon Lefebvre

    @ gaetanpelletier

    N’est-ce pas la compagnie qui produit le Coca-Cola qui a dit qu’ils avaient retiré la coke du Coca-Cola?

    Vous y croyez?

    Regardez les revenus de Coca-Cola et de Pepsi…

    Comme par hasard, ces 2 entreprises se classent parmi les 10 compagnies les plus riches au monde…

    Comme par hasard, en fouillant un peu, on comprend que les 2 compagnies appartiennent aux mêmes personnes…

    Un peu comme Apple VS Microsoft, Google VS MSN, Colgate VS Crest, Yoplait VS Danone, Nike VS Bauer, SEGA VS Nintendo dans le passé, and on, and on, and on…

    Fausse concurrence, quand tu nous tiens…

  17. Antoine

    @ Aimé Laliberté
    Qu’est que la Bible et Dieu vienne faire avec le cannabis. Et puis pour que Dieu ait crée le cannabis il faudrait qu’il existe et pour que Jésus eu été un consomateur de cannabis il aurait fallu qu’il ait existé. Est-ce que c’est une remarque humoristique votre commentaire ?

    @ Simon Lefebvre
    Je n’avais jamais entendu dire par aucun biologistes que je connais que l’humain est fait pour consommer du cannabis et qu’il a des récepteurs fait pour. Est-ce que vous pourriez me donner vos sources, ça m’intrigue.

    @ Gatean Pelletier
    En parlant d’hypocrisie, c’est tout de même drôle que le cannabis soit illégal mais que la salvia et le spice soit légal et que dire des guerres de l’opium que l’Angleterre et les États-Unis ont mené dans les années 1850-60 contre la Chine pour avoir le droit de vendre ce puissant narcotique au chinois mais qu’aujourd’hui que le cannabis soit illégal.

  18. Aimé Laliberté

    Antoine… bonne question.

    La Bible version King James est la Loi Royale . La Reine est la défenderees de la Foi et elle a promis d’appliquer la Loi Royale dans ses territoires, dont le Canada.(voir le couronnement de la Reine)

    La Reine est le chef d’état du Canada (voir AANB)

    La Déclaration canadienne des droits ainsi que la Charte des droits et libertés de la personne du Canada reconnaissent la Suprématie de Dieu.

    Selon l’extrait précité de la Bible, version King James, Dieu a crée l’homme et lui a donné toutes les plantes pour qu’il s’en serve comme bon lui semble.

    Conclusion : En vertu de la Loi royale, un homme créé par Dieu peut consommer ou faire pousser n’importe quelle plante.

    Quant à la question de savoir si J-C fumait un joint, je n’en ai aucune idée.

  19. Simon Lefebvre

    Antoine: moi aussi j’ai autrefois réfuté l’existence de celui qu’on appele Jésus… Mais Yeshua de Nazareth a bel et bien vécu il y a environ 2000 ans, en Palestine.

    Ses enseignements ont été salis dans la Bible et différentes religions/dogmes/traditions.

    Si tu veux connaître le Christ, deviens Essénien.

    Quant à l’existence de récepteurs de cannabinoides dans le cerveau humain: http://fr.wikipedia.org/wiki/Cannabino%C3%AFde

    De plus, il est intéressant de noter que contrairement à des substances légales telles café, cigarettes et alcool, il n’existe pas de quantité létale de cannabis pouvant être inhalé par l’être humain…

    Cocasse…

  20. Antoine

    @ Aimé Laliberté
    À d’accord ! Donc théoriquement il devrait être illégale d’interdire le cannabis. Mais bon, le gouvernement enfreint les lois lorsque ça fait son affaire, je ne suis pas surpris.

    @ Simon Lefebvre
    Merci pour les liens, je vais regarder ça.

  21. Voici ce qu’une amie m’a fait parvenir pour partager avec vous. Plutôt amusant!

    Interesting Medications from the past

    Bayer’s Heroin

    A bottle of Bayer’s heroin. Between 1890 and 1910 heroin was sold as a non-addictive substitute for morphine. It was also used to treat children with strong cough.
    Une bouteille d’héroïne Bayer’s. Entre 1890 et 1910 l’héroïne était vendue comme substitut de la morphine ne créant pas de dépendance.

    Coca Wine

    Metcalf Coca Wine was one of a huge variety of wines with cocaine on the market. Everybody used to say that it would make you happy and it would also work as a medicinal treatment.
    Le vin de Coca Metcalf était une des multiples variétés de vins sur le marché contenant de la cocaïne. Tout le monde disait que ça vous rendait de bonne humeur et qu’on l’utilisait également comme traitement médical.

    Mariani wine

    Mariani wine (1875) was the most famous Coca wine of its time. Pope Leo XIII used to carry one bottle with him all the time. He awarded Angelo Mariani (the producer) with a Vatican gold medal.
    Le vin Mariani (1875) fut le vin de Coca le plus populaire de l’époque. Le pape Léon XIII en avait toujours une bouteille sur lui. Il décerna une médaille d’or du Vatican à Angelo Mariani (le producteur).

    Maltine

    Produced by Maltine Manufacturing Company of New York. It was suggested that you should take a full glass with or after every meal. Children should take half a glass.
    Produit par Maltine Manufacturing Company de New york. On suggérait de prendre un plein verre avec ou après chaque repas. Les enfants doivent prendre un demi verre.

    A paper weight

    A paper weight promoting C.F. Boehringer & Soehne (Mannheim, Germany). They were proud of being the biggest producers in the world of products containing Quinine and Cocaine.
    Un presse-papier faisant la promotion de C.F. Boehringer & Soehne (Manheim, Allemagne). Ils étaient fiers d’être les plus gros producteurs au monde de produits contenant de la quinine et de la cocaïne.

    Opium for Asthma – Opium pour l’asthme

    Cocaine tablets (1900) – Tablettes de cocaine (1900)

    All stage actors, singers, teachers and preachers had to have them for a maximum performance. Great to « smooth » the voice.
    Tous les acteurs, les chanteurs, les professeurs et les prêcheurs devaient en avoir pour une performance maximale. Sensationnel pour « adoucir » la voix.

    Cocaine drops for toothache

    Very popular for children in 1885. Not only they relieved the pain, they made the children happy!
    Très populaire auprès des enfants en 1885. Non seulement soulageaient-t-elles la douleur, elles rendaient les enfants de bonne humeur!

    Opium for new-borns

    I’m sure this would make them sleep well (not only the Opium, but 46% alcohol!!!!!)
    Certain qu’ils dormaient bien (non seulement l’opium, mais 46% d’alcool!)

    And we worry about aspirin for children today???
    Et nous sommes aujourd’hui inquiets à propos de l’aspirine pour enfants???

  22. Je crois que nous ne sommes pas les seuls à réaliser que la prohibition du chanvre est complètement ridicule:

    Hemp for America! Farmers plant hemp seeds on DEA’s front lawn

    (NaturalNews) You can buy hemp products in America, including textiles, nutritional supplements, soaps and ropes. You just can’t grow hemp in America. So all the hemp used in these products purchased by Americans is grown somewhere else: China…

  23. Rémi

    Au fait:

    Effective March 12, 1998, the commercial production (including cultivation) of industrial hemp is now permitted in Canada, under licenses and authorization, issued by Health Canada. This action was prompted by several years of field research and lobbying by the agricultural and business community.

    http://www1.agric.gov.ab.ca/$department/deptdocs.nsf/all/econ9631

  24. Sophie Guillot

    Pour autant que je sache, la culture de chanvre n’est pas interdite en france, POUR AUTANT que cela ne soit pas du chanvre aux vertus hallucinogènes. De fait, chaque agriculteur qui veut en planter doit demander une autorisation au préalable et fournir les preuves de quel genre de chanvre il veut planter.

    Pour le chanvre non hallucinogène , l’Allemagne entre autres, est beaucoup moins liberticide. Sans parler de la Hollande bien sur…

  25. PYL

    Parenthèses,

    j’ai souvent voulu trouver des graines de Mari sans jamais en trouver, même chez les vendeurs de pot ! Évidemment que je n’ai pas poussé mes recherches trop trop loin, mais tout de même.

    Facile de se geler la fraise pour 10 $, mais difficile d’avoir accès à une belle plante innofensive. c’est drôle.

  26. Simon Lefebvre

    Le chanvre est « légal »… mais règlementé par Santé Canada! Santé Canada! Une des compagnies (car c’est une compagnie et non un ministère gouvernemental, tout comme la Royal Bank of Canada) les plus corrompues que le Canada n’aie jamais connue!

    Pas étonnant que seulement 2 grosses compagnies n’aient obtenues de permis pour en cultiver!!!

    On a le droit de faire pousser du chanvre, mais seulement avec un permis pour en vendra à grande échelle, ce qui signifie que le citoyen n’a aucun droit d’en faire pousser dans sa cours…

    Autre fait intéressant: il est impossible d’acheter des graines de chanvre entières, c’est-à-dire non écallées, et ce, partout sur la planète (j’ai fais beaucoup de recherche à ce sujet sur le web)

    Pourquoi?

    Parce qu’alors, on pourrait en planter partout, et le chanvre pousse comme une « mauvaise herbe »…

    De plus, si nous pouvions acheter des graines de chanvre entières, nous pourrions les faire germer avant de les manger et ainsi multiplier énormément toutes ses propriétés qui sont déjà exceptionnelles…

    J’écris ce message avec des graines de chanvre collées dans ma bouche… Yummy!

  27. Simon Lefebvre

    @ PYL

    Je suppose que tu parlais de graines de chanvre entières, puisque les graines de cannabis à proprement dit sont facilement accessibles pour l’acheteur: boutique High Times qui offre des centaines de variétés + quebecseedbank et plusieurs autres sites web pour en acheter en ligne.

  28. Alain B.

    @PYL,
    Tu devrais plutôt te chercher des boutures,ça va te coûter 5$ environ et tu est sûre d’avoir quelque chose de potable,si tu t’en occupe évidemment.

  29. PYL

    Merci pour les réponses!

  30. Simon Lefebvre

    Mais acheter des boutures oblige le consommateur à faire affaire avec le « marché noir » et est illégal…

  31. Alain B.

    Bjr Simon,ça va.
    Tu comprends surement ce que je veux dire.
    Il y a de très bon horticulteur en tout cas…
    Bientôt je serai dans l’univers du freezeland ;-),encore quelques gelées,2 en fait,et l’automne et l’hiver passeront très vite,surtout avec ce qui se trame mondialement.

  32. AVE LOUIS XX , AVE ELIZABTEH II

    MA premiere phrase est la plus IMportante : AVEC du savoir vivre venant de toute les partie de notre constituante HUmaine..tout peut existé sans conflit..excepté pour ceux qui sont sans coeur! C’est ainsi que le sang sera mieux géré dans notre état Policé,royaliste,constitutionnel. LE GOuvernement Canadien Doit totalement OUblié et meme rire des influence américaine contre la drug! Leur nation a été fait trop rapidement et ils doivent vivre avec leur erreures de traitre ! LE CANADa est une terre Différente et si Elle avait plus d’arrogance et de Cran pourrait rire des AMéricains Comme les 60 000 Canadiens contre les 1000 000 d’américain en 1745! Régnez comme des vrai Roi non de Dieu! NOs COlonie vont vers le mur car vous nOus traité comme des Faibles! Le gouvernement s’enrichie trop sur notre dos au lieux de nous laissé nous enrrichir!.et le gouvernment plis faiblement devant les Américain…ILs Sont de vrai HYene! POurtant tout la descendance et la ligné des meilleurs sont vivant ..tout est la pour faire le meilleur system et rien semble bougé! Le Millionnaire voit-il plus de mouvement que les pauvre comme mOi ?
    LEs Drugs c’Est bien ou pas! Le débat DU BIEn ou DU MAl a été régler sa fait tres lontemps. Toute les HUmains ayant le meilleur sang sur cettte TERRE ont consommé des Drugs sans Perdre …leur Honneur ou leur futur! Seulement L’État qui détruit le futur ..du meilleur sang.en le sous estimant….avec leurs LOIS de DÉBiles attardé! Nous somme pas tous des QI de 77..de la ville de Montreal..ou de Toronto!.!Protégé les faible qui se tue la vie ralentira LA NAtion et vos lois sé sa qu’elle font..la drug est pas toléré pasque des gens se blesse la santé !calvaire 😦 !tsss Les gouvernement manques de vision car il sont des Pute pour OLigarchie..qui se moque bien des gens! Il peuvent bien etre aussi laids et attardés c’est gens D’état!dsl mais Il Provoque a mort les meilleurs! Certains humain on une Nature qui ne Domine meme pas au premier degré de la vie..( esprit et corps) POurquoi nous Domine t il avec leur loi et leur argent !!?!!L’esprit utilisera toujours tout ce qu’il le stimule ou bien lui fait voir la vie différament..C’est comme la science..regardé un problem sous tout ces angle.. LA société a produit nOmbre d’homme considéré comme des dieux qui ont prouvé..courageusement contre cette société d’attardé que LA Drug c’est Bien …et le mal n’Est que dans L’individus faibles par son sang et son esprit!SI L’état veut vraiment que du meilleur mOnde lAissé les plus faible ce détruire . CE que Je déteste de cette société..: Elle prend tout les vie HUmaine égale…ouais..Dans leur vision nous somme tous égale si Il nous considere tous comme des esclave potenciel!ah ok je comprend votre egalité!…L’homme arrive pas sur Terre librement comme Il y a 300 ans ou bien 10 000.!Avant les fou de la tribus qui détruisait leur vie..avec ses plantes..provoquaient rire pour tout la horde guerriere ou productive et dernierement la seigneurie! L’État rend Illegal ce qui est personnel a L’homme et Incontrolable par Lui! NOUs SOmmes encore une Fois Que ..des esclaves bOn pour payé des taxes! Perte de productivité….Avant de parlé de cela…qu’est ce qu’un fonctionnaire…quelqu’un qui a une main sur son crayon et lautre sur son sexe!
    La PLuspart des consomateur de drugs travail dur et on une vie simple et ennuyante! LA gestion de sa vie est un choix personnel! SI vous étiez de vrai royaliste les GRC ou de vrai raciste les politiciens et que vous détesté vraiment la compétition Que les USA Font contre notre économie et qe vous pensé que se sont les *negre,LEs arabes,LEs jaunes,..et tout cest races qui abuse le plus des drugs…et bien vous devriez etre content que sa soit toléré car Ils pourraient en fummé beaucoup et ce tué la vie plus vite et laissé nOS COLonie a NOUs! Si les blancs Sont plus futé…il le prendrons comme un luxe et rien de plus!

  33. AVE LOUIS XX , AVE ELIZABTEH II

    Premierement, ce qui tue notre peuple..c’Est le manque de bébé …le manque ..d’humain qui sert a réfléchir et prendre possession de nos terres…C’est pas les drugs Ma gagne d’imbécile de faux seigneurs au gouvernement!La police est autemps victime du gouvernement de débible que le citoyen libre!! Avoir le pouvoir de rassemblé 300 000 personne …avec moi croyez moi je renverse le pouvoir en place ! Le Canada attend que moi pour le propulsé!
    Le propriétaire de grande terre qui veux pas de mauvais herbe sur sa Terre a Juste a La marché..sa terre pis a toute arraché…!le monde..Prenez possession de vos affaire si vous …etre frustré! Les GRC ROyaliste..vont pouvoir mettre TOUTE leur $$ pour surveillé les terroriste et les autre envahisseur ..qui s’en viendront..d’ici quelques années..au lieux de perdre leur temps..sur des sujets de débile. A part se faire une belle paye facile en faisant cela…jvois pas a quoi sa sert de bien pour les GRC!Bref Dans société il y en a une *calyss* de gagne qui sont des chialeux professionnel qui japent et pis qui ne morde pas….Les politicien Lisez vos archive maudit!…vous pourriez facilement aujourd’hui changé les lois pour la drogue….pis c’Est pas le vote des plus jeune de cette société futur qui va vous nuir!
    J’étudis en HIstoire et…
    LA société moderne c’Est de la merde! car les vrai Seigneurs ne reignent pas! Tout les siecle passé de sacrifice de sang fait pour rien! …L’état moderne détruit chaque jour l’ordre du sang, le seul ordre valable pour la race! Le meme gouvernement ri de nous tous et en plus Il veut l’immigration..a .grande porte ouverte! C’est gouvernement sont acheté par les autres Races qui ce fiche de nos ancetre européeen qui on saigné pour chaque pouce de Terre!Pour moi leur intégrité est presqu’a ZEro! étant donné qu’on a aucun contact réelle avec eux…sauf leur Bullshit de vendu..qu’on écoute a LA Télévision chaque jour!! Les fantomes de mes ancêtre hurlent chaque jour..a mes oreilles!! On avait un nouveau Monde…pour devenir..tous des seigneur…et maintenant..Nos colonis sont devant un Grand mUre!

  34. AVE LOUIS XX , AVE ELIZABTEH II

    Un peuple qui peu s’enrichir personnellement sans intervention de puissance oligarchique ou de l’état despotique Est un peuple Fort! qui soutiendra son ÉCONOMie …et Dépassera en grandeur tout les NAtions rival! L’avènement des privilèges royalistes doivent etre repris en MAin!
    Les Rois avaientt de grandes familles Nombreuses qui montrait la facilité humaine de faire des enfants!! Ils Ont Libérés les passions LIbertines au grand Jour Comme exemple de vie! Leur mOde de vie était meilleurs pour la race! Comme en Italie..les Corsaire..ou la mafia ..était Dominé par la noblesse du pays! la royauté ne niait pas la nature humaine!

  35. Premièrement, François propose un bon article sur le cannabis… j’en ai lu des milliers et celui-ci est très bon.

    Deuxièment, chanvre, cannabis, pot, marijuana signifie la même chose… En fait, la distinction entre cannabis récréatif, médical et industriel est impossible à tracer. Bien évidemment, lorsque nos charmants gouvernements prohibitionnistes ont décidé de remettre le cannabis industriel en place au cours des années 80 ou 90 (dépendamment de quel pays), ils ont mis une législation contraingante. Ici au Canada, le Gouvernement fédéral* a changé la loi en 1998 afin d’inclure un nouveau type de cannabis, soit une variété ayant moins de THC dont Santé Canada est l’unique fournisseur! Et oui, tous les cannabis ont du THC et beaucoup d’autres cannabinoïdes (approx. 70).

    Afin d’arriver à cette variété, Santé Canada a procédé à une sélection génétique qui préférait toujours un cannabis sans la moindre trace de THC… En vain, la corporation a créé une variété dont les producteurs sont obligés d’utiliser. Afin de vendre les graines, ces derniers doivent les rendre stériles…

    En d’autres mots, le cannabis est une plante (soeur du houblon!) ayant une multitude de variétés contenant à chaque coup une « dose » de THC. De plus, en sélectionnant toujours le plant ayant le moins de THC, Santé Canada a créé une variété dite « faible ». Une étude mené auprès d’agriculteurs du Japon a démontré que ces derniers trouvaient que la nouvelle variété était moins bonne, moins efficace et que la qualité du produit (autant la fibre, le chenevis et la graine) laissait à désirer comparativement aux anciennes variétés utilisées!

    Troisièment, la prévention est inéficace dans le cadre de la prohibition. La preuve étant que les problèmes reliés à l’usage de l’alcool et du tabac sont en diminution car les campagnes de sensibilisation ont été réussi puisqu’ils ne tentent pas nécessairement d’interdire la consommation. Parlant de consommation, il ne faut pas être surpris de la surconsommation des drogues dans une société qui a élévé en dogme la consommation! La drogue, une voiture, du cinéma ou tout autres produits et services sont des objets de consommation… ainsi peut émerger des problèmes directement liés à la surconsommation. Et pour finir, les plus grands consommateurs de cannabis ont 30 ans et plus, un salaire en haut de la moyenne et un diplôme universitaire (CCLAT). Par contre, c’est les jeunes qui sont les plus grandes victimes de ce système et c’est eux dont les médias nous parlent et montrent constamment…

    Quatrièmement, si on veut réintroduire le cannabis dans nos vie, il faudra mettre un terme à la prohibition du cannabis récréatif car c’est ce dernier qui crée toutes les barrières au cannabis industriel et médical. Je vous invite donc à lire le programme du Bloc Pot pour les élections de 2007 : http://blocpot.qc.ca/elections/2007/plan

    A+

    * Constitution: Sujet épineux… Le code criminel est bel et bien de compétence fédérale mais concrètement, le provincial est responsable de son application! De plus, le provincial a compétence sur l’agriculture et la santé! Ainsi, on peut avance que la criminalisation du cannabis en 1923 a été une manoeuvre du fédéral afin de retirer le cannabis des compétences provinciales. (http://blocpot.qc.ca/node/98)

  36. @Hugô

    Merci pour ce commentaire! La prohibition est complètement ridicule et inutile. Elle ne fonctionnera jamais et ne va qu’empirer les choses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s