Dr Teresa

  teresa-forcades

Ayant des problèmes de virus sur mon ordi – rendu au garage – je vous offre l’article sans trop de peaufinage.  

C’est tout un personnage. Donnez-vous la peine d’écouter la vidéo de 54 minutes. Très articulée la religieuse et j’ai fait exprès  pour flanquer une photo des dernières secondes de la vidéo où sont indiquées  ses références de CV. Au cas où vous auriez des doutes.

J’ai eu grande envie de l’intituler Teresa 1,  pour la simple raison qu’après l’avoir écoutée, je me suis demandé quel était le féminin de pape. Elle mériterait d’accéder…

 

L’origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1

 

L’ORIGINE DES VACCINS CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE ET LA GRIPPE A/ H1N1, SES RAMIFICATIONS POLITIQUES ET JURIDIQUES

 Basé sur l’exposé oral du 23 septembre 2009 du médecin Teresa Forcades, soeur bénédictine du monastère de Sant Benet, Montserrat, Barcelone, Espagne. Un obus a été lancé du haut de mes chères montagnes Pyrénées en Catalogne par Teresa Forcades, soeur bénédictine de Montserrat (signifiant montagne en dents de scie en Catalan) et docteur spécialisée en médecine interne sur l’origine des actuels vaccins contre la grippe saisonnière et le H1N1 (grippe de type A). Ces derniers seront bientôt inoculés à des millions de personnes dans le monde de manière plutôt forcée. Notre histoire débute avec la société pharmaceutique Baxter qui a livré 72 kilos de matériel vaccinal fin janvier 2009 à sa succursale en Autriche pour être distribué à 16 laboratoires en Autriche et dans les pays voisins, la République tchèque, la Slovénie et l’Allemagne afin de préparer les vaccins antigrippaux annuels. Février 2009: alors qu’il préparait les vaccins antigrippaux de cette année, un laborantin méticuleux du laboratoire Biotest en République tchèque décida de pratiquer un test de sécurité supplémentaire sur ces derniers avant leur commercialisation. Il inocula les vaccins sur des furets. Les furets ne tombèrent pas malades ils moururent tout simplement. Ils moururent tous. Pouf! Notre technicien de laboratoire tchèque questionna donc Baxter sur le contenu du matériel vaccinal qui leur avait été envoyé pour les vaccins antigrippaux. Le matériel vaccinal comportait deux virus actifs, le premier étant celui de la grippe aviaire de 2005 (avec une virulence très élevée et une contagiosité faible), le second étant celui de la grippe saisonnière (avec une contagiosité très élevée et une virulence faible). Les deux virus avaient été mélangés dans le matériel vaccinal de Baxter provoquant ainsi une forte probabilité de virus recombiné à savoir la création d’un nouveau virus. Baxter a officiellement reconnu les faits du mélange des deux virus actifs. Il semble improbable que le mélange soit survenu par hasard compte tenu du niveau élevé de sécurité biosanitaire (le niveau P4 étant le plus élevé) des laboratoires manipulant des virus actifs. Lors de la préparation de vaccins, les virus actifs sont atténués au moyen d’une radiation mais il subsiste toujours quelques reliquats de virus actifs. Notre laborantin tchèque alerta une journaliste de son pays, Jane Bürgermeister qui demanda des explications auprès de Baxter, de l’OMS (Organisme Mondial de la Santé) et d’autres autorités. A la suite de deux cas de la “nouvelle grippe” (H1N1/A) déclarés en Californie le 17 avril 2009, Margaret Chan, Directrice générale de l’OMS a prononcé la “nouvelle grippe” (H1N1/A) épidémique et l’a placée à la phase cinq de son niveau d’alerte. La phase cinq du niveau d’alerte signifie que les pays membres de l’OMS recommandent à leurs citoyens d’être vaccinés. Ils vous préviennent des dangers de la grippe et vous proposent un programme de vaccination. Libre à vous de dire merci ou non merci.

Le 11 juin 2009, Margaret Chan a déclaré la “nouvelle grippe” (H1N1/A) pandémique. Comment est-il possible que dans l’espace de moins de deux mois une “nouvelle grippe” (H1N1/A) faiblement létale devienne pandémique? En mai 2009, l’OMS a modifié sa définition de la pandémie. Avant mai 2009 une maladie ne pouvait être déclarée pandémique par l’OMS que si elle était à la fois très contagieuse ET très létale. Après mai 2009, il n’est plus nécessaire qu’une maladie soit très létale pour être déclarée pandémique. Tenant compte d’une définition aussi ridicule, nous pouvons avoir une pandémie chaque année au grand bonheur des grosses sociétés pharmaceutiques. Une fois déclarée la pandémie, le niveau d’alerte le plus élevé est atteint à savoir la phase six. A la phase six des recommandations ne sont plus émises, mais des ordres sont donnés à tous les pays membres de l’OMS pour une vaccination obligatoire. Si ces ordres ne sont pas respectés, les citoyens de ces pays doivent alors recevoir une amende (1000 dollars par jour sans vaccination dans l’Etat du Massachusetts) et susceptibles de l’incarcération. Un autre moyen de pression administrative est celui du licenciement du personnel d’entreprise refusant les vaccins antigrippaux actuels. Cela a déjà été le cas aux Etats Unis mais également en Angleterre et en France. Désormais, nous n’avons plus affaire à un virus de la grippe bénin, le H1N1/A mais également à des vaccins contre la grippe saisonnière et contre le H1N1/A dont les conséquences peuvent s’avérer mortelles compte tenu du fiasco de Baxter et des intérêts personnels de l’OMS. Si le laborantin du laboratoire Biotest n’avait pas fait une telle découverte, la pandémie H1N1/A serait devenue une horrible réalité. Malheureusement, les efforts de Jane Bürgermeister pour prévenir des dangers réels de nos vaccins antigrippaux actuels sont passés inaperçus aux yeux de la presse mondiale. Barrière linguistique? Trop d’intérêts politiques et économiques en jeu? Les deux? Les vaccins antigrippaux de cette année présenteront trois nouveautés; 1. Les vaccins antigrippaux fabriqués à partir de virus actifs seront administrés en trois doses. La première dose correspond au vaccin contre la grippe saisonnière, la deuxième et la troisième dose correspondent au vaccin H1N1/ A. Les effets secondaires seront donc triplés. Auparavant, les personnes ne recevaient qu’une seule dose de vaccin antigrippal. Désormais, elles recevront trois doses par an et ne pourront pas dire non merci. 2. Des adjuvants tels que l’ASO3 qui renferme du Squalene (cf. le syndrome de la guerre du Golfe) sont ajoutés pour déclencher une réponse immunitaire dix fois supérieure à une réponse immunitaire sans adjuvants. Etant donné que des millions de vaccins antigrippaux sont préparés, les sociétés pharmaceutiques justifient l’utilisation d’adjuvants pour pouvoir faire face à la demande des pays du tiers monde. Le recours aux adjuvants (excitateurs artificiels du système immunitaire) permet aux sociétés pharmaceutiques d’utiliser moins d’antigènes (excitateurs naturels du système immunitaire) et de faire des économies. L’ajout d’adjuvants fournis pas la société Glaxo-Smith-Kline a été dénoncé le mois dernier par le syndicat national des infirmières de France. Le thimérosal, conservateur non mentionné par Teresa Forcades est également présent dans les vaccins antigrippaux. 3. Les sociétés pharmaceutiques obligées de produire des millions et des millions de doses de vaccins dans un délai très court (NB: nous avons une pandémie) exigent une immunité juridique pour tous les effets secondaires graves résultant de la vaccination. Selon Teresa Forcades, nous aurions assisté à une véritable pandémie avec des personnes mourant comme des mouches si un technicien de laboratoire tchèque n’avait pas découvert fortuitement que les vaccins antigrippaux étaient contaminés. Compte tenu des faits précédemment énoncés, le danger des vaccins antigrippaux actuels est réel. Le danger ne provient pas du virus de la grippe actuel. Si la population non vaccinée commence à mourir comme des mouches à cause du virus actuel de la grippe cela signifiera que ce virus a muté. Dans un tel cas les vaccins antigrippaux actuels seront toujours inefficaces et il faudra inventer un autre vaccin de préférence non contaminé et sans adjuvants. Au vu de tous ces faits, il est inadmissible que l’OMS exerce une telle législation coercitive. Il est de notre devoir de résister et de dénoncer une telle ineptie. Les personnes ne devraient pas être vaccinées contre la grippe cette année. Si elles décident de le faire elles devraient être dédommagées pour tous effets secondaires graves résultant de la vaccination.

Mon fils a déjà plongé dans les affres de l’autisme après avoir reçu deux doses de vaccin antigrippal renfermant du thimérosal. Je ne vais pas le laisser replonger maintenant qu’il va si bien.

Christine Roffi Auteur: traductrice freelance, fondatrice de Wines for Autism et maman de deux magnifiques enfants victimes des effets secondaires des vaccins. http://www.languagerescue.com http://www.winesforautism (under construction)

 To join my facebook group: http://www.facebook.com/group.php? gid=116736403749&ref=mf

http://www.vimeo.com/7298827

 

UNE BENEDICTINE SUR LE H1N1 (ru, 7.11.2009). Soeur Teresa Forcades i Vila OSB, Bénédictine au célèbre monastère de Montserrat près de Madrid, docteur en médecine, parle de la grippe A (H1N1) dans une interview où elle lance un appel pour une approche sereine de la maladie en insistant sur le droit des citoyens de refuser de se faire vacciner contre celle-ci.
Voici une transcription du texte, selon El Periódico de Catalunya du 7 oct. 2009 :
»Que fait une religieuse qui parle sur l’Internet des dangers du vaccin de la grippe A ?
– Notre règlement impose cinq heures de prière et six heures de travail. Ora et labora.
Je consacre une partie de mes heures de travail à la recherche médicale. Je suis docteur en médecine et j’ai publié en 2006 un essai, ‘Crimes and Abuses of the Pharmaceutical Industry.’
Quand avez-vous décidé qu’il vous fallait parler de la grippe A ? – En mai de cette année on m’a demandé de faire une conférence sur le vaccin du papillomavirus et j’ai été très frappée par l’absence de références scientifiques dans les recommandations officielles. Quelques jours plus tard, j’ai parlé sur TV-3 de ce vaccin et depuis j’ai des demandes pour m’exprimer sur le vaccin de la grippe A.
L’Organisation Mondiale de la Santé n’est pas digne de confiance ?

 – Je ne comprends pas les motifs qui ont conduit l’OMS à agir d’une façon aussi absurde.
Absurde ?

–  Oui. En mai dernier, l’OMS a changé la définition officielle d’une pandémie – elle est passée d’un définition logique (une pandémie est une contagion à l’échelle mondiale avec un taux de mortalité élevé) à une définition illogique (une pandémie est une contagion à l’échelle mondiale).
Quelles sont les conséquences de ce changement ?

 – Sous cette nouvelle définition de la “pandémie”, la grippe annuelle (saisonnière) correspond largement à ces conditions. Allons-nous lancer une alerte sanitaire mondiale à chaque retour de l’automne ? En plus de cette absurdité d’un point de vue scientifique, cela implique de graves conséquences financières et politiques.
Vous ne faites pas confiance à ce vaccin. Pourquoi ?

 – Ce vaccin contient des adjuvants si puissants qu’ils peuvent amener la réponse immunitaire normale à s’accroître d’un facteur 10. De plus, deux doses sont recommandées, à prendre après l’injection contre la grippe saisonnière qui elle aussi contient des adjuvants, certes moins puissants. Jamais ces substances n’ont été auparavant injectées trois fois de suite dans la population, en commençant par les enfants, les malades chroniques et les femmes enceintes.
– Quels effets peuvent en résulter ?

 – La stimulation artificielle du système immunitaire peut provoquer des maladies auto-immunes.
– C’est-à-dire ?

-La même conception de deux des vaccins qui ont déjà été approuvés en Europe (Pandemrix et Focetra) indique que l’on peut s’attendre que pour chaque million de personnes vaccinées, 99 feront l’expérience d’une paralysie évolutive connue sous le nom de syndrome de Guillain-Barré.
Si cela se produit, les compagnies pharmaceutiques seront poursuivies…

 – Mais aux U.S.A un décret déjà approuvé exempte les politiciens et les compagnies de toute poursuite.
Suggérez-vous que l’action des cartels pharmaceutiques est irresponsable ?

 – Ils n’ont œuvré que pour leurs intérêts.
Quelqu’un peut-il être forcé de se vacciner ?

– En 2007 l’OMS a pris un arrêté qui établit l’exception. Dans tous les cas l’OMS ne donne que des recommandations, sauf dans un seul cas où elle peut alors donner des ordres qui outrepassent la souveraineté des pays membres.
Dans le cas d’une pandémie ?

 – Exactement. En 2007, l’OMS a pris un arrêté qui en cas de pandémie lui donne légalement la possibilité de contraindre les pays membres de vacciner entièrement ou en partie leur population. Les gouvernements de ces pays seraient obligés alors d’imposer des amendes ou autres pénalités aux individus qui refuseraient de se faire vacciner.
Croyez-vous aux conspirations?

– Je pense qu’il y a des intérêts en jeu qui ne sont pas bons pour la population. Comment peut-on justifier l’argent investi dans l’achat des vaccins de la grippe A quand celle-ci est moins virulente que la grippe saisonnière ? Dépenser autant d’argent pour des vaccins et d’autres mesures préventives sans références scientifiques suffisantes est un scandale et nous devrions réclamer des comptes.
Que pensent vos consoeurs religieuses de votre site et de vos déclarations ?

Une sœur âgée de près de 90 ans a formulé une objection, disant que la grippe A était un sujet très grave et que je ne pouvais pas me prononcer contre le vaccin sans avoir de très solides arguments.
Et alors?

 – Je lui ai passé mon rapport. Après l’avoir lu, elle s’est approchée de moi après les Vêpres et m’a juste dit : “Compris”.
Avez-vous peur?

 – Parfois

Priez-vous beaucoup?

 – Autant que je peux. »
Voir aussi le nouveau site de Sœur Teresa OSB

http://www.catalunyareligio.cat, avec une vidéo remarquable du 23.9.2009 concernant tous les aspects de cette soi-dite ‘pandémie’, médicaux et politiques (en espagnol, sous-titré en anglais).

Cette Bénédictine n’a pas froid aux yeux.

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=515748

P.S. Si vous écoutez la vidéo, vous saisirez mieux le message: Soeur Teresa nous indique que nous sommes passés tout près d’une réelle pandémie et elle ne comprend pas l’erreur du laboratoire Baxter, ces laboratoires ayant des niveaux de sécurité très spécifiques.

205 Commentaires

Classé dans Actualité, Gaëtan Pelletier

205 réponses à “Dr Teresa

  1. Dominique

    un peu de lecture?

    Voici le discours fait par la ministre polonaise de la santé devant le parlement…

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=16099

    Un bout « croustillant » 😉 :

    Citation:
    Est-ce que ces faits peuvent nous donner des arrière pensées concernant le fait d’acheter ou non ces vaccins ?
    Des arrières pensées concernant le fait d’introduire un médicament qui serait une sorte de médicament secret ?
    Il y a des sites internet sur lesquels les fabricants de vaccins ont l’obligation de publier les effets secondaires inattendus des vaccins. La vaccination en Europe a commencé le 1er octobre 2009.

    Je voudrais que vous visitiez n’importe lequel de ces sites et que vous me trouviez un seul de ces effets secondaires inattendus, ne serait-ce qu’une réaction dermatologique généralisée, ce qui peut arriver même avec des médicaments sûrs.

    Il n’y en a aucun sur ces sites internet.

    Un médicament « parfait ».

    Et puisque c’est si miraculeux, pourquoi la firme productrice ne veut pas introduire son produit sur le marché en acceptant d’assumer la responsabilité de celui-ci ? Pourquoi ne disent-ils pas : c’est un produit merveilleusement sûr c’est pourquoi nous prenons la responsabilité de celui-ci, nous allons le mettre sur le marché et tout est clair et transparent plutôt que de mettre la pression sur nous, les acheteurs ?

    Nous n’avons pas les résultats de tests cliniques, pas de détails sur les composants et pas d’informations sur les effets secondaires. Les vaccins en sont maintenant à une phase 4 de tests, des tests vraiment très courts et nous ne disposons toujours pas de ces informations. De plus, l’échantillon (de testeurs) était vraiment petit : un type de vaccins a été testé sur seulement 160 volontaires âgés de 20 à 60 ans, tous sains, pas infectés.

    Un autre type de vaccin a été testé sur 600 volontaires âgés de 18 à 60 ans, tous bien portants. Est-ce que c’est suffisamment consistant pour nous les médecins présents dans cette salle ? Ce n’est pas suffisant à mes yeux.

    Fin de la citation

    La ministre polonaise de la santé, est-elle une conspirationniste? 😀

  2. Sophie Guillot

    http://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT00996307?term=swine+flu&rank=8

    Vincent ,

    Ce lien trouvé par l’intermédiaire du précédent que j’ai donné plus haut sur le recrutement à propos d’études est financé par Novartis aux USA. Rien à voir avec ce que vous dites . Il n’y est fait mention d’aucune université.

    « Ah oui, selon le gros bon sens, la Terre est plate et le soleil tourne autour de la Terre.
    La science a prouvé le contraire du gros bon sens. »

    Je n’ai jamais prétendu autre chose, si vous n’avez pas compris à quoi je faisais allusion dans mon commentaire plus haut et que vous sautez aux conclusions qui rendent vos propres propos ridicules, je n’y suis pas pour grand chose. Je vous ai soutenu que:

    « … sur le plan scientifique, vu le seul lien que vous nous avez donné à lire depuis des semaines est aussi peu crédible, je vous affirme que votre conviction sur la fiabilité et la tolérance des vaccins est aussi solide que de dire que la terre est plate et qu’elle est au centre de l’univers, ou de dire que les premiers humains furent Adam et Eve.

    Remarquez dans un pays avec des ministres assez stupides, ignares et crédules pour défendre le créationnisme, cela ne devrait pas m’étonner.  »

    Je n’ai jamais prétendu que la terre était plate ni qu’elle était au centre de l’univers. J’ai dit que vos convictions à propos de la sécurité et de l’efficacité des vaccins tenait à peu près aussi bien que ces croyances là que tout le monde sait aujourd’hui qu’elles sont obsolètes. Je vous soulignerais cependant qu’avant que la science officielle ne le reconnaisse, les premiers à le soutenir étaient excommuniés, menacés d’être brûlés vifs et autres traitements tout aussi charmants par les tenants de la Science tout ce qu’il y a d’officiel. Tout comme vous le faites à mon propos à présent… bizarre non ?

  3. Tiens, un autre article, un de plus, issu de l’école de journalisme de New York, sur le fait que trop de chercheurs en médecine n’identifient pas leurs liens avec des compagnies médicales ou pharmaceutiques quand ils déposent leurs dossiers de recherche …
    Exemple , Minesh Mehta, spécialiste en cancer, avce des brevets et des études publiées dans d’illustres journaux médicals, mais qui a « oublié » de mentionner qu’il a reçu 75 000$ en 20 jours en honoraire pour avoir travaillé comme consultant pour une compagnie en chimiothérapie , dont justement il loue les effets dans ses études…
    Source :
    http://www.cjr.org/campaign_desk/do_doctors_always_tell_the_tru.php

    Question : est ce que ce genre de truc existe dans l’industrie du vaccin ? si oui, remettre en cause les effets du vaccin fait il de moi quelqu’un qui croit que la terre est flat ??? aie je besoin d’une expertise médicale poussée pour me demander si parmi les consultants médicaux de nos ministres de la santé y a pas justement des gens qui ont plusieurs chapeaux et à qui cette campagne hyper médiatisée profite ?

  4. Trop bon !

    « Des laboratoires fédéraux, dont celui qui manipule des échantillons de la grippe A (H1N1), ont du mal à retracer les virus et les bactéries qu’ils manipulent.

    Une vérification récente de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) conclut que des contrôles déficients dans des établissements fédéraux pourraient mener à la disparition d’agents pathogènes dangereux ou à un usage non autorisé.

    “Les systèmes de suivi et les procédures actuellement en usage rendent difficilement compte des agents pathogènes manipulés en laboratoire”, affirment les auteurs du document.

    Les découvertes de l’agence fédérale, un peu plus tôt cette année, concernent une période durant laquelle des scientifiques du Laboratoire national de microbiologie, à Winnipeg, étudiaient des centaines d’échantillons de ce qui s’est révélé être le virus de la grippe porcine.

    La vérification souligne que le problème est en partie attribuable au fait que chaque laboratoire a sa propre manière de conserver ses échantillons.

    Ainsi, le Laboratoire national de microbiologie a perdu la trace, un peu plus tôt cette année, de 22 flacons contenant du matériel biologique.

    Un scientifique aurait volé des flacons contenant le gène du virus Ebola en janvier. Mais la direction du Laboratoire national de microbiologie n’a appris la disparition des flacons qu’en mai, soit lorsque les autorités américaines ont arrêté l’ancien employé à un poste frontalier séparant le Manitoba et le Dakota du Nord.

    La disparition de ces fioles est longtemps passée inaperçue parce que des dizaines de milliers de ces flacons contenant du matériel non infectieux sont conservés dans les réfrigérateurs et congélateurs du laboratoire.

    Le chef du Laboratoire national de microbiologie, le docteur Frank Plummer, avait alors assuré que les agents pathogènes à très haut risque étaient soumis à un suivi très rigoureux et que les employés les manipulant travaillaient selon des normes de sécurité strictes. »

    Source :
    http://actualites.ca.msn.com/sante/article.aspx?cp-documentid=22614732

    Ça fait penser à Baxter et ses fioles contaminées envoyées aux 4 coins de la planête …

  5. @ Martin, Vincent et al. Allez hop ! Voici un lien vers 80 articles où je parle de médecine et de santé, sans en connaître le premier mot. Du pain béni pour me critiquer….! Et je répond toujours poliment !

    Alors des heures et des heures de plaisir… Mais changez de fil, on ne s’y retrouvera plus !

    http://nouvellesociete.wordpress.com/s-80-essais-sur-la-sante/

    Pierre JC Allard

  6. @Vincent :
    je dois dire qu’après le plaisir de te te voir enfin débattre au lieu de poster des conneries glauques j’étais franchement surpris de comment tu raisonnes, pis ça m,a flashé à soir.. t’es un doc, tu vis en première ligne , or ce que tu sors comme argument est comme une ligne de défense mentale qui franchement ne se tient pas devant les faits, pas besoin d’être parano ou autre pour voir qu’il y a de quoi qui cloche sur ce coup ci .. t’arrêtes pas de dire que t’as pas le temps de lire, mais tu utilises des arguments vraiment cons en fait, comme  » y a pas plus de mercure dans un vaccin que dans une cane de thon » ( qui est un argument donné en anglais par des docs vraiment nuls et vite battus en brêche) , ou  » c’est à vous à faire la démonstration » , « Planéte plate », la religion, l’homéopathie, alors qu’on t’enligne vraiment des trucs crédibles, tu sembles comme défendre une ligne de pensée où la médecine est un rempart/ultime défense contre quelque chose que tu as vu et contre lequel tu te sens investi maintenant que t’es dans le bain…

    J’en aie déjà croisé des comme toi, travaillant dans des ONG ou Médecins sans frontières, ils arrivaient dans les camps de tuberculeux, épaule contre épaule avec les nonnes qui faisaient bâtir des crachoirs à tous ses pénitents noirs, prêts à sauver la planéte et tous ces jeunes repartaient tout déconfits et cyniques devant l’ampleur de leur découverte, J,en aie revu quelques uns, ils roulaient en BMW en faisant tourner leur clinique de village.. Juste pour savoir, toi, t’as voyagé comme toubib ?

  7. @PJC Allard

    Merci de votre invitation, mais je ne comprends ni le sens de votre phrase (« sans en connaître le premier mot ») ni ce que vous voulez bien prouver ainsi!? Mais pensez-vous vraiment que mon but est de vous chercher des bibittes? Non merci, j’ai une vie en dehors de la blogosphère!

    @Marc

    Vous aussi, même question: où voulez-vous bien en venir? Illustrer que la médecine n’est pas parfaite? Que certains de ses praticiens peuvent abuser de leur pouvoir, faire des erreurs, être négligents? Mais quel est donc le rapport avec la présente campagne de vaccination? Ah oui: « quelque chose cloche »! Wow!

    @aux deux

    On dirait que vous en êtes maintenant à vouloir prouver que vous avez raison de vous méfier de la médecine et de la critiquer. Ce n’est vraiment pas nécessaire! Premièrement, c’est avant tout un sentiment qui ne se raisonne guère et qui est tout à fait légitime. Ce n’est certainement pas une discussion sur un blogue qui va y changer quoi que ce soit. Deuxièmement, vous n’êtes pas bien originaux! Depuis que la médecine existe que des gens se méfient de la médecine et des médecins! Dans le temps de la peste, le peuple détestait ces médecins aux masques de corbeau. Troisièmement, je me méfie de la médecine et M. Sremed aussi la critique même s’il la pratique!

  8. sopadeajo

    La vaccination commence aujourd´hui en Euskadi (Pays Basque Sud) recommendée pour les « groupes à risque » (grupos de riesgo): enfants, femmes enceintes, vieillards,…..Mais c´est d´ores et déjà critiqué.
    http://www.gara.net/paperezkoa/20091117/167066/es/Controvertida-campana-vacunacion

  9. sopadeajo

    Les données officielles c´est qu´il y a eu 88 morts à cause de la grippe A dans l´Etat espagnol.Mais ces morts sont presque toutes dues à des complications à cause de maladies secondaires (ou primaires) adjacentes à la grippe. De plus ils ne disent jamais combien de morts il y a par an dus à la grippe stationnelle (normale). Je crois que la mortalité est la même que pour la grippe stationnelle et que très peu de personnes, ici, vont se faire vacciner.

  10. @ M le M

    Les 80 articles dont je vous parle sont sur le SYSTEME de santé. C’est la façon de donner des traitements et des soins qui est discutée et donc, incidemment, les rôles des intervenants en santé, de l’état, du patient lui-même…

    On est au palier O & M; les pathologies et ce qu’il y a dans les seringues ne sont pas en cause….et il est bien vrai que je n’y connais en fait absolument rien.

    A l’origine de ces textes, il y a eu une étude que m’avait commandé le Ministere des Science et de la Technologie et à laquelle des médecins avaient servi de personnes ressources, mais j’y ai tant ajouté depuis qu’il n’en reste pas grand chose.

    Je vous en parle: 1) parce qu’une critique féroce est la meilleure relance pour une réflexion, et 2) parce que je voudrais faire dévier ce débat sur les vaccins, où l’on commence à se répéter, vers quelque chose de plus porteur. Comme le médical semble vous intéresser…

    PJCA

  11. @Vincent , tu as écrit :
    « Il y a moins de mercure dans un vaccin que dans une cane de thon… »
    Je me souvenais avoir lu cette citation conne quelque part , je viens de tomber dessus ce matin :

     » that there is less mercury in a flu shot than there is in a tuna fish sandwich, and that’s a powerful sound bite to use against the crazy people who think that vaccines will kill you. That’s just one example.
    We need to develop anti-tactics to get across the message that vaccines are safe and beneficial to society, and we need to learn to deal with the crazy people who would try and stop us doing that.”

    Interessant que tu utilises une session of a Council On Foreign Relations Symposium on Pandemic Influenza: Science, Economics and Foreign Policy, ( octobre 2009).

    Tu sais ce que fais le CFR à part donner des idées de contre-mesure ??

    Source :
    http://www.cfr.org/publication/20442/session_i_of_a_council_on_foreign_relations_symposium_on_pandemic_influenza.html

  12. Vincent Sremed

    Sophie, on ne parlait donc pas de la même étude, moi je parlais de celle-ci :

    http://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT00980850?term=swine+flu&rank=6

    À noter que vous avez modifié votre lien…

    Votre article est une étude de Novartis, pas de Glaxo qui fournit les vaccins au Canada. Pour le vaccin de Glaxo, les données préliminaires montrent l’efficacité du vaccin dans ce groupe d’âge. Des études spécifiques sont en cours pour obtenir des données complètes. La Santé Publique, avec ces données préliminaires, a jugé, avec l’expérience vaccinale et les avis d’experts, qu’il était préférable de vacciner sur la base de ces données préliminaires ce groupe d’âge plutôt que d’attendre la fin des études, étant donné que la pandémie fait rage et que les risques dépassent les bénéfices.

    Les gens ici mélangent absolument tout et de façon tellement simpliste ou par mauvaise foi pour prouver leur opinion. Je suis d’accord avec Martin. Ce n’est pas parce qu’on se méfie de pratiques de cies pharmaceutiques (comme moi) ou de décisions politiques du Ministre (je suis le premier à les décrier), ni que des erreurs ont lieu en médecine (bien sûr que oui comme dans tout) ou que le système de santé est tout croche (je suis d’accord là-dessus, au Canada, en France et aux USA, mais rien n’est parfait) que le principe de vaccination (amplement prouvé efficace) est mauvais. Par simplicité d’esprit ou je ne sais quoi, ils relient tout ensemble… Et surtout, cette accusation que les médecins sont complices des cies pharmaceutiques est des plus ridicules et irritantes. Quelques pommes pourries, surtout aux USA, sans doute. Comme il y a aussi des pommes pourries qui sont payés par les lobbys anti-vaccin ou pro-homéopathie (surtout en France) ou autres produits pseudo-naturels.

    On peut critiquer certaines décisions de la Santé publique ou du ministère (je suis le premier à le faire), sans pour autant rejeter la science. Voilà mon point ici. Au travers tout ça, toutes ces critiques dont certaines sont valables mais la plupart sans fondement, gardons toujours en tête que la science doit primer sur les opinions et les croyances. Comme Platon disait, l’épistémologie est au-dessus de la doxa. Or, il y a beaucoup trop de doxa, justement, dans ce qu’on lit ici.

    @Marc:
    «Interessant que tu utilises une session of a Council On Foreign Relations Symposium on Pandemic Influenza: Science, Economics and Foreign Policy»

    Si je dis qu’on cloue une planche avec un marteau et un clou et qu’un entrepreneur mafieux dit la même chose, j’utilise ses mots et je suis donc mafieux ? Encore une fois, vous montrez la faiblesse de votre raisonnement.

  13. DenisG

     »Encore une fois, vous montrez la faiblesse de votre raisonnement. »

    J’ai ai compris tout autre chose, par analogie.

    @Marc
    intéressant.

     »Dans le contexte où se situait nos forces résistantes, il était majeur de connaitre avant tout les gens que nous fréquentions. » Georges Guingouin, premier maquisard de France http://www.ordredelaliberation.fr/

    Petit rappel

  14. Sophie Guillot

    Non Vincent je n’ai pas modifié mon lien, vous faites référence à , sur mon premier lien à propos des essais cliniques, au numéro 6 et moi au numéro 8. Mais je n’ai rien modifié. Il est d’ailleurs intéressant d’aller regarder tous les numéros à propos des essais cliniques qui sont en cours..

    Celui ci m’a choquée parce qu’il concerne les enfants entre 6 et 36 mois ce qui veut dire en clair que les enfants de cet âge là que l’on incite à aller faire la file ces jours ci au Québec pour attendre quelques heures dans le froid sous la pluie ( en passant super comme PREVENTION pour FAIRE la grippe non ?) ne sont rien d’autre que des cobayes qui l’ignorent…

    Et je ne vois pas comment on peut assurer comme vous le faites, la certitude d’un quelconque BENEFICE assuré , puisque précisément ces études SONT en cours. On n’en sait rien si il y a un bénéfice, et on ferait mieux si on était HONNETE de se poser toutes les questions nécessaires chaque fois qu’une personne a un quelconque effet secondaire, bénin ou plus grave en ce moment. Ce que j’observe ressemble plus à une simple pure négation de tout effet quelconque, en prétendant que cela ne peut pas avoir de lien avec le vaccin, je préfèrerais en être sûre et que cela soit prouvé avant de poursuivre une vaccination de masse.

    Je n’ai pas prétendu personnellement que TOUS les médecins étaient des vendus à l’industrie pharmaceutique, je suis même persuadée du contraire, la plupart sont de bonne foi, ils sont eux mêmes manipulés, conditionnés et on leur dit ce qu’on veut bien leur dire; leur formation continue et leurs congrès , tout cela est bien financé par l’industrie pharmaceutique, c’est la triste vérité et la recherche scientifique est aussi financée par l’industrie, comment voulez vous dans ces cas là avoir une information impartiale ? Par contre, et là c’est plus grave, il semble bien que justement TOUS les responsables et les décideurs en matière de santé le soient , eux , corrompus jusqu’à la moëlle , à commencer par ceux de l’OMS qui font leur carrière alternativement dans de telles instances et dans l’industrie pharmaceutique, pour ne citer que ceux là. Mais le pire est que , que ce soit ceux de l’EMEA ( qui est l’équivalent de la FDA pour l’Europe ) ceux de l’IVS en France, ceux de la FDA, ou ceux de Santé Canada, on puisse faire strictement le même constat désolant. Bachelot a travaillé des années pour l’industrie pharmaceutique avant de devenir ministre . Elle n’est que pharmacienne et n’a absolument pas les compétences pour juger de la fiabilité de quelqu’étude que ce soit. Mais surtout une fois sa carrière ministérielle terminée, que croyez vous qu’elle fasse par la suite ? On ne peut donc pas considérer qu’elle ne soit pas reliée à l’industrie pharmaceutique, elle fut représentante pour des laboratoires par le passé.

    Elle dit s’entourer des meilleurs experts. Elle est mignonne je n’ai jamais vu un ministre prétendre qu’il s’entourait de bras cassés, d’incompétents ou de corrompus. La presse française a fait paraître des articles démontrant que les dits « meilleurs experts » étaient tous de près ou de loin, rémunérés par l’industrie pharmaceutique … mais bien entendu cela n’a rien à voir.

    Elle dit aussi comme mensonges grossiers que ces vaccins ont été parfaitement testés comme les autres, alors que justement l’EMEA a écrit noir sur blanc strictement le contraire; c’est embêtant, puisque l’AFSSAPS qui donne censément les AMM en France, ne fait que suivre en fait les décisions de l’EMEA… Bref, elle ne fait que s’enferrer un peu plus chaque fois.

    D’ailleurs voici les dernières perles de la campagnes que je vous laisse apprécier :
    1/Citation : « Les bénéfices de cette vaccination sont immenses »
    Auteur : Roselyne Bachelot, ministre de la santé
    Source : Europe 1, 12/11/09
    Déclaration de liens d’intérêts (Art. L.4113-13 du Code de la santé publique) :
    néant
    Commentaire : Elle ne dit pas pour qui…

    2/Citation : « La ministre française de la Santé Roselyne Bachelot a néanmoins
    affirmé vendredi que dans le cas signalé jeudi, le lien entre le vaccin et le syndrome
    de Guillain-Barré, maladie rare du système nerveux périphérique, était « sérieusement
    contesté » (…)
    Par ailleurs, une femme de 27 ans, sans antécédent médical particulier, est décédée
    mardi de la grippe H1N1 à Viry-Chatillon, près de Paris, a-t-on appris vendredi auprès
    de la préfecture locale, qui a évoqué un cas d’évolution « foudroyante » de la
    maladie. »
    Auteur : Anonyme
    Source : AFP, 13/11/09
    Déclaration de liens d’intérêts (Art. L.4113-13 du Code de la santé publique) :
    néant
    Commentaire : Dans une autre configuration – peut-être –, le lien entre le virus
    H1N1 et le décès aurait pu être « sérieusement contesté », alors que le syndrome de
    Guillain-Barré aurait pu être considéré comme une complication « foudroyante » du
    vaccin.
    Mais puisque les grands médias nous assurent que, sur ce coup, le ministère a joué
    la transparence…
    PS. On apprend (Le Figaro.fr, 14/11/09) que la malheureuse s’était vu
    immédiatement administrer du Tamiflu : selon la pratique réglementaire en cours, ce
    décès devrait donc être déclaré à l’administration sanitaire au titre des complications
    potentielles de ce médicament. Je rappelle que dès mes premières interventions
    publiques sur le sujet, au printemps dernier, j’ai souligné que Tamiflu avait été
    impliqué dans des complications mortelles – au Japon notamment, où pas moins de
    71 décès ont été rapportés (BMJ 2007 : 335 : 59). Je rappelle également que le
    fameux « décès qui change tout » (16/09/09) avait, lui aussi, reçu du Tamiflu.
    Malgré l’engagement de « transparence » publiquement pris par le ministre de la
    santé, il y aurait donc deux standards en pharmacovigilance : dès lors qu’une
    complication survient, on ne serait pas tenu de suspecter le médicament administré
    quand il s’agit d’un vaccin ou d’un antiviral ?

    je note ici que Marc Girard partage mes doutes sur le Tamiflu… et sa soi disant efficacité et innocuité ou pour le moins, vu ce que la notice affirme, que personne ne semble mettre en doute ce médicament ni pour l’efficacité ni pour l’innocuité.

    3/Citation : « Essonne : une femme de 27 ans meurt d’une grippe A foudroyante
    Une autopsie était toujours en cours vendredi après-midi et de nouveaux
    prélèvements attendus pour déterminer les causes exactes du décès »
    Auteur : Anonyme
    Source : Le Parisien.fr, 13/11/09
    Déclaration de liens d’intérêts (Art. L.4113-13 du Code de la santé publique) :
    néant
    Commentaire : Ça sert à quoi, une autopsie, quand on connaît déjà la cause exacte
    du décès ?
    C’est comme une autorisation de mise sur le marché (AMM), quand on a acheté les
    vaccins avant qu’ils ne soient fabriqués – et fixé la date de leur utilisation avant qu’ils
    ne soient jugés conformes à la réglementation…

    la mort de cette femme est annoncée de partout comme étant due à la grippe AH1N1 mais l’autopsie est en cours… les journaux ne titrent pourtant pas « serait » morte de , mais bien « est morte de « .

    4/Citation : « (…) il nous revient de dire que les vaccins, ayant reçu une AMM, sont
    conformes aux exigences habituelles imposées ».
    Auteur : Patrick Romestaing
    Source : Ordre.com, publication de l’Ordre des médecins du Rhône, n° 16, oct. 2009
    Déclaration de liens d’intérêts (Art. L.4113-13 du Code de la santé publique) :
    néant
    Commentaire : Dommage que l’EMEA (l’Agence européenne responsable des AMM
    en question), ait expressément précisé le contraire exactement – à savoir que les
    vaccins en question avaient été autorisés « dans des circonstances
    exceptionnelles »1.
    A ce niveau de responsabilité, l’auteur de ce mensonge devrait se souvenir qu’il
    représente une instance supposée veiller à « l’honneur » et à « la probité » de la
    profession médicale…
    Et, avant de faire de la publicité mensongère pour les vaccins, se préoccuper des
    vrais problèmes de la profession : outre ceux déjà signalés (cf. 22/09/09), apprendre
    aux confrères (qui semblent l’ignorer dans leur majorité) quelques règles
    élémentaires d’hygiène – se laver les mains entre deux patients ou changer le drap
    papier du lit d’examen, par exemple. Des bricoles quoi : mais qui ne coûteraient pas
    700 millions d’euros à la collectivité, et seraient certainement plus efficaces sur la
    prévention que des vaccins mal évalués – nonobstant leur « AMM ».

    (1) EMEA. Pandemrix, résumé EPAR à l’intention du public (réf doc : EMEA/540835/2009), p. 2/3

  15. Sophie Guillot

    source : site de Marc Girard, « les Perles de la Campagne » qui décidément nous font rire (jaune vu les circonstances et les vies en jeu ) et nous apprennent beaucoup de choses .

  16. Le Tamiflu est-il un vaccin? Non. Peut-il causer des problèmes? Oui. Au Québec, est-ce caché? Non.

    Cette semaine, lors d’un des points de presse du directeur de la santé publique du Québec, l’usage de Tamiflu à titre préventif a été fortement déconseillé car il pourrait contribuer à développer la grippe A/H1-N1. C’est cela que les lecteurs ici qui craignent la grippe tout en refusant le vaccin, doivent savoir.

    En ce mardi soir, entendu à TQS vers 17h05: au Canada, un décès pourrait avoir été causé par le vaccin contre le A/H1-N1, un dame âgée. Au Canada toujours, pour 6.5 millions de vaccinés, on compterait 35 cas de complications graves suite à la vaccination. Je vous l’écris presque en même temps que je l’apprend.

  17. 6,5 millions de vaccinés = 20% de la population… continue ton bon boulot l’Mutant, y reste 80% à convaincre !!!

  18. Sophie Guillot

    à Marc

    Même pas la peine de se fatiguer pour tenter d’en vacciner autant, Françoise Weber de l’Institut de Veille Sanitaire ne déclarait elle pas le 16 juillet dernier sur les ondes de France Inter que si seulement 30 % de la population était vaccinée , on obtiendrait une couverture vaccinale suffisante et acceptable. On dirait que les Français ont bien retenu la leçon…

    A bien y réfléchir, je pense qu’elle a lancé ce chiffre totalement farfelu pour pouvoir par la suite, en cas de littéral flop de la prétendue pandémie mondiale à laquelle on assiste mondialement, « mais voyons , c’est GRACE à la vaccination ».. fallait y penser cher Watson.

    Vu le nombre de bourdes monumentales que Françoise Weber a pu déclarer par la suite et qu’elle continue avec une belle assiduité à nous servir régulièrement, j’hésite..

    Une pandémie correspondait avant à plusieurs définitions dont :
    1/ une transmission importante d’une maladie ( c’est en gros le cas , puisque la maladie est présente dans le monde entier )
    2/ un nombre élevé de victimes sur peu de temps. Nous sommes à l’heure actuelle à un peu plus de 8000 morts dans le monde entier. En 7 mois.

    Disons que comme Françoise Weber l’a aussi dit à savoir qu’ « il n’était pas nécessaire d’avoir des chiffres pour se rendre compte de la dynamique de la pandémie » ( on se demande bien à quoi d’autre elle se fie pour avoir une idée de la « dynamique »d’une pandémie en tant qu’ « experte » en épidémiologie, comme dit Marc Girard, sans doute au bruit qu’elle fait en montant les escaliers j’imagine … ) on peut dire en tous cas que en l’ occurrence la létalité de cette pandémie est absolument dérisoire. Une grippe saisonnière tue entre 250 000 et 500 000 personnes par an dans le monde… même pas 12 fois moins que les années les moins sévères.

    Question bonus : pourquoi donc l’OMS ne décrète pas une pandémie chaque année pour la grippe saisonnière puisque cette maladie est plus meurtrière , tout en touchant le monde entier également ?

    Au fait pour « rire », chaque 6 seconde, dans le monde, un enfant meurt de faim. La faim n’est donc pas pour l’OMS non plus une pandémie. J’oubliais que la faim tue des pauvres, dans des pays pauvres ( tous ces braves gens n’ont pas les moyens de dépenser des milliards de $ pour acheter quelconque vaccin ou médicaments) et qu’on a encore trouvé aucun vaccin contre cette « maladie ». Juste il faut leur donner à manger, c’est balot, tout de même. ( d’autant que nous produisons de quoi nourrir à l’heure actuelle près de 11 milliards d’êtres humains mais bon … )

    Ne cherchez pas à comprendre pourquoi aucun laboratoire ne cherche VRAIMENT de vaccin ou de remède contre le palud, encore une maladie de pauvres, dont on se contrefout.

  19. Vincent Sremed

    https://www.pasteur.fr/actu/presse/dossiers/vaccins/palu.html

    Un parmi bien d’autres. Aussi Glaxo. Votre erreur. Encore.

  20. Vincent Sremed

    «au Canada, un décès pourrait avoir été causé par le vaccin contre le A/H1-N1, un dame âgée. Au Canada toujours, pour 6.5 millions de vaccinés, on compterait 35 cas de complications graves suite à la vaccination.»

    Martin, attendons l’enquête avant de conclure que le vaccin a causé la mort de cette personne âgée. C’est possible, mais pas encore certain.

    À noter que dans les cas de complications « graves », on inclut les convulsions fébriles. Ces convulsions, chez les enfants, surviennent quand certains enfants ayant un seuil convulsif bas font de la fièvre et sont tout à fait bénignes, malgré la peur engendrée chez les parents. À noter que la fièvre causée par la grippe aurait probablement aussi donné chez ces enfants des convulsions fébriles.

  21. Sophie Guillot

    Vincent

    Une fois de plus, parce que GSK et Pasteur écrivent sur leur site qu’ils font des recherches à propos du palud, vous les croyez. Etes vous capables de comparer les budgets de recherches qu’ils mettent réellement en place pour ce poste là par rapport à d’autres budgets de recherche ? Ou vous contentez vous de leurs affirmations pour les croire hors de tout doute ?

    Une information demande d’être croisée. Et pour ce qui concerne la personne décédée suite à la vaccination au Québec, je dirais la même chose. Vous attendez une autopsie pour conclure ( ha bon pour une fois vous attendez l’autopsie ?) mais quand on vous dit tout de go qu’une personne décède de la grippe AH1N1 , vous n’en demandez pas . Même si par exemple on suspectait que la personne décède à cause d’une méningite. Ou si on suspecte le Tamiflu de pouvoir avoir des effets secondaires de ce type, et que la personne décédée a pris du Tamiflu.

    J’aimerais mieux que vous exprimiez plus de doutes pour toutes les morts annoncées que de croire aveuglément celles qui vous arrange pour conforter votre position comme on voit trop souvent les « experts » affirmer des choses de manière aussi péremptoires comme vous le faites à sens unique dans cette affaire. Vous démontrez par là de manière brillante qu’il existe bien dans le monde médical un véritable déni du doute quant à la vraie tolérance des vaccins et des médicaments.

    Comme pour le cas que cite Marc Girard en France , cette jeune femme de 27 ans morte chez elle d’un arrêt cardiaque, tous les journaux impriment qu’elle est morte de la grippe AH1N1 ( alors que l’autopsie n’a pas eu lieu et qu’elle est en cours ) sans que personne ne se demande si le Tamiflu est ou non en cause, alors que pour le cas de la maladie de GB , on prétend que c’est un cas bénin, rarissime. Deux poids, deux mesures.

    Vu le nombre de témoignages de personnes ayant bien des effets secondaires dont le corps médical nie catégoriquement ces effets dans les médicaments ou/ les vaccins, on est tout de même devant une telle réaction aussi systématique en droit de se poser quelques questions.

  22. Vincent Sremed

    «mais quand on vous dit tout de go qu’une personne décède de la grippe AH1N1 , vous n’en demandez pas»

    Quelle coquecigrue. Quand on voit un patient atteint de la grippe qui tombe en ARDS ou en pneumonie sévère ou en crise d’asthme sévère puis en insuffisance respiratoire et qui en décède, ça ne prend pas la tête à Papineau pour établir le lien avec le grippe. Quand une personne âgée meurt le lendemain ou le jour d’un vaccin (mort de quoi, d’ailleurs?), il est important d’établir la cause exacte.

    «Douter de tout ou tout croire sont également deux solutions commodes, qui l’une et l’autre nous dispensent de réfléchir.»—Pointcarré.

    Je crois que vous douter de tout ce qui provient de la science et de la médecine et que vous croyez tout ce qui provient des lobbys antivaccination ou complotistes.

    «Vu le nombre de témoignages de personnes ayant bien des effets secondaires dont le corps médical nie catégoriquement ces effets dans les médicaments ou/ les vaccins»

    N’importe quoi encore. Chaque médecin (la médecine n’est pas un corps) reconnaît les effets indésirables aux traitements. Qui vous pensez a établi la liste des patients atteints d’effets indésirables ?

    Le cas de GB en France, dites-moi, a-t-il finalement été confirmé ? Savez-vous qu’en France il y a 5 nouveaux cas de GB par jour et que la grippe comme d’autres infections peuvent en être responsables ?

  23. Sophie Guillot

    Oui je le sais Vincent et le cas de SGB a été confirmé mais fort heureusement d’après ce que les journaux nous disent , semble être un cas bénin réversible.

    Ce qui me gêne profondément dans le principe de la vaccination c’est que, sur des sujets sains ou en bonne santé, on innocule une maladie pour soi disant les préparer à la vraie maladie pour plus tard.

    Qu’il y ait un effet secondaire inattendu suite à un médicament, indésirable , déjà ça pose tout de même problème, même si cela est rare, mais quand on vaccine une personne en bonne santé qui, suite à ça a des gros problèmes de santé, là ça me gêne beaucoup plus, même si c’est prétendument rare. Surtout quand c’est pour prétendument pour se prémunir comme présentement contre une maladie qui ne tue pas tant que ça et n’est pas si systématiquement grave qu’on veut bien nous le dire.

    Lisez les témoignages non pas de « complotistes » selon vos termes, mais simplement de patients… Vraiment c’est éloquent .
    Exemple type ( j’en ai lu, entendu des dizaines et des dizaines dans ce genre là, si ce n’est pas des centaines, sans nécessairement chercher à recueillir des témoignages) .

    http://miscarriage.about.com/b/2009/09/29/some-pregnant-women-fearful-of-h1n1-vaccine.htm#gB3

    par ce lien, et en traduisant avec Google on peut lire parmi ces témoignages ceci :
    « “J’ai reçu le vaccin H1N1 sur Octobre 16 et commencé à avoir des crampes sur le 22. J’étais près de 17 semaines de grossesse et a donné naissance à un garçon mort-né le 23. Comme beaucoup d’autres femmes ici, la première chose que je soupçonnais était le vaccin H1N1. J’ai immédiatement demandé à une infirmière à l’hôpital si cela aurait quelque chose à voir avec elle. Sans hésiter, elle me dit «absolument pas.”  »

    Pardon Vincent, mais sur quels FAITS médicaux MESURABLES cette infirmière s’est elle permise de dire « absolument pas » SANS HESITER? Je ne comprend pas que, vu les conséquences pour cette jeune femme, on ne se donne MEME PAS LA PEINE d’aller vérifier les CAUSES de sa fausse couche avant de nier carrément qu’il puisse avoir un lien avec un vaccin… Et si c’était le seul cas, je dirais que ma foi elle n’a pas eu de chances malgré tout. Mais c’est TRES LOIN d’être le seul cas , isolé. POURQUOI DONC on ne cherche pas plus avant ?

    Suzanne Bissonnette sur son propre site témoigne et a recueilli des témoignages dans ce genre là. Elle même a reçu deux fois le vaccin contre la grippe saisonnière; la première fois , elle n’a jamais fait une aussi forte grippe de toute sa vie, assez rapidement après son vaccin, la seconde fois elle était suivie en oncologie pour un cancer du sein, avec récidive, et elle a fait moins de 40 h après avoir reçu le vaccin une pneumonie.
    Lorsqu’elle a demandé à l’hôpital si sa pneumonie pouvait avoir un lien avec le vaccin, on l’a regardée avec un air condescendant, ( genre vous êtes gentille, mais ignare et méprisable à ce titre comme les médecins savent si bien le faire ..) pour lui affirmer SANS FAIRE AUCUN examen ou recherche pour le certifier que cela ne pouvait avoir « aucun rapport ». On est tout de même en droit, nous pauvres ignares et aussi méprisables que les médecins tentent de nous le faire sentir dans ces cas là, de trouver ça assez singulier et de se demander par quelle boule de cristal les mêmes médecins peuvent affirmer de telles choses.

    Ce dont je vous parle là, il y en a des valises de témoignages dans ce sens, que ce soit à propos des effets secondaires des vaccins ou des médicaments, les médecins semblent « avoir la foi » sans le moindre doute en l’industrie pharmaceutique, sans jamais la remettre en questions; étant donné qu’il ne s’agit pas de l’état de notre voiture avec un garagiste , mais bien de notre vie, de notre corps et de notre santé, nous avons les meilleurs raisons du monde de nous poser quelques questions, de rester dubitatifs, sceptiques, surtout quand , comme pour cette jeune futur maman ou comme pour Suzanne, on essuie un tel DENI du MOINDRE DOUTE de notre part. Dans de telles conditions, entre nous, combien y en a t il comme ça à qui on prétend que cela n’a « absolument aucun rapport » sans s’être donné la moindre peine de vérifier ? Combien de dossiers mêmes pas répertoriés par la médecine, même pas considérés ? Dites moi, mais si il y a en beaucoup , ça pourrait changer COMPLETEMENT la REALITE des chiffres en ce qui concerne les véritables RISQUES, non ? Ce n’est pas être parano ou complotiste que d’affirmer cela, c’est être REALISTE, vous saisissez la différence ?

    Nous n’aurions pas le droit de douter , de poser des questions , de tâcher de nous informer, nous n’aurions qu’une chose à faire : FAIRE CONFIANCE à la Science, aux médecins, fermer les yeux, se boucher les oreilles, ne pas réfléchir.. Désolée, je n’adhère pas, vu ma propre expérience et les trop nombreux témoignages de cette veine là .

    Sans vouloir espérer des médecins parfaits, ( cela n’existe pas plus que des hommes parfaits, un homme restera toujours faillible) on peut tout de même justement prendre certaines précautions avant de remettre à ce point notre santé entre leurs mains . Ils peuvent faire des erreurs, au moins et nous avons le droit de DOUTER, d’être prudents.

    J’en suis certaine, vous ne vous êtes même pas donné la peine de lire l’article « le doute EST leur meilleur produit ». Pourtant c’est littéralement édifiant et sidérant.

  24. Vincent Sremed

    «le cas de SGB a été confirmé»

    Donc, les autorités médicales n’ont pas caché cet effet indésirable grave (qui fut avéré dans ce cas bénin), contrairement à ce que vous dites.

  25. Sophie Guillot

    «le cas de SGB a été confirmé»

    Donc, les autorités médicales n’ont pas caché cet effet indésirable grave (qui fut avéré dans ce cas bénin), contrairement à ce que vous dites.

    Combien nous sont sciemment CACHES ?

  26. Vincent Sremed

    «Combien nous sont sciemment CACHES ?»

    Qu’est-ce que c’est encore que cette paranoïa ? Théorie du complot, quand tu les tiens jusqu’à leur ôter leur jugement critique…

    Doutez donc de l’homéopathie si vous voulez vous amuser à douter de quelque chose. Vous découvrirez tout un monde d’arnaque et de gros sous. Vous ne frappez pas sur le bon clou.

  27. Sophie Guillot

    à Vincent

    Permettez moi de ne pas être parano , vu l’accueil que les personnes souffrant d’effets secondaires suite au vaccin reçoivent de partout. Tant qu’on dira à ces personnes que leurs symptômes n’ont « aucun rapport » avec le vaccin, je douterai que l’on fasse sérieusement l’inventaire des réels effets secondaires. Et je ne pense pas non plus que Marc Girard qui lui, voit les personnes ayant subi des effets secondaires GRAVES défiler dans son cabinet pour procéder à des expertises médicales ne semble pas parano du tout.

    Votre obstination à refuser même d’entendre et de lire ce que des patients racontent ne font que nous conforter dans la réelle surdité et l’aveuglement de certains médecins devant les souffrances de leurs propres patients, tout particulièrement quand ces soignants ont posé des gestes qui pourraient avoir un lien avec ces mêmes souffrances. A force de vous blinder pour supporter les maladies et les souffrances des autres en milieu hospitalier, vous n’avez plus de compassion pour vos malades, qui le sentent bien , ne serait ce que par le mépris affiché que vous leur renvoyez.

  28. Vincent Sremed

    Faites-moi rire avec votre Marc Girard !

    http://imposteurs.over-blog.com/article-le-dr-marc-girard-ou-l-art-de-detourner-l-information-scientifique-pour-alimenter-la-propagande-anti-vaccin-par-olivier-chacornac-39487235.html

    Il a bien des livres à vendre et sa controverse très est payante pour lui, comme G. Lanctôt. Et il ose dire que les cies pharmaceutiques sont en conflits d’intérêts !

    Lisez ça aussi, c’est intéressant.

    http://www.politiquebec.com/forum/viewtopic.php?f=1&t=34093&start=0

  29. Sophie Guillot

    Sur Marc Girard je ne vous ferais que deux remarques : il n’a pas bien DES livreS à vendre, il n’en a qu’un..
    Deuxième remarque, j’ai visionné pas mal des émissions auxquelles il a été invité, et le plus souvent, il n’en parle pas du tout de son seul livre à vendre.

    A propos des sites que vous me mentionnez, ça ressemble fichtrement à des sites que vous qualifiez de conspirationnistes, pour peu qu’ils défendent des théses opposées aux vôtres. Le long pamphlet contre ce que dit Marc Girard fait volontairement l’impasse sur l’aspect financier des vaccinations, alors que pour quelques dizaines de milliards de $ il est bien évident que tout un chacun n’y verrait rigoureusement aucun lien d’intérêt , c’est évident.
    Et enfin, un point sur lequel Vincent vous ne m’avez jamais répondu ( il y en a d’innombrables , y compris dans des affirmations gratuites et fausses que vous avez eues ici , comme de me dire qu’il était question de passer des lois interdisant les vaccins , qui n’ont jamais existé que dans votre imagination par exemple )
    que faites vous des témoignages ? des patients ?
    des personnes qui disent, écrivent, dans différents pays que suite à un vaccin , elles ont eu telle ou telle manifestation plus ou moins inquiétante ou grave et à qui on a presque toujours répondu que cela n’avait « absolument aucun rapport  » avec aucun vaccin et aucun médicament ?

    Vous vous asseyez dessus tranquillement… tout bonnement . Décidément , il ne doit pas faire bon être soigné par vous, tant vous ne prêtez pas la moindre attention à ce que un patient peut vous dire, alors que dans toute consultation médicale, c’est la première des choses à faire… mener aussi un interrogatoire précis pour tenter de discerner exactement les symptômes le plus précisément possible, puis de procéder ensuite à l’examen du malade. Si vous ne tenez pas plus compte de ce que les malades disent, vous risquez fortement de passer à côté de pas mal de problèmes sous jacents , d’effets secondaires, de points précis parmi les symptômes, et je trouve ça inquiétant.

    Parce qu’enfin, c’est quoi qui vous a motivé dans le choix de ce métier ? Les fins de mois ou le soulagement des gens malades ? Des fois on se demande…

    Visionnez donc cette série de vidéos, je trouve que les airs embarrassés sont assez significatifs. La mort de cette personne suite à la vaccination pourrait remonter à plusieurs semaines.. pourquoi a t on attendu pour nous en parler ? Bin voyons pour respecter l’anonymat de la famille en deuil. (suis je bête j’aurais du y penser ! ) Mais pour les victimes de la grippe AH1N1 , on a mis en spectacle la mort de ces gens là, faut bien trouver de quoi faire peur aux populations pour les inciter à se faire vacciner n’est ce pas ?

    http://www.dailymotion.com/video/xb6uml_point-de-presse-propagande-vaccinat_news

    http://www.dailymotion.com/video/xb6upd_point-de-presse-propagande-vaccinat_news

    http://www.dailymotion.com/video/xb6uml_point-de-presse-propagande-vaccinat_news

  30. Vincent Sremed

    «que faites vous des témoignages ? des patients ?»

    Une autre preuve de votre mauvaise foi ou de votre ignorance que vous transformez en croyance, il m’est déjà arrivé d’avoir un patient qui a développé une arthrite deux semaines après un vaccin. J’ai rempli un formulaire de déclaration d’événements indésirables et je l’ai envoyé à la santé publique qui a fait enquête. Et le Guillain-Barré, les médecins français l’ont aussi déclaré, tout comme les réactions allergiques au Canada.

    «de me dire qu’il était question de passer des lois interdisant les vaccins»

    ???

    Oups, désolé Girard n’a qu’UN livre à vendre. Comme il doit le vendre! À 19 euros le livre, alimenté par ses apparitions multiples et publicisé sur son site web auquel il fait constamment référence, il deviendra vite millionnaire… Un charlatan, version moderne. Il sait surfer sur la vague.

  31. Vincent,
    Je suis allé voir vos liens. C’est assez épouvantable.!
    Pour ce qui est des charlatans, il est vrai que certains poussent un peu, mais sans doute moins que ceux qui poussent après ceux qui poussent….
    Pour l’autre, – IMPOSTEURS – titre-t-il, grand «vertueux» de la science, il n’est qu’à jeter un oeil sur son dossier des OGM pour voir qu’il ne dérape pas, mais qu’il est avec les vaches loin dans le pâturage.
    Même Radio-Canada a créé de meilleurs dossiers sur les OGM. Et allez donc voir la compagnie qui vante ses OGM!… Elle a toute une histoire, et pas très reluisante…

    «Les OGM sont une application très récente des progrès rapides réalisés en biologie depuis la deuxième moitié du XIXième siècle. Le fait de pouvoir intervenir sur le patrimoine génétique d’organismes vivants a très rapidement suscité des inquiétudes dans une partie de la population peu formée aux questions scientifiques et souvent convaincue que les savants jouent aux « apprentis sorciers ». Le mythe de Frankenstein a la peau dure.

    Il n’en fallait pas davantage pour que des esprits mal intentionnés exploitent sans scrupule ces peurs largement infondées grâce à la complicité de médias et de politiciens complaisants. L’hostilité irrationnelle aux OGM s’est focalisée sur les plantes génétiquement modifiées grâce aux actions de vandalisme (fauchage de champs, destruction de serre, saccage de laboratoire) de José Bové et des « faucheurs volontaires » systématiquement relayées par les médias. Cette technologie prometteuse, dont le champ des applications potentielles est immense, s’apparente désormais à l’œuvre du diable . »

    ___________
    http://www.rue89.com/2008/02/16/ogm-quand-monsanto-seme-la-terreur
    Faites Monsanto sur google… Vous allez voir ce qu’est un «conspirationniste» ou «complotiste».
    Et c’est encore scientifique… Comme le monsieur Net qui combat les impostures… À force de frapper, il a dû en réussir quelques unes.
    Le hasard sert à tout le monde…
    On se croirait en politique: un monde à deux couleurs…
    Ce doit être la raison pour laquelle ce sont les artistes qui font de la peinture.

  32. @Gaetan :

    Mais vous lancez un hareng fumé pour détourner les chiens qui pistent les complotistes et les charlatans !

    On ne parle pas d’OGM, mais de l’imposture de Marc Girard en matière de vaccination. Contredisez l’auteur de l’article sur ses idées et ses arguments plutôt que de chercher à dire que ce qu’il dit n’est pas valable parce que vous n’êtes pas d’accord avec un autre sujet qu’il a traité…

  33. Vincent,
    Désolé, je n’ai pas de temps à perdre avec un «auteur» pareil. Je parle de vos liens… Qu’il parle d’un sujet ou d’un autre, il déparle gros…
    On est loin de «l’homme sensé»…
    Ce qu’il dit, et qui n’est pas valable, est démontré depuis longtemps.
    Quand à M. Girard, je ne crois pas qu’il veuille simplement vendre un livre. Je l’ai écouté plusieurs fois. Il est loin d’être un maniaque acharné, mais plutôt posé.
    Faites un bout de chemin… Je dis que vos auteurs sont pourris. Si vous ne le voyez pas, comme dirait jean Chrétien: « Que voulez-vous»! Même si on mâche, il en est qui ne voudront rien avaler.
    Il piste les complotistes et les charlatans?
    Justement, il prend tout ce qui lui passe sous la main.
    Un personnage à éviter… Je vais revisiter. Je peux me tromper, mais si c’est son opinion sur les OGM, c’est assez affreux. Ça date des années…. bof!

  34. @Gaetan :

    ce ne sont pas « mes auteurs », mais ce qu’ils disent concernant Girard et les autres charlatans est vrai.

  35. lol

    Vincent, alors selon vous, Marc Girard est un imposteur parce qu’il veut vendre un livre et c’est un grave conflit d’intérêt? Wow! Et que dire des cies pharmaceutiques qui ont une business de 20 milliards de dollars dans la vaccination chaque année? N’est-ce pas là un peu pire que le cas de Girard? Au moins, lui, il ne cherche pas à nous épouvanter en nous disant que 50 millions de personnes vont mourir dans le monde si on ne se fait pas vite vite vite vacciner avec LEURS produits, la SEULE solution pour combattre un virus!

    Risible…

    Comme docteur, vous ne m’inspirez pas confiance, je ne me ferais pas traiter par quelqu’un enfermé dans ses dogmes rigides et votre pauvre écoute de ce que les patients ont a témoigner.

  36. Trinity

    A Vincent,

    concernant ton lien sur l’imposteur, pourquoi ne reprendrions nous pas un à un les faits évoqué par l’étude Cochrane sur l’efficacité de la vaccination.

    Pour ma part, je penses que ton amis Poulpeman (Olivier) fait exactement ce qu’il reproche a Girard… i.e. de la désinformation en omettant des faits important à en dénaturant d’autres… on en mentant sciemment.

    Que penses-tu de ma proposition… de repasser son billet au peigne fin ?

    Je te propose de débuter par la sécurité de ce vaccin édulcoré à la mayonnaire eau-squalène.

  37. «il ne cherche pas à nous épouvanter en nous disant que 50 millions de personnes vont mourir dans le monde si on ne se fait pas vite vite vite vacciner avec LEURS produits, la SEULE solution pour combattre un virus!»

    Quand ais-je dis cela?…

    Démagogie…

    «Marc Girard est un imposteur parce qu’il veut vendre un livre et c’est un grave conflit d’intérêt?»

    oui.

  38. Sophie Guillot

    Marc Girard ne cherche pas à nous épouvanter en nous intimant de ne pas nous faire vacciner par exemple en nous disant que nous serons des millions à mourir si on ne se fait pas vacciner.

    Poirier, Bolduc, l’OMS et les compagnies pharmaceutiques , ( dont en passant le chiffre d’affaire mondial est estimé à environ 50 milliards de dollars pour ce seul marché de ce seul vaccin ) tentent eux de nous faire peur avec des épouvantails. Il faudrait vacciner au Québec 6 millions de personnes pour une « pandémie » inventée qui a tué jusqu’à aujourd’hui même pas 60 personnes au Québec. Proprement ridicule, quand on sait les victimes inévitables que la vaccination fera. ( sans doute plus que la prétendue « pandémie » )

    Marc Girard , la juge Ruffo ( elle gagne quoi elle dans l’affaire ? RIEN ) nous incitent à réfléchir , lui en parlant des chiffres et de réalités sur différentes circonstances épidémiologiques, pour ce qui est de Girard, et Ruffo pour ce qui est de ne pas se laisser stupidement envahir par la peur orchestrée et involontaire.

    Avant que Girard soit millionnaire en vendant un seul bouquin, va falloir qu’il en vende un sacré paquet ; si vous saviez un tant soit peu combien coûte un imprimeur, ce que l’éditeur prend au passage, je gage que il doit avoir du mal à gagner 1 ou 2 euros par bouquin vendu. Et encore il faut déjà en avoir vendu au moins 50 000 pour commencer par gagner un seul euros.

  39. Sophie Guillot

    Marc Girard ne cherche pas à nous épouvanter en nous intimant de ne pas nous faire vacciner par exemple en nous disant que nous serons des millions à mourir si on ne se fait pas vacciner.

    (pardon il fallait lire  » si on se fait vacciner  » )

  40. Gaetan :

    «ce ne sont pas “mes auteurs”, mais ce qu’ils disent concernant Girard et les autres charlatans est vrai»
    Franchement! Vincent! Je n’en reviens pas… Vous croyez à tout ce qui se dit sur le net?
    C’est lui qui DÉCIDE QUI SONT LES CHARLATANTS. Et il est tout mêlé…
    Connaissez-vous quelqu’un de sérieux vantant les OGM?
    Si vous en connaissez, il n’est pas sérieux… Les premières manifestations concernant les OGM avaient été vues comme une révolution. Mais depuis il y a eu des déluges, Catharina et autres…
    Ce n’est pas que je veux m’obstiner. Il est insensé. On ne peut pas être aussi insensé dans une approche et sensé dans l’autre.
    C’est gros comme le nombril d’un participant d’Occupation double…
    Même les fervants d’Ovni sont capables de mieux raisonner leur croyances.
    En termes de charlatans, essayez de trouver quelqu’un qui bat un politicien. Apparence.
    Pour le ministère des transports du Québec, l’asphalte est devenue une longue traînée d’encre noire pour les faire cheminer vers la longue destinée, leur route du destin centrifugé de leur nombril …jusqu’à eux.
    Quand un menteur veut vous vendre la vérité, méfiez-vous. Essayez de voir derrière le costume, la «personna»…
    Quant au conflit d’intérêt de vendre des livres, votre raisonnement est plutôt vase clos… Tous les politiciens vendent des livres… Ils attendent un peu la fin de leur carrière et s’en font une biographie.
    Conflit?
    Comment voulez-vous qu’il véhicule ce qu’il pense?

  41. Sophie Guillot

    Vincent

    Vous faites confiance à propos de ce que dit sur Marc Girard , à Olivier Chacornac; avez vous regardé son CV à ce brave monsieur qui a écrit un tel pamphlet ?

    http://www.viadeo.com/fr/profile/olivier.chacornac

    je lis par exemple l’emploi qu’il occupe en ce moment :

    « Industrie Pharmaceutique
    Gestionnaire d’études clinique – Concepteur eCRF »

    Il est donc payé par l’industrie pharmaceutique. Cela me suffit pour ne pas lui donner ma confiance, puisque les personnes qui dépendent économiquement de l’industrie pharmaceutique ne peuvent pas parler librement. Il est jeune et il a donc … sa carrière devant lui. Je ne pense pas qu’il puisse donc dire autre chose que ce qu’il dit, sinon ça veut dire qu’après les longues études qu’il a faites, cela supposerait qu’il tire proprement un trait sur le reste de sa propre carrière. Il faudrait être donc fou dans son cas pour tenir d’autres propos.

    Il y a de très nombreux médecins, chercheurs, experts, épidémiologistes, soit encore en exercice, qui parlent dans le même sens que Marc Girard mais ils le font du bout des lèvres, avec modération, parce qu’ils exercent encore, soit à la retraite et là, ils sont à peu près libres de parler. Il n’en reste pas moins que ceux qui travaillent encore et qui osent élever trop la voie, sont littéralement harcelés. Tant que le débat dans le milieu médical sur cette question ne sera pas possible de manière ouverte, libre et sans qu’aucune pression de cette sorte ne soit exercée, on ne pourra pas dire que les choses sont absolument limpides et si évidentes que cela. Soit les vaccins ne sont pas dangereux, ( et efficaces ) et il doit être relativement simple de le prouver, donc je ne vois pas pourquoi le débat sur ce sujet n’a pas lieu au moins clairement dans le monde médical si départagé. Soit les vaccins sont dangereux et on nous prend pour des cons en nous mentant à ce sujet, ce qui explique la réelle chappe de plomb qu’il puisse y avoir dès qu’on ose en parler dans les milieux médicaux .

    Les patients ne sont pas plus idiots que les autres, ils voient bien comment ils sont reçus lorsqu’ils ont des effets secondaires suite à n’importe quel vaccin ou médicament , on les envoie proprement sur les roses en refusant de reconnaître le lien de cause à effet qu’il puisse y avoir entre le médicament ou le vaccin et leurs troubles. Alors ils tirent leurs conclusions eux mêmes. On leur ment on leur dissimule pas mal de choses et non des moindres sur les vaccins. Si ce n’est pas le cas, qu’en cas de quelqu’évènement médical suivant n’importe quelle vaccination, on prenne leur propos et leurs symptômes en considération et qu’on ne les traite pas de demeurés en les infantilisant quand ils disent se demander s’il y a peut être un lien avec ce qu’on leur a administré avant. Qu’on leur fasse des examens médicaux prouvant que le vaccin par exemple n’a rien à voir avec ce qu’on observe. Mais les laboratoires qui fabriquent les vaccins et les médicaments publient eux mêmes sur leurs notices des effets secondaires dont la liste à elle seule est plus qu’évocatrice, avec des chiffres sur le nombre de cas possibles qui sont bien supérieurs à ce que les chiffres officiels de la médecine nous communique. Rien d’étonnant à cela si les patients sont traités comme ils le sont.

    Olivier Chacornac est probablement sincère ( je veux dire qu’il croit vraiment ce qu’il écrit ) je suis tout de même interloquée de savoir que même les plus grands défenseurs du principe de la vaccination parmi les médecins ( comme je l’ai entendu ce matin sur France inter ) reconnaissent que ce sont les médecins âgés qui ne se sont pas fait vacciner en france, et que PERSONNE ne sait à l’heure actuelle quelles seront les réelles conséquences de la vaccination sur les femmes enceintes par exemple.

    Dans la même conversation, ce médecin dit qu’il sait qu’il y aura des effets secondaires mais très peu. Alors, soit il ne sait pas quels seront les effets sur les femmes enceintes et alors je ne vois pas bien comment il peut avoir des chiffres et prétendre ce que sera le futur à ce sujet, soit il ment surtout quand il prétend que ce vaccin a été mis sur le marché dans des conditions tout à fait habituelles ( ce qui est faux et corroboré par de nombreuses sources écrites et tout ce qu’il y a de plus officielles )

  42. Sophie Guillot

    une pièce d’antologie pour les amateurs …

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/Jean-Fran%C3%A7ois+Delfraissy+et+Jean-Claude+Ameisen%2C

    deux vidéos d’une entrevue ce matin à France Inter…

    19 novembre deux vidéos fort édifiantes montrant les invités du jour, à savoir Jean-François Delfraissy et Jean-Claude Ameisen, respectivement Directeur de l’Institut de microbiologie et des maladies infectieuses et Professeur d’immunologie à l’Université Paris-Diderot. Membre du comité consultatif national d’éthique.

    Le discours est tout ce qu’il y a d’officiel mais j’y note plusieurs faits troublants.
    Monsieur Ameisen nous parle du nombre de victimes de la grippe saisonnière et de la grippe AH1N1. Or, il mentionne pour la première le nombre de victimes habituelles annuelles de la grippe saisonnière en France ( soit environ 5000 personnes ) et ensuite parle du nombre de morts de la grippe AH1N1 depuis 6 mois … dans le Monde entier en disant que c’est grosso modo le même chiffre. Mais il oublie de mentionner que ces 5000 morts en 6 mois concernent la planète entière et la population mondiale de 6 milliards d’individus plutôt que la population Française de 65 millions de personnes. Ensuite par exemple , Monsieur Delfraissy nous dit que suite à la vaccination, on s’attend à environ 1 cas grave pour entre 100 000 et 1 million de personnes vaccinées ( le moins qu’on puisse dire c’est qu’il y a de la marge, et ce , d’autant plus que les laboratoires impriment eux mêmes des chiffres parlant plutôt de 1 cas grave pour 10 000 vaccinés … ) ; on est donc en droit de se demander d’où Monsieur Delfraissy tire ses chiffres d’une part.
    Par la suite il dit aussi que la grippe toucherait de manière grave environ une personne pour 1000 à 5000 personnes grippées.
    Aussitôt il considère que ces chiffres incitent à vacciner toute la population.

    Cependant dans cette comparaison de chiffres, il omet une chose : si la grippe touchera du monde, elle n’atteindra pas toute la population, donc il n’est bien évident pas question de dire que en France, il pourrait y avoir 1 mort sur 1000 à 5000 personnes, mais bien 1 mort de la grippe sur 1000 à 5000 personnes grippées;.. alors que si on vaccine tout le monde, il s’agit bien pour les effets secondaires que cela concerne selon les labos, 1 personne sur 10 000 , selon Monsieur Delfraissy 1 personne sur 100 000 ou sur 1 000 000, mais cela, c’est bien pour tous les français vaccinés . Et cela change absolument tout dans ce cas…

    Allez comprendre pourquoi avec une telle propagande, les Français sont 80% à continuer à ne pas vouloir se faire vacciner… Les médecins quant à eux n’ont été vaccinés qu’à environ 10%. Encourageant non ?

    Il y a moins de 6 mois, on nous annonçait ( IVS ) 1 mort sur 1000 malades, et 20 millions de Français grippés d’ici Noël. On en est très loin, et il semble que le nombre de morts de la grippe soit gonflé dans les chiffres réels par rapport à ceux annoncés , tout autant que les chiffres du nombre d’accidents post vaccinaux sont considérablement différents dans ceux annoncés par les labos, ceux annoncés par les médecins et pour finir ceux que l’on constate réellement, dans la mesure où , par de nombreux témoignages, on sait que bien des gens souffrant d’effets secondaires ne sont tout bonnement pas pris en compte …

    Au jour d’aujourd’hui la France a 70 morts de la grippe AH1N1 , dont 43 seulement en métropole. La situation dans les DOM TOM s’est stabilisée avec la fin de l’hiver austral.. On voudrait vacciner 65 millions de personnes pour une AH1N1 qui a tué 43 personnes en 6 mois, alors que la grippe habituelle tue bien 5000 personnes par an en France…n’importe quoi ! Même en prenant les chiffres les plus optimistes concernant les effets secondaires des vaccins, à ce compte là, le vaccin risque de faire plus de dégâts que la maladie et en probablement moins de temps, vu qu’on ne mettra pas 6 mois à vacciner tout le monde.

    Vu que les laboratoires ont maintenant rendu publics leurs contrats, les prix des vaccins etc.. on sait que chaque laboratoire gagnera des sommes considérables , rien que sur la campagne en France qui pour l’instant est un gigantesque flop qui aura coûté beaucoup d’argent au contribuable.( environ 1,5 milliard d’€… pour 70 morts jusqu’à présent et épargner sans doute une centaine de décès tout au plus, si on admet que le vaccin puisse avoir la plus quelconque « efficacité »)

    Le mot pandémie est totalement disproportionné, et même Monsieur Ameisen dans son intervention reconnait que les experts de Madame Bachelot ont des liens avec l’industrie pharmaceutiques étroits. Il affirme que l’on a mis en place des systèmes d’expertise de manière à ce qu’elle soit indépendante, y compris quand les experts travaillent pour l’industrie pharmaceutique. Genre …. Il fait moins 50 °C dehors, MAIS ne vous en faites pas, le gouvernement a pris des mesures pour que vous ayez chaud dehors, comme si il faisait +30°C.. Vous y croiriez vous en tant que Québécois si Bolduc vous disait une connerie pareille ?

    J’insisterai enfin sur l’analyse de la journaliste de France Inter, qui affirme sans tremblement dans la voix qu’en france, les ligues anti vaccins sont très actives et ont littéralement envahi internet par leurs affirmations mensongères ( sic) et qu’il faut lutter également contre les 3000 médecins opposés aux vaccins en France, qui font bien évidemment partie eux aussi de sectes ( re sic ). Il faut oser ! C’est carrément de la diffamation gratuite qu’elle fait là.

    Monsieur Ameisen a tout de même reconnu que concernant le vaccin sans adjuvant qui est distribué dans les centres de vaccination à partir de demain en France ( et dans lesquels on est très bien reçu dit la journaliste, dans lesquels on discute et on vous explique …. bin forcément vu que personne ne s’y rend, faut bien faire quelque chose ! ) PERSONNE dit il, ne sait exactement quels seront les effets secondaires et reconnait aussi qu’il y aura FORCEMENT quelques effets secondaires graves et notamment concernant les femmes enceintes. Son confrère dit aussi un mensonge éhonté qui est que les vaccins ont été fabriqués dans d’excellentes conditions !! Celle là, fallait oser aussi, dans la mesure ou EMEA écrit elle même que ces vaccins ont été mis sur le marché dans des conditions exceptionnelles.
    ( sous entendu , les tests cliniques n’ont soit pas été faits, soit sont en cours ) . Pour le Pandermix, 2000 personnes auraient été testées : 7 morts . Mais rien à voir avec le vaccin bien entendu. ( toux embarrasée )

    Circulez il n’y a rien à voir !

  43. Que de paralogismes…

    Enfin, pourquoi je continue de perdre mon temps parmi vos raisonnements tordus…

    J’ai mieux à faire, il fait beau dehors. Bonne auto-conviction les amis!

  44. Sophie Guillot

    T’amène les verres Gaëtan ? Je prends le seau à glace, ok ? P….. on va fêter ça !!!

  45. Hey, vous allez pas boire tout seuls quand même ???

  46. Louise

    Vincent a écrit :

    « Enfin, pourquoi je continue de perdre mon temps parmi vos raisonnements tordus… »

    Excellente question Vincent ! Profites en pour prendre un bol d’air… le meilleur « médicament » conseillé par un autre médecin pour ceux qui souffrent de burn-out, d’anxiété ou de stress !

    En attendant, je lève mon verre en compagnie de Sophie et Gaétan !

    Chin! Chin!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s