Mais où diable est passé ce H1N1 à la con??!

François Marginean

(Photo flickr: 姒儿喵喵)

C’est bizarre. Nous avons assisté, l’automne dernier, à la PLUS GRANDE campagne de vaccination de l’histoire du Québec, un moment HISTORIQUE, nous disait-on. Comme tout moment historique, normalement, on en entendrait parler abondamment, surtout s’il s’agit d’un succès. Faites-vous vacciner, pour l’amour de votre prochain, pour les protéger, qu’ils disaient. La campagne de vaccination contre le A/H1N1, avec tout son penchant des relations publiques et publicitaires, aura coûté $146 millions à la province de Québec.

Mais il se trouve qu’une des plus grandes menaces de l’humanité qui promettait de tuer des millions de personnes autour du globe s’est évanoui comme une ombre dans la nuit. Passé le 25 décembre, comme si le Père Noël l’avait éliminé d’un tour de magie comme lui seul sait le faire,  le méchant virus A/H1N1 est disparu. Pas seulement disparu du terrain, mais surtout, des médias et de la bouche des autorités et des annonceurs de malheur qui distribuaient hors et déjà sacs à mort pour se préparer à l’hécatombe. La seule solution et la meilleure, nous disait-on, était de se faire vacciner avec des produits à moitié testés et contenant de nombreux ingrédients douteux et potentiellement toxiques pour lesquels les compagnies pharmaceutiques avaient reçu l’immunité judiciaire.

Mais où diable le H1N1 est t-il passé?

Plus personne n’en parle, c’est comme si cette hystérie du H1N1 n’avait jamais existé; mais qu’elle s’était vaporisée!

Même en France, où seulement 7% de la population a décidé de se faire vacciner contre le A/H1N1, pratiquement rien ne s’est passé. Pas de mortalité catastrophique, même chez les non-vaccinés. En fait, autour de 17 000 personnes en seraient décédées, sur la planète entière. C’est environ dix fois moins que la grippe saisonnière normale. Dix fois moins. La grippe saisonnière peut aisément tuer un quart de million (250 000) d’individus par année.

Serait-ce que premièrement, nous avons été terrorisés par des campagnes de peur par les autorités et les compagnies pharmaceutiques pour un virus qui était dix fois moins dangereux que la grippe saisonnière normale et que, deuxièmement, nous avons gaspillé des centaines de millions de dollars pour des vaccins complètement inutiles et potentiellement nocifs? Où sont passé ceux qui nous poussaient à se faire vacciner et qui nous traitaient de tous les noms pour refuser de le faire?

Les détracteurs silencieux

L’article qui a suscité le plus de visiteurs ainsi que de commentaires sur Les 7 du Québec est le Front commun contre les vaccins A/H1N1. Et pour cause. Beaucoup se posaient des questions face à cette hystérie et capharnaüm causés par les autorités de la santé, mais bien peu d’information complète était disponible dans les médias traditionnels et de la part de ces autorités. On n’entendait qu’une chose: allez vous faire vacciner au plus vite. Mais pas ou peu d’information sur les ingrédients de ces vaccins, sur les tests effectués, sur la gravité réelle du virus, sur les risques encourus en se faisant vacciner, sur des méthodes alternatives pour se prémunir de ce virus et pour renforcer son système immunitaire. Qu’une ligne officielle: le virus H1N1 est mortellement dangereux et il faut courir pour aller chercher une dose de la seule solution valable, selon les autorités et les compagnies pharmaceutiques, un vaccin.

Sous cet article ci-haut mentionné, un peu moins de 1000 commentaires ont été enregistrés. La plupart étant des plus enrichissants, mais beaucoup d’autres aussi qui venaient dénigrer et ostraciser quiconque se posait des questions, comme nous le savons maintenant, tout-à-fait légitimes et saines.

Un commentateur disait « on s’en reparle dans un an ou plus, étant donné que le Québec aura prouvé ou invalidé vos inquiétudes avec sa campagne de vaccination à vaste échelle ». Et bien parlons-en immédiatement, puisque le H1N1 a mystérieusement disparu aussi vite qu’il était apparu. Mieux vaut faire l’exercice de retourner en arrière pour éviter de répéter les mêmes erreurs. Voyons comment certains individus se comportaient, en plein milieu de la campagne de terreur contre la population. Ceci n’est pas fait dans l’esprit de se moquer de quiconque, ni de prouver quoi que ce soit, si ce n’est de mettre en lumière la radicalisation d’une frange de la société à l’encontre de ceux qui ont osé se poser des questions légitimes et de refuser de se faire inoculer des produits à l’innocuité et efficacité douteux. Il est important de le faire parce que ces personnes qui ont décidé de juger par elles-mêmes, d’être critiques face au tapage médiatique et à la sévérité prétendue du virus de la grippe porcine, se sont fait qualifié d’irresponsables, de paranoïaques, de complotistes, de dérapage, de mettre en danger les autres et j’en passe, tandis que les détracteurs pro-vaccination sont carrément disparus dans la brume.

Alors la prochaine fois qu’une telle hystérie se déclarera, nous serons peut-être un peu plus lucides et chercherons plus objectivement à savoir ce qu’il en est réellement. De faire les bilans nous permettra peut-être aussi d’éviter de dépenser des millions de dollars inutilement, de mettre en danger la santé des gens, mais aussi de tenir pour responsables ceux qui nous manipulaient sentimentalement pour nous faire vacciner, en jouant avec notre culpabilité et insécurité. Ce n’est qu’en informant une population adéquatement qu’on en arrive à faire des choix éclairés.

Parce qu’en attendant, j’ai toujours l’impression qu’en plein milieu d’un feu de broussaille, on nous a poussé à paniquer et à courir en tout sens, comme une poule sans tête.

Quelques commentaires de détracteurs pro-vaccins H1N1 et mes annotations mesquines!

– » Tapez dans un moteur de recherche
« bienfaits de la vaccination »
41 000 liens, vous aurez un autre son de cloche.
Vous ne cherchez que d’un coté…..alors ça invalide pas mal l’objectivité…
Ce n’est pas parce qu’il y a beaucoup de liens anti-vaccin ici que l’argument a plus de force….l’objectivité ne fonctionne pas comme cela…
Ce n’est pas en citant toute les horreurs passés des autorités qu’on avance non plus…
Ce n’est pas non plus parce que seulement *****  et moi pensons autrement que ça vous donne plus raison..
En tout cas, moi je reste en observation sereine, si la pandémie s’avère dangereuse, j’irai me faire vacciner sinon, je verrai, contente que les pharmacos aient mis au point ce vaccin.
La vérité on la saura bientôt, ceux qui auront écrit n’importe quoi ici, on s’en souviendra, leur crédibilité en prendra un coup. »

Ouch! Leur crédibilité va en prendre un coup! La vérité, on la connait maintenant. Nous savons aussi qui a écrit n’importe quoi. Comment fonctionne l’objectivité déjà??

– «l’histoire démontre que la science n’est plus nécessairement gage de vérité»
Vérité est un mot vide de sens et religieux.
La science peut être détournée à des fins non éthiques, mais les études scientifiques doivent passer par un comité d’éthique pour être approuvées dans la plupart des pays.
Il peut y avoir des erreurs scientifiques (l’erreur est humaine).
Mais dans l’immense majorité des cas, la science est rigoureuse, contrairement au charlatanisme comme les naturopathes, homéopathes, chiropraticiens et ostéopathes, etc et autres arnaques. »

Il semble que les plus grands charlatans furent les compagnies pharmaceutiques, l’OMS et les autorités de la santé… et leur parole ressemble plutôt, aujourd’hui, à du vide et basé sur une croyance plus que de la science…

– « On se base sur les vaccins antigrippaux précédents qui montraient qu’à ce titre d’anticorps, le vaccin est efficace. 95% des gens ont développé ce titre d’anticorps dans les études sur le présent vaccin antigrippal. Mais vous avez raison, seules les études post-vaccination diront avec certitude le véritable taux d’efficacité de ce vaccin-ci.
Et un vaccin moins efficace l’est plus dans une population majoritairement vaccinée. »

Alors, était-ce un test de laboratoire sur la population, finalement? La France, avec son 7% de vaccinés, n’a pas connu de catastrophe. Serait-ce que nos systèmes immunitaires soient assez forts pour combattre et qu’il y ait eu une nette exagération des dangers du H1N1?

– « Seconde anecdote. Ma petite nièce de moins de trois ans s’est fait vacciner il y a plus de huit jours, ce qui signifie qu’elle est maintenant immunisée contre cette sale grippe. Ça aussi me comble d’aise. »

Immunisée pour rien, un risque d’effet secondaire pour rien et même pas de sale grippe à l’horizon! Ce n’est pas très rassurant pour une fillette de trois ans.

– « J’étais au courant de la méfiance des infirmières française. Même que c’est une maudite bonne raison pour un Français de pas vouloir se faire vacciner! Nous, ici, au Québec, on a été clair avec nos infirmières: vous vous faites vacciner ou vous restez la maison sans être payée. Disons que ça encourage le consentement… »

C’est de la coercition criminelle, contre le consentement et la liberté d’un individu, que de les forcer à se faire vacciner. Qui sera tenu comme responsable de ce fait? Où est Yves Bolduc?

– « … j’admire ton courage de continuer à souligner les paralogismes, les erreurs de raisonnements, les faussetés et les mythes que l’on retrouve parmi les billets et commentaires de ce site anti-vaccination et qui montrent bien l’invalidité de leurs thèses. Tes arguments et les contradictions nombreuses que tu remarques chez ces gens (qu’ils ne tiennent malheureusement pas en considération) auront-ils raison de la foi anti-vaccinale ?… »

Invalidité de nos thèses? Paralogismes, erreurs de raisonnements, faussetés et mythes? La prochaine fois, il faudra peut-être être plus objectif et comprendre que les autorités ne sont pas souvent aussi compétents qu’ils n’apparaissent, qu’il faut juger par soi-même, à la lumière des informations qu’on dispose, sur tous les tableaux. Je me demande si la réalité a eu un quelconque effet sur la foi des pro-vaccins.

– « Chers amis et amies,
Je vous sollicite pour faire tous ensemble un Front commun contre le virus A(H1N1).
Tous contre le virus de l’influenza A(H1N1)! Tous pour la santé citoyenne !
Freinons la propagation du virus !
La vaccination : une action citoyenne concrète. Soyons blogueurs-citoyens-solidaires et encourageons-la. »

Une action citoyenne. Manipulation et démagogie. Soyez patriotes et ne trahissez pas la patrie. Relevez votre manche et faites vous vacciner (pour rien).

– « Je te prie de pas embarquer dans les conneries de *****  et de te souvenir que nous parlions de chiffres et des raisons pour lesquelles je me ferai vacciner. Mon propos n’était certainement pas que ce qui se passe ailleurs au monde nous concerne pas, ni que les Polonais et les Ukrainiens peuvent bien crever. Mais que je fais confiance aux autorités publiques de mon pays. Je peux quand même avoir la même confiance pour des pays où j’ai jamais mis les pieds!? »

Faites-vous toujours aussi confiance aux autorités publiques de votre pays? $146M de dollars plus tard et aucune pandémie en vue?

– « Schizo, schizo par ci, schizo, schizo par là… (sur l’air des peintures SICO des années 1980).
Ces gens anti-vaccination ont la foi, si ce n’est pas du délire. Ils agissent exactement comme des religieux. Tenter de les raisonner avec les meilleures preuves scientifiques est malheureusement vain. L’expérience, peut-être, leur redonnera un jour confiance en ce qui a fait ses preuves…
Leur caverne est bien profonde.
Quelque fois, j’aimerais entendre un Nietzsche moderne aphoriser au sujet de ces nouveaux religieux… »

Schizo. Voilà de quoi on traitait les gens qui refusaient de se faire vacciner ou qui posaient simplement des questions critiques face à la campagne de vaccination. Délire, foi, religieux, caverneux, etc. Saurons-nous éviter de telles tactiques de dénigrement la prochaine fois?

– « Ma conclusion: les gens qui sont contre le vaccin essaient de convaincre les gens de ne pas se faire vacciner car ils veulent leur bien. Et vice-versa.
Qui a raison? Trop tôt pour le savoir. On s’en reparlera peut-être au printemps prochain. Cependant, peu importe ce qui arrivera au cours des prochains mois, les « conspirationnistes » continueront de dénoncer ce qu’ils appellent des complots et les pragmatiques continueront de croire aux bienfaits de la science tout en étant d’accord avec les premiers quant aux nombreux dérapages de pharmaceutiques et des gouvernements. »

C’est le printemps. Parlons-en. Les « conspirationnistes » avaient raison et sont en santé, alors que les pragmatiques continuent toujours de croire aux bienfaits de la science (corrompue par les intérêts financiers), mais qui ne font toujours rien pour relever et combattre les nombreux dérapages de pharmaceutiques et des gouvernements et s’amender eux-mêmes. Est-ce que je me trompe?

– « J’ai donc choisi l’approche pragmatique en pesant les pour et les contre. Primo: la très grande majorité des scientifiques et des médecins reconnaissent le danger potentiel du virus A(H1N1). Secundo, la très grande majorité de ces experts recommandent la vaccination. Tertio, j’écoute les gens en qui je fais confiance, soit pour leurs connaissances scientifiques ou peur leur authenticité. J’ai donc fortement apprécié la recommandation du docteur Amir Khadir et j’ai la chance d’avoir un ami qui est chercheur scientifique. Les deux recommandent le vaccin. Ça m’a convaincu. »

Primo: La très grande majorité des scientifiques et des médecins étaient dans le champs à propos du danger réel du virus A(H1N1). Secundo, la très grande majorité de ces experts ont recommandé la vaccination pour rien, avec son lot de risque d’effets secondaires potentiellement graves et parfois mortels. Tertio, il faut faire confiance à soi-même et aux bonnes personnes. Amir Khadir a fait parti du problème et n’a pas su donner de bons conseils. Pourquoi?

– « Tu as aussi écrit un truc qui est complètement faux, chiffres encore à l’appui. Les campagnes de vaccinations sont une vraie manne pour tous les labos, et celle ci l’est en tous cas au moins pour Roche qui fabrique le Tamiflu
Hein? Regarde, jusqu’ici j’ai pris le temps de te répondre, mais si tu commence à me faire dire n’importe quoi, ça va s’arrêter net. J’ai jamais nié que les producteurs de vaccins feraient de l’argent. C’est s’en méfier parce qu’il font de l’argent qui est très très simpliste.
Pour le bénéfice des lecteurs québécois, je vais t’en sortir un chiffre, le seul, que j’ai entendu jusqu’ici, pour le coût des vaccins au Québec: 200 millions de dollars. Même si ça risque d’être plus, et qu’on ne parle bien que des vaccins, ce n’est vraiment pas la mer à boire. »

Une vraie manne, oui. Des centaines de millions de dollars. Pour une pandémie inexistante. N’y a-t-il pas lieu, maintenant, docteur, d’ouvrir une enquête publique et indépendante? Simpliste de se méfier de l’appât de l’argent pour ces multinationales? Ce n’est pas la mer à boire, $146 millions? Pourtant, on ne cesse de nous casser les oreilles ce printemps avec le Québec qui est dans le rouge. Il faut couper, couper, couper partout et taxer, taxer taxer encore plus pour balancer les budgets. Mais ce n’est vraiment pas la mer à boire…

– « De la paranoïa, certains n’aiment pas ça se le faire dire, mais il y en a ici. C’est un site de paranos, je le répète sans me cacher.
Par contre, je ne dis pas que tout le monde ici est parano. Si ça se trouve, plusieurs visiteurs sont débarqués ici seulement à cause du sujet de la vaccination, auquel il est normal et sain de s’intéresser. À ceux là, je dis: si vous voulez avoir peur, vous êtes à la bonne place.
Effectivement, je me suis mal exprimé. Je ne voulais surtout pas dire que le risque de contagion dure six mois. »

Et oui, nous souffrions alors de paranoïa aiguë. Mais ça va mieux maintenant. Dès qu’on questionne la ligne de pensée unique, certains paniquent rapidement et manquent de se questionner eux-mêmes avant de se lancer dans la chasse aux sorcières et aux hérétiques. À éviter comme comportement. Soyons lucides. Il n’est pas paranoïaque ni anormal de se questionner et d’être critiques envers les autorités et les compagnies privés.

– « Je voulais simplement dire que quelqu’un qui reste chez lui les six prochains mois peut bien se câlisser de tout et ne pas se faire vacciner. Il risque peu de l’attraper et de la transmettre. Et dans ce cas-là, oui, ça ne concerne que lui! Mais peu de gens sont dans cette situation. Les gens doivent travailler.
Les médias de masse ne sont pas exempts de défauts, mais croire qu’un journaliste de Radio-Canada ne serait pas fou comme de la marde à l’idée de débusquer un scandale sur les vaccins, un vrai, c’est prouver sa méconnaissance du milieu. Voyons donc! Les « scandales » qu’on aime imaginer ici, sur ce genre de blogues, c’est le wet dream de tout journaliste. Mais encore faut-il des preuves… »

Où sont ces journalistes, alors? Il y a pourtant un scoop juteux ici! Un scoop que nous avons débusqué il y a plus de 5 mois maintenant!

– « C’est bien évident que des gens refusent ou refuseront de se faire vacciner parce qu’ils ont peur! Et si les autres font pression, c’est certainement par peur aussi. L’erreur c’est d’alimenter les peurs avec des fausses informations. Le problème est de discerner les bonnes informations des fausses. Excusez-moi, mais j’aime mieux croire que le Directeur de la Santé publique, mon oncle médecin et les journalistes scientifiques de Radio-Canada que vingt *****  cachés dans l’anonymat et prétendant en savoir plus que des gens qu’il ne connaît même pas! Come on! C’est croire des gens comme ça qui serait complètement irrationnel!
Le problème aussi est que le mal à combattre est un virus contagieux, donc par définition ça concerne tout le monde. La décision de se faire vacciner ou pas ne peut être réduite à une seule préférence individuelle, elle a un impact sur la santé publique. »

L’erreur c’est d’alimenter les peurs avec des fausses informations. Le problème est de discerner les bonnes informations des fausses. Voilà, en effet, l’erreur. Je vous laisse le soin de réévaluer la pertinence du reste de vos croyances, à la lumière de la réalité post-fausse-pandémie… et des leaders de l’OMS qui avouent maintenant avoir eu tort d’agir de la façon dont ils l’ont fait.

– « Et je comprends le principe d’une vaccination massive visant 80% de la population. »

…les Français aussi, à 7% de vaccinés. Ça ne change rien!

– « Ce qui est fascinant chez les conspirationnistes et tous les gens anti-vaccins, c’est de constater à quel point c’est la peur qui les gouverne, et c’est la peur qu’ils propagent… La peur est leur carburant, l’énergie centrale de tout leur système de pensée.
Paranoïa, cela sonne assez proche de « peur », mais l’étymologie signifie « à côté de l’esprit », ce qui est tout aussi significatif…
Cette histoire des vaccins et le site des 7 du Québec m’ont fait découvrir à quel point la paranoïa est présente partout sur Internet et à quel point Internet entretient cette paranoïa… C’est d’intérêt sociologique, par contre. Très intéressant pour une thèse de doctorat en sociologie. »

Et bien il semble que l’Internet nous a mieux servit que toutes les autorités qui ont, elles, généré et joué avec la peur, la culpabilité, la paranoïa pour pousser les gens à se faire vacciner dans cette campagne de vaccination « historique » au Québec et au niveau mondial.

– « Ce n’est pas à moi de fournir ces chiffres, mais à ceux qui se lancent dans une analyse comme l’auteur de ce billet et les commentateurs qui l’appuient.
Tous ont une seule caractéristique :
un énorme biais de sélection des informations. Ça ne vaudrait pas cher dans un mémoire ou une thèse de doctorat… Où est passée l’immense majorité des sources et des études qui sont favorables à la vaccination ? Aucune trace dans les propos intempestifs des interlocuteurs antivaccination.
C’est de la pure propagande idéologique. Rien de scientifique. Pourtant, ils utilisent des arguments qui citent des scientifiques, ce qui montre encore plus leur volonté de tromper les gens : d’une part, ils nient la science, d’autre part, ils veulent nous faire croire des choses avec des arguments d’allure scientifique… Ça pue l’idéologie tout ça. Ça pue l’entrave à la liberté de penser. »

Remarquez encore ici les mots employés: « un énorme biais de sélection des informations », « pure propagande idéologique », « leur volonté de tromper les gens », « ils nient la science », « Ça pue l’idéologie tout ça. Ça pue l’entrave à la liberté de penser ». Qu’en pensez-vous aujourd’hui? N’est-ce pas la vaccination pour de fausses pandémies qui pue l’idéologie et la propagande? Soyons honnêtes et discutons-en, ça en vaut la peine, surtout qu’on a dépensé $146M sur cette campagne!

– « C’est un site satirique, les 7 du Québec, n’est-ce pas?
Le plus drôle en tout cas !
Ha!Ha!Ha!
J’attends les chiffres ! Vous esquivez la question, vous vous ridiculisez chers amis. Vos théories complotistes s’écroulent sous ces données scientifiques et vous en tremblez de peur. C’est votre idéologie propagandiste qui vole en éclats, votre idéologie de l’opinion et du je-suis-certain-de-posséder-la-vérité-cachée ! Voilà pourquoi vous refusez de les révéler ici au grand jour. Ce serait tout votre discours, votre argumentation, votre pensée qui se révélerait à vous comme étant tordue, et cela vous angoisse…
À bon entendeur »

Parlant de se ridiculiser et de théories… quelle version des faits s’est écroulée? C’est avec des arguments comme ceux-là qu’on a tenté de convaincre qu’il était inapproprié de questionner la réalité perçue et véhiculée par les autorités, les médias et les compagnies pharmaceutiques, sans oublier les zélés pro-vaccination. En fait, il semble que la preuve soit faite que les vaccins n’ont PAS éradiqué les maladies qui ont pesé sur l’humanité, mais bien les conditions sanitaires et d’hygiène qui ont prévenu la propagations des maladies.

– « PPS : à part moi, personne ici ne remet en question tout ce que vous vous complaisez à dire dans votre petit groupe . Ce n’est que moi qui crée le débat et devant mes critiques et questionnements, vous démissionnez. Vous préférez avoir raison coûte que coûte plutôt que de confronter vos croyances opiniâtres et admettre que la vaccination est bénéfique et que les bénéfices dépassent les risques comme le prouvent les nombreuses études que vous omettez volontairement dans votre thèse exposée ici (ou que vous ne vous donnez pas la peine de consulter par crainte ou par paresse, c’est selon).
À bon entendeur »

Même si la vaccination était bénéfique et que les bénéfices dépasseraient les risques – chose qui demeure toujours à démontrer -, qu’elle en est l’utilité s’il n’y a pas de pandémie ni de danger réel d’un virus? Là est la question.

– « Vive la liberté de choisir la vaccination !
Vous me faites penser aux anti-abortionnistes, chers conspirationnistes anti-vaccination.
Soyons pro-choix ! Laissons l’humain libre de choisir ou non la vaccination en en discutant avec des professionnels qualifiés. La santé, c’est l’affaire de chaque individu. Pas de groupes de pression comme vous, pas de lobbyistes comme vous qui veulent passer leur idéologie et qui n’ont aucune compétence en la matière.
Cessez cette propagande conspirationniste et parlez à votre professionnel de la santé. »

Tel est pris qui croyait prendre. Sans rancune, mais la plupart des professionnels de la santé comme les infirmières refusaient de se faire vacciner, autant en France qu’au Québec. Ici, les hautes autorités ont menacé et réduit au silence ces courageuses et honnêtes infirmières. Parlez-moi de lobbyistes qui veulent passer leur idéologie!

– « Ça dérape ici. »

Je ne saurais dire mieux…

========================

Pour de plus amples informations et sources:

Front commun contre les vaccins A/H1N1

Front commun pour les vaccins A/H1N1

Métier: Dealer de drogue et manipulateur professionnel

Gouvernements et politiques pour et par les intérêts financiers privés

138 Commentaires

Classé dans Actualité, François Marginean, santé

138 réponses à “Mais où diable est passé ce H1N1 à la con??!

  1. La FDA a interrompu la vaccination d’enfants avec le vaccin Rotarix qui serait contaminé avec des quantités substantielles d’ADN d’un virus provenant de porcs.

    The FDA Shuts Down Common Infant Vaccine After Startling Discovery

    http://edition.cnn.com/2010/HEALTH/03/22/rotavirus.vaccine/index.html?hpt=T2

    One million U.S. children, and about 30 million worldwide, have already received GlaxoSmithKline’s Rotarix vaccine. Now a research team has discovered it is contaminated with “a substantial amount” of DNA from a pig virus.

    What is pig virus DNA doing in a vaccine intended to prevent rotavirus disease, which causes severe diarrhea and dehydration?

    It’s anybody’s guess, although CNN reported that GlaxoSmitthKline detected the substance in the cell bank and the seed used to make the vaccine, “suggesting its presence from the early stages of vaccine development.”

  2. Les vaccins contre la grippe saisonnières augmentent les risques d’une pandémie de H1N1, selon la dernière étude:

    Seasonal flu vaccines increase risk of pandemic H1N1 flu, stunned scientists discover

    (NaturalNews) I remember the H1N1 « swine flu » season of 2009 very well. People were rushing out to get vaccinated, scared half to death by the mainstream media which was pushing false reports that the swine flu would kill tens of millions of people and that only a vaccine could save you.

    Fast forward six months (or so) and now we have a new scientific paper published in one of the few remaining honest, independent medical journals out there: BLoS Medicine. The title of this study? Check it out:

    Does Seasonal Influenza Vaccination Increase the Risk of Illness with the 2009 A/H1N1 Pandemic Virus?
    Viboud C, Simonsen L (2010) Does Seasonal Influenza Vaccination Increase the Risk of Illness with the 2009 A/H1N1 Pandemic Virus? PLoS Med 7(4): e1000259. doi:10.1371/journal.pmed.1000259

    Care to guess what the study found? In short, it found that people who received the seasonal flu vaccine shot in 2008 were up to 274% more likely to be infected by H1N1 swine flu than those who skipped the season flu shots.

    Season flu vaccines have a « counterproductive effect »
    This result, which virtually all the top natural health writers openly predicted last year, apparently stunned the researchers. As explained in the published study, « Danuta Skowronski and colleagues report the unexpected results of a series of Canadian epidemiological studies suggesting a counterproductive effect of the vaccine. »

    In this case, « counterproductive effect » of the vaccine means that it works against you. Getting the vaccine shot appears to actually make you MORE susceptible to being infected with (and potentially killed by) a future pandemic.

    What the new study actually says
    The preamble to the study’s findings:

    The spring 2009 pandemic wave was the perfect opportunity to address the association between seasonal trivalent inactivated influenza vaccine (TIV) and risk of pandemic illness. In this issue of PLoS Medicine, Danuta Skowronski and colleagues report the unexpected results of a series of Canadian epidemiological studies suggesting a counterproductive effect of the vaccine [4]. The findings are based on Canada’s unique near-real-time sentinel system for monitoring influenza vaccine effectiveness.

    And here’s the real kicker of what they found:

    « …receipt of TIV [vaccine] in the previous season (autumn 2008) appeared to increase the risk of pH1N1 illness by 1.03- to 2.74-fold, even after adjustment for comorbidities, age, and geography. »

    In other words, those who were vaccinated with the previous seasonal flu were 103% to 274% more likely to be infected with H1N1 than those who skipped the vaccine.

  3. Et ces cons s’amusent à croiser le H1N1 avec le H5N1 en laboratoire:

    In Lyon we try to cross the H1N1 virus and influenza H5N1de

    Au sein du P4, un laboratoire de sécurité maximale, une expérience en cours s’efforce de déterminer les conditions d’hybridation des deux virus. The first is spreading quickly, but few kills, the second is not contagious but often fatal Le premier se propage vite mais tue peu, le second est peu contagieux mais souvent mortel.

    Si l’expérience est bien liée au Centre national de référence des virus de la grippe, que ce dernier dirige, sa finalité ne serait, selon lui, pas d’aboutir à un vaccin, mais juste «cognitive» : «Pourquoi fabriquer un vaccin contre un virus qui n’existe pas ? Or not. » Ou pas encore. The first results will fall in two months and decide what action to take this operation to the budget (provisional) 200 000. Les premiers résultats ne tomberont avant deux mois et décideront de la suite à donner à cette opération au budget (provisoire) de 200 000 euros. For the moment, « we did some tests, but obtained only very preliminary results, » continues the virologist. Pour l’heure, « on a fait quelques essais, mais on n’a obtenu que des résultats très préliminaires» poursuit le virologue. If it is too early to deduce anything about the probability of the occurrence of such a viral monster, « Today, the risk seems low, » he says. S’il est trop tôt pour en déduire quoi que ce soit quant à la probabilité de l’apparition d’un tel monstre viral, « aujourd’hui, le risque semble faible» confie-t-il. He concluded: « This is good news. » Et de conclure : «C’est une bonne nouvelle».

  4. Denis G

    @François
    ‘Et ces cons s’amusent à croiser le H1N1 avec le H5N1 en laboratoire’

    C’est pourquoi je répondais dans mon premier commentaire de votre billet: ‘Pour réponde au titre de ton billet; Dans les labos pharmaceutiques.’

    Les ministères de la propagande de tous les pays sont à l’oeuvre, je n’ai aucune idée de ce qui va encore nous tomber dessus, par contre certains obsevateurs prévoient la guerre de la Banque d’Angleterre cet été, et possiblement l’effondrement de la FED l’hiver prochain.

    La réforme financière d’Obama va bon train, sur fond de scandale Goldman Sachs, sera-t-elle du même type que celle sur la santé? Une apparente victoire du peuple alors qu’il se fait arnaquer encore une fois! Sa réforme a peut-être pour objectif de sauver les ‘douze de la FED’?

    Aurons nous droit à une autre campagne de peur sur une pandémie pour détourner l’attention du citoyen, et enrichir encore Big Pharma au passage?

    Il y a lieu de s’interroger.

    Continuez votre excellent travail de recherche et d’information François.

  5. @Denis G.

    La seule guerre qui reste à mener, et c’est celle du Peuple vs Les banquiers privés.

    On peut prévoir l’écroulement de la Fed et du dollar US dans les temps à venir, en effet.

  6. Sophie Guillot

    http://www.who.int/csr/disease/influenza/recommendations2010south/en/index.html

    voici le gentil cocktail qu’ils nous préparent… recommandations de l’OMS concernant le vaccin de la grippe pour 2010 :

    Recommended composition of influenza virus vaccines for use in the 2010 southern hemisphere influenza season

    It is recommended that vaccines for use in the 2010 influenza season (southern hemisphere winter) contain the following:

    — an A/California/7/2009 (H1N1)-like virus;
    — an A/Perth/16/2009 (H3N2)-like virus;
    — a B/Brisbane/60/2008-like virus.
    For more information
    – Recommended composition of influenza virus vaccines for use in the 2010 influenza season – full report [pdf 68kb]

    – Frequently asked questions [pdf 19kb]

  7. Une autre tragédie causé par la vaccination contre la grippe saisonnière:

    Flu shot fatality – toddler dies 12 hours after having vaccination

    A FAMILY is in mourning after their toddler unexpectedly died less than 12 hours after receiving a seasonal flu vaccination.

  8. « Immunisation de masse inappropriée » selon un expert en maladies infectieuses australien qui en rajoute en déclarant que « les sérieux effets secondaires des vaccins contre le H1N1 étaient plus graves que n’importe quel bénéfice potentiel pour la moitié de la population australienne« .

    De quoi vous laisser songeur…

    Mass H1N1 immunisation ‘inappropriate’

    The mass vaccination program for swine flu has come under fire from an infectious disease expert who says the risk of serious side effects was greater than any potential benefit for half the Australian population.

    Writing in the latest issue of Australian Prescriber, Professor Peter Collignon, director of the Infectious Diseases Unit and Microbiology Department at The Canberra Hospital, said the Government’s response to the virus was « inappropriate », fuelled by fears about its spread that were out of proportion to the real threat posed by the disease.

  9. ***FRAUDE – IMPORTANTE NOUVELLE H1N1***

    Écoutez bien ce reportage de Fox News qui nous apprend que le prochain vaccin contre la grippe saisonnière sera probablement COMBINÉ AVEC CELUI DU H1N1!!!!

    Vlan dans les dents pour ceux qui s’entêtaient à refuser le vaccin contre le H1N1!!!

    Ferme ta gueule et prend la soupe chimique!

    De plus, on nous dit que le vaccin pour les personnes âgées sera encore PLUS FORT!!!!

    – CLIQUEZ SUR CE LIEN:

    NEW AND IMPROVED FLU SCAM FOR 2010

  10. Sophie Guillot

    François, j’ai posté il y a quelques jours le lien des recommandations de l’OMS dans lesquelles il est écrit noir sur blanc que le virus H1N1 sera dans le vaccin contre la grippe 2010. Avec le H3N2 2009 et le virus B 2008 de la grippe.
    Rien de surprenant donc que les labos l’utilisent, vu que le pourvoyeur des souches ce sont des labos comme celui de Lyon qui recombine en ce moment le H1N1 et le H5N1 ( aviaire) , sous contrôle de l’OMS pour fournir les bases de tous les vaccins à tous les industriels pharmaceutiques.

    « It is recommended that vaccines for use in the 2010 influenza season (southern hemisphere winter) contain the following:

    — an A/California/7/2009 (H1N1)-like virus;
    — an A/Perth/16/2009 (H3N2)-like virus;
    — a B/Brisbane/60/2008-like virus. »

  11. Sophie Guillot

    Oh et puis, pour ce qui est de proposer un vaccin encore plus fort pour les personnes âgées, je me demande si il ne faut pas rapprocher ça du dossier brûlant que le gouvernement français essaie de régler en ce moment : les retraites….

    Si il y a moins de retraités, ça résoud un peu une partie du problème non ?
    Après la canicule de 2003, la trouvaille de Sarko : le vaccin contre la grippe. Et puis au moins, les retraités ( qui coûtent cher ) mourront tranquillement en silence, sans que cela ne fasse de vagues, puisqu’ on pourra dire que à leur âge , n’est ce pas ?

  12. Exactement, Sophie!!!

    Je suis assommé!

    Oui, les vieux ça coûte cher et il semble qu’on veuille s’en départir plus vite que prévu!

    Incroyable…

    Il va falloir monter le deuxième front commun contre la vaccination H1N1/(H3N2)/tout le reste des autres types de grippe qui s’en viennent cet automne. N’attendons pas pour commencer l’offensive. C’est une vraie folie et les personnes âgées sont souvent en proie à l’insécurité et la peur.

    Il suffit seulement que de renforcer le système immunitaire, vitamine C et D, magnésium, du soleil et d’autres trucs du genre!

    Pas besoin de triple dose de produits chimiques alors qu’en a refusé une seule dose!

    Ils sont complètement tombés sur la tête et ils récidivent!

    Les sans hontes!

  13. Aimé Laliberté

  14. Ils sont complètement tombés sur la tête et ils récidivent!
    La pire contradiction de notre époque est justement la capacité de l’espèce à s’autodétruire et son incapacité à se gouverner.

  15. Aimé Laliberté

  16. Aimé Laliberté

  17. Aimé Laliberté

  18. Ciel, le magazine « Protégez vous » deviendrait il conspirationiste ?

    Marketing médical :Études biaisées, effets secondaires cachés, médecins manipulés: rien n’arrête l’industrie pharmaceutique lorsque vient le temps de vous vendre des pilules.

    http://www.protegez-vous.ca/

    Dire qu’on s’est fait traiter de tous les noms quand on en jasait pour le H1N1 mais que maintenant il est mainstream de dire que tout ça était de la foutaise ….

  19. Marc

    Un autre article, un de plus, qui confirme tout ce qu’on disait il y a un an sur ce blog en se faisant traiter de parano :

    Report condemns swine flu experts’ ties to big pharma :
    Scientists who drew up the key World Health Organisation guidelines advising governments to stockpile drugs in the event of a flu pandemic had previously been paid by drug companies which stood to profit, according to a report out today.

    An investigation by the British Medical Journal and the Bureau of Investigative Journalism, the not-for-profit reporting unit, shows that WHO guidance issued in 2004 was authored by three scientists who had previously received payment for other work from Roche, which makes Tamiflu, and GlaxoSmithKline (GSK), manufacturer of Relenza.

    http://www.guardian.co.uk/business/2010/jun/04/swine-flu-experts-big-pharmaceutical

  20. Aimé Laliberté

    Marc,

    On se fait traiter de tous les noms parce qu’on discute avec des inclutes, des imbéciles qui pensent que le gouvernement est leur maman, des ignares qui ne savent pas lire et ne savent pas réfléchir, des athés qui ne croient pas en Dieu, qui croient qui les pseudos autorités ont des pouvoirs divins.

  21. Sophie Guillot

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/06/05/grippe-a-nouvelles-accusations-contre-l-oms_1368269_3244.html#xtor=AL-32280184

    Grippe A : nouvelles accusations contre l’OMS – LeMonde.fr

    “c’est principalement le passage rapide de l’OMS vers le niveau 6 de la pandémie, à un moment où la grippe donnait des symptômes relativement modérés, combinés au changement de définition des niveaux de pandémie juste avant l’annonce de la pandémie H1N1, qui a soulevé des préoccupations et des soupçons de la part de la communauté scientifique.”

    ça fait jamais qu’un an que la plupart de ceux que l’on a traité de conspirationnistes, de paranos etc… ne font que répéter cette information là qui est pour le moins troublante… En attendant que des parlementaires s’en émeuvent suffisamment et que des journalistes prennent enfin le relais, on a dépensé des fortunes pour des vaccins inutiles et probablement dangereux, des antiviraux probablement dangereux et certainement inutiles, des masques, des gants, des gels hydroalcooliques et j’en passe…. Les actions en bourse de GSK et de Roche ainsi que la plupart des grands labos se portent très bien merci. Et des aides significatives pour d’autres soins indispensables sont en souffrance encore plus qu’avant la fausse pandémie….

    Décidément, les “complotistes” ne disent pas QUE des conneries, il serait GRAND TEMPS que l’on se mette à tenir un peu plus compte de ce qu’ils nous disent …. sans nécessairement attendre le déluge.

  22. François,
    Dégueulasse ce « vieux » Dr qui annonce un vaccin « amélioré » avec la combinaison que l’on connaît.
    Comme tu dis, il va falloir encore réveiller les gens…
    Je suis sur le Q…
    On nous prend les citoyens pour des débiles.
    Pour ce qui est des personnes âgées, le plus fort est inutile. Il y a quelques années on nous disait que plus les gens vieillissait plus s’affaiblissait le système immunitaires. Alors, les vaccins dits « réguliers » perdaient de l’effet en vieillissant.
    Marc,
    Je suis allé voir l’article – du moins le début – et les commentaires sur Protégez-vous. À ce que je vois, le « système » de santé est devenu l’esclave des prix, puisqu’il n’y a pas de réelle concurrence.
    La liste des gens qui sont payés pour les fausses études, ou les biaisées sont étalées depuis longtemps.
    Il y a également sur Protégez-vous des commentaires intéressants sur les médicaments et leurs effets secondaires, par …ceux qui ont dû les abandonner avec des séquelles souvent de longue durée…
    Sophie,
    Les « devant vieux » ici, commencent à causer des problèmes… J’ai répondu à quelqu’un qu’à l’époque ou ces « devenant vieux » travaillaient, ils payaient – en étant plus nombreux – leur part pour leur futur.
    Ou sont donc les petits génies qui n’ont pas su gérer un portefeuille semblable avec indexation du coût de la vie?
    On dû faire comme l’argent des chômeurs à Ottawa. On les a fait payer gros… Une fois le pays en difficulté, on a détourné 56$ milliards provenant des fonds de ces chômeurs pour « nettoyer » la dette…
    Et quelques années plus tard, le coffre étant un peu vide, on les a traité de fraudeurs. Yes. Fraudeurs. Et on a coupé dans les semaines de prestations et dans le % de salaire…
    Alors, qui sont les fraudeurs?
    ________
    Je suis allé relire quelques articles sur le H1N1… En effet, nous nous sommes fait traiter de tous les noms pour avoir dénoncer cette manigance…
    Voilà le gros restaurant qui nous replace les mets avec présentation camouflée…
    Seigneur!

  23. Gaëtan et les autres,

    Ce qui ressort de tout ça, c’est ce souvenir que ceux qui résistaient pour de bonnes raisons se sont fait traiter de tous les noms sans même réfléchir à ce qu’on leur disait. Ils préféraient n’écouter QUE les autorités et les cies pharmaceutiques.

    Aujourd’hui, ces gens sont extrêmement silencieux. Ils ne sont jamais revenus s’excuser, s’amender ou même faire un mea culpa. Voilà pour l’honneur.

    Une autre victoire de la lucidité pour nous, voilà tout!

  24. Jocelyne

    Trouvaille de Sophie Guillot: article paru dans «Le Devoir». À lire surtout par les pro-vaccins.

    http://www.ledevoir.com/societe/sante/290727/pseudo-pandemie-d-a-h1n1-alarmisme-et-gaspillage-de-fonds-publics

  25. Aimé Laliberté

    Bonjour à tous,

    La Finlande vient de suspendre l’utilisation du vaccin H1N1, suite à une l’augmentation récente de cas de maladies neurologiques chez les enfants finlandais et le lien possible avec l’utilisation du vaccin H1N1.

    http://yle.fi/uutiset/news/2010/08/minister_calls_for_thorough_examination_of_possible_link_between_h1n1_and_narcolepsy_1912099.html?print=true

    Le ministèrede la santé finlandais reproche également à des médecins d’avoir tenter de dissimuler les effets secondaires dommageables du vaccin chez leurs patients.

    http://yle.fi/uutiset/news/2010/08/vaccine_expert_doctors_withheld_narcolepsy_symptoms_1919879.html

  26. Sophie Guillot

    Je pourrais vous retrouver ( avec quelques recherches ) les liens qui disent la même chose à propos de l’Australie, pour laquelle les autorités sanitaires ont pour le moment suspendu la vaccination contre la grippe 2010, au vu de plusieurs décès d’enfants et d’accidents post vaccination. Le vaccin contre la grippe 2010, contient, sur les recommandations de l’OMS la souche AH1N1 … alors que d’une autre main, l’OMS a déclaré officiellement la fin de la « pandémie » de AH1N1 … ! Faut pas chercher à comprendre hein ?
    Je vous reviens avec ce lien sur l’Australie plus tard.

  27. Un petit film sur la fraude du H1N1 à voir:

    Film d’Initiative Citoyenne sur la pandémie

    Partie 1 : http://www.youtube.com/watch?v=GZqOCvaNyAc

    Partie 2 : http://www.youtube.com/watch?v=yrkEZGPbV6s

    Partie 3 : http://www.youtube.com/watch?v=i43xQ7HH7Do

  28. Alain B.

    Il y a plusieurs blog Africains qui déplorent la vaccination contre le H1N1, disant qu’il n’y a pas de cas de grippe H1N1 mais l’OMS dit qu’il est mieux de prévenir que de guérir..hummm.

  29. Sophie Guillot

    Alain B. ,

    L’OMS se fout de notre gueule et particulièrement de celle des Africains, puisqu’avant de commencer la vaccination AH1N1 en Afrique, l’OMS lui même a décrété la fin de la pandémie de la grippe AH1N1. Alors pourquoi donc aller prendre le risque de vaccins non inoffensifs, périmés ( ce sont des stocks que les Européens et Occidentaux leur refourguent ) pour une maladie qui n’existe officiellement plus ? Si ce n’est pour remplir les caisses … je ne vois pas. Déjà qu’ils se foutaient éperdument des risques pour le public Occidental, que vaut , pour l’OMS une vie d’un Africain ?

  30. « …que vaut , pour l’OMS une vie d’un Africain ? »

    À peu près autant qu’une poubelle pour se débarrasser de vaccins (toxiques) dont on ne veut plus!

  31. Sophie Guillot

    Voici un témoignage, des dégâts que le vaccin a commis :
    http://www.resterenvie.com/blogue/?p=1209#comment-7613

    « Apres les caccin h1n1, j’ai eu le syndrome Gylain Barre
    j’ai ete dans le coma 22 jours, intube,un cathetere dans la veine jugulaire, au soin intensif,UNE VRAIS CAUCHEMARS. aUJOURS’HUI je Suis oblige de prende 4 pompes pour respirer et j’ia presque pas de sensation dans la main gauche etc. JAMAIA PLUS DE VACCIN CAR JE PREFERE PRENDRE MES CHACES CAR J’AI PERDU UNE GROSSE PARIE DE MA VIE. »

    édifiant je trouve de ce que cette saloperie peut faire…

  32. Sun Tzu

    En France ils ont trouvé la combine pour recycler : Injecter les anti-corps du H1N1 sans le consentement des patients en les mélangeant au vaccin de la grippe classique, offrir la vaccination gratuitement en faisant une campagne de publicité nationale en plus d’un courrier personnalisé à chacun.

    Une ministre a fait une grosse connerie alors il faut qu’on le bouffe de gré ou de force ce vaccin !

    Vu le nombre de décès dans mon entourage depuis un an, je ne serai pas étonné qu’il y ai des « révélations » sur le sujet dans les années à venir .

    Je ne parle pas de décès de personnes âgées ou malades mais de gens d’âge moyen (35 à 55 ans) qui meurent massivement « de mort naturelle » .

    C’est subjectif mais je trouve que ça commence à faire beaucoup de crises cardiaques et d’AVC pour des gens qui ont un mode de vie ultra-sain et qui sont régulièrement suivis médicalement …

  33. iota

    Je viens de parler a quelqu’un de mon entourage et il se plaint de sérieux problèmes d’allergie. Son visage est souvent très enflé au réveil. Il a cherché longtemps pour trouver la cause jusqu’au moment ou il a réalisé qu’il a ces symptômes depuis son vaccin pour le H1N1. Mais même aujourd’hui, il ne semble pasréaliser totalement que c’est le vaccin et il continue de chercher.

  34. Sophie Guillot

    http://artdevivresain.over-blog.com/article-un-russe-denon-ant-des-vaccinations-poisons-disparait-mysterieusement-60910878.html

    Je rajouterais simplement que il faudrait transformer la dernière phrase en  » n’accepter aucun vaccin  » tout court, pas besoin de rajouter poison, ils le sont tous…Il serait grand temps que la population l’apprenne, le comprenne et cesse de se faire piquer à tout va.

  35. Sophie Guillot

    http://www.letemps.ch/Page/Uuid/9a568ef2-f1c9-11df-878b-8a16570a7ac3/Les_le%C3%A7ons_%C3%A0_tirer_de_la_grippe_AH1N1

    Voilà ce qu’un journal Suisse fait paraitre .

    Et voici ce que j’en pense :
    « Mais il s’est vite révélé peu virulent, et cette caractéristique a pris de court les professionnels concernés, parmi lesquels figure l’Organisation mondiale de la santé (OMS) »

    C’est vrai, l’OMS a été bien emmerdée de voir que ce virus ne t……uait pas plus de monde que ça, il aurait bien mieux valut que ce virus soit plus meurtrier, au moins l’OMS aurait paru sérieux. Que là, tous les dirigeants de l’OMS ont eu l’air de sacrés cons…

    « en tirer, sans prétention, quelques premières leçons. »
    Le « sans prétention » change agréablement de toute l’année 2009, au cours de laquelle, les mêmes personnes ont répété invariablement les mêmes conneries, sans que la population n’y croit une minute. Et traité de membres de sectes , tous ceux qui tentaient de dire que les affirmations de l’OMS étaient farfelues.

    « Ses collaborateurs avaient-ils prévu qu’une maladie pourrait être suffisamment contagieuse pour être qualifiée de pandémie par l’OMS mais sans être particulièrement virulente et donc dangereuse? «Nous avons eu des discussions au préalable à ce sujet, confie Daniel Koch, chef de la division Maladies transmissibles de l’OFSP. Mais nous avons renoncé à inclure ce cas de figure dans nos plans, en considérant que cela apporterait des complications inutiles et qu’il serait toujours temps, le cas échéant, de nous adapter. Il faut l’avouer: nous nous sommes montrés sur ce point un peu trop optimistes.» »

    Ce dernier paragraphe est particulièrement savoureux…

    « nous avons renoncé à inclure ce cas de figure, considérant que cela apporterait des complications inutiles »… comprendre : comment aurions nous pu justifier les dépenses totalement pharaoniques que nous avons engendrées, si nous imaginions que la pandémie ait pu être bénigne ? Faut bien trouver des arguments pour enrichir nos mécènes sans qu’on nous prenne trop pour des gens intéressés tout de même !

    « Il faut l’avouer: nous nous sommes montrés sur ce point un peu trop optimistes » : Bin oui, ça aurait pu être mieux, il aurait pu y avoir des millions de morts comme en 1917, ça aurait faite vendre encore plus de vaccins, de Tamiflu etc… et ça aurait enrichi encore plus nos petits amis. Mais, manque de bol, il n’y a pas eu de pandémie meurtrière, le virus nous a fait le coup de lapin., et ce sont nous qui avons l’air de clowns maintenant. Saleté de virus tout de même !

    « Le moment venu, il était déjà trop tard. «Lorsque nous avons essayé de changer notre stratégie, se souvient Daniel Koch, nous étions déjà au milieu de la crise, et nous nous sommes aperçus qu’il était quasi impossible de revenir en arrière. Le grand public avait été trop impressionné par les premiers messages reçus pour modifier d’un jour à l’autre sa perception des événements.» »

    Bin oui, rien qu’en France, alors qu’on avait lancé toute une gigantesque campagne de vaccination, seulement 8% des français sont allés se faire vacciner, ces cons, alors que Bachelot n’avait acheté que 94 millions de doses, tout de même, et pris des mesures de guerre. Ils auraient au moins pu accepter de se faire inoculer avec un peu plus de constance un vaccin expérimental, ça nous aurait donné un peu plus de crédibilité, parce qu’on aurait pu mettre sur le dos de la maladie les effets secondaires du vaccin. Au lieu de ça, ils ne sont non seulement pas allés se faire vacciner, mais qui plus est, il n’y a eu que 300 morts en France, alors que la moindre grippette tue pas moins de 2000 personnes. Avec ça, nous, à l’OMS, de quoi on a l’air je vous le demande ? On pensait que le AH1N1 ne nous ferait pas un tour de cochon pareil. Vraiment, c’est pas de bol. Et encore, ça aurait pu être pire, on aurait pu être en pleine crise économique.

  36. Sun Tzu

    @ Sophie Guillot

    -« Vraiment, c’est pas de bol. Et encore, ça aurait pu être pire, on aurait pu être en pleine crise économique. »

    Cette phrase à elle-seule justifie énormément de choses .
    Les états sont capables de sauver les banques au mépris même des concepts du « libéralisme ultime » qu’ils défendent avec tant de vigueur car « le marché s’auto-régule » .
    Comment dire autrement qu’on est pris pour des débiles …

    Le H1N1 est une superbe pompe à fric pour sauver certains laboratoires, qui faute de mauvais investissements BOURSIERS auraient péri avec la crise financière .

    Le conflit d’intérêt de voir un laboratoire jouer en bouse est tellement énorme !
    Je vous laisse imaginer les répercussions d’un médicament dangereux ou d’une crise sanitaire sur la bourse, les laboratoires sont en première ligne pour en être informés .

    De là ils peuvent tout et même « monter de saloperies » pour se faire du fric sans recherche et développement long et coûteux .

    Délits d’initié, spéculation à la hausse ou à la baisse, je laisse apprécier aux lecteurs l’ampleur des conséquences des risques que leurs gouvernements leur font prendre et laissant perdurer ce mélange « spéculation » et « santé publique » .

    Il ne faut pas regarde le petit phénomène médical, aussi grand le scandale soit-il.
    Il faut regarder les interactions de cette industrie dans le « tout » de notre anarchie politico-financière. (c’est juste un conseil pour vos recherches, vous verrez c’est très instructif )

  37. Sophie Guillot

    http://www.naturalnews.com/030657_vaccines_miscarriages.html

    700% de fausses couches en plus pour les femmes enceintes vaccinées… c’est pour votre bien , qu’ils disaient ….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s