Welcome to la-la land

Cliquez sur l’image pour agrandir.  Image Flickr de: Martin Beek

Par François Marginean

« Le monde à l’envers » dépeint la vie dans un village typique. Ce tableau de Pieter Brueghel est une illustration de la folie des hommes. Vous trouverez une note sur quelques-uns des près de 100 proverbes connus qui sont représentés dans ce travail complexe. Certains ne se traduisent pas parfaitement, mais on peut avoir une idée de ce qui se passe. Il semble que très peu de choses ont changé en quatre cents ans.

Bienvenue dans le la-la land. Un monde à l’envers où l’état d’esprit déconnecté de la réalité est la norme. Un état d’esprit caractérisé par des attentes irréalistes ou un manque de sérieux; un lieu réputé pour son activité frivole. Frivole: qui est superficiel et s’attache à des choses futiles. Futile: langage soutenu qui n’a pas beaucoup de valeur ou d’intérêt. Dans le la-la land, on y mène des guerres humanitaires, on attaque des convois d’aide humanitaire, les victimes sont des agresseurs et les agresseurs se transforment en victimes. Dans ce monde fantastique, on donne des Prix Nobel de la Paix à des criminels de guerre, des médailles à des massacreurs et les psychopathes gèrent le monde. Ce qui est toxique devient un remède et bon pour la santé. On y distribue des vaccins inutiles et dangereux à une population cobaye contre des pandémies inexistantes, mais il est interdit de se servir de la pharmacie de la nature.

Les mots. Ils servent non plus à communiquer et à informer, mais plutôt à manipuler la perception de la réalité et finir par créer des réalités virtuelles, un monde mental déconnecté de la réalité dans lequel sont engluées les masses. Pour ce qui est des quelques malheureux penseurs indépendants, activistes pour la paix et dissidents politiques qui demeurent, ils sont accusés d’être des ennemis d’État, terroristes, extrémistes politiques, fous, théoriciens du complot et de menace à l’ordre établi. Certains sont passés maitres dans la manipulation des mots et de la perception de la réalité. Ils sont les Rois du la-la land, les Pharisiens des temps modernes moyenâgeux. Le règne de la loi est à deux vitesses optionnelles où certains sont au-dessus d’elle et d’autres sont en-dessous.

Israël se défend contre la flottille du terrorisme en route vers Gaza: massacre humanitaire et acte de paix en eaux internationales

Dans ce monde merveilleux et irréel, un pays neutre comme le Canada, sous la gouverne de Stephen Harper, se métamorphose en « pauvre caniche de l’État sioniste d’Israël » et souligne la venue du premier ministre israélien en visite au Canada dans la foulée d’une autre tuerie d’Israël envers des militants d’une flottille de la liberté apportant de l’aide humanitaire à des citoyens emprisonnés dans un camp de concentration des temps modernes, la Bande de Gaza. Des personnes comme Stéphane Gendron s’en étonne peut-être, mais c’est la réaction normale d’un étranger lorsqu’il débarque à la-la land.

Bienvenue au Canada! C’est en ces termes que Stephen Harper a souligné la venue du premier ministre israélien […] Dégueulasse et répugnant. J’ai jamais eu honte à ce point d’être Canadien. […] Un gouvernement digne des plus grands criminels contre l’Humanité. Dix-neuf personnes tout juste exécutées, l’odeur de sang encore sur le bras d’Israël qui nous déverse depuis hier sa désinformation à travers les micros du monde entier : «Nous avons dû agir envers ces terroristes infiltrés par l’Iran et le Hamas». Mensonge et démagogie meurtrière.

Stephen Harper -au lieu de convoquer l’ambassadeur d’Israël à son bureau et lui demander des comptes -en rajoute : «Je suis désolé que cet événement porte ombrage à votre visite. Mais je suis ravi que nous ayons pu nous rencontrer dimanche soir et aujourd’hui. Nous avons eu des discussions importantes. Bienvenue au Canada encore une fois.» J’ai mal d’entendre ces paroles aussi stupides de la bouche d’un chef d’État comme le nôtre.

Ras-le-bol

Comment expliquer à Stephen Harper le triste sort d’un enfant emprisonné parce qu’il n’a d’autre arme que des pierres pour se défendre contre un État meurtrier digne des pires années de l’apartheid en Afrique du Sud? Ce même Israël qui a tué sa famille tout en le reléguant dans une prison à ciel ouvert autour d’un mur de 25 pieds de haut, dans les immondices et le manque de matières de première nécessité ? Et on s’étonne que le germe du terrorisme puisse prendre racine à Gaza ?

Qui sème le vent récolte la tempête. Voilà la devise de l’état illégitime d’Israël. Et je ne suis pas le seul à le penser. Plusieurs juifs en ont ras le bol de cet État guerrier qui utilise la Shoah pour faire taire toutes les critiques et qui nous plante le pseudo-terrorisme qu’il a lui-même attisé pour justifier ses actes de barbarie. Israël possède l’arme nucléaire, mais on s’émeut que l’Iran puisse en faire autant. On a pendu Saddam Hussein pour son crime envers les Kurdes, mais on a passé l’éponge sur le massacre de populations palestiniennes au nom de la sécurité nationale. (Source)

Trois points importants: armes nucléaires israéliennes, l’Iran et Saddam Hussein. Il en sera question dans un instant. À cela, un quatrième point s’ajoutera: la Corée du nord et le nucléaire. Mais pour le moment, Israël, l’intouchable.

Puisque le blocus israélien contre la bande de Gaza viole la loi internationale, Israël a perpétré un acte illégal de guerre en attaquant la flottille d’aide humanitaire en eaux internationales, peut importe qui a attaqué en premier. Donc si l’état de siège médiéval est illégal, chaque action qu’Israël entreprend pour faire respecter ce blocus est nécessairement un crime.

La Haute-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU affirme que le blocus israélien imposé à la bande de Gaza est « illégal et doit être levé ». La fonctionnaire des Nations Unies, Navi Pillay, a déclaré « qu’il est interdit par le droit international humanitaire d’affamer des civils comme méthode de guerre, et…  qu’il est également interdit d’imposer une punition collective contre les civils ». (Source)

La loi internationale

Mais dans le la-la land, cela ne tient pas la route. La loi internationale n’est qu’une illusion, un mirage holographique. Punition collective, un crime de guerre? Pour qui? Si les tribunaux de Nuremberg ont monté chapiteau pour juger les crimes de guerre et contre l’humanité des nazis, les beaux rideaux cachaient les ficelles du vainqueur pour produire un beau spectacle de poudre aux yeux et travestir ce qui aurait pu devenir une vraie loi internationale uniformément appliquée. Bien sûr, quelques individus durent être torturés pour les aider à avouer leurs crimes, alors que les plus éminents cerveaux de la machine nazis furent rapatriés tranquillement aux États-Unis sous le projet Paperclip pour fourbir les rangs de la future CIA et de la Nasa et que les plus grands crimes de la guerre commis par les Alliés étaient simplement ignorés: le massacre par le feu et les bombes des civils de Dresde et l’anéantissement par deux bombes atomiques de deux villes japonaises (largement chrétiennes) remplies de civils .

Loi internationale? Voici d’autres valeureux exemples de son application dans le monde du la-la land:

• L’Irak fut attaquée en 2003 sous le prétexte que Saddam Hussein y cachait des armes de destruction massive, alors les inspecteurs de l’ONU savaient déjà qu’il n’y en avait plus depuis 1991, date de la première guerre contre l’Irak sous George H.W. Bush père. Le fils Bush a dû d’ailleurs admettre publiquement qu’il n’y avait effectivement aucune arme chimique ni biologique en Irak. Cependant, Saddam Hussein devait être pendu rapidement, après un procès bâclé et organisé de A à Z par les conquérants, d’après des allégations selon lesquelles Saddam Hussein aurait commis des crimes de guerre et des exactions contre son peuple. Mais les raisons principales expliquant la précipitation pour le pendre rapidement étaient d’éviter qu’il révèle au monde qu’il était un homme de la CIA et qu’il fut mis en place avec l’aide de celle-ci, mais aussi que dans les années 80, au sommet de la guerre Iran-Irak alors que ces deux pays faisaient l’utilisation d’armes biologiques et chimiques, c’était l’américain Donald Rumsfeld qui était à Bagdad pour serrer la main de Saddam et lui apportait de l’aide militaire et stratégique en vendant des armes biologiques et chimiques à l’Irak. Le but des États-Unis était alors de déstabiliser l’Iran. Le résultat est qu’environ 3 millions d’Irakiens ont trouvé la mort depuis 1991, tué directement et indirectement par les guerres et les sanctions internationales contre ce pays. (Source)

• La guerre « humanitaire » de 1999 en Yougoslavie: le « médiamensonge » était que les Serbes commettaient un génocide sur les Albanais du Kosovo, alors qu’on apprendra plus tard que c’était une invention pure et simple de l’OTAN, comme le reconnut Jamie Shea, son porte-parole officiel. Le véritable objectif fut d’imposer la domination de l’Otan sur les Balkans et sa transformation en gendarme du monde, incluant l’installation d’une base militaire US au Kosovo. Les conséquences: deux mille victimes des bombardements de l’OTAN, pollution de plusieurs régions à l’uranium appauvri et nettoyage ethnique du Kosovo par l’UCK, protégée de l’OTAN. Le Kosovo est maintenant le lieu de transit pour la drogue Afghane et les mercenaires de la guerre, les profiteurs de la mort Dyncorp et Halliburton, se font prendre à gérer un réseau d’esclaves du sexe, d’enfants et de femmes en Yougoslavie suite à la guerre « humanitaire » de 1999 et rien n’a encore été fait contre ses compagnies et les rayer les contrats que ces compagnies ont avec le gouvernement américain.

Slobodan Milosevic, qui se défendait depuis quatre ans au Tribunal international de la Haye contre 66 chefs d’accusations de génocide en Yougoslavie, était une menace embarrassante pour l’OTAN et les Américains qui ont réellement commis des crimes de guerres durant leur guerre « humanitaire » de 1999. C’est que l’OTAN et les É-U ont bombardé des centaines d’installations civiles, des infrastructures publiques telles que des ponts, des écoles, des médias, des stations de traitement des eaux, sans compter l’utilisation d’uranium appauvri, tandis que seulement quelques installations militaires furent touchées. Milosevic était sur le point de témoigner de ces crimes, à l’aide Milan Babic qui était dû pour apparaitre en Cour, mais dans la même semaine Milosevic sera trouvé mort et Milan Babic se suicidera, chacun dans leur cellule de la Haye. L’avocat de Milosevic découvrira une lettre écrite par ce dernier la journée précédant sa mort, déclarant que les docteurs tentaient de l’empoisonner en le traitant avec des mauvais médicaments, lui qui souffrait de problèmes cardiaques. Il demandait son transfert vers Moscou pour être traité. Le sang de Milosevic contenait effectivement des traces de médicaments qui n’étaient pas recommandés pour lui.

Comme on peut le voir, la loi internationale et le bon sens prennent un drôle de sens au la-la land. Dans ce monde à l’envers bizarroïde et paradoxal, les plus forts sont protégés et on frappe sur les plus faibles. Les terroristes sont les gentilles victimes et les victimes sont les méchants à anéantir. Un génocide devient une libération démocratique et humanitaire.

Comment y arrive-t-on? Facile: par la manipulation des mots et des images, par la désinformation et la propagande.

La falsification de la réalité

Similairement au fantastique monde orwellien de 1984, si les faits du passé ne concordent pas avec la version édulcorée de la réalité qu’on veut façonner dans la tête des gens, il suffit de les truquer et de les contrôler. Dans le cas d’Israël, nul besoin de se gêner de fabriquer de faux enregistrements des communications radio entre les commandos israéliens et le Mavi Marmara pour faire mal paraitre les activistes humanitaires, de produire de fausses photos d’armes saisies et de faux liens avec l’Al-Qaïda pour faussement incriminer sa victime et justifier son terrorisme alors que ces photos datent de 2006, même si tout cela doit être admis plus tard par le Tsahal.

Dans cette folle contrée, Israël peut posséder clandestinement des armes nucléaires depuis les années ’60s et en faire la prolifération auprès de l’élite tyrannique imposant jadis l’apartheid à l’Afrique du Sud, alors que les articles suivants sont bannis d’entrer à Gaza parce que jugés dangereux et susceptibles d’être utiles au terrorisme:

Articles interdits: la sauge, la cardamome, le cumin, la coriandre, le gingembre, confiture, halva, le vinaigre, la muscade, le chocolat, conserves de fruits, graines et noix, des biscuits et des bonbons, des croustilles, du gaz pour les boissons gazeuses, fruits secs, viande fraîche, du plâtre, le goudron, le bois de construction, ciment, fer, glucose, sel industriel, plastique / emballages en verre / métal, de la margarine industrielle, bâches pour des huttes, tissus pour vêtements, cannes à pêche, filets de pêche, des bouées, des cordes pour de pêche, des filets en nylon pour les serres, les couveuses et les pièces de rechange pour les couveuses, les laiteries pour les étables, les systèmes de tuyaux d’irrigation, cordes pour attacher les serres, les planteurs pour les jeunes arbres, appareils de chauffage pour élevages de poules, des instruments de musique, du papier de format A4, matériel pour écrire, carnets, journaux, jouets, rasoirs, machines à coudre et pièces de rechange pour automobile. (Source)

Clairement, il est inutile de se fier à Israël pour acheminer l’aide humanitaire vers Gaza. D’ailleurs, l’ancien Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, reprochait à Israël de bloquer la majorité de l’aide humanitaire et les implorait de laisser celle-ci se rendre à bon port. Mais en vain. Stationner trois sous-marins israéliens munis d’armes nucléaires le long de la côte iranienne risquant de déclencher une 3e guerre mondiale est acceptable, mais acheminer du matériel scolaire et médicale est diabolique dans le la-la land.

Il suffit d’en parler avec ce jeune Américain de 19 ans, Furkan Dogan, qui a sommairement été exécuté par les commandos israéliens à bord de la flottille de la liberté de quatre balles dans la tête et une dans le dos, à bout portant. Selon le résultat des autopsies pratiquées sur les neuf Turques tués, cinq d’entre eux ont été abattus à bout portant, de projectiles dans la tête et les autres dans le dos. Tout ce que les États-Unis trouvent à dire, c’est « d’exhorter Israël à faire preuve de prudence et de retenue avec des bateaux d’aide en direction de Gaza« . Six de ces neuf passagers tués l’ont été par un seul commando israélien qui lui, attend déjà une médaille d’honneur pour sa bravoure incontestée.

Israël, l’Iran, la Corée du Nord et les armes nucléaires

Au la-la land, les États-Unis peuvent oblitérer deux villes japonaises avec des bombes atomiques et augmenter la prolifération nucléaire en aidant le Pakistan et l’Inde à se procurer un tel arsenal. Israël peut posséder son propre arsenal nucléaire sous les radars depuis des décennies et vendre sa technologie à des États tyranniques. Mais l’Iran, qui se soumet aux inspections internationales, qui est signataire de l’Accord de non-prolifération nucléaire et qui se plie aux exigences de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), ne peut même pas espérer produire de l’électricité sans être menacé d’être attaqué militairement dû à des doutes qu’elle chercherait à produire des armes nucléaires sous son programme nucléaire civil pacifique. Les deux poids deux mesures sont la norme dans ce monde.

Le président Barack Hussein Obama a donné l’ordre à l’armée américaine de se préparer à l’éventualité d’un conflit avec la Corée du Nord et envoie tout un contingent pour mener des exercices navals et anti-sous-marins avec la Corée du Sud. Pourtant, la belligérance nucléaire nord-coréenne est presque exclusivement une création du gouvernement américain en ce sens qu’ils ont armé l’État stalinien à la fois directement et indirectement, par l’intermédiaire de marchands d’armes mondiaux sous leur contrôle, à savoir le Dr Abdul Qadeer Khan. Bien qu’ils aient étiqueté la Corée du Nord comme faisant partie de « l’axe du mal », le gouvernement américain a financé avec enthousiasme le programme nord-coréen d’armement nucléaire à toutes les étapes. Tant les administrations Clinton que celle de Bush ont joué un rôle clé en aidant Kim Jong-Il à développer les forces nucléaires nord-coréennes à partir du milieu des années 1990.

Tout comme pour les armes chimiques et l e programme d’armes biologiques de Saddam Hussein, Donald Rumsfeld et les États-Unis ont joué un rôle clé dans l’armement de Kim-Jong-Il. Rumsfeld était l’homme qui a présidé à la signature d’un contrat de 200 millions de dollars pour fournir des équipements et des services de construction de deux stations à réacteurs à eau en Corée du Nord dès janvier 2000, alors qu’il était directeur général d’ABB (Asea Brown Boveri). Wolfram Eberhardt, un porte-parole d’ABB, a confirmé que Rumsfeld était à presque toutes les réunions du conseil au cours de sa participation à la société.

Rumsfeld prenait simplement le relais de l’administration Clinton qui, en 1994, avait décidé de remplacer les réacteurs nucléaires construit par la Corée du Nord par des réacteurs nucléaires à eau légère. Les soi-disant «experts» financés par le gouvernement ont fait valoir que les réacteurs à eau légère ne pouvaient pas être utilisés pour fabriquer des bombes. Mais selon Henry Sokolski, directeur du Non-proliferation Policy Education Center à Washington, «les REL peuvent être utilisés pour produire des dizaines de bombes au plutonium de qualité militaire en Corée du Nord et en Iran. Cela est vrai de tous les réacteurs à eau légère – un triste fait que les décideurs américains ont réussi à dissimuler ».

[…] Le Département d’État américain a affirmé que les réacteurs à eau légère ne pouvait pas être utilisés pour produire du matériel de qualité militaire et pourtant, en 2002 ils exhortaient la Russie de mettre fin à sa coopération nucléaire avec l’Iran pour la raison qu’il ne voulait pas voir l’Iran avec des armes de destruction massive. À l’époque, la Russie construisait des réacteurs à eau légère en Iran. Selon le Département d’État, les réacteurs à eau légère en Iran peuvent produire des bombes nucléaires, mais en quelque sorte, la même règle ne s’applique pas à la Corée du Nord.

En avril 2002, l’administration Bush a annoncé qu’il libérerait 95 millions de dollars de dollars des contribuables américains pour commencer la construction de réacteurs à eau légère «sans danger» en Corée du Nord. Bush a soutenu que d’armer le dictateur mégalomane Kim Jong-Il d’une capacité de produire une centaine de têtes nucléaires était « vital pour les intérêts de la sécurité nationale des États-Unis ».

La construction des réacteurs a finalement été suspendue, mais la Corée du Nord avait une autre source à travers laquelle ils pouvaient obtenir les secrets nucléaires essentiels pour bâtir un arsenal de bombes atomiques – un agent de la CIA et contrebandier international d’armement: AQ Khan.
En 2004, le Dr Abdul Qadeer Khan, le père du programme pakistanais de la bombe atomique, a admis avoir partagé la technologie nucléaire par l’intermédiaire d’un réseau de contrebande dans le monde entier qui comprenait des installations en Malaisie et qui a fabriqué des éléments clés pour les centrifugeuses.

Collaborateurs de Khan, la B.S.A. Tahir dirigeait une entreprise de façade (front company) à Dubaï qui livrait des composantes de centrifugeuses à la Corée du Nord. Malgré le fait que les autorités néerlandaises se méfiaient des activités de Khan, la CIA les a empêché de conduire son arrestation à deux reprises depuis 1975. […] (Source)

Washington est soupçonné d’avoir autorisé les activités de Khan, parce que le Pakistan était un allié clé dans la lutte contre les Soviétiques dans le tournant des années 70 et 80.  À l’époque, le gouvernement américain a financé et armé les moudjahidines, comme Oussama bin Laden (Tim Osman), qui deviendront plus tard l’Al-Qaïda. Ils ont été formés par de renseignement pakistanais pour combattre les troupes soviétiques en Afghanistan. En 2005, l’ancien président pakistanais Pervez Musharraf reconnu que Khan avait fourni des centrifugeuses et de leurs plans de conceptions à la Corée du Nord. Donc grâce à leur politique D’aider la Corée du Nord à construire des réacteurs à eau légère, et grâce à la CIA et son agent AQ Khan qui a été protégé à chaque étape du processus, ils ont aidé la Corée du Nord à développer les moyens de construire un arsenal nucléaire et donc, le gouvernement américain lui-même est directement complice dans l’armement nucléaire du dictateur nord-coréen Kim Jong-Il qui menace maintenant de les utiliser contre l’allié américain de la Corée du Sud.

La-la land: Bin Laden, Saddam Hussein et la CIA

Oui, c’est comme cela dans ce monde à l’envers. L’élite mondiale se rencontre en Espagne dans leur cercle privé des Bilderberg pour discuter de leurs misères avec la population qui devient sans cesse plus au courant de leurs manigances, de la manière dont les Américains devraient être désarmés et dépendants de leur gouvernement, de donner le feu vert à une confrontation militaire contre l’Iran, de saigner à blanc la classe moyenne et d’abaisser leur niveau de vie et de la chute de l’euro suite aux désastre financier en Europe. Pendant ce temps, on apprend d’un article du Washington Post que deux anciens officiers de la CIA ont admis avoir créé des fausses vidéos d’Osama Bin Laden en se déguisant et se faisant passer pour lui dans le but de le diffamer à travers le Moyen-Orient. Des plans similaires avaient été développés pour ternir l’image de Saddam Hussein en déguisant un agent de la CIA qui prétendrait avoir des relations sexuelles avec un jeune garçon, mais ceux-ci n’ont pas été mis en exécution. Il faut perpétuer la légende d’ennemis (morts) chimériques pour terroriser les foules.

Ces stupides guerres d’agression coûte une fortune ainsi que de nombreuses vies, mais aucune fin n’est en vue. En effet, le coût des guerres colonialistes américaines en Irak et en Afghanistan viennent de passer la cap du trillion de dollars ($1 000 000 000 000) et le Canada se prépare à demeurer en Afghanistan passé la date butoir de 2011, malgré la volonté de la majorité des Canadiens. Le pays de la justice et de la liberté, les États-Unis, a été identifié par l’ONU le n°1 mondial de l’utilisateur d’assassinats ciblés, essentiellement en raison de sa dépendance à l’égard des attaques de drones sans pilote au Pakistan et en Afghanistan.

Malgré la crise financière mondiale, les dépenses militaires mondiales ont presque doublées au cours des dix dernières années, pour atteindre 1,53 trillions de dollars en 2009, selon un think-tank suédois. Dans son édition 2010 Annuaire, le Stockholm International Peace Research Institute, ou SIPRI, a déclaré que les dépenses entre 2008 et 2009 ont augmenté de 5,9 pour cent. Les États-Unis demeurent les plus grands dépensiers, eux qui représentent environ 54 pour cent de l’augmentation, selon le rapport. Les données montrent également que l’Asie et l’Océanie sont en rapide augmentation dans leurs dépenses militaires. Les turbulences financières mondiales ont peu d’effet sur les gouvernements qui continuent de vouloir moderniser leurs forces armées, même dans les pays dont les économies ont été les plus durement touchées, selon le porte-parole du SIPRI, Sam Perlo-Freeman. Il poursuit en expliquant que « pour les grandes  et moyennes puissances – comme les États-Unis, la Chine, la Russie, l’Inde et le Brésil – les dépenses militaires représentent un choix stratégique à long terme qu’ils sont prêts à faire même dans une conjoncture économique difficile ».

La-la land: Le pétrole de BP et le gouvernement corrompu

Dans cette contrée du non-sens, les experts transforment la vérité en mensonges rapidement, sans cligner des yeux. Les images d’oiseaux imbibés de pétrole brut et de plages souillées, combinée à une méfiance générale vis-à-vis l’industrie et le gouvernement, font qu’il est difficile pour un public sceptique de croire qu’il n’y aura pas d’effet grave pour la santé provenant de la marée de pétrole dévastatrices dans le Golfe du Mexique, mais pourtant, les experts nous affirment que les dégâts auront des effets mineurs. Pour le prouver, BP se dépêche à dissimuler les animaux morts et à interdire les journalistes d’accéder aux endroits les plus touchés par le désastre. Une équipe de CBS s’est même vu menacée d’être mis sous arrestation s’il leur prenait l’étrange idée de filmer et de prendre des photos de la marée noire. La Garde côtière et BP travaillent à l’unisson dans ce travail édifiant de cacher la vérité à la population. Leur dernier accomplissement à être révélé est l’orchestration de la réponse suite à la fuite du geyser de pétrole qui impliquait de ne pas montrer au public les vidéos et les images qui démontraient une situation infiniment pire que ce qu’ils décrivaient devant les médias, dont une vidéo qui montrait un torrent de pétrole se déversant dans le golfe du Mexique.

Qu’à cela ne tienne, BP prévoit tout de même verser les dividendes de l’ordre de $10 milliards à ses actionnaires. Ce qui est frappant, c’est de se rendre compte à quel point l’histoire se répète, mais qu’on n’apprend toujours rien de nos erreurs du passé. En 1979, à peu près les mêmes acteurs étaient responsables de deux autres fuites de pétrole désastreuse, l’une sur les côtes de l’Alaska et l’autre au large du Mexique, Ixtoc, qui fut la plus grande catastrophe pétrolière jusqu’à aujourd’hui.

Peut-être est-ce plus facile d’oublier le passé lorsque la moitié des juges fédéraux ont des conflits d’intérêts dans les poursuites judiciaires traitant de déversement de pétrole. Cela aide aussi surement le gouvernement à approuver de nouveaux puits en haute-mer, tout juste après qu’un désastre se produit, lorsqu’on apprend que les officiels se font payer des repas, des voyages pour aller voir des ours polaires dans le grand nord. Cela fait moins mal au coeur et à la conscience après, lorsqu’on doit entreprendre de cacher l’étendue du désastre dans le golfe, à l’aide du Corexit, qui est un pesticide neurotoxique quatre fois plus mortel, si absorbé, que le pétrole et onze fois plus toxique lorsqu’utilisé pour disperser le pétrole dans l’eau. C’est à se demander si cette catastrophe avait même été prévue, étant donné l’empressement de Goldman Sachs à vendre massivement 44% ses actions de BP seulement trois semaines avant le début de la catastrophe, et de Halliburton d’acheter Boots & Coots – qui se spécialise dans le nettoyage du pétrole – pour le coût de $232 millions, une semaine précédente.

La-la land: L’OMS, le H1N1 et les compagnies pharmaceutiques

Un rapport conjoint sur le traitement de la grippe H1N1 a constaté que certains scientifiques qui ont conseillé aux gouvernements de stocker des vaccins et médicaments, avaient déjà été à la solde de grandes compagnies pharmaceutiques. Tandis que ceux qui avaient décidé de se servir de leur cerveaux, de faire leurs propres recherches et exercices de la pensée critique, le reste de la population les ridiculisait en les traitant de conspirationnistes. Pourtant, il s’avère aujourd’hui que ces recherches étaient fiables et légitimes:

Les scientifiques qui ont rédigé les directives essentielles de l’Organisation mondiale de la Santé  pour conseiller les gouvernements à stocker des médicaments en prévoyance d’une pandémie de grippe, avaient dans le passé été payés par les compagnies pharmaceutiques qui allaient profiter de façon très lucrative de l’hystérie, selon un rapport publié aujourd’hui.

Une enquête menée par le British Medical Journal et le Bureau du journalisme d’enquête, […] montre que les recommandations de l’OMS publiées en 2004, ont été rédigées par trois scientifiques qui avaient déjà reçu un paiement pour d’autres travaux de Roche, qui fabrique le Tamiflu, et de GlaxoSmithKline (GSK), fabricant de Relenza. (Source)

Voici un autre dossier à lire dans la revue Protégez-vous de mai 2010. Un dossier québécois sur la collusion entre l’industrie pharmaceutique et le monde médical, sur les études bidons réalisées par des équipes de scientifiques financées par les compagnies elles mêmes, rédigées par des « écrivains fantômes » et cautionnées par des éminents scientifiques qui n’ont jamais participé aux études.

« Coïncidence troublante, 95 des 170 experts qui ont participé à l’édition la plus récente du DSM (manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) de l’Association américaine de psychiatrie, la « bible » des psychiatres en Amérique du Nord et en Europe, entretenaient des liens financiers avec l’industrie. »

« Il n’est donc pas étonnant, relève-t-il, que « certains nouveaux médicaments, notamment pour traiter l’hypertension et la schizophrénie, s’avèrent en fin de compte cliniquement moins efficaces que leurs prédécesseurs bien qu’ils soient vendus jusqu’à 10 fois plus cher. »

« Au total, les pharmas investissent plus de 60 000$ dans chacun des quelques 700 000 médecins étasuniens; au pays, ce montant serait de l’ordre de 20 000$. »

« Cela va du financement commercial des universités aux essais cliniques biaisés, des pseudo-publications scientifiques à l’abaissement régulier des seuils de facteurs de risque pour certaines maladies, de l’éducation continue des médecins aux visites incessantes des représentants pharmaceutiques, qui nous apportent des échantillons gratuits.  Sans oublier le financement des congrès, les repas payés à l’hôpital ou au cabinet, les réunions commanditées et les soupers-conférences dans de grands restaurants. »

« Même le  médecin le plus compétent n’est plus en mesure d’obtenir des informations neutres et objectives lui permettant de prescrire les produits les plus efficaces pour ses patients. »  Marc-André Gagnon, Université McGill

« À l’arrivée, on finit donc par se retrouver avec une littérature biaisée ».

« Plusieurs études indiquent que les essais financés par l’industrie sont de trois à cinq fois plus susceptibles de fournir des résultats favorables que ceux qui sont réalisés avec des fonds indépendants. »

« Les abus sont si fréquents que la plupart des grandes pharmas doivent régulièrement répondre d’accusations de pratiques commerciales frauduleuses.  En 2004, par exemple, Pfizer a accepté de payer 450 millions de dollars pour mettre fin à des poursuites engagées à son encontre aux États-Unis. »

« De 2004 à 2009, Pfizer, Eli Lilly, Bristol-Myers Squibb et quatre autres compagnies ont ainsi déboursé plus de sept milliards en amendes et pénalités de toutes sortes. »

« Les pharmas débordent d’imagination.  L’an dernier, à l’occasion d’un procès en Australie, on a découvert que pour faire mousser les ventes de son très controversé anti-inflammatoire Vioxx, Merck avait créé un faux journal médical, publié sous le label d’Elsevier, un éditeur scientifique réputé. »

Bienvenue à la-la land… le monde du n’importe quoi.

33 Commentaires

Classé dans Actualité, François Marginean

33 réponses à “Welcome to la-la land

  1. Je suis désolé pour la taille de ce document. À une époque où les médias et la TV nous ont habitué à du tout cuit en flash de 15 secondes, peu de gens ont encore le courage et la concentration pour lire une dizaine de pages. Ce n’est heureusement pas le cas pour tous. Je suis certains que plusieurs d’entre vous sont de ces derniers. Si c’est le temps qui vous manque, et bien allez-y progressivement et lisez quelques pages à chaque jour.

    Je vais devoir bientôt m’absenter pour deux semaines, alors je vous aie gâter un peu et donner de quoi vous amuser pour longtemps!

    François M.

  2. Marc

    Dans La-La Land, quand tu es un député démocratiquement élu et que tu demandes des comptes au gouvernement, tu te ramasses en cour , déchu de ton mandat de député et déchue de ta citoyenneté israélienne , sans compter que tu as un groupe facebook à ton nom qui appelle carrément à son exécution … aaaahhh, Israël, phare de de la démocratie …

    Witchhunt for an Israeli MP

    An Israeli parliamentary committee recommended stripping an Arab MP of her privileges yesterday in a move to prepare the ground for putting her on trial for participating last week in the Gaza-bound aid flotilla attacked by Israeli commandos.
    (…)
    The interior minister, Eli Yishai, has submitted a request for her citizenship to be revoked, and a bill — labelled the “Zoubi Law” — is being considered that would allow a serving MP to be expelled for “inciting” against the state.

    Ms Zoubi has been provided with a bodyguard after receiving a spate of death threats. A popular Facebook page in Hebrew is calling for her execution and an online petition for her expulsion from the parliament has attracted tens of thousands of supporters.

    Last week, in unprecedented scenes as she tried to address parliament, Ms Zoubi was heckled into silence by Jewish legislators shouting out “terrorist” and “traitor”. Guards only narrowly prevented a far-right parliamentarian from attacking her.

    http://www.counterpunch.org/cook06082010.html

  3. Vous n’avez pas à vous excuser de faire oeuvre utile. À nous de prendre connaissance des différents éléments contenus dans votre texte pour alimenter une réflexion depuis longtemps amorcée.

    J’apprécie votre travail et médite en silence. La-la land…

  4. Druide

    Merci pour ce beau texte, François, très belle vue d’ensemble. Tu as un don indéniable pour la synthèse!

    Juste une précision:

    Il y a tout ce mythe autour de Paperclip et de « scientifiques nazis » venus en Amérique… On fait tout un cas avec ça…

    En fait il s’agissait tout simplement de scientifiques Allemands qui ont travaillé à des projets instaurés avant et pendant le régime national-socialiste. Cela ne fait pas de ces scientifiques des « nazis ». Pas plus que des vaillants soldats allemands ne sont pas forcément membres du parti « nazi ».

    Par exemple Werner Von Braun n’était pas un nazi très convaincu. Il était pas nazi comme tel, il était juste Allemand travaillant en Allemagne alors que le parti NS était au pouvoir. Les NS l’adulaient littéralement… Mais lui il restait d’abord un scientifique, non partisan, peu importe qu’il travaille pour les Allemands ou les Américains.

    Ici quand un scientifique canadien fait une découverte, on dit pas que c’est un « conservateur » juste parce que le parti au pouvoir est conservateur. Et on dit pas qu’un scientifique est « péquiste » juste parce que c’est un Québécois…

    La réalité est plus complexe que noir VS blanc… ou Allemagne nazie VS reste du monde anti-nazi…

    Par ailleurs, ce projet Paperclip met en évidence l’incontestable génie allemand, que tout le monde s’arrachait. (De nombreux scientifiques du Projet Manhattan – créateur de la bombe A – étaient Allemands, et plusieurs étaient des Juifs Allemands ayant fui l’Allemagne à un moment ou à un autre avant la guerre) C’est très peu politiquement correct de reconnaître le génie allemand, sauf pour souligner sa prétendue inhumanité froide… On est tous supposés croire que les Allemands sont génétiquement monstrueux et haineux, la honte de la planète entière… Quelle blague! Et c’est ces foutues démocrassies hypocrites qui nous ont mis ça dans la tête… Ces mêmes démocrassies qui ont lâché des bombes atomiques sur des cibles civiles; ces mêmes démocrassies qui sont responsables de près d’une centaines de conflits armés, et cela seulement au 20e siècle… Ces mêmes démocrassies qui vampirisent la planète entière via leurs corporations parasitaires aux tentacules plus que jamais internationales…

    Rappelons aussi qu’il n’y a aucun lien entre la création de la CIA et de supposés nazis ayant immigré en sol américain. Il y a bel et bien un lien entre Reinhard Gehlen et l’OSS. En effet, l’ex-« nazi » Gehlen a rejoint l’OSS, qui est l’ancêtre de la CIA » Or Gehlen était un agent du Mossad infiltré chez les Nationaux-Socialistes! De plus, il y a rien de plus anti-nazi que l’OSS, qui était rempli d’agents sionistes et qui a orchestré pendant des années la chasse ouverte aux nazis à travers le monde entier! Cela, les tenants de la théorie du « complot nazi » semblent l’ignorer complètement!

    Signalons au passage que la troupe des Valkyries menée par le chef d’état major Claus von Stauffenberg, représentant une faction de monarchistes anti-Hitler, était ultra-antisémite… Bref, ceux qui ont voulu tuer Hitler était eux aussi des antisémites… Le film avec Tom Cruise ne le mentionne pas…

    Enfin, le mot « nazi » n’a jamais eu cours, ce terme est une déformation imposée par les démocrassies sous domination de la haute finance et poussées à la guerre par les organisations juives sionistes. C’est un terme de propagande de guerre, à proscrire si l’on tente d’être le moindrement sérieux.

  5. Bonjour François,
    Je vais relire et relire.
    C’est une pièce maîtresse. Merci pour ce beau tour du monde…
    Quand ont essaie de voir un « tout », c’est ce qu’on voit. Il faut simplement coller les fragments…
    LES COÛTS
    Je vais rafistoler mes vieilles phrases: ne nous demandons pas pourquoi « les pays riches » sont pauvres, voilà ce qu’on fait avec NOTRE argent.
    La pauvreté du monde est entre les mais de psychopathes, d’éculubrés qui construisent des lacs au milieu d’une pays de lacs, etc.
    Et le célèbre financement pour la guerre. Le Canada s’apprête à acheter des avions furtifs des USA à environ 100$ millions pièce. C’est un peu plus cher qu’une Néon 2000, 4 portes.
    Et on ne parle pas des contrats d’entretien et des coûts de fonctionnement. À l’heure actuelle il devrait en coûter environ 60,000 l’heure – en comptant tout- pour faire voler ces beaux jouets. Et il faut s’armer d’un autre jouet pour l’abattre…
    Quand ça chute, ça ronge le salaire d’un soudeur qui sue pour gagner sa vie….
    Et pour le « médical », encore le Dr Gagnon:
    La publicité directe auprès des consommateurs ne constitue toutefois qu’une petite partie des dépenses promotionnelles des compagnies pharmaceutiques : environ 4 milliards sur 57 milliards de dollars aux États-Unis, selon les chiffres compilés par les auteurs pour l’année 2004. La promotion, c’est aussi les visites incessantes des représentants chez les médecins, les échantillons et les repas gastronomiques offerts lors des conférences de «formation continue» proposées par l’industrie. Selon les chiffres de l’étude, les dépenses promotionnelles aux États-Unis représentent 61 000 $ par médecin chaque année. «Si les firmes investissent autant dans la promotion, c’est que cela influence les pratiques de prescription», souligne Marc-André Gagnon. » http://www.uqam.ca/entrevues/2008/e2008-014.htm
    ***
    Tout l’ensemble de ces manœuvres, et ajoutons le froufrou de la démocratie « mondiale » des G, et en plus les horaires des avocats pour des procès parfois bidons parce qu’ils ne mènent à rien, sauf à créer une façade.
    Bon!
    Pour plagier une phrase dite par Kennedy – mais écrite par un ghostwriter pour le rendre important: Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour votre pays, demandez-vous ce que les gens qui le dirigent font pour vous.
    ***
    Pas besoin d’être ministre des finances pour avoir une vision du gouffre en train de glisser sous nos pieds.
    Quand les compagnies pharmaceutiques dépensent autant en représentations et en publicité, c’est le bouffeur de médicaments qui paye.
    Et il en remet, parce que si c’est l’État qui gère en plus le système, les fonds sont quasi …infinis.
    Et pour finir mon défoulement, j’en ai encore trouvé un sur un commentaire qui dit ceci:

    À tous ces idiots qui pestent contre les “Big Pharma”, vous n’avez qu’à ne pas consommer de médicaments et vivre comme au 16e siècle avec des potions de sorcellerie. Mais quand vous serez devant des maladies graves, comme le SIDA ou le cancer ou que vous aurez besoin d’une chirurgie sécuritaire et sans séquel, vous serez bien contents que des “méchantes pharma” aient investis des milliards pour développer des médicaments efficace et sécuritaire.

    Luc Giguère

    ***
    Le monsieur n’a pas fait le « tour du monde »…
    Dans la revues que vous citez, François ( Protégez -Vous) on y retrouve, si ma mémoire est bonne, des témoignages de gens victimes d’effets secondaires de « médicaments »… Et pas de petits effets…
    Protégez-Vous a rencontré trois personnes que ces comprimés, vendus par milliards chaque année, ont rendues malades.

    Au banc des accusés : Actonel, Nexium et Syntroid.

    « J’ai reçu l’an dernier une prescription d’Actonel pour l’ostéopénie. Je n’ai pu le prendre car il contient du lactose, auquel je suis allergique. J’ai alors reçu une prescription pour Aclasta en perfusion une fois par année. L’horreur totale toute la semaine suivante: état de choc, douleurs musculaires et articulaires, fièvre et claquage des dents pendant 24 heures, nausées, aucun appétit, perte de poids de 5 livres en une semaine. En plus, mon dentiste ne veut plus de faire de chirurgie des dents à cause de l’ostéonécrose de la mâchoire. Il n’est plus question que j’accepte ce traitement à nouveau. Le remède est bien pire que le mal. Denise Marcotte  »
    Voilà!
    Excusez la longueur du commentaire, mais nous vivons dans un monde de fragments et d’oublis… C’est là notre grave erreur.
    Si on appliquait le « Je me souviens »…

  6. Eric Coulombe

    @ iota

    Trouvez-vous le texte de François Marginean très lourd? Pour ma part, il y a longtemps que j’ai lu un texte aussi fou et paranoïaque.

    Je constate qu’il se tient ici des propos à faire frémir. Certains, j’en suis sûr, se raviront que désormais, je m’en tienne loin.

  7. Druide

    (Ce texte a été censuré)

    @ Druide:

    J’ai abrégé votre commentaire précédents de deux phrases ouvertement négationnistes et qu’il est donc illégal de publier. Le présent commentaire comportait trop d »éléments inacceptables pour que puisse en faire autant sans trahir votre pensée.

    Je ne puis passer beaucoup de temps a scruter vos textes. Que vous soyez vraiment négationniste ou un agent provocateur ne change rien à mes responsabilités. Vous devez donc censurer vos textes vous-mêmes ou je devrai vous interdire sur ce site.

    Pierre JC Allard

  8. Louise

    Bonnes Vacances François !

    Tu nous laisses sur un sujet à méditer à tous… 😉

    Profites de la nature pour te ressourcer et nous revenir en pleine forme…

    Louise

  9. iota

    Je crois qu’il faut être préparé pour recevoir d’un bloc toutes les incriminations de François. Si vous n’avez jamais patiné et que je vous demande de jouer demain matin pour le Canadien, c’est évident que vous trouverez cela difficile. François peut vous paraît fou et je vous comprends, il doit être effectivement un peu fou et je le suis aussi! C’est bien plus simple d’être un chien docile. Vous devez être déconditionné au préalable avant de lire tout cela d’un bloc. François nous cache un ras-le-bol et n’essaie pas de convaincre en tendant la main aux sceptiques. Mais à bien y penser, il pourrait bien le faire en y allant un peu plus doucement, étape par étape. Un genre de manuel du perspectivisme pour les nuls! Et est-ce que c’est le texte qui est lourd ou la réalité? L’allégement pourrait se faire au niveau des solutions proposées. Maintenant que l’on sait tout cela François, qu’est-ce qu’on en fait? On se flingue sur le champ? on prend un coup jusqu’au coma éthylique? Ou on se prémunit du sarcasme ou de l’humour noir pour se protéger? Comment on digère le tout?

    Pour ma part, ma formation se situe dans le Marketing, la spécialité de l’image, du paraître et du faux. Je comprends parfaitement comment l’on peut créer du vent, comment l’on peut donner une impression. Notre société est bâti sur du mensonge. Plus vous creusez, vous vous réalisez que c’est pourri. Mais pour ce faire, il faudra ramer fort, et à contre courant pour trouver votre vérité dans les informations pertinentes chuchotés dans le brut incessant du divertissement débilitant des médias de masse. J’ai pour ma part, une parti de moi qui à toujours été rebelle, j’ai toujours été à part et j’ai une prédisposition naturelle à ne pas croire de facto à ce qu’on me dit. Il faut être fait fort pour se déconditionner et se bâtir sa propre raison. Rappeler vous que tout ce qui à été bâtit dans notre société est fait en fonction des intérêts de la caste (du groupe immédiat autour du cercle d’influence) et non de la population. Lalala land, c’est Disney land, c’est Loto Québec, c’est la poule aux oeufs d’or, c’est le sport professionnel, c’est tous ce qui peut vous distraire pour vous faire plaisir et vous donner l’impression que tout va bien. Ce sont des vieux principes qui datent des premières civilisations.

    @ eric coulombe

    Une petite question, est-ce que vous croyez à la théorie officielle des évènements du 11 sept? Si non, vous avez le tremplin idéal, celui qui pourrait vous permettre de cultiver votre doute et pousser vos recherches plus loin.

  10. @ Éric Coulombe…
    Iota n’a pas de messages ici. À quoi faites vous allusion?
    Fou et paranoïaque?

  11. Sun Tzu

    Admiratif de tant de vérités vérifiables concentrées en une si bonne synthèse !

    Juste une remarque : Les gouvernements de gauche et de droite se succèdent mais ils sont tous solidaires dans « la loi du silence ».

    « Tous pourris », on m’a toujours dit de ne pas mettre tout le monde dans le même panier pourtant leur complicité permanente est une évidence .

    On peut dire tout ce qu’on veut : Un bon nettoyage s’impose avant qu’ils ne créent « la gouvernance mondiale » …
    C’était bien la peine de railler le communisme pour finir par en arriver là .

    Je suis étonné que vous n’ayez pas parlé: L’entreprise nord-américaine Gilead Sciences détient le brevet du Tamiflu.
    In January 1997, Donald Rumsfeld, a Board member since 1988, was appointed Chairman of the company.[2] He stood down from the Board in January 2001 when appointed Secretary of Defense at the start of George W. Bush’s first term as President. Federal disclosure forms indicate that Rumsfeld owns between USD$5 million and USD$25 million in Gilead stock. The rise in Gilead’s share prices from USD$35 to USD$57 per share will have added between USD$2.5 million to USD$15.5 million to Rumsfeld’s net worth.[3]

    In November 2005, George W. Bush urged Congress to pass $7.1 billion in emergency funding to prepare for the possible bird flu pandemic, of which one billion is solely dedicated to the purchase, and distribution of Tamiflu…

    http://en.wikipedia.org/wiki/Gilead_Sciences#History

  12. Sun Tzu

    @ François

    Allez-donc lire mon commentaire sur Le forage Canadien :

    https://les7duquebec.wordpress.com/2010/06/09/le-forage-canadien-au-pas-du-drill-baby-drill/comment-page-1/#comment-15876

    Vous allez pester à juste titre, la jolie dictature qui avance, avance, avance …

  13. @Marc

    Dire qu’ils nomme Israël « la seule démocratie au Moyen-Orient » et le Tsahal « l’armée la plus morale au monde »!!!

    @Daniel Charette

    Vous êtes un gentleman sans pareil, mes respects!

    @Druide

    Merci pour le commentaire. Vous avez bien raison à propos du Projet Paperclip. Mais loin de moi l’idée de placer tous les Allemands qui ont été rapatriés aux États-Unis dans le même sac nazi. Mais en même temps, il est aussi indéniable que plusieurs hautes têtes du régime hitlérien auraient dû passer par la Cour et être jugés pour leur crimes, mais l’ont évité et furent absorbés par les É-U. C’est ça que je voulais faire passer comme point. Dans le fond, les anglo-saxons s’en foutent des criminels de guerres, l’important c’est qu’ils soient leur buddies ou que si ce sont eux-mêmes, qu’ils soient au-dessus de la loi!

    @ gaetanpelletier

    Les fragments… c’est tout ce qu’on nous présente dans les médias, des morceaux détachés en flash de 15 secondes. Ça empêche les gens de réfléchir rondement.

    « Le Canada s’apprête à acheter des avions furtifs des USA à environ 100$ millions pièce. »

    Vous venez de m’en apprendre toute une! Quel scandale encore! Je suis abasourdi par leur hypocrisie même pas cachée! D’un côté ils nous disent qu’on va devoir couper partout dans les programmes sociaux, vendre nos infrastructures publiques qu’on a payé pour des peanuts et ensuite, en pince sans rire, ils nous annoncent l’achat (vachement inutile et coûteux) des avions de guerre à $100 millions pièce? Ces gens là sont d’une arrogance incroyable et ils nous rient dans la face!

    Il est grand temps qu’on reconnaisse officiellement que le Canada n’est plus un pays neutre et pacifique. Nous sommes un pays guerrier d’occupation militaire, d’aventurisme militaire partout dans le monde, aux côtés des É-U et d’Israël et qui participe à des renversements de gouvernements démocratiquement élus comme en Haïti.

    @Eric Coulombe

    Oui, par fois la réalité peut sembler un peu lourde et anormalement bizarre. Mais ne vous préoccupez pas de moi personnellement, je prends mes médicaments à toutes les 5 minutes pour demeurer sain d’esprit. Ce que je vous demande, par contre, c’est de vérifier par vous-même ce que j’avance ici et de réfuter ces informations si vous trouvez qu’elles sont erronées. Nous en sortirons alors tous grandis.

    @Louise

    Merci chère Louise! Je vais en profiter pour aller m’évader dans le fond de la forêt, après m’être tapé 16 heures d’avion pour revenir en terre québécoise!

    Au plaisir!

    @iota

    J’ai bien aimé votre commentaire et je pense que vous commencez à bien saisir le fond de ma pensée et à avoir une bonne vue d’ensemble. La question se pose à savoir quoi faire maintenant. Dans le fond, sans trop s’en apercevoir, nous sommes tous en train de s’installer un firewall mental, un système de détection des mensonges et des manipulations. Je pense que de comprendre le passé nous aidera à mieux bâtir le futur et comprendre qui nous sommes réellement et ce que nous ne voulons pas être. Je pense que la conscience évolue en parallèle avec l’amour. Amplifier l’un revient à faire de même pour l’autre. Gandhi ne disait-il pas d’être le changement, d’incarner le changement qu’on voudrait voir dans le monde. En ayant des individus bien informés et évolués spirituellement, nous arriverons à avoir une société forte, un peuple fort qui pourra prendre en main sa destinée et assumer son pouvoir avec sagesse et responsabilité. C’est la route vers le bonheur et un futur meilleur, à mon avis. Alors continuez d’informer, de discuter, d’échanger avec les gens qui vous entourent. Soyez les médias. Posez des petits gestes quotidiennement, des dons de soi, des actes gratuits et anonyme pour aider d’autre personne. La vie est dans les détails. Mais surtout, soyez heureux d’être intelligents, bien informés et d’avoir une pensée critique et indépendante.

    Mes amitiés.

    @Sun Tzu

    Le paradigme de la droite/gauche est en train de s’effondrer. L’élite le sait et nous sommes en train de voir une voie du centre émerger, dont particulièrement aux États-Unis. Danger. Parce que malheureusement, l’élite a vu les masses s’éveiller et gagner en colère contre le système qui les opprime. Alors ils sont en train de créer une fausse voie du centre pour piéger les gens une fois de plus. Ne soyons pas dupes!

    J’ai lu votre commentaire, ne vous en faites pas, Je lis tous ce qui se trouve sur site, partout, de A à Z! J’ai trouvé cette information à propos de Google plus tôt cette semaine. C’est une tactique souvent employée par les gros, alors pas surprenant que BP le fasse aussi. Ça ne fait que confirmer encore plus ce qu’on pensait de BP. Merci pour les infos et pour votre superbe présence!

    Cordialement

    François M.

  14. Sun Tzu

    @ François

    Le centre existe depuis très longtemps en France, d’ailleurs il se réclament héritiers du Gaullisme (Du Gal.De Gaulle).
    Ce que j’en sais c’est que le centre est un centre droit, donc un Sarkozysme édulcoré.
    Le centre c’est bien gentil mais ça n’apporte rien de bien de nouveau, c’est la même profession, pour y rester il faut faire allégeance.

    Actuellement même ce qui est un peu plus à gauche de la gauche et plus à droite que la droite ne se mouille pas vraiment .
    Ils ne font que de la figuration, le savent mais tiennent tellement à ce métier « cool » qu’ils s’écrasent …
    Plus aucune place à quelque forme de contestation que ce soit sur un tas de sujets devenus « tabou », c’est comme si l’affaire était déjà réglée mais que nous avons manqué quelque chose du film.

    Même les anciens parti soit c’est le silence, soit c’est pour faire de la démagogie, soit c’est parler pour ne rien dire.
    L’heure (ou le futur) est si grave que nos politiques n’ont même plus cœur à jouer un peu mieux la comédie de la « démocratie ».

  15. Voici plus d’information sur la supposée capture de Saddam Hussein dans un trou, un montage cinématographique de l’armée américaine, et l’histoire de Noriega, un homme de la CIA lui aussi qui fut ensuite démonisé et présenté comme le nouveau Satan un coup que les USA n’ont plus eu besoin de lui. La-la land, quoi! On fabrique la réalité pour vous faire croire des choses qui ne se sont jamais passées comme tel.


    On the demonization of Saddam Hussein and Manuel Noriega

    An excerpt from the recently published book The Mother of All Battles: The Endless U.S.-Iraq War by Malcom Lagauche:

    In December 2003, we all saw the photos of a disheveled Saddam Hussein after he was pulled out of a “spider hole” in a town near Tikrit. The administration laughed and the U.S. public made jokes about him and his hiding place.

    The room was dirty. There was an empty can of Spam. The story was that he was holed up there and was totally irrelevant to Iraq. His day was done and he was now in the hands of Iraq’s liberators. What you saw wasn’t real. Nothing of this scenario was true.

  16. Un article édifiant sur Netanyahu, clairement un psychopathe … son psychiatre s’est suicidé, laissant ses notes sur ses observations de ce chef d’êtat …

    Moshe Yatom, un éminent psychiatre israélien qui a réussi à soigner les formes les plus extrêmes d’aliénation mentale tout au long d’une carrière absolument exceptionnelle, a été retrouvé mort chez lui, à Tel Aviv, hier, en raison d’une blessure par arme à feu apparemment auto-infligée. Un billet expliquant son suicide, déposé à côté de son corps sans vie, explique que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui était son patient depuis neuf ans, lui avait « carrément sucé sa vie jusqu’à la dernière goutte ».

    « Je n’en peux plus », a écrit M. Yatom. « Le vol, c’est la rédemption, l’apartheid, c’est la liberté, les militants pacifistes sont des terroristes, l’assassinat est de l’autodéfense, la piraterie, c’est la légalité, les Palestiniens sont les Jordaniens, l’annexion est la libération : ses contradictions sont décidément sans fin ! Freud a promis que la rationalité finirait par régner sur les passions des instincts, mais c’est qu’il n’avait jamais rencontré Bibi Netanyahu ! Ce type vous dirait que c’est Gandhi qui a inventé le poing américain !… »

    Les efforts déployés par M. Yatom pour calmer l’hystérie de Netanyahu furent extrêmement éprouvants sur le plan émotionnel et ils se conclurent tous par un échec avec une déprimante régularité. « L’alibi est toujours le même, avec lui », se plaignait une autre entrée, dans son recueil de notes
    : (il dit que)
    « les juifs sont à la veille d’être anéantis par les goyim racistes et la seule possibilité pour nous en sortir, c’est de mener à bien un massacre final ».

    Ouf…..

    http://www.alterinfo.net/le-medecin-psychiatre-de-nethanyahu-se-suicide_a47373.html

  17. Dans la foulée, un autre psychiatre se suicide, celui de Ehud Barak :

    Tout juste une semaine après que le psychiatre de Benjamin Netanyahu, 9…)Yigal Peleg, 61 ans, un collègue de M. Yatom, qui soignait le ministre de la Défense Ehud Barak atteint du Syndrome de Dépendance à la Sécurité (SDS), a été retrouvé sans vie à son domicile de Tel Aviv lundi après midi : il est décédé d’une surdose de Valium. Un billet laissé par le suicidé indiquait que l’échec de Yatom avait provoqué un désespoir généralisé au sein de la communauté psychiatrique israélienne, qui redoute que la découverte d’un traitement de la schizophrénie ne soit repoussé à bien plus tard qu’on ne le pensait auparavant. Le Syndrome de Dépendance à la Sécurité (Security Addiction Disorder, SAD, en anglais), qui se traduit le plus souvent par des ouragans de délire schizophrénique, est par ailleurs désormais considéré comme totalement incurable.

    Le Syndrome de Dépendance à la Sécurité = clairement un virus anti-sémite….. depuis quand être parano est un syndrome de … ??????

    http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=8947

  18. Aimé Laliberté

    Le Syndrome de Dépendance à la Sécurité, ah bein, elle est bonne celle-là. Je crois connaître certaines personnes atteintes de cette « maladie ».

  19. Marc,

    Je suis vraiment assommé de lire ces deux nouvelles. Elles sont tellement surprenante que je vais des recherches de mon côté pour vérifier tout cela, car si c’est vrai, nous avons la preuve concluante que le leadership israélien est complètement malade mentalement et inapte à diriger, et surtout, exliquerait bien ce qui se passe là-bas. Absolument renversant.

    Merci de nous rapporter ces deux trucs!

  20. Louise

    Personnellement, je répondrais que les raisons citées à propos du suicide de certains psychiatres ne correspondent pas totalement à la réalité selon mon point de vue !

    J’ai l’impression d’avoir affaire à de la désinformation à ce sujet… Un sujet qui continue à entretenir le « mythe » du « repentant »… tout comme l’histoire le mentionne « Hitler s’est suicidé… ».

    Entre psychiatres et psychopathes, la marge d’erreur est infime selon mon point de vue… Ils ont tous les deux, des problèmes à régler ensemble… La position du psychiatre (sauveur) justifie l’autre position (victime)… et vice et versa !

    L’idéal est peut-être de prendre Conscience de ces deux courants (sauveur/victime) pour enfin réaliser que nous sommes tous Responsables et Créateurs de notre avenir…

    C’était mes réflexions suite au sujet…

    Louise

  21. Marc et Louise,

    C’est évident en lisant la version originale en anglais que c’est seulement pour rire, c’est une farce! Ce n’est pas arrivé pour vrai, c’est pour passer un message!

    Me semblait que ça n’avait pas de sens!!!

  22. Okayyyy, désolé, ça m’apprendra à lire en diagonale, j’ignorais qu’Alternet faisait dans l’humour, désolé …

    @Louise : belles pensées avec lesquelles je suis d’accord..mais perso, avant d’être responsable de mon futur, je commence par mon présent … 🙂

  23. Louise

    @Marc

    Je suis tout à fait d’accord avec toi…

    Le futur se construit à partir du présent… 😉

    Louise

  24. Moment présent hors toute action/réaction …
    🙂

  25. @François : parlant de réaction ..mon homme, ce blog ( les 7) est en train d’évoluer, pour le meilleur ou pour le pire, mais je n’aime pas la vague qu’il prend … à part 100papiers , en aurais tu un autre où tu blogues et où les commentaires ne seront pas surpeuplés de références bibliques, racistes ou anti-raciste, bref un espace d’échange mollo et cordial sans les stéréotypes habituels versant dans différents extremismes ?

  26. Louise

    Très sage réponse à méditer pour nous tous… 😉

  27. Pingback: Le règne des désaxés, des dérangés et des déviants « Les 7 du Québec

  28. Pingback: Le règne des désaxés, des dérangés et des déviants

  29. Pingback: Le règne des désaxés, des dérangés et des déviants « MecanoBlog

  30. Pingback: BP, les médias et Obama mentent: impossible de colmater le volcan de pétrole « Les 7 du Québec

  31. Pingback: BP, les médias et Obama mentent: impossible de colmater le volcan de pétrole

  32. Pingback: BP, les médias et Obama mentent : impossible de colmater le volcan de pétrole « MecanoBlog

  33. Pingback: BP et les médias mentent… « LA VIDURE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s