Créer une conscience mondiale unique

L’humanité à un moment décisif – 2e partie

«Les crises modernes sont, en fait, un produit de l’homme, et diffèrent beaucoup de celles du passé en ce sens qu’elles peuvent être réglées. » [Souligné dans l’original] – Mankind at the Turning Point, 1974 (p15)

L’humanité à un moment décisif: Le deuxième rapport du Club de Rome (1974) [1] (Titre original: Mankind at the Turning Point: The Second Report to The Club of Rome)  fait état de leur désir de créer un système mondial organique unifié (ou interdépendant) . Ce système est par définition totalitaire, comme cela a été discuté dans la première partie de cette série. Maintenant que nous savons où nous nous dirigeons, la prochaine question est quelle forme la transition prendra t-elle?

Le Club de Rome est un groupe de réflexion de premier plan composé d’environ 100 membres, dont des scientifiques, des philosophes, des conseillers politiques et de nombreux autres personnages qui se cachent dans l’ombre du pouvoir.

Machines du destin et la fin de l’humanité

Le point central du document Mankind at the Turning Point est un modèle informatique qui est supposé reproduire les principales caractéristiques de la problématique mondiale. Selon le Club de Rome, la problématique mondiale est l’ensemble de l’emboîtement des problèmes mondiaux, tels que, la surpopulation, la pénurie alimentaire, l’épuisement des ressources non renouvelables, la dégradation de l’environnement, etc. Sans surprise, leur modèle égoïste, fondé sur des données exponentielles, prédit l’effondrement complet de la société et peut-être de la biosphère. Naturellement, le fait de mettre en œuvre le Club de Rome de la solution d’un gouvernement mondial totalitaire se traduira par la fin possible de l’humanité.

Tiré de Mankind at the Turning Point:

«C’est pourquoi nous nous sommes concentrés sur les efforts, dans ce rapport, sur un certain nombre de questions vitales dans le monde entier dont nous considérons la maîtrise comme étant essentielle pour la survie de l’homme et pour une éventuelle transition vers le développement durable, matériel et spirituel de l’humanité. » [Souligné par l’auteur] – 70

La transition – Création d’une nouvelle humanité

La transition vers ce gouvernement mondial totalitaire sera effectué en changeant les systèmes de valeurs de toute la planète, créant ainsi une conscience mondiale unique.

« Aujourd’hui, il semble que les valeurs fondamentales, qui sont enracinées dans les sociétés humaines de toutes les idéologies et les convictions religieuses, sont ultimement responsables de beaucoup de nos problèmes. Mais si nous voulons éviter les crises futures, alors comment ces valeurs doivent-elles être réajustés? « [Souligné par l’auteur] – 11

« Une analyse des problèmes et des crises comme indiquée dans les chapitres subséquents montrent (1) qu’une restructuration «horizontale» du système mondial est nécessaire, c’est-à-dire un changement dans les relations entre les nations et les régions et (2) autant que cela la concerne, dans la structure « verticale  » du système monde, des changements drastiques dans la strate des normes – donc, dans le système de valeurs et des buts de l’homme – sont nécessaires afin de résoudre les crises de l’énergie, de la nourriture et autres crises, à savoir, les changements sociaux et les changements des attitudes individuelles qui sont nécessaires pour que la transition à la croissance organique prenne place. » [Souligné par l’auteur] – 54

«Les changements dans les attitudes individuelles et sociales que nous recommandons requiert un nouveau type d’éducation … » – 148

«Le développement d’un cadre international pratique dans lequel la coopération indispensable pour l’émergence d’une nouvelle humanité sur une trajectoire de croissance organique deviendra une nécessité plutôt que d’être laissé à la bonne volonté et de préférence …» [Souligné par l’auteur] – 145

«La transition entre la présente croissance mondiale indifférencié et déséquilibrée et la croissance organique conduira à la création d’une nouvelle humanité [Souligné par l’auteur]. Une telle transition représente une aube, et non pas un châtiment, un début et non la fin. Est-ce que l’humanité aura la sagesse et la volonté pour faire évoluer une stratégie efficace pour réaliser cette transition? Compte tenu des précédents historiques, on peut légitimement avoir de sérieux doutes – à moins que la transition évolue de par nécessité. Et c’est là que les crises actuelles et futures de l’énergie, la nourriture, des matériaux et le reste, peuvent devenir des détecteurs d’erreurs, des catalyseurs du changement et comme tel, des bénédictions déguisées. Les solutions de ces crises détermineront sur laquelle, parmi les deux voies, l’humanité a choisi de voyager.  » [souligné dans l’original] – 9

La transition – une conscience mondiale unique

« En ce qui concerne les valeurs individuelles et les attitudes, les leçons suivantes semblent être particulièrement importantes pour la nouvelle éthique mondiale qui est implicite dans les exigences précédentes:

1) Une conscience mondiale doit être mis au point par laquelle chaque individu comprend son rôle en tant que membre de la communauté mondiale… Il doit devenir partie intégrante de la conscience de chaque individu que «l’unité de base de la coopération humaine et donc, de sa survie, est de migrer du niveau national à l’échelle globale. « 

2) Une nouvelle éthique dans l’utilisation des ressources matérielles doivent être développés qui se traduira par un style de vie compatible avec l’âge approchant de la rareté … On doit être fiers d’épargne et de conserver plutôt que de dépenser et jeter.

3) Une attitude basée sur l’harmonie plutôt que la conquête envers la nature doit être développée. Ce n’est qu’ainsi que l’homme peut mettre en pratique ce qui est déjà admis en théorie – que l’homme est partie intégrante de la nature.

4) Si l’espèce humaine veut survivre, l’homme doit développer un sentiment d’identification avec les générations futures et être prêt à échanger des bénéfices aux générations futures avec des bénéfices pour lui-même. Si chaque génération vise à maximiser les retombées positives pour elle-même, l’Homo Sapiens est condamné d’avance. « [Souligné par l’auteur] – 147

« Afin de parvenir à un équilibre entre les régions en développement mondial, une vision régionale plus cohérente doit être développé dans différentes parties du monde afin que les « solutions préférables» arrivent de par nécessité plutôt que de bonne volonté… nous parlons d’un sentiment régional d’un destin commun qui trouvera son expression à travers des objectifs et concepts sociétaux et économiques appropriés… Une telle perspective régionale permettra de créer une « masse critique » nécessaire à la mise en œuvre pratique des façons nouvelles et novatrices de fonctionnement dans les domaines culturel, économique et agricole, surtout au niveau rural. « [Souligné par l’auteur] – 154

La transition – Réchauffement de la planète et l’humanité nouvelle

Cette méthode de prédiction du destin basée sur de complexes modèles informatiques supposément générés de manière « experte », mais pourtant invérifiables, a ensuite été menée en plein essor par les propagandistes du réchauffement climatique. Tous deux avaient exactement la même intention, faire peur aux gens en leur faisant croire que le monde était sur le point de s’effondrer et que la seule solution est un gouvernement mondial. En réalité, le mythe du réchauffement climatique est une extension du club des activités de Rome.

Tiré de Mankind at the Turning Point:

«Les gouvernements et les organisations internationales sont actuellement trop préoccupés par des alliances militaires et la politique des blocs. Mais ce problème devient d’une importance secondaire … Par conséquent, sauf le suicide, l’humanité sera confrontée à l’épreuve la plus impressionnante de son histoire: la nécessité d’un changement dans la relation homme-nature et l’émergence d’une nouvelle perception de l’humanité comme un système vivant global. « [Souligné par l’auteur] – 146

«Précisément parce que les symptômes de ces crises mondiales pourraient devenir pleinement visibles que vers la fin du siècle, le temps est venu d’agir; lorsque les symptômes apparaitront clairement, le remède ne sera plus possible, comme cela a été démontré à maintes reprises dans le présent rapport. Dans l’avenir, l’histoire ne sera pas axée sur les personnalités et les classes sociales, comme cela a été caractéristique de l’histoire dans le passé, mais sur l’utilisation des ressources et la survie de l’espèce humaine. Le temps d’avoir un effet sur histoire est maintenant.  » [Souligné par l’auteur] – 146

On ne peut assez souligner l’importance de la citation ci-dessus. La crainte qui a été utilisée pour unifier nos sociétés nationales est passée de la personnalité des types comme Hitler/Saddam Hussein et les communistes/luttes de classes capitalistes à l’unité globale basée sur l’épuisement des ressources et la survie de l’espèce humaine.

En outre, en 1991, dans un livre intitulé La Première Révolution Globale: Un rapport par le Conseil du Club de Rome (The First Global Revolution: A Report by the Council of The Club of Rome) [2] et co-écrit par l’un des fondateurs du Club de Rome, Alexander King, ils ont admis choisir le réchauffement climatique et d’autres menaces dans le but d’unifier l’humanité sous un gouvernement mondial.

« Dans la recherche d’un nouvel ennemi pour nous unir [toute l’humanité], nous en sommes arrivés à l’idée que la pollution, la menace du réchauffement climatique, des pénuries d’eau, la famine et ainsi de suite, ferait l’affaire. Dans leur totalité et dans leurs interactions, ces phénomènes constituent une menace commune qui, constituant l’ennemi, nous fait tomber dans le piège contre lequel nous avons déjà mis en garde, à savoir confondre les symptômes avec les causes. Tous ces dangers sont causés par l’intervention humaine et ce n’est que par des changements d’attitude et de comportement qu’ils peuvent être surmontés. Le véritable ennemi est alors l’humanité elle-même. » [Souligné par l’auteur]

[1] Citations de Mihajlo Mesarovic et Eduard Pestel, Mankind at the Turning Point: The Second Report to The Club of Rome (1974). ISBN 0-525-03945-7

[2] Citations d’Alexander King et Bertrand Schneider, The First Global Revolution: A Report by the Council of The Club of Rome (1991). ISBN 0-671-71107-5

* Texte basé sur le matériel original de Brent Jessop : « Mankind at the Turning Point, Part 2 – Creating A One World Consciousness »

Traduction par François Marginean

43 Commentaires

Classé dans Actualité, économie, environnement, François Marginean

43 réponses à “Créer une conscience mondiale unique

  1. Un exemple frappant de l’agenda de gouvernance globale couplée à la (frauduleuse) théorie du réchauffement climatique par le CO2 causé par l’homme:

    Gore boasts: ‘Global governance’ coming with carbon tax

    Former Vice President Al Gore, whose « An Inconvenient Truth » video epistle on the claims of global warming has not weathered recent scientific research, now has promised at a conference in the United Kingdom that the impending virtual energy tax under the U.S. « cap-and-trade » legislation will bring about « global governance. »

  2. Aimé Laliberté

  3. Aimé Laliberté

  4. Aimé Laliberté

  5. Aimé Laliberté

  6. Aimé Laliberté

  7. Denis G

    En complément à cet excellent article François:

    L’éveil politique et le nouvel ordre mondial

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=20649

  8. Merci Denis et Aimé pour ces infos complémentaires.

    Voici trois autres exemples de plus de cette volonté de gouvernance mondiale:

    Rockefeller Study Envisages Future Dictatorship Controlled By Elite

    Blueprint for life under the new world order revealed: Global pandemics that kill millions, mandatory quarantines, checkpoints, biometric ID cards, and a world of top-down government control
    Paul Joseph Watson
    Prison Planet.com
    Friday, July 16, 2010
    Global pandemics that kill millions, mandatory quarantines, checkpoints, biometric ID cards, and a world of top-down government control. These things are not lifted from the latest sci-fi blockbuster movie, they’re part of the Rockefeller Foundation’s vision for what the globe might be like in 15-20 years’ time under a new world order tightly controlled by the elite.

    IMF Report Promotes World Currency

    An April report from the International Monetary Fund promoting a world central bank and a global fiat currency went totally undetected by the global press for months, but after a blog post earlier this month on the Financial Times’ website, it is now in the media spotlight.

    The creation of money is the SOLE prerogative of a sovereign government.

    The New Push for a Global Currency

    The long-term plan with the unmistakable stamp of Keynes: « A global currency, bancor, issued by a global central bank would be designed as a stable store of value that is not tied exclusively to the conditions of any particular economy…. The global central bank could serve as a lender of last resort, providing needed systemic liquidity in the event of adverse shocks and more automatically than at present. »
    If we want an alternative to the dollar, there is one that could appear before our eyes if only we would let it happen. Private currencies traders the world over could, on their own, give rise to a new currency rooted in gold and traded by means of digital media. On many occasions over the last 20 years, such a system nearly came to be. But guess what? The government cracked down and stopped it. The governing elites have decided that there will be no currency reform unless it comes from the marble palaces of the monetary elites.

  9. Ghislain Bédard

     »La transition vers ce gouvernement mondial totalitaire sera effectué en changeant les systèmes de valeurs de toute la planète, créant ainsi une conscience mondiale unique. »

    C’est ce qui est dit par rapport à l’Antichrist et son règne, il changera les lois et les temps. Fascinant de voir que ces articles démontrent que nous approchons du dénouement final tel que la bible le décrit. Mais Dieu use de patience envers vous ne voulant pas qu’aucun périsse mais voulant que tous parviennent à la connaissance de la vérité , à la repentance et au salut. ( 1 Timothée 2:4 et 2 Pierre 3:9 )

  10. Aimé Laliberté

    @Ghislain,

    Parlant de changement des systèmes de valeurs, voici un article publié dans le Toronto Star, il y a quelques jours.

    What price liberty? Up to $50K

    August 17, 2010

    David Rider

    The municipality of Clarington is clamping down on a studious celebration of Canadian liberties, charging its rural hosts with a zoning offence carrying a hefty fine.

    “The irony isn’t lost on me,” said Peter Jaworski whose parents, Marta and Lech, have been charged under a bylaw for letting him hold — for the tenth time — the annual Liberty Summer Seminar on their 16 hectare spread east of Oshawa.

    “It’s an outrage that we’re hosting an event celebrating the freedoms we have in Canada, that we didn’t have in (communist) Poland from which my family fled, and the municipality decides to stomp down on my parents,” Jaworski said.

    “I feel horrible — they’re facing a possible $50,000 fine ($25,000 each),” at a time when the couple opened a bed-and-breakfast to bolster a struggling business selling books and other items to employees of various companies.

    Some 72 Canadians and Americans paid $125 each, or $75 for students, to attend the July 24-25 conference run by the Institute for Liberal Studies, a registered charity. With a tent and stage, they ate, drank and heard speakers including Michel Kelly-Gagnon, chief executive of the Montreal Economic Institute. On the Saturday night they partied with live music.

    Peter Jaworski said the local health department called him a few days before the event and he thought he had addressed its concerns over food being served — he decided to cater — and the three portable toilets on site.

    But the couple received a summons to provincial court on Sept. 28 on a charge of using land in an agricultural zone “for a commercial conference centre” contrary to a Clarington bylaw.

    Marta Jaworski, 57, said she and her husband, also 57, are “devastated” by the charge, which she called a “taste” of the oppression they felt in Poland before fleeing in 1984 to Germany and later Canada.

    “It is a feeling to be hunted. They come in uniforms . . . ,” she said, starting to cry.

    Scott Reid, Conservative MP for Lanark-Frontenac-Lennox and Addington, attended the seminar and said he can’t understand why the municipality is cracking down now, after nine previous events. “I don’t see how the public interest has been harmed. This is a real injustice,” he said.

    Peter Jaworski said a bylaw officer told him the investigation was sparked by a complaint. He thinks it was likely someone else hit by an apparent zoning crackdown who thinks everyone should suffer.

    Bylaw enforcement officials for Clarington could not be reached for comment Tuesday night, nor could Mayor Jim Abernethy.

    Councillor Gord Robinson, who represents the Jaworskis, declined comment by email, saying: “The Jaworski family have not been in contact with me about any issue and until they do I will not interfere.”

    http://www.thestar.com/news/gta/article/849131–what-price-liberty-up-to-50k

    Voici une vidéo de l’événement de l’a dernier :

  11. Aimé Laliberté

    Voici l’éditorial du National Post sur les accusations portées contre les organisateurs de l’événement. Ça vaut la peine de lire ça.

    http://fullcomment.nationalpost.com/2010/08/19/national-post-editorial-board-save-the-liberty-summer-seminar/

    August 19, 2010 – 3:15 pm

    We are not sure if the slow summer is to blame, but it is hard to shake the impression that Big Brother has really been running amok lately. Coast to coast, our bureaucrats apparently have nothing better to do than harass well-meaning citizens who take any kind of personal initiative. Earlier this summer, we opined on the pettiness of the officials of Port Coquitlam, B.C. who ordered two enterprising pre-teens to remove their lemonade stand from a local park. This display of mean-spiritedness has now been trumped by bureaucrats in Clarington, Ont., who seek to put a stop to a ten-year tradition at the home of local resident Peter Jaworski and his family who host — wait for it — a summer seminar on personal liberties.

    The irony is not lost on anyone familiar with the seminar. One of our editorial board members had the pleasure of speaking at it a few years ago, and recalls an atmosphere of genial, anti-statist fun, including T-shirts for sale bearing tongue-in-cheek slogans such as “Smoking is healthier than fascism.” It was not a money-making enterprise; fees covered the costs of meals and some speakers, but were kept low so as many people as possible, including students, could attend. This year’s seminar featured 72 participants, no more than would attend a mid-size family reunion, and hardly enough to produce a “disturbance” to any of the neighbours, considering the size of the properties in the area.

    But apparently not everyone took the same view of the event. Someone complained — the Jaworskis suspect local businesses, with whom they now compete due to their recently-obtained status as a bed-and-breakfast — and the inspectors swooped in. A scant four days ahead of the event, they announced that the Jaworskis’ kitchens and bathrooms were not “up to code”; they ordered a number of costly changes, including that the event be catered and that hand sanitizer and portable sinks be provided. The family complied, but nonetheless were later charged with using their land “for a use other than permitted residential use; namely for a commercial conference centre.”
    If that’s the case, the definition of “commercial conference centre” has certainly expanded of late. Should the Jaworskis be found guilty, by implication anybody who has a big party and charges admission to cover the costs would be running afoul of the law. It’s not like the family made money off the event, or held one every week, or even every month. But the good bureaucrats of Clarington apparently think it worth the public’s while — and money — to prosecute the Jaworskis, who now face the possibility of fines of up to $50,000, as well as rezoning issues which might shut down their B and B.

    This type of senseless bureaucratic incursion into people’s lives through over-broad regulation is simply not worthy of Canada. It fosters the type of culture the Jaworskis thought they had left behind in their native communist Poland, where businesses used the state to stamp out their rivals, and neighbours reported on each other’s alleged transgressions to curry favour with state officials. The charges against family should be dropped, and their summer freedom festival allowed to continue. In a country which prides itself on its Charter of Rights and Freedoms, we should defend liberty whenever it is threatened — and that starts in our own backyards.

    National Post

  12. Aimé Laliberté

  13. Aimé Laliberté

  14. auroreboreale

    @ François M. encore une fois je partage ton opinion.
    C’est peut-être ça qui s’en vient pour 2012, la fin d’un monde c’est à dire que la conscience de la populace va se faire et enfin va s’ouvrir les yeux de toutes ces supercheries. À quand le démentèlement de la grande pyramide du gouverne-et-ment mondial?

  15. À très bientôt, je pense. Leur édifice craque de partout et ils refusent de le voir…

    Ce n’est vraiment pas le temps d’abandonner nos efforts en tous cas.

  16. Ghislain Bédard

    Malheureusement, aucun effort de notre part ne pourra empêcher l’érection d’un gouvernement mondial. Rockefeller et d’autres de l’élite ont déjà affirmé que ça se fera un jour, soit paisiblement soit par la force, dans le chaos. Ce que je sais de mon côté, étant un fervent étudiant de l’eschatologie biblique depuis 30 ans, est que la bible affirme qu’il y aura un gouvernement mondial quelques temps après le retour des juïfs en Palestine ( ce qui est accomplit). Si l’édifice craque de partout comme François le dit, c’est donc dire que l’élite devra se rendre à l’évidence que le gouvernement mondial ne se fera pas en douceur mais plutôt au milieu du chaos qu’elle-même ( l’élite ) aura orchestré . Ce chaos pourrait très bien être la troisième guerre mondiale, ou bien une épidémie diablement dévastatrice ou bien un effondrement cataclystique de l’économie. Je pourrais ajouter que  »the rapture  » pourrait aussi obliger les gouvernements à s’unir pour restructurer le monde en 10 régions puis en un seul gouvernement qui sera finalement mené d’une main de fer par l’Antichrist avec son système de marque sur la main droite ou le front de chaque humain sur la terre.
    C’est ce que je crois par rapport au destin de l’homme qui n’est pas jojo vous conviendrai. Mais la bible nous parle d’espoir pour savoir comment gérer tout ça, ils vous suffit d’y puiser vous-mêmes pour y découvrir ses trésors et promesses.

  17. Un peu d’humour pour alléger le tout:

  18. Pingback: Une économie mondiale planifiée « Les 7 du Québec

  19. Pingback: Les Voix du PANDA » Blog Archive » Une économie mondiale planifiée

  20. Aimé Laliberté

  21. Aimé Laliberté

  22. Aimé Laliberté

  23. Aimé Laliberté

    Voici une nouvelle vidéo du WTC 7 qui démontre clairement la présence d’explosifs dans l’immeuble.

    Regardez le penthouse (en haut), qu’on n’avait jamais vu dans les vidéos antérieurs du WTC 7.

    Cette vidéo a été obtenue dans le cadre d’une demande administrative auprès du NIST, une agence des É-U.

  24. Aimé Laliberté

    Contrôle de l’information et pensée unique!

    Voici un article publié hier dans le Vancouver Sun.

    Les scientifiques à l’emploi du gouvernement fédéral doivent avoir la permission du gouvernement Harper pour parler à des personnes de l’extérieur.

    http://www.vancouversun.com/news/Tightened+muzzle+scientists+Orwellian/3515345/story.html

  25. Sébas

    « Les scientifiques à l’emploi du gouvernement fédéral… devraient tous être remerciés pour leurs services »
    😉

    Par exemple, Santé Canada = bye bye, parce ce que la santé = champ de compétence provinciale.

    Le Canada, comme trop de pays/provinces/états est trop centralisé et c’est en grande partie la source de beaucoup de nos dérives actuelles (à presque tous les niveaux).

    J’aimerais vivre dans un système comme celui de la Suisse.

  26. Bin oui, Aimé, je venais tout juste de lire ça moi aussi!

    Le Canada est en pleine descente dans un État totalitaire, c’est capoté!

  27. Aimé Laliberté

    Aujourd’hui dans le Globe & Mail.

    Le ministre fédéral des ressources naturelles, Christian Paradis confirme que le gouvernement fédéral pourrait financer la construction d’un nouvel aréna dans la ville de Québec.

    Le ministre Paradis est le même qui accorde ou non la permission aux scientifiques d’accorder des entrevues et qui approuve ce qu’ils peuvent et ne pas dire au public.

    http://www.theglobeandmail.com/news/politics/quebec-arena-project-could-still-get-federal-cash/article1707048/

  28. Il y a des priorités dans la vie, quand même!

  29. Oh, on annonce que le ministre Paradis vient de retirer la permission à tous les Canadiens de dire la vérité. À partir de maintenant, tous le monde doit mentir exclusivement. Comme ça, on parlera tous le même langage (mensonger): celui des politichiens!

    On devrait peut-être passer une loi lui interdisant de parler ou simplement de travailler dans le gouvernement, ce Paradis…

    Il se prend pour qui lui? Il pense vivre dans quel genre de pays? Un pays totalitaire?

  30. Aimé Laliberté

    Remarquez que le ministre Paradis est dans le comté de Mégantic, là ou on a exproprié la famille qui ne voulait pas vendre sa maison il y a quelques semaines, et qu’à titre de minitre des ressources naturelles, il a certainement une part de responsabilité dans la politque de son ministère qui permet à des sociétés minières d’utiliser des lacs remplis de truites comme dépotoir à ciel ouvert.

    Oui monsieur, vive la démocratie!

  31. Aimé Laliberté

    Revelation 21:7-8 (King James Version)

    (7)He that overcometh shall inherit all things; and I will be his God, and he shall be my son.

    (8)But the fearful, and unbelieving, and the abominable, and murderers, and whoremongers, and sorcerers, and idolaters, and all liars, shall have their part in the lake which burneth with fire and brimstone: which is the second death.

  32. Aimé Laliberté

    Encore une fois La Presse raconte n’importe quoi.

    Jugez par vous-même :

    Dans un article publié ce matin, intitulé :  »Dix questions sur le Tea Party », Richard Hétu attribue l’organisation d’une des premières manifestations du Tea Party à une blogueuse de Seattle, Keli Carender (Mort de rire).

    Extrait :

    1. Où et quand est né le mouvement Tea Party?

    Plusieurs militants du Tea Party attribuent à une blogueuse de Seattle, Keli Carender, l’organisation d’une des premières manifestations du mouvement qui allait emprunter un nom évoquant le Boston Tea Party, étape cruciale de la révolution américaine. Mettant à profit les ressources de l’internet, Carender a convaincu 120 personnes, le 16 février 2009, de descendre dans la rue pour protester contre le plan de relance économique de 787 milliards de dollars que Barack Obama devait promulguer le lendemain. Le 19 février 2009, Rick Santelli, journaliste de la chaîne financière CNBC, allait donner une dimension nationale à ce mouvement en gestation lors d’une diatribe devenue célèbre sur YouTube contre la décision du président de débloquer 75 milliards de dollars pour aider les propriétaires endettés à éviter la saisie de leur maison. Son idée de protester contre cette mesure en organisant un «Tea Party» à Chicago, où il se trouvait, allait faire boule de neige et donner au mouvement son nom.

    http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/201009/15/01-4316022-dix-questions-sur-le-tea-party.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_manchettes_231_accueil_POS4

    La vérité?

    Le premier Tea Party digne de ce nom a été organisé en 2007, à Austin, au Texas, par les supporteurs de RON PAUL dans le cadre de sa campagne pour à la cheferie du Parti Républicain.

    Le deuxième Tea Party a eu lieu en 2008, également organisé par les supporteurs de RON PAUL dans le cadre d’une levée de fonds (Money Bomb) alors qu’il a recueilli plus de fonds de donateurs individuels que tout autre candidats avant, plus de 10 millions $ en 24 heures si je me souviens bien.

    http://dougwead.wordpress.com/2009/04/16/screwed-again-how-the-national-media-ignored-ron-paul-and-why-it-will-be-their-undoing/

  33. Aimé Laliberté

    La Presse, incapable de dire la vérité, profite du fait que plusieurs Québécois ne lisent pas l’anglais :

    Ron Paul backers stage Boston Tea Party, raise millions

    By Michael Levenson, Globe Staff | December 17, 2007

    Ron Paul supporters marched through the snow yesterday from the State House to Faneuil Hall, then smashed the one-day fund-raising record for a Republican presidential candidate.

    As of 10 last night, the supporters said, they had raked in about $5.2 million, surpassing the record $4.2 million they raised on Nov. 5.

    Most of the donations were made over the Internet in what the supporters called a « money bomb » timed to coincide with the 234th anniversary of the Boston Tea Party. The last fund-raising blitz, which took in 40,000 donations, was timed to coincide with Guy Fawkes Day, which commemorates a British mercenary who tried unsuccessfully to kill King James I on Nov. 5, 1605.

    « This basically shows that Ron Paul is a viable candidate, » said Rachael McIntosh, a spokeswoman for what was dubbed Boston TeaParty07. « People are so engaged in this campaign because it’s coming from the grass roots. »

    The supporters of the Texas congressman pick anniversaries of such historical events to highlight what they call the « Ron Paul Revolution. »

    Paul has stood out from the Republican field with his libertarian views and his opposition to the Iraq war. While he has remained in the single digits in polls nationally and in New Hampshire and Iowa, the fund-raising success has separated him from other lower-polling candidates and has enabled him to air TV ads in New Hampshire.

    His supporters are unusually enthusiastic. Yesterday, one waved a yellow « Don’t Tread on Me » flag on Beacon Street in front of the State House while a dozen others clutched Ron Paul placards in the sleet.

    McIntosh said 400 supporters later marched to Faneuil Hall, where about 700 people listened to speeches by Rand Paul, the candidate’s son; Carla Howell, a libertarian who ran unsuccessfully for Massachusetts governor in 2002; and others.

    Supporters also reenacted the dumping of tea in Boston Harbor by tossing banners that read « tyranny » and « no taxation without representation » into boxes that were placed in front of an image of the harbor.

    http://www.boston.com/news/nation/articles/2007/12/17/ron_paul_backers_stage_boston_tea_party_raise_millions?mode=PF

  34. Aimé Laliberté

    La Presse, outil de propagande.

    http://www.dailypaul.com/node/143447

  35. Aimé Laliberté

    J’ai relu le passage de l’article de La Presse. En toute justice, le reporter n’a pas carrément menti. ce qu’il a écrit c’est que plusieurs ‘militants du Tea Party attribuent à une blogueuse de Seattle’ …

    C’est sans doute vrai que plusieurs militants pensent ça, vuque les médias répètent ce mensonge depuis un bon bout de temps.

    De toute façon, l’establishment fait tout pour cacher Ron Paul du grand public. Je ne suis pas du tout surpris que La Presse spinne l’histoire comme ça.

    C’est comme Sarah Palin, rien à voir avec le Tea Party original.

    Ça vient des supporteurs de Ron Paul le Tea Party, et ce fut récupéré par le mass media.

    L’establishment a peur des idées de Ron Paul, parce que la vérité fait peur.

    Vous pensez que c’est pas important, ce que je raconte?

    Regardez l’article de La Presse et demandez-vous ceci :

    Quelle serait la différence si le journaliste avait rapporté la nouvelle autrement?

    Plus d’un million de personnes lisent La Presse chaque jour.

    Quelle différence ça ferait si le journaliste racontait l’histoire du ‘Tea Party’ correctement?

    Avez-vous déjà pris le temps d’écouter ce que racontait Ron Paul dans la campagne pour l’investiture du parti républicain?.

    En tous les cas, voici le vidéo du tout premier ‘Tea Party’ en 2007 à Austin au Texas.

  36. Aimé Laliberté

    La même journée, le 17 décembre 2007, le ‘tea Party’ a été célébré dans plusieurs villes américaines, dont à Santa Monica (Californie),

  37. Aimé Laliberté

    13 octobre 2007 Grand Central Station N-Y

  38. Aimé Laliberté

  39. Aimé Laliberté

    Tous des bullshitters, sauf Ron Paul

  40. Aimé Laliberté

    Des tricheurs aussi, écoutez ce vidéo du mois d’avril 2010.

    On parle d’éliminer les straw polls pour empêcher Ron Paul de les gagner.

  41. Aimé Laliberté

  42. Aimé Laliberté

    Louis Saint_laurent parle du gouvernement mondial à la 1ère runion de l’ass. géné de l’ONU:

    [audio src="http://www.garscontent.com/2007/701_Janvier/19/946-Londres-Louis-Saint-Laurent-assiste-a-la-premiere-reunion-de-lAssemblee-generale-des-Nations-unies-EXTRAIT-13-jan-1946-c.mp3" /]

  43. .
    Vidéo: l’Agenda 21

    Directement dans votre face, l’agenda de gouvernance mondiale en passant par la grande fraude du réchauffement climatique causé par le CO2:

    Agenda 21 For Dummies

    The Real CLIMATEGATE THE AGENDA 21

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s