John Turmel est l’invité de l’Autre Monde – Alternative à l’usure bancaire destructrice

Par François Marginean                                                          Image Flickr by jah~

Une émission spéciale dans laquelle cet homme de 59 ans nous explique comment le système bancaire, la création de la monnaie et l’inflation fonctionnent. Une bonne partie de l’interview est consacrée à la solution à ce système qui est volontairement fait sur mesure pour appauvrir les gens. Une superbe solution qui est déjà appliquée à certains endroits dans le monde et qui fonctionne à merveille. Il y a plus que de l’espoir, il y a vous et des solutions prêtes à nous propulser dans une nouvelle ère pour l’humanité où la pauvreté n’existera réellement plus !

Ne manquez pas cela !!

Télécharger l’émission intégrale du 21 octobre 2010 pour une écoute audio au format mp3 ici:

L’Autre Monde 21 octobre 2010

90 min / Radio de l’UQAM, CHOQ FM

Soyez de la partie les jeudis dès 11h sur les ondes de CHOQ FM, la radio officielle de l’UQÀM, l’alternative à Montréal et dans le monde!

Pour en savoir plus sur John Turmel et son alternative à l’usure bancaire destructrice :

http://johnturmel.com/

La suite c’est ici: http://www.youtube.com/user/Stef2892#g/c/64A53E2302722604

Les blogs de l’Autre Monde c’est ici :

http://lesnouvellesinternationales.bl…

http://www.lepost.fr/perso/stef2892/

Pour vous abonner en Podcast à l’Autre Monde, utilisez ce lien :

http://archives.choq.fm/xml/lautremon…

Pour vous abonner aux tweets de l’Autre Monde c’est ici :

http://twitter.com/choqlautremonde

—————————————————————————————

Canada et Québec

Les SEL au Québec

MONTRÉAL, LAVAL, RIVE-NORD, RIVE-SUD, ESTRIE, QUÉBEC, STUKELY, LACHINE/LASALLE & ses environs, LAURENTIDES, SUROÎT (Salaberry-de-Valleyfield), etc.

C’est Le Forum

http://sel.leforum.eu

_________________

Bienvenue à SEL’idaire

Vous avez entendu parler des Systèmes d’Echange Locaux (SEL) ? Consultez la Définition du SEL

SEL’idaire tient à jour :

Un Annuaire des SEL en France et une Carte de France des SEL

Un bulletin trimestriel Echanges : la lettre de Selidaire

Un Agenda des Blé, réunions et fêtes SEL

Un guide SEL Mode d’Emploi

SEL’idaire participe à :

Des manifestations dans le domaine de l’économie solidaire

La création de nouveaux SEL

L’organisation des Rencontres Annuelles InterselS’INSCRIRE

18 Commentaires

Classé dans Actualité, économie, François Marginean

18 réponses à “John Turmel est l’invité de l’Autre Monde – Alternative à l’usure bancaire destructrice

  1. C’est drôle, car je pensais que cette entrevue entrainerait plusieurs réactions puisqu’elle est met en lumière une solution pratique pour se débarrasser des banquiers privés et de l’ingérence du gouvernement avec leur système fractionnaire bancaire basé sur la dette et les intérêts composés, mais le silence règne. Je pense que c’est une des plus importantes émissions depuis le début en 2007 en teneur d’informations capitales et de solution directe et attestée, donc par rapport à sa teneur porteuse pour notre futur.

    Ne vous arrêtez pas à la qualité du son ou à l’accent de John Turmel, il y a tout à gagner à l’écouter, à la télécharger et à la propager à toutes vos connaissances.

    La solution est maintenant entre vos mains. La pauvreté financière n’a pas besoin d’exister, dès maintenant. Et les riches banquiers privés internationaux n’ont pas besoin d’exister eux non plus, avec leur contrôle incroyable sur nos pays, nos politiques et le futur de l’humanité.

    Mes respects,

    François Marginean

  2. Bonjour François

    Nous vivons dans une « démocratie » médiatique – qu’on pourrait appeler aussi une « dictature par persuasion » – justement parce que les gens sont arrêtés à l’apparence… et que seul un changement quantique de la nature humaine permettrait qu’ils en sortent… ce qui prendra bien du temps.

    J’ai bien sûr écouté et apprécié le texte de Turmel, mais, après 30 secondes, je me disais que tu aurais touchée plus efficacement l’auditoire en présentant Turmel en 3 ou 4 articles en forme d’interview.

    Je te mets en lien un article que j’ai écrit il y a longtemps.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/13/066-strip-tease/

    Pierre JC

  3. Aimé Laliberté

    Salut François,

    Je dois avouer que je n’ai pas écouté l’entrevue de Jihn Turmel, mais j’ai visité son site et cela me parait très intéressant. Je vais écouter l’entrevue un peu plus tard, et te ferai part de mes commentaires à ce moment.

  4. Merci à vous deux. J’attends vos commentaires, cher Aimé.

    Pierre, c’est pas une mauvaise idée que d’écrire une série, mais il me faudrait carrément une équipe de rédacteur à mon service pour y arriver! Je me disais que l’entrevue audio était déjà une bonne source d’information et déjà livrée au lieu d’avoir à tout reproduire en écrit, ce qui nécessiterait un travail assez colossal.

    Pour ce qui est du changement quantique, je crois qu’il est déjà en train de se produire, mais que peu de gens le perçoivent alors qu’il commence à peine à ce manifester dans la sphère physique de notre monde. Mais au niveau de la conscience et spirituel, ça bouille!

  5. Marc Lafontan

    j’ai pas la connexion pour écouter de l’audio ou des vidéos, sorry François … toi t’as besoin de rédacteurs, moi de la haute vitesse …

  6. Druide

    LENDERS’ USURY CAUSES DISTRESS
    http://www.pbase.com/slug/image/25978

  7. Aimé Laliberté

    Bonjour François,

    J’ai pris le temps d’écouter cette entrevue de John Turmel, laquelle est très instructive.

    Je vais la distribuer à mes proches qui croient encore que les billets de banque sont appuyés sur des réserves d’or.

    Ce serait hilarant, si ce n’était pas si triste.

    Tout le monde devrait écouter et réécouter cette vidéo jusqu’à ce qu’ils comprennent comment le système monétaire fonctionne. Une grande tragédie, qui pourrait toutefois être corrigée, si tout le monde n’était pas si passifs.

  8. Merci beaucoup, Aimé, pour votre impression d’après écoute. Venant de vous, qui êtes vachement bien éduqué et informé à propos de tout cela, je prends votre feedback très au sérieux. Si seulement 10 ou 20% de la population était au courant des informations révélées dans cette entrevue, le système ne pourrait plus fonctionner comme il le fait présentement et nous serions de beaucoup plus avancés. Mais le système continue de fonctionner selon sa fonction première, c-à-d d’appauvrir la population en général pour enrichir une petite classe de gens hyper riches (parce qu’ils créent carrément l’argent ex-nihilo en plus de charger des intérêts sur cet argent magique créé de nul part), que par le consentement inconscient et malheureux de la population. On parle toujours d’argent, l’argent ci, l’argent ça, mais même pas 1% de cette population sait vraiment comment fonctionne le système bancaire et le principe de la création de la monnaie. Incroyable, mais vrai.

    Une réflexion s’impose, surtout à la lumière de cette crise (provoquée volontairement) économique qui frappe la planète en entier et qui ruine des millions de personnes, vide leurs fonds de pension, leur fait perdre leurs maisons et dévalue leur argent.

    Merci encore!

  9. Druide

    Chiemgauer est le nom d’une monnaie régionale , semblable au système d’échange local français, qui a commencé en 2003 à Prien am Chiemsee, Bavière,…
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Chiemgauer

  10. Druide

    http://revisionistreview.blogspot.com/2010/10/preserving-memory-and-teaching-of-ezra.html
    28 oct. 2010
    Preserving the Memory and the Teaching of Ezra Pound

    by Michael Hoffman | Coeur d’Alene, Idaho

    « Bank-paper must be suppressed, and the circulating medium must be restored to the nation to whom it belongs. » (Thomas Jefferson to John Wayles Eppes, Monticello, June 24, 1813).

    « I sincerely believe, with you, that banking establishments are more dangerous than standing armies; and that the principle of spending money to be paid by posterity, under the name of funding, is but swindling futurity on a large scale. » (Thomas Jefferson to John Taylor, Monticello, May 28, 1816).

    “Neither he (Benito Mussolini) nor T.J. (Thomas Jefferson) was interested in, nor bamboozled by money.” (Ezra Pound, Jefferson and/or Mussolini, p. 64).

    This Saturday, Oct. 30 will mark the 125th annniversary of the birth of poet/philosopher Ezra Pound in the frontier town of Hailey, in what was then the “Idaho territory” of the United States.

    To honor his memory and perpetuate his campaign for justice in economics and against the authority of money in government and society, Independent History and Research is reprinting his classic text, Jefferson and/or Mussolini, which has been out of print for forty years.

    Pound’s union of Jefferson, the small government populist, with Mussolini the Fascist, will certainly strike the reader as the oddest of conjunctions. Prof. Alec Marsh decodes the paradox:

    “…Pound’s critique of capitalism…is purely Populist, certainly not Fascist. Pound was against militarism…and had little interest in youth cults, mass spectacles or mystic Italian nationalism, which he seems to have accepted simply as the Italian way of doing things. What fundamentally interested Pound in Italian Fascism was the possibility it offered for what Emilio Gentile has called ‘the conquest of modernity.’ That is, Pound admired the attempt by Mussolini to overcome and control the impersonal economic forces unleashed by modernization. Volitionist economics is an attempt to formulate a practical program for those who have the will to master the forces of modernity — a will that Mussolini had in abundance….It seems clear that the man, not the party, interests Pound. And Pound is interested because he thinks that Mussolini might enact the economic reforms necessary to restore social justice…” (Money and Modernity: Pound, Williams, and the Spirit of Jefferson).

    If one knows anything of the history of western civilization’s struggle against usury, from the ancient Greeks to the medieval Catholics, from William Shakespeare to C.H. Douglas, a glaring contradiction will be found not in a conjunction of an American and an Italian revolutionary, but in the appropriation of Jefferson by Glenn Beck, the Fox TV disciple of the greed-is-good Khazar-capitalist, Ayn Rand.

    Beck has plenty of friends in Pound’s native state. In Idaho we have a tabloid called the Capitalist Papers which is where the Tea Party and well-intentioned patriots like Phil Hart advertise and are afforded a forum.

    Raul Labrador, Idaho’s “conservative” Republican candidate for Congress, is a shill for the corporate transfer of America’s wealth to China. His campaign is against “Obamacare” and government spending (except for spending on the national police state and overseas neocon empire). Nancy Pelosi is his cuss word; Ben Bernanke gets a pass.

    Jefferson and/or Mussolini is not a book we intend to distribute to Idaho ignoramuses and expect that they will have a “Eurkea!” moment after reading it. It’s not a book for the completely ignorant. Pound was old school. He dealt in what the Scholastics called “First principles.” His thought patterns and arguments are lush with profundity, paradox and poetry.

    Pound was not a snob, however. Like Jefferson, he was a man of the people despite an I.Q. that was off the charts. He cared intensely for the welfare of the poor and the workers. He was big on common sense and intuition and he would cherish a vision of an Idaho mountaineer in 2010 trying to parse his prose by a wood-fired stove.

    We’re not promoting Jefferson and/or Mussolini as one of those supposed “blockbuster eye-opener books!” which is guaranteed to generate instant enlightenment in the reader. Since when is education anything other than a lifetime project?

    Pound’s book should be in the library of every person who aspires to be learned — we do advance that thesis and trust that it is not hyperbole.

    There is no substitute for true education. One can obtain the appearance of learning by sitting at the feet of Glenn Beck and his chalkboard. Image and appearance are what modern America is all about. Mountebanks like Beck invoke the America of the past as a front for their support for anti-American usury banking and Israeli hot and cold foreign wars; the latter now being waged against Iran, where sanctions are beginning to destabilize the economy of a nation rooted in opposition to usury, and which is a threat to no one except those who believe they have a license to murder Palestinian and Lebanese civilians.

    From out of this nightmare arises the writer who gave us the Pisan Cantos, the intellectual who wrote the ABC of Reading, and the courageous campaigner for economic justice who penned Jefferson and/or Mussolini.

    Reading Pound’s book is a journey into a great mind. We make no warranties concerning the degree to which it will “change your life” or “wake up your neighbors.” The extent to which this book can exalt your spirit and stimulate your mind depends on the extent of your own personal character and ennoblement.

    Let’s face it, most of us are not spending our days making our way through the 100 Classic Books of Western Thought. Most of us spend our reading time on newspapers and the Internet. We haven’t read Aristotle or Augustine, Chaucer or Dickens, or if we did it was ages ago, in a stuffy classroom with a mediocre teacher, and from a motivation to pass a course rather than lift up our heart and mind.

    Pound’s little volume fills a two-fold void. First, it starts us on our peregrination back to the tried and true paths and founts of our civilization which the Glenn Becks of our world have suppressed. Second, it serves as a sign of contradiction to the literati of America and Europe as they meet over the next days and weeks to celebrate the 125th birthday of a domesticated Ezra Pound, shorn of his lion’s mane. They want to forget that there was a reason he was locked up for twelve years by the U.S. government and it has to do, then as now, with the life-and-death struggle with the Money Power, the evil which underlies every other evil (Matthew 6:24; 1 Timothy 6:10).

    Alas, in this economy, our own publishing enterprise is no longer what it once was, as buyers and donors drop by the wayside. Therefore, we are no longer able to order a thousand copies of a book at a time, with the resulting advantageous economy of scale that such quantity purchases afford. In our straitened circumstances, wherein we are fighting to stave off bankruptcy, we have engaged the services of the print-on-demand publishing trade. By this means we finance the printing of books based on the advance orders we receive from individual readers. If you choose to order, please allow up to four weeks for delivery. Overseas please allow up to five weeks (figuring an average of an extra week for air mail).

    JEFFERSON AND/OR MUSSOLINI (quality paperback; 138 pages), $17.95 plus postage and packing. Please do not send just $17.95 or your order will be returned. You must also pay for shipping (see below).

    You can order by credit card at this link
    http://revisionisthistorystore.blogspot.com/2010/03/michael-hoffmans-online-revisionist.html
    Or you can pay with a US check or US Money order, as follows:
    U.S. customers send $21.00 postpaid.
    Canadians send US$26.00 postpaid. Foreign/Overseas send US $28.00.
    Order from: Independent History and Research, Box 849, Coeur d’Alene, Idaho 83816 USA.

    Happy Birthday Ezra!
    May we never forget the price you paid for telling the truth about money!

  11. Claudius

    J’ai écouté longuement l’entrevue la semaine dernière, mais je ne me suis pas rendu jusqu’à la fin. Moi, je considère que le système actuel perpétue le mal tout seul, qu’on le veuille ou non. Les politiciens sont élus aux élections. Devoir du citoyen d’aller voter et une élection demeure valide même avec très peu de vote. Les politiciens sont le bras droit des banquiers, parce qu’ils ont à coeur de payer la dette, coûte que coûte avec intérêts composés, même si mathématiquement, c’est impossible. Ils font donc parti du problème. Ils vont nous combiner bientôt le déficit zéro avec un intérêt à payer sur la dette hors contrôle. Il ne peut y avoir équilibre budgétaire s’il y a une hémorragie massive simplement à cause de l’intérêt à payer. Ce sera un cocktail fatal pour ce qui reste de vitalité économique au Québec et ailleurs. S’il rentrait autant d’argent dans l’économie qu’il en sort, il y aurait un équilibre, mais il n’y aura jamais d’équilibre réel avec les paiements sur l’intérêt de la dette à moins de sauver du temps en liquidant tout les actifs que nous avons en devenant toujours plus pauvre et en payant plus pour tout. Autre aspect du problème, il n’y a qu’une seule monnaie officielle pour payer tout légalement. Essayez donc de payer de l’essence pour votre voiture avec de la monnaie de troc, impossible ! Le caissier va vous regarder de travers ou bien il va appeler la police… Et on a tous besoin d’essence pour fonctionner. Pourtant, en Argentive, ils ont surmonté de gros problèmes économiques en contournant la monnaie officielle qui les menaient tout droit au précipice, parce que la monnaie officielle en pénurie contrôlée asséchait tout le fonctionnement de l’état, avec une hausse vertigineuse du chômage, pas parce que les gens étaient plus paresseux, mais parce que l’argent devenait rare. Une machine a besoin d’huile pour fonctionner. Enlève l’huile d’une machine en marche et le moteur va se briser. Alors après 2001, la population s’est donné une monnaie de troc au grand désaroie des banquiers et des dirigeants. Il faudra un jour s’instruire des argentins, mais ça sera quand la population commencera à avoir faim, pas avant. La population réagit quand elle est au pied du mur, pas avant…
    J’ai aimé l’exemple de la piscine que John nous a donné comme quoi on ne peut pas redonner plus d’eau qu’on en a mis dedans, mais nos politiciens aiment mieux ignorer ce petit problème mathématique qui crève les yeux pourtant. Ce n’est pas de l’ignorance de leur part, c’est de la complicité.

    Je crois que tu as une excellente vision de la situation, et on dirait qu’il est maintenant plus facile de parler d’économie avec toi qu’avec celui qui fait sa chronique le jeudi… Bravo François pour ton travail !

  12. Terez L.

    Bonjour François,

    Entrevue très intéressante. Merci d’avoir amené ce sujet sur la table.

    En complément à ton émission quelques autres ressources qui vont dans le même esprit et qui gagnent à être connues, dont Chris Martenson et son « crash course » qui explique bien les effets pervers de l’intérêt et ce qu’est une courbe exponentielle. Le cours est disponible en anglais, en français et en Espagnol.

    http://www.chrismartenson.com/crashcourse

    Ici au Québec, il y a Isaac Isitan et son documentaire « ‘L’argent » qui dénonce ce terrorisme instauré par l’usure dont l’humanité s’était longtemps méfié. Tous les documentaires de ce monsieur et de sa complice Carole Poliquin sont à voir.

    http://www.lesproductionsisca.ca/fr/films.htm

    Il y a aussi les « Villes en transition » qui comptent quelques initiatives au Québec et font aussi la promotion de différents types de monnaies locales.

    http://villesentransition.net/transition/

    Il y a aussi les accorderies qui sont un système d’échange de services qui visent à mettre fin à l’exclusion.

    On peut avoir des infos à http://www.accorderie.ca/

    Un autre monde est possible et les outils sont là. A nous de se les approprier.

  13. @Druide et Claudius

    Commentaires pertinents. Claudius, votre référencee à l’Argentine est tout à fait légitime. Turmel en parlait. Nous allons passer à travers ce que d’autres pays ont vécu avant nous. Nous avons beaucoup à apprendre de leurs expériences positives pour s’en sortir dans l’après-crash de l’économie qui s’en vient.

    @Terez L.

    Merci pour ces liens forts utiles que vous avez partagé. C’est comme cela qu’on s’enrichit tous les uns les autres. C’est ensemble que nous sommes forts. Mes salutations!

    François M.

  14. Terez L.

    @Claudius

    Parfaitement d’accord avec ta vision et aussi avec le fait que la façon qu’a François d’aborder l’économie est beaucoup plus en phase avec la réalité que celle du chroniqueur du jeudi, comme tu l’appelles.

    J’ajouterais que les gens qui utilisent présentement les monnaies alternatives à Montréal, vu que c’est l’endroit que je connais et dont je peux parler, sont en général des travailleurs autonomes, petits artisans, petits commerçants ou professions libérales. Ces monnaies sont utilisées pour échanger des services (massages, cours de chant ou de peinture, gardiennage des animaux domestiques) qu’on ne consommerait pas s’il fallait les payer avec la monnaie habituelle. Pour l’instant, ces monnaies sont utilisées plus pour le « petit extra » que pour l’essentiel.

    Avant qu’on puisse s’en servir pour notre subsistance, il y a encore beaucoup à faire.

  15. Claudius

    Mes salutations à Terez. On n’a pas eu encore la chance d’échanger, mais je vois que tu as les idées à la bonne place. Au moins, on est quelques uns ici qui sommes d’accord, mais j’en reviens pas. Les intervenants n’en ont que pour la chronique à tribord ces jours-ci …
    Je viens de trouver un article sur Alterinfo publié le 19 Octobre 2010 et qui va dans le même sens que l’article de François.

    La loi Rothschild, cause de l’endettement de la France.
    http://www.alterinfo.net/La-loi-Rothschild-cause-de-l-endettement-de-la-France_a50918.html

    On voit vraiment ici que la France a eu au moins un dirigeant entièrement dévoué à la perte de son pays. En tout cas, M. Pompidou par un petit bout de loi va faire sombrer tout son pays dans la misère 40 ans plus tard. Il s’en fout maintenant, parce qu’il est mort l’année d’après, un an trop tard… Au moins, il y a des gens qui sont en mesure de pointer le bobo à l’origine, mais est-ce que ça serait difficile de modifier la loi en question, au plus simple, avec du liquid paper si nécessaire…
    Ça coûte une piasse chez Dollarama…
    Quand une loi n’est pas bonne, ou même mauvaise on la change il me semble, à moins que les dirigeants aient d’autres maîtres à servir que la population… N’importe qui pourrait s’en douter.
    Vive la démocrassie…

  16. Terez L.

    @Salut Claudius

    Ça fait une couple d’année que le sujet me passionne et m’interpèle. J’ai été lire ton lien et j’avais lu un article similaire sur le Grand Soir:

    http://www.legrandsoir.info/Omerta-sur-les-faux-monnayeurs-des-temps-modernes.html

    Je suis contente de voir que cette information circule de plus en plus.

    Et pour ce qui est de voir ces lois changer, nos corsaires modernes ont trop à perdre. Il va falloir être un peu plus nombreux à dénoncer les arnaques de nos « zélites ».

  17. Claudius: « Pourtant, en Argentive, ils ont surmonté de gros problèmes économiques en contournant la monnaie officielle qui les menaient tout droit au précipice.. Alors après 2001, la population s’est donné une monnaie de troc au grand désaroie des banquiers et des dirigeants. Il faudra un jour s’instruire des argentins. »
    Jct: http://johnturmel.com/kotplati.htm contient les videos qui decrivent mes rapports qui ont suivi les developements en finances communautaires en Argentine depuis 1985 et qui expliquent comment ils ont pu etre ruines en 2001 et ont pu payer toute leur dette externale in 2006!

    Terez L: « Ici au Québec, il y a Isaac Isitan et son documentaire « ‘L’argent » qui dénonce ce terrorisme instauré par l’usure dont l’humanité s’était longtemps méfié. Tous les documentaires de ce monsieur et de sa complice Carole Poliquin sont à voir. http://www.lesproductionsisca.ca/fr/films.htm
    Jct: Oui, voir le desespoir des Argentins qui a precede leur joie une fois que les Systemes d’Echange Locaux commencerent m’ont beaucoup inspire. J’ai fait la traduction en Anglais! Ce qui me desole c’est que les financiers du video no l’ont pas laisse etre mis en ligne. Presque personne ne l’ont vu. Et un rapport: ISCA Argentina problem video Part #1 http://www.youtube.com/watch?v=jHPkKPjkwyk

    « Il y a aussi les accorderies qui sont un système d’échange de services qui visent à mettre fin à l’exclusion. » On peut avoir des infos à http://www.accorderie.ca/ Un autre monde est possible et les outils sont là. A nous de se les approprier. »
    Jct: Ils ont donne une presentation au meme Forum Social du Quebec que moi!

  18. Merci pour les informations fournies très bonne journée, jour heureux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s