Mille raisons de ne pas faire confiance aux « autorités »

Par François Marginean

Image Flickr par terrenoire

Théorie du réchauffement climatique – aucun consensus (et la tyrannie des réchauffistes)

Le slogan de ceux qui croient au réchauffement climatique causé par l’homme est que la science aurait définitivement prouvé leur théorie et qu’il y aurait donc un « consensus scientifique » à ce sujet. Pourtant, cela ne pourrait pas être plus éloigné de la réalité. Voici une liste de 800 documents rédigés par des scientifiques respectés et honorifiques qui questionnent ou contredisent la théorie du réchauffement climatique anthropologique. La science n’est pas une question de « consensus » et en ce qui concerne la climatologique, elle est loin d’être à point et surtout, d’être définitive.

Et qu’est-ce que cette « science » lorsqu’elle est manipulée et tordue pour produire les résultats désirés? David Evans a publié une collection de photos qu’il a rassemblé dans ce document (PDF) démontrant la nature frauduleuse de l’arnaque climatique perpétrée par plusieurs à l’intérieur de l’establishment scientifique occidental. Ces photos mettent en lumière la localisation des thermomètres climatiques officiels qui sont intentionnellement placés proche de sorties extérieures d’unités d’air climatisé, et de sortie de ventilation, ou même en position de recevoir des jets de courants d’air chaud provenant d’avions à proximité, alors que d’autres de ces thermomètres manquent pas carrément. Troublant et incroyable.

Cette hystérie frauduleuse du réchauffement climatique causé par l’homme n’a d’autre but d’enrichir quelques individus et de servir à installer une gouvernance mondiale (tyrannique) pour manipuler les gens à accepter un contrôle complet sur leur vie « pour leur propre bien ». Le premier pas concret vers cet objectif est sur le point d’être mis à l’essai sur l’ile de Norfolk, en Australie. La population va peut-être bientôt devoir demander la permission aux réchauffistes pour manger. Il n’y a pas d’exagération lorsqu’on dit que le réchauffement climatique est le dernier outil des totalitaires.

Financé à l’ordre de $390 000 par le Conseil australien de la recherche et approuvé par le ministre de la science de la gauche socialiste Kim Carr, cette expérience verra des chercheurs de l’Université de Southern Cross distribuer des « cartes de carbone » aux volontaires qui habitent sur l’ile de Norfolk. Le plan est de mettre ces habitants sur un rationnement pour combattre le réchauffement climatique ainsi que l’obésité. Si ce projet fonctionne bien, il pourrait être étendu à l’ensemble du territoire australien. Et éventuellement, jusqu’à vous.

Chaque fois qu’il achèteront du pétrole, de l’électricité ou un vol aérien, ils se verront déduire des « unités de carbone » de leur réserve fixe allouée disponible sur leur carte. Des unités en plus seront perdues chaque fois que les gens achèteront des aliments gras ou d’autres qui sont importés sur de longues distances. À la fin de l’année, s’il reste des unités de carbone, ils pourront choisir de les vendre, mais s’ils auront dépassé ce qui leur aura été alloué, ils devront en acheter plus. Le truc est que chaque année, le nombre d’unités de carbone permis sera coupé, entrainant ainsi leur augmentation de prix et par ricochet, celui du prix de la nourriture et du pétrole parce que l’idée est de couper dans l’émission des gaz à effet de serre et de rendre les gens de Norfolk mince et moraux. Mais la question qui se pose est que se passe-t-il si les gens viennent qu’à manquer d’unités de carbone et qu’ils ne peuvent plus se permettre d’acheter des unités supplémentaires pour se procurer du pétrole, de l’électricité ou de la nourriture? On laisse les ces personnes et leurs enfants devenir affamés?

Les étranges activités de BP dans le golfe du Mexique

Lors d’une conférence de presse le 19 septembre 2010, BP a confirmé que les opérations de colmatage du puits du MC252 dans le golfe du Mexique étaient maintenant complétées. Depuis que ce puits (n’y en a t-il qu’UN SEUL et ont-ils vraiment été colmatés?) a finalement été confirmé comme colmaté, BP a complété le processus de boucher ce puits et de l’abandonner. Ils ont aussi commencé le démantèlement et la récupération l’équipement, ainsi que la décontamination des navires ayant été utilisés dans la région du site du Deepwater Horizon. Le coût de ces opérations de nettoyage, de colmatage du pétrole et de dédommagement depuis le 19 septembre se chiffre à environ 11,2 milliards de dollars.

Ce qui est bizarre, c’est que les activités sur le site, au lieu de diminuer et de se résorber, ne font qu’augmenter. Le nombre de bateaux travaillant dans la région ont augmenté ces derniers temps et il y a maintenant une nouvelle plateforme de forage en haute mer qui vient de se joindre à l’armada: le West Sirius. Sur ce site, il est possible de trouver le positionnement de cette nouvelle plateforme de forage pétrolier qui vient s’ajouter aux deux autres déjà présente dans le secteur du réservoir du Macondo. Le West Sirius s’y trouve depuis le 27 octobre dernier. S’il était envoyé pour remplacer une des deux premières plateformes, pourquoi sont-elles toutes encore sur place? Ces deux plateformes nommées DD2 et DD3 sur les images ont été originellement commissionnées pour forer les puits de secours C et D depuis le mois de mai. Chacune de cette plateforme coute entre un demi million et un million de dollars américains par jour. Pourquoi est-ce que BP voudrait trois plateformes dispendieuses à ce site?

Cela n’a aucun sens, spécialement lorsqu’il n’y a eu aucune annonce officielle de nouveaux forages au site du Macondo. A-t-on besoin de trois plateformes couteuses pour percer un nouveau puits? Cela cache-t-il un problème dont la population ignore? Dossier à suivre…

Harper pense à demeurer en Afghanistan jusqu’en 2014

Pourquoi sommes-nous en Afghanistan? Est-ce qu’on s’en rappelle? Cela fait si longtemps que nous y sommes qu’on en vient qu’à se demander ce qu’on fait encore là, quelle est notre « mission », quel est le but de tout cela. Pendant qu’on se pose ces questions, le secteur de l’armement et militaire privé fait des tonnes de profits, car disons-le clairement, ces guerres en Irak et en Afghanistan sont semi-privées. Il y a autant, sinon plus, de personnel provenant de compagnies privées qu’il y a de soldats réguliers et de personnel militaire reliés à l’armée. Lorsque des guerres rapportent autant au secteur privé, il va sans dire qu’ils ont tout intérêt à ce que ces guerres s’éternisent le plus longtemps possible. Ils sont sur la bonne voie: la guerre en Afghanistan a déjà duré plus longtemps que la Deuxième guerre mondiale et la guerre du Vietnam; un fait qui est loin d’être anodin.

Le Canada a commencé sa participation à cette guerre et occupation militaire à la fin de 2001. Depuis, il a été bien établi que cette guerre est simplement illégale et immorale. Le gouvernement canadien nous avait vendu le concept en se drapant des couleurs fades de la défense de la démocratie, de vouloir aider les femmes opprimées et de défaire les Talibans maléfiques que les États-Unis avaient auparavant laissé prendre le pouvoir, ces Talibans qu’ils accusaient alors de cacher le vilain Ossama Bin Laden, ou Tim Osman, l’homme de la CIA.

Depuis, le Canada nous avait promis de se retirer rapidement un coup la mission accomplie. Résultat, les femmes sont en pire situation qu’avant 2001, les Talibans contrôlent presque tout le territoire et les troupes de l’OTAN subissent des pertes de vie grandissante, avec 2009 et 2010 étant les pires années depuis le début de cette mésaventure colonialiste et impériale. La majorité des Canadiens et surtout des Québécois étant contre la participation infâme de nos troupes à occupation de l’Afghanistan, le gouvernement canadien nous propose des échéanciers pour se retirer, mais chaque fois que la date butoir arrive, il décide, contre notre gré, de poursuivre et de demeurer en Afghanistan quelques années de plus.

La dernière fois, le Premier ministre Stephen Harper avait promis de retirer les troupes canadiennes en 2011, mais voilà qu’encore une fois, les autorités songent à garder sur place des centaines de soldats jusqu’en 2014. La mission doit se poursuivre. Cette fois, les soldats auraient un rôle hors-combat, d’entrainement des forces afghanes en coopération avec l’OTAN. La décision pourrait être prise rapidement pour régler la question en vue du sommet des dirigeants de l’OTAN à Lisbonne, Portugal, le 18 novembre prochain.

Conclusion

Finalement, les autorités ne portent pas à la confiance, loin de là. S’ils sont des autorités, ils ne le sont que dans le domaine du mensonge, de la tricherie et de la manipulation. Prenons garde et soyons conscients…

62 Commentaires

Classé dans Actualité, François Marginean

62 réponses à “Mille raisons de ne pas faire confiance aux « autorités »

  1. Sun Tzu

    @ Louise
    Vous avez de très bonnes lectures Louise JPP c’est incontournable .

    @ Marc
    Je ne suis pas géologue mais j’aimerai qu’on m’explique pourquoi seul la moitié la plus pauvre de Haïti a été touchée à ce point .
    Aucune information ne m’a indiqué que l’autre moitié était construite aux normes anti-sismiques .
    Si quelqu’un peut m’expliquer pourquoi il n’y a pas eu propagation de l’onde …

    Depuis le 11 septembre j’ai beaucoup de mal avec toutes les coïncidences !

  2. Aucune idée Sun… les armes dites « climatiques » existent ..je ne fais que franchir le pas sur leur utilisation …

    Hey François, j’ai vu que tu fais un carton sur News of Tomorrow avec ton billet, félicitations mon homme !!

  3. iota

    je me risque à faire l’hypothèse suivante et je demande votre avis.

    Il y a eu durant les années 90 de réels augmentations de températures sur notre planète par rapport au moyenne observé depuis une centaine d’année et plus. Nous avons aussi observé une augmentation de la température de tout le système solaire. Le principal responsable est le soleil et non l’homme.
    http://www.abovetopsecret.com/forum/thread221608/pg1

    Des ingénieurs du climat (dont David Keith) ont observés l’impact rapide et efficace du refroidissement du climat lors des éruptions volcaniques. Ils ont alors développés un programme d’épandage massive de millions de tonnes de barium, d’aluminium et autres particules réfléchissante dispersés par les avions qui forment
    les fameux chemtrails.

    L’effet semble bien fonctionner et grâce à ce programme la température de la terre s’est stabilisé mais pas le reste du système solaire.

    Voilà, j’ai encore beaucoup de recherches à faire avant d’arriver à une conclusion solide. Mais je n’ai pas lu personne qui avait risquer cette hypothèse jusqu’à maintenant.

    Pour ceux qui n’ont pas vu ce documentaire sur le sujet

  4. @ iota

    Ma recherche sur le sujet depuis bientôt 3 ans me laisse penser que vous avez une hypothèse tout à fait plausible.

  5. @ iota

    Je viens de terminé le visionnement de l’excellent documentaire que vous avez suggéré. Ce qui m’a réellement surpris est d’apprendre que les produits utilisés pouvaient rester jusqu’à deux ans dans l’atmosphère. Par mes observations personnelles, j’aurais plutôt crû à deux ou trois jours.

    Pour ceux comme moi qui le préfère avec sous-titre français : http://actu-chemtrails.over-blog.com/ext/http://www.dailymotion.com/playlist/x1g3xn_ActuChem_what-are-they-spraying-y#videoId=xfgolo

    Je vous invites à visionner celui-ci

    Dans l’ombre du ciel, on parle de l’obscurcissement. À 2.00 min, le climatologue David Travis explique comment il a pu étudier le phénomène entre le 12 et 14 septembre 2001 au États-Unis, les avions étant cloués au sol, il n’avait donc pas de trainées chimiques. Il a remarqué que l’écart thermique avait augmenté de façon très significative pour ces trois jours.

  6. « …David Travis explique comment il a pu étudier le phénomène entre le 12 et 14 septembre 2001 au États-Unis, les avions étant cloués au sol, il n’avait donc pas de trainées chimiques. Il a remarqué que l’écart thermique avait augmenté de façon très significative pour ces trois jours. »

    À ce sujet, il y aussi ce documentaire à voir:

    – Global Dimming
    47:44

    http://video.google.com/videoplay?docid=-2058273530743771382#

  7. @ François

    On parle du même doc-vidéo sauf tu as la version englissshhh. Hi! Hi!

  8. C’est bien ça, hein, c’est ce que je pensais, mais le début avait l’air différent. Bon, merci alors!

  9. pierrebourdon

    @ aux sceptiques
    Le journaliste et économiste Paul Craig Robert jette l’éponge… et dénonce l’omerta sur le 11 septembre.
    Paul Craig Roberts a été sous-secrétaire au Trésor sous l’administration Reagan. Il a été classé parmi les 7 meilleurs journalistes américains par le magazine Forbes. Écoutez ce qu’il a à dire….

  10. Plus de réchauffement climatique…



  11. La neige a -10 ou -20 ca se ressemble sur une photo.

    Francois, lit ce court article.
    Arctique : la pire fonte des glaces en 1400 ans
    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/environnement/2011/11/23/002-arctique-fonte-glaces-1400ans.shtml

  12. Les autorités (scientifiques) font des erreurs et je suis le premier a les critiquer mais quand je lis la masse d’erreurs que disent les gens sur internet, je me dis que finalement c’est pas si mauvais ces autorités (scientifiques) que la vox populo ou tout le monde donne son avis sur tout.
    Pour les autorités politiques c’est une autre histoire …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s