Asphyxie

Jean-Pierre Bonhomme

La semaine dernière le réseau TV5 a présenté une émission sur la
contamination de notre Terre. Le bilan n’a pas été rigolo, loin de
la. La terre entière est attaquée dangereusement par les poisons
désherbants et l’eau de nos estuaires, celui de la Seine pour
commencer, ressemble a celle des égoûts. Mais le pire, selon les
commentateurs c’est le nuage de particules fines qui enveloppe nos
villes, nos grandes villes – Paris en premier lieu!

Ces particules fines, soyons précis, sont celles qui attaquent les
cellules de nos propres corps; et celles-ci, les particules, ne sont
pas éliminées par les nouveaux systèmes de nettoyage des pots
d’échappement des voitures particulières et des camions : ce sont
elles que les citadins respirent allègrement sans trop les voir et qui
sont présumées causer divers cancers pénibles. Autrement dit
l’humanité est en train de s’asphyxier par la contamination des
moteurs a combustion. Ce n’est pas moi qui le dit! Les commentateurs
et les experts soutiennent qu’il y a un lien entre ces facons
actuelles de vivre et les graves maladies dont les cancers.

Devant ces faits nous pouvons comprendre que bien de nos concitoyens
soient désespérés et nous pouvons nous demander si la société n’est
pas en train de s’en aller sur le mur de son extinction. La fin
serait-elle proche? D’autant que les systèmes politiques sont loin
d’être des modèles de clarté, de transparence et de liberté. Votre
serviteur a pour sa part été souvent atteint par ces épisodes de
déprime environnementales, lui qui portait un regard constant sur les
contaminations par les poisons chimiques et les déséquilibres
physiques.

La politique, celle qui nous représente par les temps qui courent, au
Canada comme ailleurs dans le monde et particulièrement au Québec ne
paraît pas beaucoup venir a notre secours. D’abord, et ceci est
d’importance capitale,la politique s’intéresse peu au réaménagement
urbain et a la relation que l’urbain et son habitat doit entretenir
avec les personnes. Pourtant, tout est la. Organiser la ville pour que
la dépendance a l’automobile diminue ou disparaisse, voila qui est
radical et essentiel. Et puis, tout de suite après : cultiver la terre
sans trop de chimie!

Pourquoi cela? Parce que l’automobile est sacralisée par les temps qui
courent; elle est plus importante que tout le reste de l’activité
humaine, y compris la beauté de l’habitat des personnes. Motif de
désespoir?

Oui mais n’y a-t-il pas quelques petits rayons d’espoir a travers tout
cela qui pourraient annoncer des temps plus amènes, plus ordonnés?
J’en vois un, pour ma part dans l’action que prend la jeunesse arabe
pour se donner la liberté d’agir. Celle-ci pourrait ainsi a ne pas
vivre que pour les revenus du pétrole et donner a sa créativité une
autre direction….

Surtout si l’on considère que les réserves de pétrole ne sont pas
inépuisables. Parions qu’il pourrait y avoir la des motifs d’espérer
que les autocrates disparaissent… Quoi qu’il en soit nous pouvons
attendre un peu pour voir si la vie, la comme ailleurs, ne reprendra
pas le dessus avec un esprit nouveau.

Il est possible, aussi, que les États, les gouvernements, soient
bientôt obligés, par la force de l’opinion et les contraintes
physiques de revoir le design urbain pour le bien de l’humanité. La
Chine, embourbée qu’elle est dans sa bulle immobilière capitaliste
devra revoir ses attitudes et cesser d’imiter l’Amérique du nord pour
ce qui concerne l’aménagement urbain.

C’est du reste commencé. Elle accorde maintenant des fonds pour la
création de villes écologiques moins dépendantes sur la voiture
particulière; gestes que les États-Unis n’ont eux-mêmes pas commencé a
poser. Ceux-ci y arriveront bien un jour, eux qui consomment a s’en
étouffer.

La Thailande, elle, est moins développée; les piétons y sont agressés
violemment par un urbanisme débridé. Je m’y suis rendu récemment et
j’ai pu voir que ce n’est pas la un modèle communautaire. Le capital
et sa corruption frappent l’observateur comme un coup de poing; le
désordre urbain y est frappant, justement. La ville est quadrillée
d’autoroutes sur pilotis. Et mon hôtel, justement, jouxtait une de ces
désolantes infrastructures. Or de ma fenêtre, un jour, je les ai vus
les espoirs.

Les chemises rouges, par centaines de milliers, ont défilé – toute la
journée – sur cette dite autoroute en vociférant. Cette foule,
décidée, combattait quelque chose. Elle combattait le désordre urbain
et l’indifférence des autorités. Elle en avait marre et elle venait
changer les choses. Elle réclamait, entre les lignes, d’être libérée
des convoitises des élites du pays. A mon avis ces gestes vont porter
fruit et l’Asie ne s’en trouvera que mieux.

La vie, donc, peut permettre quelques espoirs. Et puisque Pâques s’en
vient, écoutons Luc lui qui cite les paroles de Jésus. ‘Il faut que le
Fils de l’homme soit livré aux criminels; qu’il soit crucifié, et que,
le troisième jour, il se relève’.

Oui il est possible que notre civilisation soit trop souvent livrée a
des personnages douteux et sans vision. Mais la possibilité des
renaissances est probablement encore possible. Personnellement je
voudrais bien voir la renaissance de la ville afin que celle-ci cesse
de rendre les citadins malades des particules fine, et que la beauté
finisse par l’emporter sur le désordre.

27 Commentaires

Classé dans Actualité, environnement, Jean-Pierre Bonhomme

27 réponses à “Asphyxie

  1. Aimé Laliberté

    Bonjour M. Bonhomme,

    Je crois qu’il y a une part de désinformation dans votre reportage de TV5.

  2. Aimé Laliberté

    Il y en a en estie de la cochonnerie dans un chemtrail.

    Qu’ils commencent donc par arrêter de répandre de l’aluminium, du barium et des produits chimiques dans le ciel, après cela ils pourront mesurer la pollution des voitures.

  3. Aimé Laliberté

    Regardez cette vidéo et vous allez voir ce qu’il répande dans le ciel.

  4. Le terrible ravageur mélancolique que personne ne reconnaîtra

    Ah come-on Aimé, vous ne croyez tout de meigne pas à ces élucubrations d’avions laissant des traces chimiques?! 😡 👿
    C’est normal que ça condense dans la stratosphère les exhausts des avions… 😡

  5. LTRMQPNR,
    C’est long votre nom 🙂
    Je dois avouer que j’étais très sceptique au sujet des chemtrails. Ça n’a rien à voir avec les traînées des avions que l’on voit. Je vis au dessous d’un corridor…
    http://cantnotclick.com/chemtrails
    Entre autres…
    P.S.: C’est pas un nom, c’est un commentaire en soi. Si vous continuez, ça deviendra un article.

  6. Aimé Laliberté

    LTRMQPNR,

    Tu ne fais aucune recherche. Tu ne lis/regarde pas les liens et tu te fondes sur les média de masse pour formuler ton poinion. Je ne sais pas quoi te dire de plus. Je ne me trompe pas souvent.

  7. Aimé Laliberté

    C’est prouvé les chemtrails. Aucun doute là-dessus. Je les vois à tous les 3-4 jours, parfois plus depuis plusieurs années. En plus, ça fonctionne en conjonction avec HAARP, une autre affaire qui n’existe pas.

  8. Claudius

    @ Aimé

    Pour compléter un peu le portrait des Chemtrails, j’ai trouvé un vidéo en 2 parties. En anglais sous-titré en français pour le bénéfice des lecteurs.
    C’est en rapport avec les morgellons. Un médecin spécialiste explique.

  9. Ils ont obligé ,les campagnes de se vider ,plus de petites Fermes donc plus de petits Commerçants, Artisans, tous partis manger du poulet aux hormones ,puis ensuite les écoles ont été supprimé ,les postes ,ils sont arrivés à ne plus pouvoir se soigner ,plus de Dentiste même dans les petites villes où ils étaient encore 4où 5 voila une dizaine d’année ,les pharmacies aussi ont déserté ,ne parlons pas des usines ,acheté par des étrangers ,Chinois où autres avec des Subventions ,des avantages puis une fois les avantages finis ,eux demandent aux ouvriers ?employés de travailler une journée par mois ,où partir en Chine ,leur maison invendable ,qui veut acheter une maison où il n’y a pas de travail ;où faire 100km tous les matins ,Sarkosy a fait fermer les Cliniques ,Maternités ,Tribunaux des Sous Préfectures tous le personnels est obligé de faire des km ,Napoléon avait instauré ces Tribunaux pour que tous puissent avoir justice ,
    MAIS l’avantage pour ces Rapaces ,l’essence acheter? les bulletins de votes ,des clapiers ou les personnes vivent péniblement ,encore hier une Dame m’a dit je veux déménager car 3 incendies dans les parkings sous terrain en 2 mois ,,donc à minuit une heure du matin les pompiers font sortir tous les habitants car les fumées s’introduisent ,peut asphyxier ,comment voulez-vous que les habitants ne deviennent pas dingue ,la drogue partout ,une Société dégénérée ,sans âme des zombies manipulables à souhait
    Voila leur BUT

  10. « une autre affaire qui n’existe pas. »
    Vous voyez, votre côté ironique comprend bien les choses malgré-vous.
    Non ça n’existe pas ces conneries là, en fait, pas dans le sens paranoïde que vous leur donnez! Désolée, mais petite avatar fragile à l’impression d’être aboutie dans un congrès de SOUCOUPISTES RAÉLIENS! 😯 😯

    @Gaetan
    B-747, quad jet, 4 traces
    B-777, twin jet, 2 traces
    =========> Exhaust des moteurs simplement!
    Sombre Déréliction De Serres.

    B-777

  11. Ah cââaââlinne j'ai oublié de me déguiser

    @Aimé
    Ce qui est dommage cher aimé, c’est qu’en voulant vous réveiller, vous vous laissez endormir avec quelque chose de pire encore! Oubliez-ça le NWO, Papa Bush n’était pas capable de régler les problèmes dans son propre pays.

  12. Trinity

    @ACJOMD

    Je crois pas que ton discours rejoindra personne ici ! Ça fait longtemps que l’on est passé à un autre stade. Dommage que tu sois si fermé. As tu déjà pensé à faire NWO et Sarkozy dans google. Le résultat est stupéfiant.

  13. Sachez, magnifique petite créature que derrière les apparences se cache souvent une vérité troublante. Si vous apprenez à lire entre les lignes vous découvrirez facilement que Claudius est en réalité tenté par un cartésianisme rigide alors que M. Aimé songera sous peu à rejoindre les rangs de l’armée pour aller aider à établir ce qu’il croit être le nouvel ordre mondial. Je ne parlerai pas, sous peine d’être effacée, de notre ami Margi-en-personne qui en 2013 sera le porte parole officiel du B’nai Brith.
    Le destin des créatures de bloyes est parfois très très étonnant! 😯

  14. Terez L.

    En tous cas, chemtrails ou pas, en vélo à Montréal, ce qui irrite mes voies respiratoires, ce sont d’abord les fines particules des pots d’échappement de toutes ces voitures. Les liens entre ces particules et certains cancers et maladies cardiovasculaires commencent à être assez bien documentés par de nombreuses directions de santé publique à travers le monde.

    @Aimé
    Même si les chemtrails existaient, ce ne serait pas une raison pour minimiser le caractère toxique des particules fines. Ce serait comme de dire que, vu que j’ai la tuberculose, je ne devrais pas m’occuper de mon diabète. (non, non, ne vous en faites pas, je n’ai ni un ni l’autre)

    @Personnalités multiples
    Ouf! Quelle garde-robe vous avez! Et toutes ces perruques, ces burqas, ces avatars fragiles. Comment arrivez-vous à gérer ce si riche éventail?

  15. Je ne comprends pas: comment font-ils pour me reconnaître, moi qui ait un talent si naturel pour passer innapperçu?

    Ça ne se gère pas, pas du tout! 😯

    😳

  16. Aimé Laliberté

    @SD

    Au moins, tu as un bon sens de l’humour.

    @ Terez,

    Les gaz de tuyaux d’échappement ne sont pas agréables. Je suis d’accord avec vous Terez. Apparemment, l’éthanol maintenant ajouté au pétrole serait plus polluant que le pétrole. Peut-être que ça n’aide pas.

  17. Jean-Marie De Serre

    Monsieur Aimé Laliberté , l’éthanol plus polluant que le pétrole ; rajoutez – en , ça en est même dégueulasse , on prend de la nouritute pur les  »HUMAINS » pour faire du gaz. === Si au moins ce gaz servirait à autre chgose que faire la  » GUERRE  ».
    Jean-‘Marie DE Serre.

  18. Terez L.

    R’garde Aimé, je suis assez vieille pour avoir fait du vélo pendant les années soixante-dix, donc avant l’ajout d’éthanol et je me rappelle que ça puait quand même et que ça rendait les déplacements désagréables. Je ne sais pas c’est quoi ton trip à toujours vouloir faire dévier la conversation et à toujours minimiser l’impact de ce que les gens dénoncent en nous « informant » de menaces pire encore!

    Le billet parle du « maudit char » et de la trop grande place qu’on lui accorde. Pour quiconque aime marcher, pédaler et respirer un peu tout en conservant ses chances de demeurer en santé, il serait grand temps qu’on remette sérieusement en question la suprématie de ce fléau qu’est l’automobile. Et peu importe à quoi on les abreuve! Pour moi, l’amélioration sera qu’il y ait moins d’autos dans les rues, et pas qu’on les remplace par des autos électriques!

  19. Terez L.

    @SD

    Ne rougissez pas! Quand on a de si jolis atours, ça prendrait un talent surnaturel pour passer inaperçu!

  20. Aimé Laliberté

    Terez,

    C’est vrai que je suis pointilleux. Tu n’aimes pas les chars, et l’essence pue. T’as bien raison. On devrait interdire les véhicules à moteur et tous se mettre à rouler en vélo. Par contre, pendant qu’on va se défoncer sur notre vélo, on va respirer les particules radioactives de Fukushima. Ça ne sera pas agréable.

    Ca va être difficile aussi pour les livraisons et les déménagements. On pourraitpeut-être importer des Chinois et avoir des charettes avec un ou deux ‘moteurs humains’ attelés en avant et fonctionner comme ça.

    En ‘modernisant’ ainsi notre système de transport et en adoptant la charette à homme vapeur écologique et biodégradable, on pourrait économiser sur le remplacement de l’échangeur Turcot, créer des emplois, encourager la mondialisation, et protéger l’environnement.

    On devrait partir une pétition.

  21. Aimé Laliberté

    Les résidents de la Rive-Sud des régions de Québec et de Montréal pourraient également se rendre à Québec ou Montréal, selon le cas, en traversant le fleuve en kayak, en canot ou en chaloupe à rames en été, et en raquettes, en ski de fond ou en traîneau à chiens l’hiver.

    On pourrait également utiliser les chevaux, mais ça pète et ça chie, donc c’est mauvais pour les gaz à effet de serre et les changements climatiques. Par contre, on pourrait garder le chaval dans le garage (là ou était l’auto), ce qui coputerait probablement moins cher qu’entretenir, aliementer et entreposer la charette à deux hommes vapeur.

    C’est un pensez-y bien.

  22. Aimé Laliberté

    Ce serait difficile aussi de voyager comme ça aller-retour matin et soir en vélo, en canot ou à cheval. Donc, pour ceux qui travaillent dans un bureau, ils pourraient faire du camping, transformer la salle de conférence en dortoir, la réception en boudoir, et installer des douches dans les toilettes.

    Pour ceux qui travaillent au centre-ville mais pas dans un bureau et qui ne peuvent camper au travail, on pourrait transformer le Mont-Royal (ou les Plaines d’Abraham, selon le cas) en immense terrain de camping avec une partie servant d’enclos pour les chevaux. On pourrait garder les toillettes du Parc Jeanne-Mance ouvertes 24/24 ainsi que le chalet du Lac des Castors et demander à la ville de Mtl. de passer un règlement pour obliger le McDonald et le A&W à installer des douches dans les toilettes pour qu’on puisse se laver et à nous donner un prix de groupe pour le déjeuner. À Québec, ils pourraient faire pareil avec le Château Frontenac.

    Comme ça, on règlerait pour de bon le problème de la pollution de l’air.

  23. Terez L.

    @Aimé

    Continue de faire dans l’exagération. J’ai dis moins d’autos, pas aucune auto. Coudonc, yen a marre de ton dogmatisme et de ta rigidité idéologique. Tu vas finir par parler tout seul sur ce site!

  24. Aimé Laliberté

    Terez,

    Ou est votre sens de l’humour Terez? Ne prenez pas tout au pied de la lettre. Je déconnais. C’est sur que ça pue les chars. J’habite à la campagne depuis 3 – 4 ans parce que la ville était trop bruyante, surtout à Toronto.

    Quand j’étais dans le Plateau près de la montagne, c’était plus endurable, mais je n’ai jamais pris le vélo pour aller au travail.

  25. Aimé Laliberté

    Je déconnais, mais il y a de la vérité dans ce que je disais. On est esclave du système parce qu’on est dépendant de toutes les bébelles offertes par le système, comme ta job qui fait que tu prends le vélo et que ça pue, parce que tous les esclaves se rendent au travail en même temps, comme toi.

  26. Terez L.

    @Aimé

    Le problème avec toi, c’est que tu penses savoir comment les gens vivent! Où ai-je dis que je prenais mon vélo pour aller travailler? Qui a dit que j’aurais un job présentement? Les travailleurs autonomes, tu connais? Si toi tu es dépendant du pétrole et de toutes les bébelles offertes par le système, parle pour toi et cesse de généraliser ta situation aux autres. Pour ma part, je ne suis pas du tout adepte de « bébelles » et je déteste le magazinage. La religion de la consommation, très peu pour moi.

    Je suis juste écoeurée que des gars comme toi, à chaque fois qu’on parle de diminuer un peu cette course à toujours plus de bébelles inutiles et qu’on revendique une meilleure qualité de vie, fasse comme si on voulait ramener la société à l’époque des cavernes. Et en parlant des particules radioactives, tu me fais penser à mon frère qui justifiait sa consommation de cigarettes en prétextant que la pollution de l’air était bien pire, mais que personne ne s’en occupait. Eh bien, il est mort d’un cancer du poumon, alors que moi, plus âgée qui fait du vélo à Montréal depuis plus de trente ans, je suis toujours là. Mais je me rends bien compte que la qualité de l’air diminue. Les périodes de smog de plus en plus fréquentes sont dangereuses même en dehors de heures de pointe, qu’on soit à vélo ou à pied. Il faut bien aller chercher de quoi se nourrir de temps en temps. Et c’est bien plus pour mes enfants que je m’inquiète. Eux qui respirent cet air vicié à un âge où moi je bénéficiait encore d’un air respirable. Mais, bon, si tu crois que la seule alternative, c’est le retour aux cavernes, c’est que tu manques sérieusement d’imagination et de résilience ou que tu souffres d’une très grande dépendance au pétrole.

    En fait, avant tout, pourrais-tu cesser de présumer que tout le monde vit de la même manière et lire attentivement avant de nous abreuver de tes préjugés.

  27. Aimé Laliberté

    Terez,

    Je vis à la campagne. Je fais pousser des légumes bio. Je fume et je brûle 15 cordes de bois l’hiver. J’ai un vieux jeep et je consomme à peu pr;s une tank de gaz par semaine.

    J’ai vécu 45 ans dans la ville et je n’y retournerais pas à moins d’être obligé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s