L’uranium appauvri: arme de destruction massive


du-baby20

 

Chers lectrices et lecteurs, j’apporte à votre attention un des sujet les plus préoccupant qui soit, celui de l’utilisation de l’uranium appauvri. J’ai déjà écrit un article à ce sujet au début de l’année et je vous invite à le lire pour vous mettre au courant de cette situation si vous l’êtes pas déjà.

Il ne sert à rien de vouloir réécrire ce qui a déjà été dit de façon claire et éloquente. Alors le but de cet article est de mettre à jour les informations et de compléter ce qui a déjà été révélé. Votre responsabilité est d’aller consulter ces sources diverses d’information et de vous faire votre propre idée. Jetez un coup d’oeil aux vidéo et photos. Gare aux coeurs sensibles, ce que vous allez voir est horrifiant; mais pourtant, nous devons faire face à la réalité, à ce qui est fait en nos noms à l’étranger. Nous devons comprendre ce que font nos gouvernements avec nos impôts, notre argent.

Évidemment que l’étape suivante serait de forcer le débat sur la scène publique car les médias et les autorités ont comme mot d’ordre de ne pas en parler et de d’éviter toute discussion de ce dossier. Seuls les hauts échelons militaires et gouvernementaux en France, Angleterre, au Canada et États-Unis étaient au courant durant les guerres en Irak en 1991 et celle de 2003 jusqu’à présent, en Bosnie en 1994/95, au Kosovo en 1999 et en Afghanistan en 2001. On n’a pas voulu inquiéter les soldats ni alerter les médias et surtout pas déranger l’opinion publique mondiale.


L’armée américaine connaît pourtant très bien les effets contaminants de ces armes pour les populations environnantes, puisqu’elle écrivait elle-même dès septembre 1990 : « Après l’extinction du feu, ces explosifs ne sont inoffensifs que s’ils ont complètement brûlé. Ceux qui n’ont pas complètement brûlé représentent un risque explosif extrême. En refroidissant, comme le métal, ils prennent des formes bizarres. Ils peuvent avoir intégré des impuretés qui les rendent encore plus dangereux qu’ils ne l’étaient auparavant » [10] Source : http://www.menteur.com/chronik/010115.htm

John Hanchette, professeur de journalisme à l’Université Saint Bonaventure, et l’un des fondateurs éditeurs de USA Today a déclaré qu’il avait préparé la révélation de nouvelles informations au sujet des effets de l’UA sur les soldats de la Guerre du Golfe et les irakiens, mais que chaque fois qu’il était prêt à publier, il recevait un appel téléphonique du Pentagone lui demandant de ne pas imprimer l’information. Il a depuis été remplacé en tant que rédacteur en chef de USA Today.

Et comment, nous parlons d’utilisation d’armes de destructions massives qui vont avoir des répercussions pendant des milliards d’années sur les populations du monde entier. Nous parlons d’un biocide, de crimes contre l’humanité et crime de guerre. On pense aussi aux poursuites judiciaires contre nos gouvernements pour avoir sacrifié la santé et la vie de nos soldats à qui on n’a rien dit à propos du danger de ces armes en les exposant inutilement à une contamination hautement toxique de radioactivité et chimique dû à l’uranium appauvri, sans oublier les millions de victimes qui habitent ces régions où des centaines, voir des milliers de tonnes de ces armes à uranium appauvri ont été déployées.

Ceci n’est pas une opinion de ma part, mais bien les conclusions auxquelles en sont venues les plus importantes instances mondiales et experts en le domaine:

Matière très dense et pyrophore, l’uranium appauvri confère aux munitions une exceptionnelle capacité de perforation associée à de redoutables propriétés incendiaires. Pour ces raisons, et parce que cette matière était abondante et très bon marché, les Etats-Unis ont testé et fabriqué en série (dès les années 70), puis utilisé dans le cadre de conflits armés (à partir de 1991) ces munitions dites cinétiques.

Il se trouve que l’uranium appauvri est également un métal lourd, une matière nucléaire (au sens du décret 81-512) et une matière radioactive (au sens du décret 66-450 et de la directive 96/29).

Par ailleurs, plusieurs des radionucléides qui le composent (en particulier les isotopes 238, 234, 235 et 236 de l’uranium) sont caractérisés par une très forte radiotoxicité, surtout lorsqu’ils sont incorporés par inhalation (cf. facteurs de dose de la CIPR1 et seuils de déclaration de la directive 96/29).

L’activité spécifique de l’UA se situe autour 40 millions de becquerels par kilogramme (Bq/kg), ce qui est 80 fois supérieur (au moins) au seuil de classement du décret 66-450 modifié et 4 000 fois supérieur au seuil de la directive EURATOM 96/29 applicable de droit en France depuis le 13 mai 2000 (10 000 Bq/kg pour les uraniums 238, 234 et 235).

Source : Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité

ua.arichard.question.01.d9b.pdf

La sous-commission des droits de l’Homme des Nations unies a pris une résolution en 1996 (n°96/16) inscrivant l’uranium appauvri dans la liste des armes qui doivent être éliminées, au même titre que les armes bactériologiques, chimiques, le napalm ou les armes à fragmentation. Les auteurs de cette résolution ont déclaré qu’ils fondaient leur décision sur les dispositions de la Charte des Nations unies, de la déclaration universelle des droits de l’Homme, de la convention de Genève de 1949 et de ses protocoles additionnels. Les armes dites inhumaines (convention des Nations unies du 10 octobre 1980) sont des armes qui frappent sans discrimination les populations civiles et font courir des dommages étendus, graves et durables à l’environnement.

Le Dr Jawad Al Ali, directeur du Centre d’Oncologie du plus grand hôpital de Bassora en Iraq a déclaré, lors d’une conférence au Japon en 2003:

Deux phénomènes étranges que je n’avais jamais vu auparavant se sont produits à Bassora. Le première est le cancer double et triple chez un patient. Par exemple, la leucémie et le cancer de l’estomac. Nous avons eu un patient avec 2 cancers, à l’estomac et au rein. Quelques mois plus tard, le cancer s’est développé dans l’autre rein, il avait trois types de cancer différents. Le second est le cancer se groupant chez les familles. Nous avons ici 58 familles avec plus d’une personne touchées par le cancer.

Dr Keith Baverstock, chef experts en radioprotection et en santé de World Health Organization pendant 11 ans, et auteur d’une étude non publiée, a fair ressortir que son rapport « sur les risques de cancer pour les civils en Iraq en respirant les poussières d’uranium contaminées » a été aussi délibérément supprimée .

Doug Rokke, un entrepreneur sous contrat de l’US Army qui a dirigé un nettoyage d’uranium appauvri après la première Guerre du Golfe, a déclaré:

L’uranium appauvri est un crime contre Dieu et l’humanité.

La propre équipe de Rokke, une centaine d’employés, a été terrassée par l’exposition à la fine poussière. Il a déclaré: « Lorsque nous sommes allés dans la région du Golfe, nous étions vraiment tous en bonne santé. » Après avoir effectué les opérations de nettoyage dans le désert (par erreur, sans équipement de protection), 30 membres de son personnel sont morts, et la plupart des autres, dont Rokke lui-même, ont attrapé de graves problèmes de santé. Rokke a maintenant une maladie réactive des voies respiratoires, des dommages neurologiques, des cataractes, et des problèmes rénaux.

Les médecins dans le sud de l’Iraq comparent les anomalies de naissance à celles qui ont suivi les bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Source: L’uranium appauvri est bien pire que le 911

du-baby03

Dans un groupe de huit militaires de la coalition menée par les USA, dont les bébés sont nés sans yeux, sept sont connus pour avoir été exposés directement à la poussière d’UA. Dans un groupe (250 soldats) exposé durant la première Guerre du Golfe, 67% des enfants conçus après la guerre, avaient des malformations à la naissance.

L’équipe de recherche du Dr Durakovic de l’UMRC a aussi effectué une visites de trois semaines sur le terrain en Iraq en octobre 2003. Elle a recueilli environ 100 échantillons de substances comme de la terre, de l’urine de civils et des tissus de cadavres de soldats irakiens dans 10 villes, dont Bagdad, Bassora et Najaf. Durakovic a dit que les tests préliminaires montraient que les échantillons d’air, de terre et d’eau contenaient « des centaines de milliers de fois » le niveau de radiation naturel. Durakovic a déclaré à The Japan Times :

Il y a ce haut niveau de contamination parce que beaucoup plus d’uranium appauvri a été utilisé cette année qu’en 1991 (première Guerre du Golfe).

Ils entravent les efforts visant à prouver le lien entre l’uranium appauvri et la maladie.

Ils ne veulent pas admettre qu’ils commettent des crimes de guerre en utilisant des armes qui tuent sans discernement et sont interdits par le droit international.

du-baby07

En Irak, curieusement, « neuf ans après la fin du conflit, les médecins irakiens continuent de constater un nombre anormalement élevé de leucémies chez les enfants, de tumeurs et de cancers chez les adultes et de naissances ou avortements de foetus présentant des malformations monstrueuses. » [Christine Abdelkrim-Delanne, « Ces armes si peu conventionnelles », op. cit.]. Un rapport secret de l’Atomic Energy Authority (agence britannique à l’énergie atomique) indiquait déjà, en novembre 1991, qu’il y avait suffisamment d’uranium au Koweït et en Irak pour causer « 500 000 morts potentielles » [« Explanatory Memorandum Regarding the Comprehensive Embargo on Iraq », rapport de l’association Human Rights Watch, 2 janvier 2000, disponible en ligne. Les chiffres de mortalité indiqués proviennent de l’UNICEF.].

 

236U dans les urines : c’est un ancien colonel de l’armée américaine, le Professeur Asslam Durakovic, qui affirme avoir détecté des traces d’uranium 236 dans les urines d’anciens combattants américains, canadiens et britanniques de la guerre du Golfe. La mesure, faite par spectrométrie de masse, aurait donné des teneurs de 0,0048%.

236U dans les munitions : un des cinq laboratoires (Ecole Polytechnique de Zurich) à qui une commission d’experts du programme de l’ONU pour l’environnement (PNUE) a confié des munitions recueillies au Kosovo pour analyse affirme avoir détecté des traces (0,0028%) de 236U dans les échantillons. La technique de mesure utilisée n’est pas précisée dans les documents que nous avons consultés.

Source: http://lpsc.in2p3.fr/gpr/french/UA/UA.html

 

du-baby09

 

La toxicité de l’uranium appauvri est davantage chimique que radiologique. En effet, lorsqu’elles sont inhalées, les particules de 5 à 10 micromètres de diamètre dégagées au moment de l’impact des munitions sur leur objectif, pénètrent dans les poumons, passent dans le sang et contaminent certains organes ainsi que les os; ingérées, elles sont en grande partie excrétées par les urines mais peuvent également franchir la barrière gastro-intestinale. Au contact des cellules, l’uranium irradie ces dernières: certaines meurent; d’autres se régénèrent; d’autres enfin peuvent dégénérer en cellules cancéreuses.

Lors de son audition le 20 mars 2001, le Docteur Abraham Béhar, spécialiste de médecine nucléaire, a quant à lui attiré l’attention sur les symptômes respiratoires, digestifs et hématologiques, qui constituent autant de précurseurs possibles de pathologies découlant d’une inhalation de poussières d’uranium appauvri.

Source: L’Encyclopédie de L’Agora: Uranium appauvri

Mais évidemment que nos gouvernements et l’OMS nous disent que nous ne devrions pas nous en faire avec cela:

Uranium appauvri – Information – Services de santé

Défense nationale

Uranium appauvri

· Programme volontaire de dépistage de l’uranium appauvri des FC

· Documentation – uranium appauvri

· OTAN uranium appauvri (disponible en anglais seulement)

· Annonce du CEMAD – uranium appauvri (disponible en anglais

 

En février 2000, le ministre de la Défense nationale a annoncé que les FC offriraient à quiconque en faisait la demande un test de dépistage de l’uranium appauvri effectué à deux laboratoires.

Tous les tests volontaires effectués jusqu’à présent ont révélé aucune augmentation des concentrations d’uranium chez les anciens combattants des FC qui ont participé soit à la guerre du Golfe ou aux missions de maintien de la paix dans les Balkans. Les résultats des tests ne confirment pas la théorie selon laquelle les militaires ont été exposés à des concentrations toxiques d’uranium appauvri. Les résultats obtenus par le Canada sont similaires à ceux de ses alliés: les États-Unis, la Belgique, la France et l’Allemagne.

OMS | Uranium appauvri

Vous devriez avoir assez d’information pour vous faire une idée. Maintenant, serait-il temps de réellement supporter nos troupes et les rapatrier à la maison; de commencer à aider les populations affectées par cette horrible arme de destruction massive? Qui sont donc les réels terroristes psychopathes et criminels de guerre ? N’est-il pas temps de mettre un terme à cette folie génocidaire qui va avoir un impact sur l’héritage et développement génétique de toutes les formes de vie sur Terre?

François Marginean

 

du-baby19

Textes d’analyse:

Robert James Parsons, « De la réalité des armes à l’uranium appauvri », Le Monde diplomatique, mars 2002

Robert James Parsons, « Loi du silence sur l’uranium appauvri », Le Monde diplomatique, février 2001

Jacques Brillot, « Chimiquement toxique », Le Monde diplomatique, février 2001

Alain Gresh, « Un guerre si propre », Le Monde diplomatique, février 2001. Sur l’emploi des munitions à uranium appauvri durant la guerre du Golfe

Cartes:

Munitions à l’uranium appauvri sur le Kosovo: cartes 1 et 2 (Le Monde diplomatique)

Document sonore: L’uranium appauvri est-il responsable du « syndrome des Balkans »? Vous pouvez écouter en Real Audio le reportage de Pauline Vanasse. Invités: Reza Mehran, chirurgien thoracique de l’Hôpital d’Ottawa et médecin militaire en Bosnie dans les années 1990. Claude Maylin, directeur du service de radiothérapie de l’Hôpital Saint-Louis à Paris (« Les Années lumière », Radio-Canada, 14 janvier 2001): « Au cours de la semaine dernière, l’OTAN a tenté de rassurer tous les pays qui s’inquiètent des effets sur les militaires de l’utilisation d’uranium appauvri lors des bombardements en ex-Yougoslavie en 1995 et 1999, appelé communément «le syndrome des Balkans». // L’OTAN a toutefois convenu de réaliser de nouvelles études à ce sujet. (…) // Lors de la campagne au Kosovo au printemps 1999, l’OTAN a reconnu avoir tiré plus de 30 000 obus à uranium appauvri. Plusieurs pays, dont la Grande-Bretagne, l’Espagne, le Portugal, la Grèce, la Finlande, la Belgique, la Turquie, la Russie, la Bulgarie et la République tchèque, ont annoncé qu’ils allaient faire subir des examens médicaux aux soldats ayant servi dans les Balkans et vérifier les taux de radioactivité sur les sites où leurs forces de maintien de la paix sont toujours présentes. (…) »

Uranium Appauvri

Uranium appauvri – Wikipédia

Poison DUst documents effects of the radiological war in Iraq

Iraq diggers ‘contaminated with radiation’

Radioactive Ammunition Fired in Middle East May Claim More Lives Than Hiroshima and Nagasaki

By firing radioactive ammunition, the U.S., U.K., and Israel may have triggered a nuclear holocaust in the Middle East that, over time, will prove deadlier than the U.S. atomic bombing of Japan.

So much ammunition containing depleted uranium(DU) has been fired, asserts nuclear authority Leuren Moret, “The genetic future of the Iraqi people for the most part, is destroyed.”

Depleted uranium, enduring risk

America’s greatest crime is radioactive genocide

America’s greatest crime against humanity is radioactive genocide particularly against the children of Iraq who are the innocent victims of our illegal war, occupation and economic rape of Iraq ~ We have the blood of countless innocent children on our hands and it will take generations to remove the stain of our illegal and inhumane transgressions .

Currently, more than 50 percent of Iraqi cancer patients are children under the age of 5, up from 13 percent. Children are especially vulnerable because they tend to play in areas that are heavily polluted by depleted uranium.

Depleted Uranium

The radioactivity persists for over 4,500,000,000 years killing millions of every age for centuries to come. This is a crime against humanity which may rank with the worst atrocities of all time.

Since DU darkened the land Iraq has seen birth defects which would break a heart of stone: babies with terribly foreshortened limbs, with their intestines outside their bodies, with huge bulging tumours where their eyes should be, or with a single eye – like Cyclops, or without eyes, or without limbs, and even without heads.

A U.S. Department of Veterans study of 251 Gulf war veteran’s families found that 67% had children with severe illnesses or birth defects.


25 Commentaires

Classé dans Actualité, François Marginean

25 réponses à “L’uranium appauvri: arme de destruction massive

  1. Les maudits arabes n’ont pas le droit d’utiliser des armes mais le bienveillantes autorités américaines ont le droit d’utiliser des armes de destruction massive et de commettre des meurtres!

  2. Voilà tout le paradoxe cher ami! Il a fallu envahir l’Irak sous des prétextes mensongers qu’ils possédaient des armes de destruction massive alors que c’est les É-U qui s’en sont servit pour vrai! De phosphore blanc qui brûle les gens jusqu’aux os, le napalme et l’uranium appauvri. Quelle belle libération!

  3. daum gerard

    jusqu a ou peut aller la betise et la cupidite humaine?a lire ce document on situe les responsabilites politique et militaire mais au depart il y a des « scientifiques « des chimistes mais aussi des ouvriers pour fabriquer et concevoir ces monstruosites ,qui sont-ils ?
    comment font-ils pour s endormir le soir en embrassant leurs enfants bien portant ?
    peut-etre peut-on les informer sur les consequences de leur travail pour ne pas qu ils aient l excuse de l ignorance
    car je me pose la question :que pourrai je faire ?

  4. Que peut-on attendre d’autre d’un système de violence
    – d’une culture – organisée créé afin de controler, pervertir (domestiquer), marchandiser, et tuer potentiellement Tout…?

    Le temps de penser à ce que je voulais écrire dans ce message et de l’écrire, cette civilisation a tuée une autre espèce…

  5. @ l’auteur : Vous avez l’info et l’accès aux medias… Une pétition sur Internet, demandant a Obama de cesser stat tout usage de l’uranium enrichi recueillerait sans doute 10 000 000 de signatures dans le monde avant le 20 janvier…

    Si c’est son premier geste, son pari est gagné et il passe VRAIMENT à l’histoire… Vous aussi, d’ailleurs.

    PJCA

  6. Elle s’en vient cette pétition. Et elle va avoir besoin de votre aide pour circuler et se faire signer. Passons donc tous à l’histoire… je vous reviens sur cela dans 48 heures, le temps de tout faire approuver.

    François M.

  7. martin

    cest photo sont horible cependant vous devez en 1er prendre en facteur de compte que de retirer nos troupe des pays etranger ne ferais que de contribuer et de relancer la coursse a larmement du fait que nous aurions relacher la pression sure la possession des arme de destruction massive pousserais lennemies a multipliez cest reserve duraniume et lancerais egalement une coure vers la possession de la bombe a monopole magnetique et cest cette meme bombe qui a donnez le resultat observez sure jupiter dont secret bien garder a ete mie sur le compte dune comette en 1996 et il sagissais dun essay millitaire servant lancer le projets guerre des etoile par le meme fait a ete testée cette bombe a monopole magnetique sure jupiter la temperature a grimper a 16,000 degrée celsiuse a la totalitée de la surface de jupiter alore imaginez un seul instant que les americain ou le canada ou la france relache seulement que pour 2 a 3 ans la pression sure les autre pays dejas que plusieur possede la bombe h imaginer la bombe a monopôle magnetique une seule et ca serais la destruction de la planette toute entiere voilas merci

  8. martin

    les terrorisme se fond saute avec de la dinamite ou du c4 pour tuer le plus de gens possible alors imaginer cil seulement sil fallais quil mete la main sure la bombe a monopole magnetique alors la votre petition ne serviras plus a rien

  9. Pingback: Gaza: lorsque la vie et la vérité sont sacrifiés « Les 7 du Québec

  10. Pingback: CES FAUX JUIFS QUI GOUVERNENT ISRAËL ! « KAMERUN SCOOP

  11. peace&love

    Ds quel monde vivons-nous?
    M.Martin j’ai lu 2 fois votre comm et je n’ai tjs rien compri!! Rassurez moi vs étiez saoul?.. pr sortir des sottises pareilles, je parle de vos idées(=bêtizzz), je ne parle même pas de l’orthographe ou de la ponctuation(inexistante)!! Aussi bien le contenu que la forme sont pitoyables!
    Vs ns parlez de « bombes à monopole magnétique », « d’essai militaire sur Jupiter en 1996 » et ensuite « imaginez que les américains, le Canada, ou la France…relâche…2 ou 3 ans… »!!!!
    Premièrement, la « guerre contre l’Iraq (=le pillage, colonisation..) était justifiée par la présence « d’ARMES DE DESTRUCTION MASSIVES » où st-elles?? Foutaises, il n’y en a JAMAIS eues! Ms vs vs êtes encore plus fort, vs ns parlez carrément de bombes à monopole magnétique, malgré ttes les caricatures que vs faites des ces musulmans intégristes-terroristes-fanatiques, les faits st là, ceux ne st pas eux qui ont perpétué les plus grands GéNoCiDe$ de l’histoire (=européens, américains..), ils ont tt simplement la malchance de vivre sur des terres Riches, ms malheureusement (comme cela est si bien expliqué ds cet article) empoisonnées aujourd’hui par les armées de la coalition(=colonisation, du pilliage, de la destruction)!!
    Secondo, qui a envoyé ta « Bombe » sur Jupiter les bougnouls?? Nan-nan, plutôt les Zaméricains! Donc STOP aux mensonges, on te parle de multicancers, de malformations chez les nouveaux-nés, les photos sont HORRIBLES, c’est un CRIME CONTRE L’HUMANITé!
    Cher marrrtin,
    tu es tt simplement inhumain,
    et un jour malheureusement grâce au vent,
    ce Poison atteindra également tes enfants!
    Ce que je comprends c’est que les zarabes ne sont pas humains, ceux sont d animaux, qu’il faut surveiller, ou plutôt qu’il faut garder prisonniers, continuer à empoisonner et exterminer!! Parcque c’est bien ce qu’il se passe!! S.O.S ds quel monde vivons nous, la manipulation médiatique à trés bien fonctionné, ac des ignorants ds tn genre fan de CNN..Mcdo & Oprah c’était assez facile!!
    Dernier point, qui êtes-vous pour décider de la liberté d’un peuple, ou d’un état?? Vs vs prenez pr DIEU, « relacher la pression » sur c pays barbares (faut pas inverser les rôles c USA qui colonise l’Iraq, qui pompe tt son pétrole et qui empoisonne son peuple et ses terres à jamais (demi-vie uranium=4,6millards d’années)!! Si je devais attribuer un personnage aux USA (et à ses alliés ce ne serait pas celui de Dieu ms celui de Satan!! La révolution ds un pays doit-être interne, dc la libérationdu peuple Irakien doit venir du peuple Irakiens, vs vs avez déclenché en plus une guerre civile!!
    Sur ce bonne continuation et surtt bonne collation!! Santé… mdrr

  12. Pingback: Waging Total War against Planet Earth and Human Genes: nuclear radiation weapons and Uranium 238 (DU). «

  13. Pingback: La population est considérée comme étant un « ennemi d’État  « Les 7 du Québec

  14. Pingback: La population est considérée comme étant un « ennemi d’État  « « LA VIDURE

  15. Pingback: La population considérée comme un « ennemi d’État » « MecanoBlog

  16. Johan

    En complément, un autre article sur l’UA:
    D’Hiroshima à Bagdad par Joëlle PENOCHET

    http://www.internationalnews.fr/article-12856670.html

  17. Brouckaert Yves

    Monsieur Renart L’éveillé,

    Pourquoi vous acharnez-vous à parler d’uranium appauvri ?

    Ce que transportent les « haches de guerre » US n’en est pas, il s’agit bel et bien de se débarrasser de « DECHETS NUCLEAIRES », ni plus, ni moins.

  18. Tamalou Stéphane

    Je suis complètement bouleversé par ce texte et ces images.
    Je vais commencer à croire qu’il y a une réelle signification du « Yes we can » d’Obama qui, lorsque jouer à l’envers, dit clairement « Thank you Satan ».

    Mais bon !

  19. Jean-Marie De Serre

    Monsieur François Marginan , vous dites : passons donc tous à l’histoire ,
    je ne peux dire que  »CHAPEAU ».
    Jean-Marie De Serre.

  20. Louise

    Concernant l’uranium « appauvri », voici un autre site qui en parle de long en large :

    http://meteoclimato.pagesperso-orange.fr/Infos/LEUREN_MORET.htm

    En définitive, c’est un adieu à tous les $péciali$tes du mensonge… pour enfin découvrir la vérité cachée…

    Louise

  21. Lauren Moret est une autorité en la matière, et une qui a osé ouvrir la bouche à propos de l’UA. Elle a déjà travaillé dans les laboratoires de recherche nucléaire de Los Alamos aux USA.

    Elle fait un travail extraordinaire d’éducation et d’information publique, après avoir perdu son job pour avoir divulgué des informations qu’elles croyaient que tout le monde devait savoir. Toute une dame courageuse!

  22. Jean-Marie De Serre

    Mais à la solde de qui sont les ÉTATS-UNIS ?

    Je gage un 2 que c’est la  »FRANCE » . === Où sont ceux qui aime le plus la sécurité ? En France. On raconte qu’il y a une grand rue……………..
    Jean-Marie De Serre.

  23. Pingback: L’uranium appauvri: arme de destruction massive « Waiting for DWord

  24. Cristolians

    C’est bien que vous puissiez en parler, car je crois que malheureusement il n’existe actuellement pas de possibilité d’interdire ces armes!

  25. L’utilisation régulière d’explosifs conventionnels placés dans l’uranium autour, puis faire de ces explosifs, l’utilisation de détonateurs électroniques a explosé précisément le même temps, une énorme pression générée par l’uranium pressés ensemble, et comprimé, d’atteindre un état critique, une explosion. Ou deux de plus que la masse totale du bloc de réunir une masse critique d’uranium ensemble, une violente explosion peut se produire.
    La masse critique est nécessaire pour maintenir une réaction en chaîne de la qualité des matières nucléaires fissiles. Différentes matières fissiles, la nature nucléaire de l’objet (comme la section efficace de fission), les propriétés physiques, les matériaux, la forme, la pureté, est entouré d’un matériau réflecteur de neutrons, les neutrons de matériaux absorbants, etc sont autant de facteurs qui ont affecté, et ont différentes critiques de qualité.
    Juste peut avoir un effet d’entraînement de la combinaison, comme il a atteint le point critique. Plus que cette combinaison de la qualité, le taux de réactions nucléaires sera une croissance exponentielle, connu sous le nom supercritique. Si l’association peuvent être libérés sans délai sous la réaction en chaîne des neutrons, ce qui est appelé la critique instant critique, un supercritique. Combinaison va produire une explosion instantanée critiques nucléaire. Si la combinaison de plus petit que le point critique, la fission va diminuer avec le temps, appelé sous-critique.
    Avant la détonation de l’arme nucléaire doit être maintenue au niveau sous-critique. La bombe à uranium, par exemple, l’uranium peut être divisé en plusieurs gros morceaux, chacun de maintenir la masse critique qui suit. Lorsque exploser la combinaison rapide du bloc de l’uranium. Jeter à Hiroshima « Little Boy » bombe atomique est un petit morceau de l’uranium par le biais de l’uranium sur un gros tonneau tiré sur un autre, résultant en une qualité suffisante. Cette conception est appelée «type pistolet. » Bombe au plutonium a explosé de cette manière ne peut pas. Le premier est le plutonium à implosion la bombe atomique Fat Man bombe au plutonium. Sphère critique de plutonium dans le bas, est placé à l’intérieur du explosifs sphériques creuses. Vers la même époque connecté à l’initiation 32 du détonateur. Les détonateurs reliés à faire exploser après une forte poussée au sein de la pression, en serrant le plutonium sphérique. Lorsque la densité de plutonium accrue à des conditions supercritiques, donnant lieu à une réaction nucléaire en chaîne, entraînant une explosion nucléaire. Fat ne pouvez pas utiliser le « Little Boy » une bombe à l’uranium de la «arme de type« initiation. Parce que les neutrons spontanés que l’uranium et de plutonium beaucoup plus. Si vous aimez la bombe à uranium de type pistolet, comme la combinaison de plusieurs morceaux de plutonium, une réaction en chaîne dans les matériaux fissiles vient d’arriver à lancer supercritique immédiatement; le reste de l’énergie produite sera un grand nombre de matières fissiles n’a pas été explosé, entraînant une baisse significative de la libération de l’énergie « . initiation précoce « (Fizzle). Théorie de la «pistolet» explosion d’une bombe de type plutonium n’est pas impossible, mais la bombe peut prendre jusqu’à dix-neuf pieds, cette conception-delà de la porte B-29 a été la capacité négative si désirable.
    Comme le bombe au plutonium à implosion est une nouvelle conception, les Etats-Unis avant de l’utiliser, d’abord en Juillet 16, 1945 Nouveau-Mexique des tests un autre du même modèle, appelé «gadgets» (Gadget) de la bombe atomique. Les résultats des tests réussis, obtenue lorsque la capacité de vingt mille tonnes, supérieur aux estimations antérieures deux à quatre fois.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s