Le Bien et le Mal, selon Einstein!!!

Le Bien et le Mal selon Einstein.

On sait qu’Albert Einstein était croyant. Voici une petite historiette qui, selon la légende, met Albert Einstein en évidence, lorsqu’il était étudiant :

« Un professeur universitaire a défié ses étudiants avec cette question :  

Est-ce que Dieu a créé tout ce qui existe ?

Un étudiant a bravement répondu : – oui, Il l’a fait !

Le professeur a dit : – Dieu a tout créé ?

– Oui, monsieur, a répliqué l’étudiant.

Le professeur a répondu :

-si Dieu a tout créé, il a donc aussi créé le mal, puisque le mal existe et selon le principe de nos travaux qui définissent ce que nous sommes, alors Dieu est mauvais. 

L’étudiant était resté silencieux devant une telle réponse. Le professeur était tout à fait heureux de lui-mêmeet il se vantait aux étudiants qu’il avait prouvé encore une fois que la foi était un mythe.

Un autre étudiant a levé sa main et a dit :

– Puis-je vous poser une question professeur ?

Bien sûr, a répondu le professeur.

L’étudiant a répliqué :

– Professeur, le froid existe-t-il ?

– Quel genre de question est-ce, cela ? Bien sûr qu’il existe. Vous n’avez jamais eu froid ? a répliqué le professeur.

Le jeune homme a répondu :

– En fait monsieur, le froid n’existe pas.

Selon la loi de physique, ce que nous considérons comme le froid, est en réalité l’absence de chaleur. Tout individu ou tout objet possède ou transmet de l’énergie.

La chaleur est produite par un corps ou par une matière qui transmet de l’énergie. Le zéro Absolu (-460°F) est l’absence totale de chaleur ; toute la matière devient inerte et incapable de réagir à cette température.

             Le Froid n’existe pas. Nous avons créé ce mot pour décrire ce que nous ressentons si nous n’avons aucune chaleur. 

L’étudiant a continué :

– Professeur, l’obscurité existe-t-elle ?

Le professeur a répondu :

– Bien sûr qu’elle existe !

L’étudiant a répondu :

– Vous avez encore tort Monsieur, l’obscurité n’existe pas non plus. L’obscurité est en réalité l’absence de lumière. Nous pouvons étudier la Lumière, mais pas l’obscurité. En fait, nous pouvons utiliser le prisme de Newton pour fragmenter la lumière blanche en plusieurs couleurs et étudier les diverses longueurs d’onde de chaque couleur. Vous ne pouvez pas mesurer l’obscurité. 

Un simple rayon de lumière peut faire irruption dans un monde d’obscurité et l’illuminer. Comment pouvez-vous savoir l’espace qu’occupe l’obscurité ? Vous mesurez la quantité de lumière présente.`N’est-ce pas vrai ? L’obscurité est un terme utilisé par l’homme pour décrire ce qui arrive quand il n’y a pas de lumière.

Finalement, le jeune homme a demandé au professeur :

– Monsieur, le mal existe-t-il ?

Maintenant incertain, le professeur a répondu :

– Bien sûr comme je l’ai déjà dit. Nous le voyons chaque jour. C’est dans les exemples quotidiens de l’inhumanité de l’homme envers l’homme. C’est dans la multitude des crimes et des violences partout dans le monde. Ces manifestations ne sont rien d’autre que du mal ! 

L’étudiant a répondu :

– le Mal n’existe pas Monsieur, ou du moins il n’existe pas de lui-même.

Le Mal est simplement l’absence de Dieu en soi. Il est comme l’obscurité et le froid, un mot que l’homme a créé pour décrire l’absence de Dieu en soi. 

Dieu n’a pas créé le mal. Le Mal n’est pas comme la foi, ou l’amour qui existe tout comme la lumière et la chaleur. Le Mal est le résultat de ce qui arrive quand l’homme n’a pas l’amour de Dieu dans son coeur. 

Il est comme le froid qui vient quand il n’y a aucune chaleur ou l’obscurité qui vient quand il n’y a aucune lumière.

Le professeur s’est assis. »

Le nom du jeune homme ? Albert Einstein.

Personnellement, je pense que le mal est la conséquence de l’absence de « chaleur humaine » qu’on appelle l’amour tout simplement. On sait que l’amour existe; mais peut-on en donner l’origine à Dieu si on ne peut prouver rien au sujet de celui-ci?

Ce qui n’enlève rien au fait qu’Einstein s’appuyait plus fortement sur sa propre logique que sur celle qu’on voulait lui inculquer.  C’est en ce sens qu’il fut un homme remarquable.

Amicalement

André Lefebvre

12 Commentaires

Classé dans Actualité, André Lefebvre

12 réponses à “Le Bien et le Mal, selon Einstein!!!

  1. Un bel exemple sur la simplicité parfois désarmante de la géométrie de l’âme.

  2. Un rappel plus qu’intéressant. Merci de l’avoir fait.

  3. Einstein, et Yogi Berra ont ceci en commun de ne pas avoir vraiment dit tout ce qu’ils on dit (formulation à la Yogi, entendre: tout ce qu’on leur fait dire)…

    Quant à dieu, c’est le Socrate de Platon: l’éternelle marionnette flexible et labile de son « disciple ».

  4. Dieu est, en fait, une entité imaginaire à qui on donne les responsabilités que l’homme refuse de prendre. C’est aussi simple que cela.

    Amicalement

    André Lefebvre

  5. J-F B-B

    @André Lefebvre,

    Quelle logique ! Le mal est de ressentir le froid à cause de l’absence de chaleur à cause de l’absence d’amour ? C’est encore la faute de la mère qui n’a pas désiré d’enfant mais que la société à obligée en se subsituant au père …grosse hypothèque pour toute la vie.

    Mais qui a fait croire que le bonheur est dans le couple. Qui a fait croire que le bonheur c’est de servir de cellules souches pour une tumeur qui recouvre toute la terre, bientôt la lune et mars.

    Merci pour votre chaleur.

  6. Monsieur , André Lefebvre je crois qu’il est urgent de mettre le Clergé de depuis mille neuf cent quelque chose , sur la glace pour un petit bout.

    @ J-F B-B , J.M.D.S , vous dit : le bonheur est dans le couple. Croyez-moi Monsieur , mes petits doigts me le disent souvent et j’ai vu aller  »MON PÈRE et ma MÈRE » , ne cherchez pas de formules autres et racontez-le à toute la Planète.
    Jean-Marie De Serre.

  7. Le froid et l´obscurité n´existent pas vraiment, dépendent d´autre chose, de ce qui a l´air d´être leur contraire mais leur ressemble étrangement; les opposés se touchent. Cependant, je méditais récemment sur l´étrange et peu explicable fait constaté, après ces JO, où l´Angloiterre a, comme toujours, galtoniennement tiré profit; que La Nouvelle Zélande et l´Australie font 6 fois et 3 fois , respectivement, plus de médailles par habitant que la France ou l´Allemagne et osai penser que cela ne pouvait être que parce qu´ils marchaient chez eux, la tête en bas; accusation qu´ils ne manqueraient pas de vouloir nous retourner à la moindre de nos fautes.
    On pourrait, bien sûr, raisonner que le haut n´est qu´une partie du bas et vice-versa ou bien que le haut et le bas sont relatifs à l´observateur ou encore que c´est la gravité qui a vraiment un sens, qu´ elle n´est pas tout à fait inutile et qu´elle détermine, qu´ elle fait le poids en quelque sorte..
    Mais ce qui est inquiétant , c´est que quand on niait le froid ou l´obscurité, il nous restait au moins la chaleur et la lumière; mais quand on enlève le haut et que la bas disparaît du même coup; que nous reste-t-il ?

  8. J-F B-B

    http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/societe/demographie/etat_matrm_marg/index.htm

    Le bien et le mal c’est le couple névrotique ; le haut et la bas des émotions.

    Le bien, c’est la séparation ou le divorce, le mal, c’est le manque de chaleur névrotique;

    Par ailleurs, le haut et le bas ça n’existe pas, l’univers est unique.

    J-M DS et si vous nous parliez de votre couple ?

    Les olympiques ? Autre exemple de l’envie névrotique entre voisins. Les citoyens de l’Angleterre, déjà au bord de la faillite sont-ils mieux financièrment ? Non ? C’est donc le mal.

  9. claude-f.b

    J’aimerais bien avoir la source de ce texte, je l’ai vu souvent et je doute fortement que Einstein aie proféré de tel propos.

    Un peu comme l’histoire ou les gens prétendais qu’Einstein avais refusé les théories sur la physique quantique parce qu’il disait qu’il ne pouvais accepter que Dieu jouais au dé, qui est une histoire monté de toute pièce…

  10. L’important n’est pas qui l’a dit; l’important est ce que cela signifie pour chacun.

    Amicalement

    André Lefebvre

  11. @ J-F B-B , Monsieur J-F , pour l’instant mon couple c’est moi et mes deux plus grandes amies ‘FIDÈLES » ; ma main gauche et ma main droite. Elles me sont devenues très utiles pour m’aider à monter les escaliers.
    Jean-Marie De Serre.

  12. il a aussi ??dit il est fort possible ,il est tout à fait possible que derrière les perceptions de nos sens les mondes sont cachés ,dont nous sommes pas au courant
    il avait très certainement vécu des expériences ,très recherché avec la vie ,présente et passé ,l’après

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s