Les invités

Nous sommes 7 blogueurs du Québec dont les sites et blogues personnels se situent tous parmi les 20 premiers au palmarès québécois. Nous avons créé, le 1er septembre, un blogue collectif dédié à l’actualité politique nationale et internationale.

Nous sommes sans but lucratif, n’acceptons aucune annonce et « Les 7 du Québec » n’a pas de politique éditoriale commune, autre que celle d’accueillir toutes les opinions à la seule condition qu’elles soient formulées correctement et avec courtoisie. Nos auteurs ont diffusé, depuis des années, des idées de gauche comme de droite, fédéralistes comme souverainistes.

Nous voulons maintenant devenir un lieu d’information et de référence où, sans en exclure le débat ou même la controverse, l’accent sera néanmoins mis sur la discussion constructive. Nous inviterons à s’exprimer librement chez-nous, sur un thème de leur choix, des communicateurs chevronnés dont l’opinion a su inspirer le respect.

En acceptant, ils nous rendront, bien sûr, un inestimable service, mais ils ouvriront aussi la voie à d’autres qui n’hésiteront pas à contribuer leurs idées à une tribune à laquelle ces professionnels auront collaboré. Nous croyons que ce sera un apport au développement de blogues de qualité au Québec et une réponse – on verra laquelle – à ceux qui voient un antagonisme entre blogues et médias traditionnels.

PIerre JC Allard

27 réponses à “Les invités

  1. J’aime beaucoup votre idée et vous souhaite le succès. J’aime bien quand vous écrivez:  » un apport au développement de blogues de qualité au Québec  » ! il commence a y avoir de plus en plus de blogues québécois intéressant, continuons comme sa!

  2. Geneviève L.

    J’apprécie beaucoup l’idée. Mais est-ce nécessaire de vous adjoindre de la collaboration de Renart L’Éveillé dont le style est si pompeux que la crédibilité de votre site en est affectée?

  3. @ Genevieve L. Je n’ai pas invité Renart par nécessité, mais par plaisir. Opinion personnelle que vous n’avez pas à partager. En fait, nous sommes grand ouverts à la critique, ce qui est la meilleure façon de grandir. Vous aiderez Renart et nous tous à mieux passer nos messages, si vous y allez d’un commentaire même acerbe dans l’un des articles dont le style ne vous plaît pas.

    Pierre JC Allard

    P.S : Si vous trouvez le style de Renart pompeux, j’hésite à me demander ce que vous devez penser du mien quand je mets vraiment mes talons hauts :-)) !

  4. On fait quoi pour être sur votre blogliste ?

  5. Pour ceux qui ne le savent pas, je suis capable d’humour très pointu, en voici un exemple :

    « Nous sommes 7 blogueurs du Québec dont les sites et blogues personnels se situent tous parmi les 20 premiers au palmarès québécois »

    Eh bien tenez-vous bien, car je compte bien vous délogez…

  6. Bravo pour l’humour pointu. On montrera à Montesquieu comment on peut être perçant… On se trouvera un sujet sur lequel nous ne sommes pas d’accord et on lancera un épique controverse… Remarquez qu’il y place pour vous dans les 20 premiers sans déloger aucun des 7…

    PJCA

  7. Effectivement ça serait difficile pour une seule personne d’en déloger 7 dans un top 20… surtout que j’y suis moi aussi !!!

    Pour ce qui est d’une controverse, j’en ai une justement…et elle ne concerne pas un québécois cella, ni même un francophone, et nous pourrions l’exploiter de plusieurs angles…surtout avec votre expérience !

  8. Allez-y, mais si vous voulez un public, il faut passer de ‘invités » à « babillard ». Commencez et je vous suis dans les fossés du château … On s’escrime de bonne foi sur un thème où vous avez une opinion, ou il ne s’agit que d’une pratique pour tester nos parades : -)) ?

  9. Je l’écris ou ???

  10. Une sous page des invités s’appelle « le Babillard des 7 » Elle reçoit de plus en plus de visites et c’est l’un de nos pôles de croissance prévus. Une bonne controverse est la bienvenue. J’y passerai à 10 h, 14 h et 18 h tous les jours durant une semaine. Si nous n’avons pas épuisé le débat dans ce délai, l’un ou l’autre de nous – ou les deux – le serons sans doute…

    PJCA

    Je mets copie de ce commentaire sur le Babillard

  11. Bonjour,

    votre site est une excellent initiative. Ceux qui s’attardent à ce qui se passent dans nos sociétés se rendront vite compte que la concentration des médias a atteint un seuil critique qui met en péril la soumission des gouvernements aux limites imposées par leurs constitutions respectives ainsi qu’à la volonté de leur population.

    Je prend comme premier exemple les projets de loi 27 et 28 de la présente législature québécoise: ces projets de lois vont transférer la propriété de l’eau de l’individu vers le gouvernement; ils n’offrent aucune garantie d’accès (ou si vous préféré, de « prélèvement ») à l’individu, la famille ou l’agriculteur; ils accordent au gouvernement le pouvoir absolue sur la possession, la distribution et la disposition de la resource d’eau.

    J’aimerais aussi commenter sur le concepte de « droite » et « gauche » auquel vous semblez adhérer: le milieu politique actuel est contrôlé totalement par les corporations. Peu importe la philosophie de gouvernance adoptée, les corporations finnissent toujours par voir leur agenda implanté.
    Nos communautés trouveraient beaucoup mieux leur compte si les débats étaient re-centrés vers les conceptes de liberté individuelle vs contrôle gouvernemental: ils sont mutuellement exclusifs.

    Bonne journée.

  12. J’ai moi aussi des réserves sur la façon dont on veut gérer l’eau.

    Droite et Gauche sont des concepts que je trouve ambigus, car ils recouvrent deux axes: autorité vs concertation et initiative personnelle vs solidarité.

    « Nos communautés trouveraient beaucoup mieux leur compte si les débats étaient re-centrés vers les conceptes de liberté individuelle vs contrôle gouvernemental: ils sont mutuellement exclusifs »

    Je crois qu’il ya une partage a faire entre ce qui doit être collectif et ce qui doit être laissé à l’individu. J’en parle au lien ci-dessous

    http://nouvellesociete.org/709.html

    Pierre JC Allard

    P.S : je vous invite a publier dansla section  » Babilard des 7″ où vous trouverez un plus large public que dans celle-ci

  13. « Je crois qu’il ya une partage a faire entre ce qui doit être collectif et ce qui doit être laissé à l’individu. »

    Bien d’accord, c’est pourquoi je préfère les débats qui s’attardent sur ce qui est préférable entre un contrôle individuel (liberté) ou gouvernemental: le degré, l’étendu et l’exclusivité que la population et la constitution alloue pour chaque nouvelle loi. Je suis convaincu qu’on s’en trouverais tous mieux.

    Il ne faut évidemment pas compter sur les médias pour promouvoir cette ligne de pensée:)

  14. Et pourquoi n’y a-t-il pas de femmes ? Du coup, ce site a un aspect bien monolithique, une sorte de 110 % d’opinion, parfois assez indigeste.

  15. @Pleiada

    Mais où sont les femmes? Il serait génial d’avoir leur présence ici, mais elles sembles être bien réservées. Si vous en connaissez qui s’intéressent à la politique et tous ces sujets, ce site est ouvert à tous!

    Peut-être serons-nous alors plus digeste pour vous!

  16. christian sahusize

    j’ai soutaite avoir les informations comment nous les jeunes africains pourrions être admis à cette conférence?parce que nous sommes activifs en tant que jeunes et nous voulons partager notre expérience avec les autres jeunes.
    Quels sont vos attentes pour les jeunes qui vont participé?
    Christian S

  17. Brigitte A.

    Allo, PJC Allard !
    Je me permets de vous féliciter pour cette initiative rafraîchissante. Je ne surfe pas les blogs bien au contraire. Il y a encore 2 semaines à peine, je ne savais trop ce que c’était 🙂
    En fait, j’ai mis pied à terre ici, à la recherche de P. Foglia mais  » je ne regrette rien  » et je vous souhaite bonne continuation, aux 6 et 7.
    PS: bien nécessaire vôtre tentative de réhabilitation de Foglia lorsque vous renvoyez les lecteurs à la raison pour laquelle vous l’avez invité. Je ne suis pas surprise de son élégant refus mais , comme y’a que les cons qui ne changent pas d’avis…., on peut , peut-être ,espérer qu’il révise sa décision……

  18. Brigitte A.

    Allo, PJC Allard !
    Je me permets de vous féliciter pour cette initiative rafraîchissante. Je ne surfe pas les blogs bien au contraire. Il y a encore 2 semaines à peine, je ne savais trop ce que c’était 🙂
    En fait, j’ai mis pied à terre ici, à la recherche de P. Foglia mais  » je ne regrette rien  » et je vous souhaite bonne continuation, aux 6 et 7.
    A bientôt !
    PS: bien nécessaire vôtre tentative de réhabilitation de Foglia lorsque vous renvoyez les lecteurs à la raison pour laquelle vous l’avez invité. Je ne suis pas surprise de son élégant refus mais , comme y’a que les cons qui ne changent pas d’avis…., on peut , peut-être ,espérer qu’il révise sa décision……

  19. Brigitte A.

    Je tiens à préciser qu’il n’y a que les cons qui ne changent JAMAIS d’avis…..

  20. À l’attention de Pierre JC Allard

    En naviguant sur Internet, d’un lien à l’autre, je suis arrivé sur votre site. Une agréable surprise m’attendait. Les articles que j’ai consulté ont éclairé ma lanterne.

    Ayant moi-même mis un site en ligne dans les derniers mois, site portant sur l’analyse de l’actualité nationale et internationale, votre site rejoint mes préoccupations. Dans ce sens, j’apprécierais avoir votre autorisation de publier certains articles de votre site sur le mien en y mettant les coordonnées et les liens appropriés sur les auteurs et la source.

    Salutations.

    Bernard Fournelle
    Granby (Québec)

  21. Je suis un des auteurs ici et je peux vous donner l’autorisation de reprendre nos textes, en autant que vous y affichiez la source, le nom de l’auteur et un lien actif vers notre site pour que les gens puissent y laisser leur commentaires.

    Merci beaucoup et bonne chance avec votre site!

    François Marginean

  22. La valeur n’attend point le nombre des années.
    Je fais juste un constat, le fait de croiser le fer peut se faire avec élégance et je prends connaissance que d’éloges.
    Il me semble que les 7 samouraïs, sont venus à bout de toute une junte avec des presque « nuls » alors que ces derniers en Europe ont fait « fortune ».
    Le rire et le discours sont plus porteurs parfois que le respect des engagements de nos politichiens de tous bords.
    Il serait utile de voir une blogosphére unie et les articles d’un lieu passés vers l’autre sans besoin de demande.
    Mais enfin bref cela était une boutade typique de gaulois aussi fou qu’Astérix, mais vous connaissez je pense ou alors Obélix ?
    Une bande existe toujours par la volonté d’un, qui sait regrouper donc ensuite ils peuvent parler d’une seule voie.
    Faut-il n’avoir rien à gagner ou à perdre pour rentrer dans une Equipe ?
    Je suis persuadé que non.
    Puis il n’y a rien de pire à court, moyen, long terme que de soumettre une médiation à mes yeux inutile dans la communication qui reste : Le réel de l’homme.
    Dans le cas contraire, il s’excluera de lui-même.
    Patrick Juan
    Le Panda.

  23. Bonsoir à vous tous MESSIEURS!
    d abord je vous remercie tous pour votre initiative!
    J ai découvert les écrit de François en cherchant des infos sur BP…puis , ceux de Marc hier!
    En fait je croie que c est JSF qui m a ouverte la voix…

    J aurais juste une remarque , aucune femme chez vous dans votre beau pays du Quebec , n a eu grâce à vos yeux pour figurer comme partenaire sur votre blog?

    Ne dit on pas que » La Femme est l’Initiatrice de l’Homme  »
    Le 8 et l infini….
    je vous partage un écrit de mon partanaire sur mon forum:
    La Réalité spirituelle:

    En vérité, à l’instant où j’écris ces lignes, riche de toutes mes expériences de vie, de mes recherches intérieures, de mes compréhensions, de mon approche dialectique perçue, traduite et vécue, si je devais donner une seule définition du chemin spirituel ce serait la suivante:

    C’est le travail intérieur par lequel l’être humain désamorce le refoulement de sa toute-puissance, de façon à devenir une vraie Personne, respectueuse des autres Personnes.

    L’importance essentielle de la Féminité:

    En outre, de par les qualités dialectiques respectives des deux polarités sexuées, et de la façon dont elles doivent s’articuler pour oeuvrer harmonieusement, il existe une importance majeure à ce que la Masculinité respecte absolument la Féminité.

    La Femme est l’Initiatrice de l’Homme qui est sur la juste Voie, et qui progresse vers le Respect intégral de la Femme.

    Pour un Homme, le chemin spirituel consiste à travailler en lui-même pour intégrer le total Respect de la Féminité. Lorsqu’il y parvient, il s’émancipe réellement.

    Car la Féminité est le réservoir de la Vie, de la Force vivifiante, et c’est à travers elle que s’expanse la réalité, le paradigme dans lequel nous vivons.

    Le visage du monde, de la planète, dépend UNIQUEMENT de la façon dont la Féminité est traitée sur un plan autant individuel que collectif.

    La seule vraie solution pour améliorer l’état du monde est de favoriser le Respect des Femmes.

    La Manipulation de la Féminité:

    Le problème est qu’il existe de nombreuses entités et êtres humains régressifs, qui loin de suivre la juste Voie du Respect des Personnes, et des Personnes Féminines en particulier, ont pris la direction inverse de la négation totale de la Personne, de la symbiose absolue, de la dépendance totale à la Féminité.

    Car en vérité, on devient addicté, dépendant, de tout aspect naturel qu’on refoule !!!

    Pour ces êtres, ces entités, les Femmes ne sont que de vulgaires ressources de Vie, d’Energie, qu’on peut violer et vampiriser à souhait.

    Ces êtres ne désirent aucunement que la Féminité puisse s’émanciper, car ils ont besoin qu’Elle reste à leur disposition, engluée dans le paradigme altéré de la densité, de sorte de pouvoir continuer à pomper, à fracturer, à vampiriser les énergies des Femmes.

    Il y en a partout, à différents niveaux, de ces êtres régressifs, devenus moins encore que des enfants, retournés à la complète indifférenciation pour laquelle la Femme n’est qu’une ressource, qu’un objet, qu’un outil, une mère bonne à tout faire.

    Il y en a sur Internet, sur les forums. Ils tissent leurs toiles d’araignées, créent des sites, des blogs, des forums… émaillent leurs textes de citations qu’ils comprennent à moitié, mais dont les accents de vérité sont destinés à attirer leurs victimes.

    Ils « draguent » spirituellement avec beaucoup de talent et de subtilité. Ils peuvent créer des contacts énergétiques à distance. Fracturer des chakras à distance, et pomper, vampiriser progressivement.

    Car la Femme est indispensable à la progression spirituelle de l’Homme, et certains ont alors pensé que l’on peut l’utiliser dans ce but, sans lui demander son avis, en la manipulant et en la vampirisant.

    Ce sont des voies corrompues, des voies de vampirisation suivies par des êtres régressifs dont la spiritualité est forcée et altérée à la base. Cela a de tout temps existé (comme la voie taoiste préconisant de se servir de l’énergie de jeunes vierges identitairement fracturées par des pratiques tantriques déviantes), mais il est grand temps de clamer ces choses de mettre les Femmes en garde contre ces pratiques.

    Pratiques qui peuvent inclure le détournement de bien des aspects spirituels, en passant par le tantrisme et la référence au Flammes Jumelles.

    Je sais que tout cela ne simplifie pas le problème! Cela exige une vigilence exacerbée de la part des Femmes, par rapport à tout contact particulier, comportant des échanges énergétiques, de façon à pouvoir réagir à la moindre suspiçion de manipulation ou de vampirisme.

    Pour comprendre un phénomène, il faut comprendre les motivations.

    La Féminité est le réservoir de la Vie. Si on refoule cette vérité, par toute-puissance régressive, on en devient forcément dépendant. Et si on est dépendant de quelque chose, alors on veut le posséder, pour s’en servir, pour l’utiliser.

    La vérité est qu’une partie du monde est en état de régression identitaire. Il y a des égrégores vampiriques dont la survie dépend entièrement de l’asservissement de la Féminité planétaire à des fins de vampirisation énergétique.

    Si on veut libérer le monde, il faut libérer la Féminité.

    Et pour cela, il faut devenir vraiment un HOMME, un être qui ne projette plus sa toute-puissance infantile sur les Femmes, parce qu’il n’a pas tout réglé avec sa propre mère et sa propre naissance à lui-même!

    Cela est l’essence du chemin spirituel.

    Amitié à toutes et tous,

    steph

    au plaisir de vous lire et de vous accueillir…
    Ambre

  24. Bonsoir Ambre,
    n’étant qu’un contributeur ici je ne saurai répondre à la place de l’éditeur qui fait ses choix , non selon le sexe du contributeur mais sur d’autres aspects … je suis persuadé qu’une plume féminine serait la bienvenue, mais seulement si elle ne repasse pas un message de son copin mais plutôt le sien ..
    Parlant de contenu « Cela est l’essence du chemin spirituel.  » j’ai quelques doutes que le couer du cheminement spirituel soit tout simplement de considérer la polarité féminine égale à l’homme… oui, comme base de réflexion au départ, pas de trouble, mais que ce soit LE noyau du cheminement, je pense qu’il y a franchement d’autres conditionnements et d’autres voiles que la simple perception de la femme … si le texte dénote beaucoup d’enthousiasme et de sensibilité, il reste, toujours selon ma perception, d’autres idées à explorer avant de me dire que le monde sera libéré quand la femme le sera… mais tout est question de perception n’est ce pas, et chacun vibre selon sa flamme du moment…
    Paix

  25. AMBRE

    Bonjour Marc,
    merci de nous partager tes perceptions..
    je n ai pas la plume facile, le clavier encore moins et Steph qui est un ami « réel »et co-partenaire « virtuel » sur le forum retranscrit mieux que je ne saurais le faire nos discutions et rencontres assez « confrontentes » il est vrai!

    … je suis persuadé qu’une plume féminine serait la bienvenue, mais seulement si elle ne repasse pas un message de son copin mais plutôt le sien ..

    je ne brigue pas cette place, je n en ai pas la prétention, ni le désir, ni l envie, ni les talents et mon orthographe laisse grandement à désirer!
    De plus celà fait deux ans que je suis ancrée dans une autre « réalité » qui me fait observer ce manque d assurance qu on les femmes à s exprimer, qu on (certains)les hommes dit bien « pensant » à ne pas leur octroyer le droit de s « expanser »…

    En 2007, j ai lu(et proposé à la discution dans « Femmes et Spiritualité » )de Didier Marquet, son livre « Colère »,un thriller dit » écologique « où il écrit:

    « La femme peut initier l’homme qui ne craint pas la sauvagerie qu’elle dégage » …

    extrait:
    N. C. : Dans votre ouvrage, l’héroïne est une femme, c’est elle qui détient les clés de la sauvegarde de la planète. Pourquoi ?

    D. M. : Considérer la Terre comme un objet inerte et croire qu’on peut vivre en étant séparé de la nature, en la manipulant selon ses objectifs mentaux, c’est davantage le fait d’une polarité masculine (d’ailleurs mal vécue) que féminine. La femme a plus de facilité à prendre une conscience charnelle de l’essence de la vie. Elle est plus proche des cycles naturels. Si elle vit sa féminité, elle est davantage en prise avec les forces de la nature. Celles-ci effraient la plupart des hommes. C’est sans doute pourquoi ils imposent à la féminité une telle répression.

    N. C. : Greg, votre héros, témoigne de ce qu’il ressent vis-à-vis de la sexualité féminine. Il dit à un moment qu’il a peur de s’y noyer. C’est votre expérience ?

    D. M. : Comme beaucoup d’hommes, j’ai d’abord vécu une sexualité qui correspond à la représentation mentale culturellement dominante, où l’on traite soi-même et l’autre en objets. Aujourd’hui, je découvre une sexualité qui me permet d’entrer dans un univers qui est de l’ordre du mystère.

    Quand Greg fait l’amour avec Mary, qu’il retrouve profondément transformée, il ressent quelque chose qu’il n’a jamais éprouvé auparavant. Il s’éveille à une dimension sublime et obscure de la sexualité. Cette révélation survient après que Mary a eu une expérience d’éveil spirituel. Ce n’est pas un hasard car, désormais, Mary ne se protège plus contre sa propre puissance de femme.
    Les représentations traditionnelles de Kali, souvent très effrayantes, sont des images de puissance féminine indomptée, ambivalente, à la fois dangereuse pour la femme elle-même et terrorisante pour l’homme. Si la femme apprivoise ces forces profondes, si l’homme apprend à les accueillir (ce qui suppose d’accepter l’expérience de la peur en même temps que celle du désir), elles deviennent alors source de véritable mutation pour les deux partenaires. Dans sa relation avec une femme, l’homme se sent confronté en permanence à une contradiction : il est à la fois attiré et répulsé par ce qu’il ressent de mystérieusement sauvage et archaïque chez la femme. Il voudrait domestiquer ce mystère pour qu’il cesse de lui faire peur mais, ce faisant, il le réprime, et se prive ainsi de ce qu’il désire le plus !

    …aux hommes de demain , à ceux qui se dé-couvrent enfin!

    tout un programme!

    je te remercie vivement pour tes propres « réflexions »,
    paix à toi aussi!
    Ambre

  26. I think the difficulty is to find a blog, you can capture in one minute, but your blog is different. Good.

  27. Bonjour à Pierre JC Allard et tous les autres,

    L’initiative semble plus que de bon aloi.
    Je suis pleinement preneur avec toute mon estime.

    Cordialeùment,
    Le Panda
    Patricdk Juan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s