Archives de Tag: FPJQ

Le Conseil de presse du Québec est affaibli

En lisant le dernier bulletin électronique de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (InfoFPJQ), j’apprends que l’Association québécoise des télédiffuseurs et radiodiffuseurs (AQTR) quitte le Conseil de presse du Québec. Financièrement, cela représente une grosse somme d’argent en moins pour le CPQ. Sa représentativitéa aussi sera grandement amoindrie. L’AQTR représente d’importants groupes de presse privés ( TVA, Astral, Corus, Radio Nord, RDS et TQS). La nouvelle a été reprise par Le Devoir. Je ne fais pas le lien parce qu’il faut payer pour lire l’article.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, le CPQ est le chien de garde de la liberté de presse et du droit du public à l’information. Or, en ce moment, l’une et l’autre sont sérieusement menacées par la convergence. Les groupes de presse privés sont de moins en moins autonomes au sein des corporations qui contrôlent la presse électronique, avec comme résultat que l’information doit de plus en plus servir les intérêts privés avant de servir l’intérêt public.

En somme, alors que jadis ce sont les partis politiques qui contrôlaient la presse, aujourd’hui ce sont ceux qui contrôlent les partis politiques en décidant de l’agenda public qui vont prendre le dessus.

Au-delà des sous que va perdre le CPQ, toute la question de la convergence (un autre nom pour signifier «rentabiliser les investissements») est l’enjeu majeur derrière cette décision des diffuseurs privés qui préfèrent les codes du Conseil canadien des normes de la radiodiffusion. Or, souligne la FPJQ dans son bulletin, «parmi ces codes, il y a le Code d’indépendance journalistique entériné par le CRTC pour contrôler la convergence de la presse, code auquel [elle] s’était déjà opposée.»

La spécificité du Québec (beaucoup plus petit «marché», donc risque beaucoup plus élevé d’atteinte à la liberté de presse et au droit du public à l’information parce que les grandes corporations n’ont pas à craindre une concurrence les obligeant à les respecter) exige une beaucoup plus grande vigilence de la part d’un organisme tel le CPQ?

L’AQTR s’en contrecri…

Que fait madame la ministre?

8 Commentaires

Classé dans Actualité, Michel Monette