Archives de Tag: Listériose

Des élections pour couvrir des morts: Harper et la listériose

Tout le monde est au courant de l`affaire de la listériose qui a sévit au Canada ces derniers temps. La bactérie Listeria monocytogenes est à l’origine du décès d`une quinzaine de personnes au pays. Ce qui est moins connu, c`est l`origine réelle de cette tragédie et c`est probablement un des raison pour laquelle le gouvernement Harper a décidé de transgresser sa propre loi sur les élections à date fixe et de nous lancer en élection: pour faire oublier un scandale.

Je m`explique. J`ai obtenu d`une source très fiable l`information selon laquelle le gouvernement Harper, au printemps dernier, a mis en place très discrètement un plan qui consistait à couper dans le budget de l`Agence canadienne de l`inspection des aliments. L`idée était de demander aux fonctionnaires responsables de l`inspection des aliments de cesser de se rendre sur les lieux de production en usine et d`importuner les barons de la viande. On voulait sauver de l`argent en demandant au compagnies de produire leur propre inspection et d`envoyer leur rapport à Ottawa pour que les inspecteurs puissent en faire l`étude de leur bureaux, bien chaud assis sur leur chaise.

On venait de demander à ces usines de production de la viande de s`auto-inspecter, s`auto-réglementer et d`évaluer eux-mêmes les produits qui atteindront les étagères des épiceries. Les inspecteurs du gouvernement détermineront selon les documents qui leur sont envoyés s`il y a risque de contamination.

Ce plan a tout d`abord été mis en place de façon ciblé dans une usine, celle de Maple Leaf, nommé 97B à Toronto, Ontario. Et étrangement, par pure coïncidence et par hasard total, au mois d`août la bactérie Listeria est apparue dans l`usine 97B de Maple Leaf en Ontario. Le problème s`est alors propagé ailleurs comme au fromage tel que nous le savons. Le gouvernement Conservateur de Harper, pour sauver de l`argent de bout de chandelle, a sacrifié notre sécurité alimentaire tout en donnant plus de possibilité d`augmenter les profits aux grosses compagnies de production alimentaire et d`être plus compétitif. Ce n`était évidemment qu`une question de temps avant qu`un drame se produise. À quoi sert-il d`avoir des inspecteurs s`ils n`inspectent plus?

Bien sûr que le PDG de Maple Leaf a pris tout le blâme et a tenté de réassurer les consommateurs en disant que c`était de leur faute et non dû a une défaillance de notre système d`inspection des aliments. Ils n`aiment pas avoir des bureaucrates dans leurs pattes, il faut maximiser le profit, créer la richesse. Bien sûr que les produit visés par cette dérèglementation n`était pas le caviar ou autres produits haut de gamme pour l`élite et les maîtres de ce monde, mais bien la nourriture du petit peuple. Pour eux, les règlements et mesures de sécurité sont passés au tordeur, c`est du laxisme professionnel. Imaginez si la bactérie Listeria se serait retrouvée dans le caviar pour les palais fins de la haute société: on aurait assisté à tout un effort du gouvernement et des compagnies pour contrôler la situation.

Nous y voilà donc, notre chaîne alimentaire est contaminée parce que le gouvernement Harper a décidé de jouer avec nos vies en coupant dans le budget de l`Agence canadienne de l`inspection des aliments. Ce scandale en attente d`éclater risque de faire tomber le gouvernement Harper et c`est pourquoi ils avaient besoin d`une distraction importante: des élections.

Du pain et des jeux. Comme à Rome.

Pensez-y…

4 Commentaires

Classé dans Actualité, François Marginean