Quand les gouvernements ne sont plus aimés

Jean-Pierre Bonhomme

Image Flickr par AaronBBrown

Nos voisins des États-Unis n’aiment pas leur gouvernement central. Une récente étude Gallup a montré récemment que 72 p. cent des ‘américains’ ont une perception négative du gouvernement fédéral; le contraire de ce qui se passait en cette époque Kennedy pas si lointaine que ca.
Les intellectuels États-Uniens – il en existe quelques uns; notamment ceux de la revue Harper’s – expliquent cela par la puissance des idéologues traditionnels qui ont favorisé la ploutocratie au détriment des bonnes mœurs sociales, celles du partage et de la compassion. Aux États-Unis il faut choyer les élites possédantes, les laisser accumuler des fortunes afin que celles-ci finissent par retomber sur les pauvres et sur les musées. Ne pas trop taxer les plus riches est devenu une sorte de crédo et même le président Obama – on l’a vu récemment – n’a pu changer cet ordre des choses, cet ordre vertical de l’économie. Autrement dit la sécurité sociale des années Eisenhower n’est qu’un accroc dans la toile de nos voisins. La norme c’est de laisser Andrew Carnegie, le baron de l’acier, et ses semblables s’enrichir et ceux-ci s’arrangeront bien pour donner leurs surplus aux moins nantis et aux institutions indispensables.
Au Québec ce n’est pas très différent, cela ressemble au syndrome Chagnon, ce système en vertu duquel un riche, après avoir vendu un monopole de la communication, peut se permettre de redistribuer son argent aux bonnes œuvres, mais à sa guise et selon son bon vouloir. L’État, après tout, n’est pas le meilleur déversoir, le meilleur lieu pour déterminer comment faire le partage de la richesse! Il faut laisser la ploutocratie décider.

Oui mais il y a un hic. La revue Harper’s laisse entendre qu’il n’est pas si bon que ça, pour la classe moyenne, de se comporter en serviteur des possédants. Il se pourrait, laisse-t-elle entendre, que certains riches n’aient pas le sens du partage bien aiguisé et que leurs vues n’embrassent pas un horizon bien large. S’il était bon, par exemple, que les États-Unis aient un nouveau réseau de trains rapides, est-ce que les industriels de l’automobile n’auraient pas la tentation de tergiverser et de conserver leurs profits pour eux-mêmes? Ne faudrait-il pas les taxer un peu pour ‘le bien de la nation’?
L’auteur de ces lignes, quant à lui, n’est pas loin de penser que les «inégalités sociales» d’Haiti et la misère du lieu ont un lien direct avec la ploutocratie locale et internationale qui n’a pas vu que «ce qui est bon pour tous, en définitive, est ce qui est bon pour chacun». Et de penser qu’un gouvernement réellement démocratique, saurait, mieux que les possédants mener la barque sociale à bon port…
Ce même auteur a vu comment, à Bangkok, par exemple, les ploutocrates ont failli à la tâche de bien planifier certaines villes et de laisser le domaine social dans un état de délabrement spectaculaire. En maints lieux, c’est un combat acharné de l’automobile contre le piéton que les possédants mènent actuellement. Un combat contre la beauté et contre l’équilibre des formes. Il n’y a pas d’autre explication : les commerçants puissants, ont, là, une ascendance évidente, au point où il n’y a pas de limite à l’intrusion de la publicité. Certains panneaux publicitaires, (comme ceux que le gouvernement du Québec autorise le long des autoroutes) prennent, là des proportions gigantesques; c’est au point où les paysages disparaissent complètement.
N’est-il pas utile, ainsi, que les classes moins possédantes aient une voix dans les affaires d’aménagement urbain, une voix par la voie des ministères appropriés et dont la liberté est relativement bien assurée? Évidemment un gouvernement n’est pas bon parce qu’il est un gouvernement; mais c’est un instrument. Et si un instrument brise on le répare; on ne le jette pas en en faisant un démon!

La «démonisation» de l’appareil gouvernemental américain, qui se poursuit actuellement et qui touche le territoire québécois est dangereuse car elle est contraire à tous les principes démocratiques. Elle a pour objet de donner à des intérêts particuliers le contrôle sur la chose commune.
Si un gouvernement Charest, par exemple, devait céder ses droits politiques à des Carnegies, il ne serait pas intelligent de vouer l’institution parlementaire aux gémonies; il vaudrait mieux réparer l’instrument afin que celui-ci réponde mieux aux intérêts nationaux.

120 Commentaires

Classé dans Actualité, Jean-Pierre Bonhomme

120 réponses à “Quand les gouvernements ne sont plus aimés

  1. @Terez L.

    « Si j’étais vous, je ne me fierais pas trop sur l’avatar de Melancholic pour présumer de son appartenance au sexe féminin. »

    Pourtant, elle m’a confirmé qu’il s’agissait bien d’elle en plus d’agir et de laisser entendre qu’elle est une demoiselle, à moins qu’elle soit une menteuse, ce que je n’oserais jamais croire…

  2. Âme: Nom Féminin
    Un des deux principes composant l’homme, principe de la pensée et de la sensibilité… (Robert)

  3. @ François Marginean et @ Terez L.

    L’appartenance à un sexe, sur le net, n’est que peu utile à savoir, d’après moi!!! Certaines personnes laissent planer l’ambigüité là-dessus, comme sur pas mal d’autres choses, d’ailleurs, pour ne pas être reconnues, craignant qu’un pseudo ne soit pas suffisant!!!

    Il faut respecter ça!!!

    Quoique, je sais que la personne qui se cache sous les pseudos de Sombre Déréliction et de The Melancholic Avenger, quelle qu’elle soit, a déjà écrit sous d’autres pseudos, à une autre époque qui n’est pas si lointaine que ça!!!

    Je ne vous dirai pas lesquels, même si j’en connais quelques-uns!!! Je lui laisserai les révéler elle-même, si ça lui tente de le faire!!!

    Mais, en ce qui me concerne, elle n’est pas obligée, car je respecte son anonymat ouvert (c’est-à-dire, écrire sous un pseudo), contrairement à l’anonymat fermé (celui-là, je le déteste, car il est trop sujet à des débordements, je peux facilement vous en parler) des multiples «Anonyme» que nous rencontrons souvent, sur les blogues de Blogger!!!

    Et puis, je la connais depuis plus longtemps que vous, alors je sais que ce n’est pas une mauvaise personne, même si on ne s’entend pas vraiment, elle et moi (quoique, on se rejoint sur certains points, quand il est question du Reactionism Watch où elle m’a déjà défendu, contre les assauts de ces communistes-là, ce que je n’oublierai jamais)!!!

    C’est une troll sympathique et attachante avec la plus belle petite avatar fragile!!! 😉

    D’ailleurs, je crois que c’est la seule troll que je connais qui n’est bannie que de très peu de blogues!!!

    P.S.: Non, je ne suis pas un gothique et je n’ai pas l’intention d’en devenir un!!! 😉

    P.P.S.: Bravo pour le débat, en passant!!! Moi, je me marre, devant mon ordinateur, comme ça ne se peut pas!!! 😀

    @ SD.

    Cesses de déteindre ton trollisme sur moi!!! 😉

  4. Elle est effectivement somme toute inoffensive et attachante! Et je me fout de connaitre son identité réelle, je ne prends que ce qu’on me donne. Les fruits, vous savez. Mais moi, je suis siiiiiii triiiiiiste! Elle ne m’aime pas! 😦

  5. Claudius

    @ François
    Je déplore que l’article au départ si intéressant n’ait pris une Sombre dérive… Au final, pus rap pantoute avec l’article. On sonne la fin de la récréation ? Le babillard existe t-il toujours ?
    Je fais une plainte: Mme Sombre, c’est assez !

    Pour relancer le sujet, je voulais juste mentionner que Obama, comme tu l’as déjà mentionné convoitait le pouvoir de mettre la ‘switch’ de l’internet pour contrer le terrorisme éventuellement…
    Quel beau laboratoire actuellement que celui de l’Égypte, là où Mou-Barack a mis la ‘switch’ d’internet à off, parce que le peuple manifeste contre lui ! Heureusement que le peuple égyptien n’est pas encore classé comme TERRORISTE par leur bon président ! Je suis certain que le pouvoir américain s’instruit beaucoup des manifestation d’amour de la population.

  6. Aimé Laliberté

    @ Claudius,

    Entièrement d’accord avec toi.

    Pour ceux que ça intéressent, pour ceux qui tiennent à leur beau système… de santé notamment, voici un rapport présenté par près d’une centaine de médecins et autres membres du personnel médical qui dénonce l’utilisation des vaccins, qui explique que les vaccins n’ont jamais été prouvés efficaces et sécuritaires et qu’ils sgénèrent d’ énormes revenus pour les sociétés pharmaceutiques, qui explique que les vaccins sont la cause de plusieurs autres maladies pour lesquels l’industrie pharmaceutique vend aussi des médicaments et s’enrichit, et qui décrit les ravages sur la santé des gens causés par les vaccins.

    Une autre raison de ne plus aimer son gouvernemamam!

    Cliquer pour accéder à VaccineReport-EN.pdf

  7. @Claudius

    J’en suis parfaitement conscient. Disons que c’était une expérience en laboratoire avec des sujets en observation. Après avoir disséqué les rats de labo, je sais à quoi m’en tenir maintenant. Informations précieuses. Désolé pour la dérive. On revient au sujet.

  8. Aimé Laliberté

    Je cherchais un article ou placer mon commentaire, et surtout le lien vers cet article qui traite du rapport du commissaire au développement durable, Jean Cinq Mars à propos de la façon dont le gouvernement du Québec s’est comporté dans le dossier du gaz de schiste.

    Le présent article de M. Bonhomme est l’endroit tout indiqué pour afficher ledit commentaire, car il illustre parfaitement tout ce qui ne tourne pas rond avec les fanfarons du gouvernement.

    Je vous laisse le soin de lire l’article, mais je voudrais quand même vous citer un passage, qui est particulièrement pertinent.

    ‘Les droits exigés par Québec, 10 cents l’hectare par année, représentent des recettes de 200 000$ pour le Québec. Par comparaison, la Colombie-Britannique, qui adjuge les permis aux enchères, encaisse 2,4 milliards en droits. ‘

    200 000 $ par année au lieu de 2 000 000 000 $ !
    MILLE FOIS MOINS QUE LA VALEUR MARCHANDE
    WOW!
    Combien d’enveloppes brunes dans ce dossier là vous pensez les amis?

    Imaginez l’enveloppe brune dans ce dossier là!

  9. Aimé Laliberté

    J’ai oublié l’article que voici. et aussi de dire merci à tous les ministres du gouvernement Charest qui dilapident la province et les ressources des Québécois, Un gros merci. Dites bonjour à M. Desmarais de ma part quand vous le verrez.

    http://www.cyberpresse.ca/environnement/dossiers/gaz-de-schiste/201103/30/01-4384679-gaz-de-schiste-rapport-accablant-du-commissaire-au-developpement-durable.php

  10. Aimé Laliberté

    L’Honorable (MDR) Nathalie Normandeau, Vice-première ministre du Québec et Ministre des Ressources Naturelle est prête à céder les droits d’exploitation du gax de shiste d’une valeur de plus de 2 milliards $ pour le prix d’un condo à Saint-Henri?

    Sondage:
    Selon vous, Nathalie Normandeau est :

    a) menteuse
    b) corrompue
    c) complètement idiote
    d) en état d’hypnose
    e) toutes les réponses

    Écoutez la vidéo de l’entrevue à TLMEP.

  11. Aimé Laliberté

  12. Aimé Laliberté

    ‘La vérité va triompher M.Lessard…’
    HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHHAHAHAHA!!!!! Mort de rire!

  13. Aimé Laliberté

    En plus, je me suis trompé dans mon calcul, ce n’est pas 1000 fois moins (et+) que la valeur marchade, mais plutôt DIX MILLE FOIS MOINS (10 000) (et+).

    La réalité dépasse la fiction! Incroyable.

  14. Aimé Laliberté

    Dans la catégorie ‘Pourquoi les gens n’aiment plus le gouvernement’, voici quelques vidéos…

    Ashley Smith, adolescente de 16 ans, gardée en prison pendant 3 ans, après avoir été condamnée à 3 mois de prison pour avoir lancé des pommettes à un facteur. Détenue en isolement, attachée, zappée au taser, transférée d’un établissement à l’autre, d’une province à l’autre (dont le Québec), alors qu’elle aurait du être relachée, finit par se suicider.

    Merci gouvernement!

  15. Aimé Laliberté

    Les milliards de la Caisse de Dépôt.

    C’qui compte, c’est c’qui rentre dans le cochon.

  16. Aimé Laliberté

  17. Aimé Laliberté

  18. Aimé Laliberté

  19. Aimé Laliberté

    Écoutez le commentateur qui raconte comment ils ont montré cette petite fille de 6 ans se faire taponner par une agente de la TSA (qui a tamponé combien d’autres personnes avec ses gants?) pendant tout le weekend à la télé (‘We were on a loop’) et qui dit :

    ‘We enjoyed it, but most people did not enjoy it’

    Puis ma tante Janet raconte que les attouchements sur la petite fille, qui dit ‘qu’elle ne veut pas se faire taponner’, ont été faits de façon ‘très professionnelle’.

    Pourquoi on n’aime pas le gouvernement, vous demandez?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s