Documentaire: Le temps de cerveau disponible

François Marginean

«  Il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation (…) de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. « 

Patrick Le Lay, PDG de TF1, interrogé parmi d’autres patrons dans un livre Les dirigeants face au changement (Editions du Huitième jour) affirme [1] :

 » Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective ”business”, soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit (…).

Or pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible (…).

Rien n’est plus difficile que d’obtenir cette disponibilité. C’est là que se trouve le changement permanent. Il faut chercher en permanence les programmes qui marchent, suivre les modes, surfer sur les tendances, dans un contexte où l’information s’accélère, se multiplie et se banalise. « 

France 2 a diffusé le documentaire « Le temps de cerveau disponible » dans le cadre des documentaires « Infrarouge » lors du 18 mars dernier. Un documentaire qui ne laisse pas indifférent. Il aurait facilement pu être nommé « Ce que la TV fait à votre cerveau », ou encore « Comment la TV joue dans votre cerveau et vous manipule ». Mais le titre colle bien de toute façon, puisqu’une des analyses de cette émission est l’influence de la télévision sur ce que nous sommes et aussi sur la manière dont les images nous façonnent. Il y a carrément une dérive de la télévision présentement. Elle tente de nous dicter ce que nous devrions penser, de modeler nos comportements, nos goûts et notre vision du monde et de soi-même. Elle prépare le cerveau pour que les annonceurs puissent vous vendre une image ou créer un besoin artificiel en vous. Elle vend du temps de cerveau disponibles à des corporations, votre cerveau.

On joue de façon destructive avec les émotions et les ficelles psychologiques des gens à travers des émissions de plus en plus dépravées et vulgaires. La télé-réalité en est un exemple frappant. Les bas instincts sont stimulés au maximum au même rythme que notre humanité s’effrite. La dignité humaine est monnayable. Elle est aussi rentable et, semble-t-il, la seule manière de rentabiliser la télévision commerciale ainsi que publique. C’est un nivellement par le bas. Elle ne s’améliore pas et ne contribue pas à l’émancipation et l’élévation des individus, mais bien à la destruction des valeurs et de la culture. Pourtant, elle pourrait être un outil incomparable. Mais nos valeurs sont mal orientées et produisent le résultat qu’on connait aujourd’hui.

Ce n’est donc pas la télévision en soi qui est mauvaise, mais bien l’utilisation qu’on en fait. Si l’Internet connait un tel essor, alors que les journaux et les médias télévisés perdre de leur auditorat constamment depuis quelques années, c’est que la population réalise progressivement ce qu’elle est devenue: la grande télévision poubelle. Et le fait que le but principal est de vous attirer à tout prix avec ce qui fait appel à nos pulsions primaires en jouant avec votre cerveau par des techniques de marketing mêlées à de la psychologie de masse seulement que pour vendre du temps de cerveau disponible à des compagnies privées, devrait tous nous faire réfléchir. Plusieurs études ont d’ailleurs démontrées que la télévision porte préjudice au développement du cerveau en bas âge.

Bon visionnement!

Documentaire « Le temps de cerveau disponible » (France 2):

France 2: Cruauté, violences psychologiques et sexuelles, humiliations…, la télé-réalité devient folle. Son arrivée au début des années 2000 ouvrait une nouvelle ère dans l’histoire de l’audiovisuel. 50 ans d’archives retracent l’évolution du divertissement : comment la mise en scène de l’intime, dans les années 80, a ouvert un nouveau champ, comment la privatisation des plus grandes chaînes a modifié le rapport au téléspectateur. A l’aide de spécialistes, dont le philosophe Bernard Stiegler, ce réquisitoire démontre comment l’émotion a fait place à l’exacerbation des pulsions les plus destructrices

67 Commentaires

Classé dans Actualité, François Marginean

67 réponses à “Documentaire: Le temps de cerveau disponible

  1. Parlant de channeling un article sur une arme appelée « la voix de Dieu » …j’aurai pas pu l’inventer celle là !!!

    Holosonic Research Labs and American Technology Corporation both have versions of directed sound, which can allow a single person to hear a message that others around don’t hear. (…)Intriguingly, Strategy Page reports that troops are using the Long Range Acoustic Device as a modified Voice of God weapon:

    It appears that some of the troops in Iraq are using « spoken » (as opposed to « screeching ») LRAD to mess with enemy fighters. Islamic terrorists tend to be superstitious and, of course, very religious. LRAD can put the « word of God » into their heads. If God, in the form of a voice that only you can hear, tells you to surrender, or run away, what are you gonna do ?

    http://www.wired.com/dangerroom/2007/12/the-voice-of-go/

  2. Une tite recherche sur Google ramasse quelques sites interessants sur le sujet :

    http://www.google.com/search?q=%22psychotronic+torture%22&ie=UTF-8&oe=UTF-8

  3. New Yorker Alison Wilson was walking down Prince Street in SoHo last week when she heard a woman’s voice right in her ear asking, “Who’s there? Who’s there?” She looked around to find no one in her immediate surroundings. Then the voice said, “It’s not your imagination.”

    Indeed it isn’t. It’s an ad for “Paranormal State,” a ghost-themed series premiering on A&E this week. The billboard uses technology manufactured by Holosonic that transmits an “audio spotlight” from a rooftop speaker so that the sound is contained within your cranium.

    http://adage.com/article?article_id=122491

  4. Un p’tit tour sur la companie qui installe cette technologie :
    http://www.holosonics.com/

  5. Pour finir : un article du Washington Post :
    a community of people who believe the government is beaming voices into their minds. They may be crazy, but the Pentagon has pursued a weapon that can do just that.

    http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2007/01/10/AR2007011001399_pf.html

  6. Marc,

    Oui, ça fait un moment qu’on sait comment diriger des sons et voix de façon ciblée, on disait même que ça serait le futur de la publicité. Imaginez que vous marchiez dans un centre d’achat et que vous soyez bombardé de messages qui semble provenir de votre tête!

    Avez-vous déjà vu ces informations concernant ces armes à énergie dirigée qui furent, semble-t-il, utilisées en Irak contre des troupes irakiennes au début de l’invasion (criminelle) en 2003? Un des effets est de créer la confusion mentale en désorganisant la pensée avec des ondes? Apparemment que ces troupes se sont rendues docilement aux troupes américaines, sans riposter ni aucune résistance.

    Plus dans le cadre de cet article, j’imagine que vous saviez tous que plusieurs jeu de guerre électroniques sont financés par le Pentagone. Les taux « d’ennemis » tués par prorata d’engagement de combat a énormément augmenté depuis. Je crois qu’on est passé de d’un taux de 5% de soldats qui tiraient pour tuer à des taux passé les 50 à 70% aujourd’hui, si ma mémoire est bonne. On entraine indirectement à tuer de sang froid sans se poser de question et on vise pour tuer au lieu de blesser.

    La guerre devient de plus en plus un jeu vidéo. On tue pour le plaisir de le faire.



    De mon canal YouTube: http://www.youtube.com/user/Stef2892#g/p

  7. Salut mon homme,
    perso, au delà de la pub, je vois du contrôle de pensée, de l’influence sur des masses, un contrôle sur certains segemnets de population .. imagine si t’arrives à envoyer ce signal qui te parle direct dans la tête, par une pub reçue sur ton cellulaire, ou pour revenir au sujet en cours, par un signal digital de ta TV ? couplé à différents facteurs comme ceux qui tu as mentionné plus haut ( ondes alpha, êtat de réception aux 24 images/secondes), ton éducation, ton alimentation, le type de médocs que tu prends ( combien sur le Prozac and co ?), dope, alcoolisme, tu te ramasses avec des données assez… troublantes hein ? même le 1% qui t’échappe peut finalement être segmentisé et contrôlé …

    Ça me raméne au truc que j’avais posté ailleurs, tsé le programme « World Simulation » opéré par le Pentagone … pas besoin d’être conspirationiste pour devenir parano des bouttes !!!!

    Ces enfoirés là sont en train de créer une réalité virtuelle où ils testent nos réactions à différents scénarios ( crise économique, guerre, etc etc…) en triangulant toutes les banques de données possible et inimaginables :

    Qui a entendu parler de Simulex Inc.’s Synthetic Environments for Analysis and Simulation system ?? levez la main ( avant que je ne la coupe !)

    Le US Department of Defense (DOD) a développé un programme de simulation appelé « the Sentient World Simulation (SWS) » … rien de neuf sous le ciel , il semble exister un paquet de programmes qui stimule la météo, les guerres or else… celui ci est plus..particulier :
    « SWS offre un environnement pour tester des Operations Psychologiques (PSYOP), afin que les militaires puissent tester et développer plusieurs façons d’agir et anticiper afin de maitriser le comportement d’aversaires, de personnes neutres et des partenaires.

    SWS reproduit également les institutions financières, les services publics, les médias et même des petites épiceries de la rue. En appliquant les théories de l’économie et la psychologie humaine, ses développeurs pensent qu’ils peuvent prévoir la manière dont les individus et les masses seront alors répondre à divers facteurs de stress.

    Les créateurs de ce programme veulent que SWS crée un alter ego qui matchera chaque personne sur la planéte , à l’heure actuelle, les 62 nations simulées dépeingnent les humains comme des composites, au ratio de 100-to-1.
    Le but pour SWS est d’avoir une ressemblance dépersonnalisée pour chaque individu, plutôt que d’une identification immédiate en double. Si votre recensement de la ville enregistre votre date de naissance, titre de votre job , et si vous possédez un chien, SWS va générer ce qu’on appelle un «comme quelqu’un » avec les mêmes statistiques, mais pas le même nom. »

    Source :
    http://www.theregister.co.uk/2007/06/23/sentient_worlds/print.html

  8. En passant, désolé de poster plusieurs trucs à la suite, mais si j’essaye de tout mettre dans un seul post le script WordPress pense que je fais du spam, d’où ma découpe …

  9. Dan

    @Marc

    T’es en feu !! Merci bien pour tout ces liens !! C’est bien intéressant tout ça !!

    @Sebas

    Tu as bien raison, moi aussi je trouve que ce qui se dit ici est très enrichissant !! Les discussions intelligentes contre la télé sont assez rare, normalement c’est plus pro-télé !! 🙂

    Bonne journée à tous !! 😀

  10. Sébas

    Pour ceux qui capotent (C’était mon cas) sur toutes ces technologies (celles où nous nous laissons asservir; comme la télé ou jeux vidéos), ou toutes celles où nous sommes asservis (sans que personne ne nous demandent notre avis)… et bien… tout ça ne tient qu’à un fil… littéralement.

    Lorsque les individus seront nombreux à s’apercevoir de tous ces contrôles technologiques (surtout ceux dont parle Marc), ils vont faire qu’une chose: couper les fils.

    Les Amish n’étaient pas si fous que ça après tout.
    😉

  11. Le résultat des jeux vidéos et de la violence à TV qui désensibilise:

  12. Dan

    @François M.

    Ouf c’est complètement malade d’entendre ces soldats rire et être heureux d’avoir descendu le gars dans l’auto blanche comme si ce n’était pas des humains qu’ils venaient de tuer!! C’est complètement fou !! Le pire c’est que ça me rappel le genre de chose que je disais quand je jouais à Call of Duty 4 sur la PS3 !!

  13. Lleila

    The Defense Department is continuing its push to reduce human thought and human action to a few lines of code. The latest effort comes from the Air Force Office of Scientific Research, which is looking to build “mathematical or computational models of human attention, memory, categorization, reasoning, problem solving, learning and motivation, and decision making.” The ultimate goal, according to a recent request for research proposals, is to “elucidate core computational algorithms of the mind and brain.” Good luck with that, guys.

    It’s one in a heap of different Office projects to try to teach machines to act more like living things. “Nature has used evolution to build materials and sensors that outperform current sensors (for example, a spider’s haircells can detect air flow at low levels even in a noisy background),” the Office writes. So it’s got a second program, to not only “mimic existing natural sensory systems, but also add existing capabilities to these organisms” so they can more “precise[ly] control” their God-given gifts.

    For example, maybe the military can develop better “active and passive camouflage” by learning from creatures who are able to change color, to hide from their predators. Maybe the armed forces can improve on eznymes which would eat away at an enemy’s gear. Maybe the military can bioengineer the organisms living in extreme heat, or extreme acidity, to make our equipment stronger.

    The Office also wants to know what makes collections of living creatures tick. So the Office is looking to assemble a “fundamental understanding of the interactions between demographic groups… to explain and predict outcomes between competing factions within geographic regions.” It wants to “identify and quantify cultural variability” to model the effects of an “info warfare campaign” online.

    Once that’s done, it’s back to digitizing brainwork. “New computational and mathematical principles of cognition are
    needed to form a symbiosis between human and machine systems,” the Office says.

    Read More http://www.wired.com/dangerroom/2009/05/air-force-looks-for-core-algorithms-of-human-thought/#more-13013#ixzz0lZcXnGUI

  14. Lleila

    The world’s biggest electronics company has issued an extraordinary health warning about the dangers of watching 3D television.

    Pregnant women, the elderly, children and those suffering from serious medical conditions are among a wide range of people said to be at risk.

    The alert extends to those who have been sleep deprived or drinking. It highlights alarming side effects such as confusion, nausea, convulsions, altered vision, light-headedness, dizziness, and involuntary movements such as eye or muscle twitching and cramps.

    Samsung says there are also concerns that those with epilepsy could be at risk of fits – as they are from strobe lighting and photographers’ flashes on normal television.

    Watching 3D on TV, which involves wearing special glasses like those used for 3D movies, bombards the eyes and brain with a succession of flashing images that appear for a fraction of a second.

    It is a new way of seeing things and so puts unusual strain on the body.

    The warning has been posted on a Samsung website and appears designed to protect the manufacturer from any legal claims for compensation if people fall ill.

    However, the language could seriously damage the launch of 3D, which is being pushed heavily by manufacturers and broadcasters as a breakthrough.

    One internet blogger wrote: ‘I’m happy . . . this will kill 3D-TV.’ However, one cynic responded saying: ‘I wonder if I should put a patch on one eye so I don’t see anything 3D.’
    Enlarge 3d

    Samsung’s 3D sets are going into stores in the next few days with a starting price around £1,300, while Sony’s TVs will go on sale in June.

    Other manufacturers say they have studied the health effects of 3D viewing and have decided it is safe to go ahead.

    Sky is currently promoting its 3D coverage of premier league football in pubs. The technology is being driven by a raft of 3D blockbuster films such as Avatar and Alice in Wonderland.

    Samsung, based in South Korea, has been the biggest-selling technology brand in the world since 2005.

    A spokesman said the warning had been issued because ‘watching 3D-TV is an entirely new experience-for people’ and there are concerns that it is so exciting and immersible.

    Feeling dizzy after watching the set, for instance, would be particularly harmful if it happened to pregnant women or the elderly.

    One part of the warning reads: ‘Viewing in 3D may cause disorientation for some viewers. Accordingly, DO NOT place your TV television near open stairwells, cables, balconies, or other objects that can be tripped over, run into, knocked down, broken or fallen over.’

    Another part says: ‘Viewing 3D television may also cause motion sickness, perceptual after effects, disorientation, eye strain and decreased postural stability.’

    And it advises those with epilepsy, or a family history of epilepsy and strokes, to take medical advice before watching.

    However, the spokesman said the company is reviewing the language used in the warning on the basis it may cause ‘unintended alarm’.

    A spokesman for Sony said the company had commissioned independent research into the technology and had found no health risks.

    Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/article-1266351/3D-TV-health-warning-Tuning-cause-confusion-nausea-fits-says-electronics-giant.html?ITO=1490&utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+dailymail%2Fnews+%28News+|+Mail+Online%29#ixzz0lZdLeQh3

  15. Bien que non relié à la Tv mais plutôt à la discussion sur les ondes micro ondes, cellulaires Wi-Fi, tours, etc :

    Electromagnetic radiation and its effect on the brain: an insider speaks out
    http://www.sott.net/articles/show/207247-Electromagnetic-radiation-and-its-effect-on-the-brain-an-insider-speaks-out

    Télécommunication mobile et santé , un dossier compilé sur les méfaits du cellulaire :
    http://www.cartidownload.ro/Health_and_Medicine/404234/The_Ecolog_Study

  16. Marc, tu devrais nous écrire une intro, pour savoir de quoi ces vidéos parlent…

    Ciao!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s