Démocratie ? Un jour, au bout d’un long voyage…


Tel qu’annoncé, je me suis mis en campagne électorale. Candidat indépendant. Un test pour le démocratie…  On m’a refusé hier aux appartements « La Cité »  – 1 600 logements – la permission d’y solliciter des signatures pour que je puisse officialiser ma candidature. Trois (3) résidents m’ont confirmé que les mandataires du Parti Libéral avaient quadrillé les mêmes édifices la veille dans le même but.  On ne prête qu’aux riches… ou à ceux dont on croit qu’ils vont vous enrichir.

Quelques naïfs croient-il encore que nous soyons dans une démocratie ?   Nous obéissons aux lois faites par une oligarchie pour ses propres intérêts. On feint de donner un choix à la population en lui présentant bonnet banc et blanc bonnet et on l’amuse à la faire voter.   Chaque parti vient dire tout et son contraire en se gardant le droit de s’en dédire.   Le PQ fera la Plan Nord et développera le gaz de schiste… tout comme le PLQ.

Et soyez sûr que, sur un appel de Sagard,  la CAQ ou le PLQ demanderait  d’Ottawa, en cas d’Union Nord Américaine, une « autonomie »  qui ramènerait au Québec plus de vrais pouvoirs que la souveraineté-association de Lévesque n’en prévoyait !

La démocratie est un leurre. Une histoire pour endormir les enfants. On a dit « si les élections pouvaient changer quoi que ce soit, elle seraient interdites» .  En fait elles le sont.  La politique du gouvernement que nous aurons est déjà approuvée et s’appliquera. Les partis sont permis car ils ne prennent le pouvoir que s’ils sont intercheangeables

Des députés indépendants ne sont pas les bienvenus. Parce que des députés non alignés sur les comptines des partis poliques bien pensants risqueraient de changer quelque chose, ne serait-ce que poser une question inopportune, on fera TOUT pour qu’il n’y en ait pas.  On veut que les discussion à l’Assemblée nationale demeurent du bien ficellé. Du déjà-vu, de l’insignifiant émaillé uniquement, pour éviter le soporifique, d’insultes molles et de quelques quasi-grossièretés .

Un débat de fond sur une question sérieuse ?  N’y pensez même pas.  On renverra à un Comité qui pondra un épais rapport alambiqué qui dira de faire mieux ce que l’on fait déjà et on passera à autre chose: on changera la loi et la société, quand ceux qui ont le pouvoir jugeront qu’il est de leur intérêt de les changer. Ou on créera un Commission qui nous fera un « treize-semaines »  de prime time pour Radio Canada, puis on conviera à l’incendie publique rituelle des  écuries d’Augias, après avoir mis les chevaux et le foin en sureté et n’y oubliant qu’un ou deux palefreniers  qui parlent trop ou en ont vraiment trop vu.

Aujourd’hui la démocratie est un leurre. La population vote ce que la publicité lui dit de voter. On prétend rendre la publicité électorale équitable en la limitant à deux (2) volets :  1) les commentaires dans les journaux –  TOUS CONTRÔLÉS PAR LE SYSTÈME ! – et 2) le viol du subliminal des badauds, par des affiches qui coûtent beaucoup d’argent… et ne montrent dès lors que ceux qui ont recu l’imprimatur potest du Systeme..

Cette année, l’Internet et Twitter sont en tentative d’évasion, mais il y a une longue traversée du désert. Voyons jusqu’où ils pourront aller. Bien improbable qu’ils aillent très loin, puisque le Systeme balise un route étroite dont on ne peut s’écarter, hors laquelle il n’y a pas de points d’eau, ( Lisez des guichets automatiques bien approvisionnés qui vous sont accueillants)  Une élection marche sur deux pattes, dont la première est la pub et la deuxième la corruption.

On ne peut aller très loin sans changements majeurs. Une vraie démocratie commencerait  par l’élection du gouvernement au scrutin universel, toutes circonscriptions confondues. On choisirait le Gouvernement pour son programme; c’est un « contrat» avec la population  et il devrait l’accomplir, sous peine d’être révoqué par une Assemblée composée de députés, un par circonscription.

Ces derniers seraient choisis pour leur crédibilité et élus par un vote distinct de celui pour le choix du Gouvernement  La première exigence pour un député  serait donc qu’il ne soit préjugé en faveur d’aucun parti, puisqu’il devra juger des gestes posés par le Gouvernement issu de l’un des partis !

Un vrai député DOIT être indépendant, sans quoi il ne sert à rien d’avouable. Universaliser cette approche du  gouvernement vraiment responsable – et du député  représentant vraiment ses électeurs – introduirait une nouvelle démocratie.  Beaucoup le souhaiteraient, quelques-uns… non.

Tôt ou tard il y aura une épreuve de force et il faudra chosir son camp.  Lisez donc ce rapport  et ces quelques notes sur ce que pourrait et devrait être la démocratie.Puis agissez selon votre conscience.

En 2012, au Québec, élire ne serait-ce qu’UN député indépendant votant selon sa conscience serait un premier pas, une geste précurseur d’une possibilité de changement.  J’aimerais assez être celui par qui ce « scandale » arrive, tout en étant conscient qu’il pourrait m’en valoir des malheurs.  Mais il n’est pas réaliste de même y songer

http://nouvellesociete.wordpress.com/2007/06/17/lassemblee-legislative/

Pierre JC Allard

15 Commentaires

Classé dans Actualité, Pierre JC Allard

15 réponses à “Démocratie ? Un jour, au bout d’un long voyage…

  1. Une réflexion plus que pertinente. La démocratie qu’on nous présente n’est qu’un leurre. Nous pourrions éliminer tous les candidats députés et ne retenir que les chefs de partis pour l’élection. Une fois élus, ils iraient chercher leurs collaborateurs dans les comtés en proportion de leurs gains électoraux. Les députés ne sont finalement que des figurants, car une fois à l’Assemblée nationale ils deviennent de véritables robots qui répètent ce que le parti leur dicte de dire et qui vote comme ce dernier le leur ordonne.
    Bonne chance à notre candidat indépendant dans son effort pour briser cette mascarade de démocratie.
    Il ne fait aucun doute que le rôle et la fonction des partis politiques dans une véritable démocratie doivent être repensés en totalité. Ce ne sont pas les partis qui sont élus, mais les députés. Un long débat à poursuivre.

  2. L’éternelle confusion entre “démocratie” et “électoralisme politicien”…

  3. Serait ce possible de vous faire inviter à l’émission 24/60 à radio canada… et raconter comment vous voyez la démocratie? je rêve en couleur? bravo pour vos articles… je suis d’accord avec vous ? ceci dit rue peut-on faire afin que la population puisse avoir accès à vos articles? et comprendre réellement ce qui se passe? quand les 7 du Québec descendront-ils dans la rue?

  4. Antomarchi Anne: si la liberté d’expression existe, elle ne sort que difficilement au grand « air » et au grand « jour ». Ces deux espaces sont bien contrôlés par ceux qui font tout pour que le peuple ne pense que comme ils le veulent. Pour le moment il y a ces espaces internet, non encore contrôlés, qui permettent d’échapper à ces barrières. Il faut en profiter, car bientôt, même ces espaces échapperont à la liberté.

  5. Jean-Marie De Serre

    @Antomarchi Anne , ce n’est pas à Monsieur Allard à aller à Radio-Cacada , mais à eux de venir sur le Web. Dites à Guy A Lepage et son fou du Roi de venir promener leur cerveau ici……………..Ils auront beau emmener Ducharme avec eux car c’est lui qui est  » le leur  ». Même avec lui pas sûr que cela va être cohérent et s’il advenait que ce soit le cas , j’en parlerai à mes amis sur FACEBOOK.

    P.S , Anne , ici c’est écrit et tu peux l’imprimer…………..
    Jean-Marie De Serre.

  6. Jean-Marie De Serre

    Monsieur Oscar Fortin , je l’ai utilisé la liberté d’expression à Tingwick et ce depuis 10 ans sur le Web. On parlait m’en-donné d’un cul-de-sac et d’une haie de cèdre quelque part à l’autre bout du Rang , la Municipalité en est rendu là , me dire. === C’est juste dommage que l’avocate de la Municipalité m’aie dit que : lors du conseil(qui aura lieu ce soir) que ce n’est pas le temps de présenter des documents. J’aurais souhaité bonne fête aux conseillers et à la DG. === Comme je le disais quelque part m’en donné , il y aura un autre beto(bientôt). Il y a des Lois et des règlements , qu’on les appliquent , cela rejoint Monsieur Allard à 1.6 et 1.7 et à presque tout le reste de son texte.
    Jea-Marie De Serre.

  7. Jean-Marie De Serre

    @ La Jeunesse du Québec , le VOTE PAR ANTICIPATION , faut que les boîtes de scrutins faut qu’ils soient mises en lieu sûr et gardé jour et nuit , c’est( peut-être) avec ces votes que l’on fait gagner un candidat si c’est serré.

    Mes salutations qui ne sont pas distinguées ; Jean Charest , Pauline Marois , Legault et  »YVAN ».

    Hi! Les Jeunes , c’est gratis , par contre souvenez-vous que nous les  »VIEUX » on vous aura aidé à remettre cela propre…………
    Jean-Marie De Serre.

  8. Jean-Marie De Serre

    @ Les Jeunes , il y a encore 22 dodos avant les élections , pardonnez j’ai oublié de dire le commentaire précédent. Je vous dis aussi que je WATCTCHE et que si je pogne quelque chose de bon pour vous , je vais redire. === Je ne peux par contre vous dire ce qui est mieux pour vous avec les études , MAIS , IL Y A TOUS LES  »22 » de chaque mois et les étudiants de tous les niveaux devront descendre dans la rue. La Classe , cela a été votre erreur d’en laisser à l’école pendant que vous  » NOUS DISIEZ ».
    Jean-Marie De Serre.

  9. @ J.M.D.S. je te trouve pas mal bon aujourd’hui , cela fait que je t’envoye sur Facebok , pour montrer à Anne.
    Jean-Marie De Serre.

  10. @Pierre JC Allard

    La confiance, c’est bien la denrée manquante dans notre société!

    Comment se déroule votre implication depuis l’incident que vous dénoncez (logements La Cité)? Ouvrirez-vous d’autres portes? Il faut dire que le temps file à toute vitesse, il vous reste bien peu de temps.

    En attendant, vos textes forcent à la réflexion.

    CAD

  11. Bonjour Pierre,
    Il y a là une matière à réflexion que ne font pas les gens: ont leur fait croire qu’élire un indépendant est « nuisible », voire inutile.
    Or, si on pouvait en élire 15 ou 20, il se pourrait que cela brise un peu la chaîne du « pouvoir total ».
    On a vu ce qui s’est passé à Ottawa avec le chérubin… Avec un majorité, il s’est payé le luxe d’une droite insipide qui ramène la Reine.
    Il ne manque plus que les macarons… Distribués à tous les canadiens.
    Triste!

  12. Bonsoir à tous, il est certain que je fais l’impossible pour faire connaître votre site que j’apprécie beaucoup, il n’y a pas une journée où je n’en parle pas. J’ai déjà envoyé des articles à radio canada, sur ce manque de transparence concernant ce qui se passe en Syrie actuellement par exemple, ou ailleurs etc.. je n’ai pas eu de réponse de la part de Radio Canada…j’ai organisé une entrevue avec France 3 télévision (région corse) avec Robert Bibeau sur la société d’ici et le conflit étudiant et nous en aurons une autre bientôt…. Comment pourriez vous atteindre ceux qui ne vont pas sur internet, où ceux qui y vont mais qui ne peuvent vous atteindre? le moment est propice, ça fait longtemps que je n’ai vu le Québec aussi en ébullition! c’est maintenant qu’il faut bouger….

  13. @ Automarchi Anne

    Si le Pouvoir permettait ce genre de critique… il ne demeurerait pas le pouvoir. Ce que je dis et écrit ne pourra avoir d’influence que quand le Systeme se sera effondré et il ne s’effondrera pas parce qu’on l’aura critiqué, mais parce qu’il ne correspondra plus du tout aux exigences de la société que la science et la technologie sont à nous bâtir.

    Ce processus est irréversible et on en voit les signes partout. Je ne serai pas là pour l’inauguration d’une Nouvelle Société, mais celle-ci viendra. Simplement parce qu’il n’y a pas d’alternative. En attendant, il ne faut pas croire que l’on puisse vraiment changer le monde : il change selon la logique et l’échéancier de ses propres prémisses.

    Cela dit, on trouve plaisir à prévoir juste et à agir autant qu’on peut. C’est la grâce que je vous souhaite aussi.

    PJCA

  14. @ CAD

    L’affaire de La Cité n’est qu’un exemple d’une foule d’incidents-embuches du même genre qui démontrent la parfaite mauvaise foi du Système et l’inanité de la « démocratie ». Je continue à faire le nécessaire. La caravane passe… À suivre.

    PJCA

  15. Elyan

    La route est longue au pays des magiciens de l’illusion. Tout ce que le système peut offrir est l’assurance d’être toujours sur notre route, de préférence lorsqu’on en a pas besoin: comme les hôtes de ces banquets qui n’attendent pas que l’on passe au vestiaire pour nous demander si on aime notre soirée (difficile de répondre oui ou non, ou un vague je reviendrai vous le dire dès que je saurai) alors que chez Canadian Tire, on doit se munir d’une gourde, d’une boussole, se préparer à de longues heures de frustration, sinon avoir un plan infaillible, qui ne soit pas celui de foutre une rangée de luminaires par terre et de crier au voleur! pour débusquer un employé qui ferait plus que pointer du doigt la moitié du magasin pour indiquer l’endroit à atteindre afin d’y dénicher l’inqualifiable bébelle dont on a besoin et dont notre esprit conteste de plus en plus la nécessité se jurant d’en acheter une caisse pour ne plus jamais avoir besoin d’en chercher.

    Comment demeurer suffisamment civilisé et calme pour composer dignement avec ce que l’humain a de plus spontanné à proposer: l’insipidité programmée et ce que le système lui a à proposer: l’intolérable abandon encadré.

    Bonne chance dans votre périple des signatures. En cas d’extrême opacité, n’hésitez pas à vous garnir d’un carré et d’une batterie de cuisine, l’ultime passeport (je vous suggère l’achat par internet pour les raisons précitées).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s